« L’abîme libre blanc, l’infini sont devant vous »

Avis sur The Unfinished Swan sur PlayStation 4

Avatar Caledodub
Test publié par le
Version PlayStation 4

Face à un écran blanc, j‘étais perdu. Le jeu a-t-il commencé ? Bugue-t-il ? Que dois-je faire, il n’y a aucune indication ? Je ne valais guère mieux que Monroe, je n’étais qu’un enfant face à l’inconnu. J’appuie sur n’importe quel bouton. Je lance une boule noire et fait une grosse tâche. J’ai l’impression d’avoir fait une bêtise, vais-je me faire gronder ?

Et je comprends que ce monde blanc ne demande qu’à être dévoilé par petites touches de peinture. Je suis émerveillé. L’idée est si simple et si belle. Et je m’interroge : le monochrome de Kasimir Malevitch ne serait-il pas un paysage ? Il est marrant de constater que cette citation de l’artiste pourrait s’appliquer à The Unfinished Swan.

« J’ai troué l’abat-jour bleu des limitations colorées, je suis sorti dans le blanc, voguez à ma suite, camarades aviateurs, dans l’abîme, j’ai établi les sémaphores du Suprématisme. […] Voguez ! L’abîme libre blanc, l’infini sont devant vous. » Kasimir Malévitch

Dans la ville dévoilée par nuances, je suis frustré. J’aimais cette angoisse de la feuille blanche. Mais le grand labyrinthe me stoppe : comment vais-je faire pour ne pas me perdre ? Je stresse. Mais l’épreuve s’avère allégée et au final, décevante.

Face au lierre, je ne sais que faire, j’essaie, je tâtonne, j’éclabousse. J’ai des résultats, mais je ne sais pas ni comment ni pourquoi. Puis, je comprends. Je guide ces plantes. Je suis fier de faire grandir tout ce vert, plus facilement que dans mon jardin. Je retrouve cet apaisement procuré par Flower.

Dans la forêt, avec des bêtes tapies dans le noir, j’ai peur. Une terreur simple et enfantine, la plus primaire d’entre toutes.

Dans la maison inachevée, je goûte la satisfaction de comprendre et de maîtriser la construction de formes géométriques.

Quand l’eau monte, mon cœur s’emballe.

Quand je rencontre le roi, je souris, puis je suis penaud, conscient d’avoir salopé l’œuvre du souverain artiste.

Quand le jeu se termine, je suis heureux d’avoir vécu cette expérience unique.

J’en ai voulu plus, en allant chercher tous les ballons. La magie était partie, je n’avais plus rien à découvrir. Je me retrouvais avec un jeu de plate-forme limité. Il n’est pas possible de rendre cette page de nouveau blanche.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 244 fois
6 apprécient

Caledodub a ajouté ce jeu à 1 liste The Unfinished Swan

Autres actions de Caledodub The Unfinished Swan