Mascarade grotesque

Avis sur The Sexy Brutale sur PC

Avatar Moizi
Test publié par le
Version PC

Derrière ce titre accrocheur ce cache un jeu d'aventure point & click tout à fait sympathique. J'avoue avoir été un peu sceptique au départ, car les déplacement sont ultra lents et toutes les interactions ne se font pas qu'à la souris. Or c'est trop chiant d'avoir besoin du clavier juste pour espionner par la porte, qu'il faille ensuite appuyer sur MAJ pour arrêter d'espionner, pourquoi deux touches différentes ? Qu'il faille appuyer sur Espace pour écouter... Bref niveau ergonomie on peut un peu mieux faire.

Mais ce qui marque c'est l'ambiance. J'aime beaucoup cette ambiance de mascarade grotesque, avec ses petits airs de délires italiens décadents, où les jeux d'argents se mélangent à d'autres choses plus mystérieuses et occultes. Bref, c'est plutôt original dans un jeu vidéo et c'est tout à fait plaisant.

Un certain soin a été apporté pour que l'univers semble cohérent, on voit des personnages dès le début du jeu qu'on ne devra sauver que bien plus tard, les personnages ont des interactions, ce qui ne fait que renforcer l'immersion.

En plus des mécaniques habituelles des jeux du genre, on peut espionner car on ne peut pas être dans la même pièce qu'un autre personnage et surtout on remonte le temps pour recommencer sa journée indéfiniment afin de résoudre toutes les énigmes (euh pardon, sauver toutes les personnes). On gagne de nouveaux objets dès qu'on en sauve une qui nous permettront d'atteindre la nouvelle zone avec la personne suivante à sauver.

Le jeu n'est pas spécialement dur, même si parfois j'ai dû chercher ce qu'il fallait faire. Genre à un moment donné, ce qui contredit tout le reste du jeu, on doit arroser une plante pour la faire grandir et rembobiner la journée avant de l'arroser à nouveau, etc. Ce qui est contre-intuitif puisque jusque là quasiment rien n'était "éternel" dans le jeu et tout devait être refait à chaque nouvelle itération de la journée.

Bref, c'est vraiment sympa. On doit cependant déplorer l'absence de configuration des touches (ça rejoint l'ergonomie pas top top du jeu) et je dois dire que l'histoire en elle-même m'a un peu perdu avec les différents prénoms qu'on donne au héros. Je crois avoir compris la fin, qui me laisse un peu de marbre, mais on a un dilemme sympa remettant un peu en perspective toute l'aventure que l'on vient de vivre.

Le jeu n'est pas très long, mais assez pour laisser malgré tout une marque au joueur pour son atmosphère.

J'aurais cependant préféré un manoir ouvert en entier dès le début, où l'on pouvait choisir la personne que l'on voulait sauver dans l'ordre que l'on souhaite, qu'il y ait moins d'interactions inutiles avec le décor et peut-être renforcer l'ambiance casino (bien que ça soit un peu HS par rapport au reste du jeu) d'y jouer un peu, histoire qu'on se sente moins cloisonné par l'histoire et qu'on puisse juste profiter de l'ambiance macabre de cette mascarade grotesque et découvrir l'univers petit à petit, à son rythme. Le fait qu'on ne puisse pas être dans la même pièce que les autres personnages interdit aussi un peu l'interaction avec eux, c'est dommage (mais ça se comprend, sinon on ne comprendrait pas pourquoi le personnage n'avertirait pas simplement la personne ce qu'elle doit faire pour être sauvée)

Jeu agréable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 869 fois
3 apprécient

Autres actions de Moizi The Sexy Brutale