Hey les trolls, vous vous demandez pas si c'est un jeu ?

C'est vrai enfin, vous êtes où ? Vous étiez tous mignons sur le dernier jeu de David Cage, Beyond Two Souls, à vous révolter, à dire que ce n'était pas un jeu, à émettre milles et une critiques sur le principe même du jeu narratif... et sur celui-ci il n'y a personne ? Pas l'un d'entre vous pour venir boycotter et foutre un 1 bien senti ?
Allons, vous n'allez tout de même pas me faire croire que le troll c'est simplement pour David Cage ? Mince alors. Forcément, The Walking Dead c'est unanimement respecté, donc on dit rien et on se pose même pas la question. Par contre Cage, quel salaud, allez on se déchaîne !

Evidemment, mon reproche ne s'adresse pas à tous ceux qui ont noté ce 400 Days, loin de là, mais bien aux trolls qui attaquent les jeux narratifs en général, mais qui courbent l'échine devant The Walking Dead. Soyez un peu cohérent.

Pas que Beyond soit parfait (bien au contraire d'ailleurs), mais je trouve à 400 Days des défauts tout autres.
L'aventure y est bien sympathique, très divertissante, et intéressante. On parcourt les 5 histoires avec un certain intérêt, une curiosité, et on retrouve avec grand plaisir l'ambiance de la série. Une ambiance qui se caractérise tout d'abord par un style graphique sobre mais efficace, rendant hommage aux comics, et puis surtout par ses musiques d'ambiances nous plongeant parfaitement dans cet univers mélancolico-dramatique. La tragédie et l'horreur seront toujours de la partie, car sinon ce serait pas TWD, mais on est sera tout de même bien moins surpris que dans la saison 1.

Le problème finalement de ce 400 Days c'est que je le trouve assez vain. Je n'attendais pas qu'il vienne révolutionner l'histoire de la saison 1 (après tout, ça reste un dlc), mais ce qu'il fait n'apporte pas grand chose à l'expérience de joueur (oui car les jeux narratifs sont des jeux à part entière, vous finirez tous un jour par l'accepter).
D'ailleurs, c'est sûrement le jeu narratif que j'ai fait où j'ai le plus eu l'impression d'être plus spectateur qu'acteur de l'aventure (non en fait c'est To The Moon, mais c'est un cas particulier, c'est plutôt un faux point & click). Le principe de nous faire vivre 5 histoires différentes était une belle prise de risque, mais était un peu vouée à l'échec sur un format aussi court. En passant maximum 20 minutes par personnage, comment arriver à s'identifier aussi fortement à l'aventure qu'on l'avait fait avec Lee ? Comment se sentir impliqué ? Comment se sentir acteur de l'aventure ?
On découvre, on apprend qui sont nos persos, mais c'est finalement bien tout. Si Telltale réussit tout de même l'exploit de nous donner de vrais coups de tensions, et même parfois de nous faire ressentir quelques émotions, la plupart du temps le destin de nos personnages nous restera assez égal.

Et ce n'est pas un manque de volonté de ma part ! Je me suis vachement identifié au premier personnage avec lequel j'ai joué, Vince, mais passer tout de suite à un suivant m'a coupé dans mon élan, et j'ai eu du mal à m'identifier au deuxième. J'étais encore Vince, je voulais vivre la suite de son aventure, et c'était frustrant. Heureusement très vite les enjeux du nouveau personnage nous intéressent, et on s'identifie à nouveau, mais jamais très fortement. Certains personnages ont d'ailleurs des aventures pas très intéressante, je pense particulièrement à Russel. Au final, dans les choix, on ne se sentira pas autant responsable qu'on ne l'était dans la Saison 1. A vrai dire, je me suis même permis des choix un peu plus bâtards, quand j'avais envie de donner telle personnalité à tel perso. Ce n'était pas moi, c'était le personnage, après tout. Le processus d'identification n'était pas fait.

Devoir à chaque fois passer par une phase de prise de connaissance du contexte de chaque personnage se traduit par un passage plus ou moins long d'introduction, de dialogues, où on ne jouera pas, où on regardera. A la rigueur on devra choisir entre deux dialogues, mais ils sont sans conséquences. Sur les presque 2h de jeu de ce dlc, il y a beaucoup de cela. C'est marrant, je me suis vraiment dit que les détracteurs des jeux narratifs, ceux qui s'égosillent à dire que ce ne sont que des films interactifs, auraient beaucoup à reprocher à ce 400 Days, car il faut avouer que le côté "film" se ressent, et que si on one-shot le jeu cela peut être assez lassant. C'est vrai, après tout on a envie que l'action se lance, que l'aventure continue... mais celle-ci ne fait que de reprendre du début.

C'est d'ailleurs pour cela que ça m'a bien fait rire de ne voir aucune critique trollesque comme il y en a des tonnes sur les jeux estampillés David Cage.
Avec 400 Days, on gardera un bon souvenir du spectacle auquel on a assisté (même si la fin est ratée je trouve, ou du moins très très mal amenée), mais rien qui ne marquera notre expérience de joueur.
Tout l'inverse de The Walking Dead Saison 1, aka le meilleur jeu narratif auquel j'ai joué à ce jour en terme d'aventure, d'émotions, mais surtout d'implication et d’immersion.

Sur ce... la saison 2 commence ! Il est temps de savoir si ce 400 Days avait un véritable intérêt narratif ou non !
GagReathle
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes 2013 : Jeux finis (avec commentaires) et Les meilleurs jeux vidéo de 2013

Le 19 décembre 2013

12 j'aime

11 commentaires

The Walking Dead: 400 Days
Spireal
8

Ca a l'air de rien, mais on le sait : la suite va tous nous faire chialer.

Un DLC très intéressant, quoi qu'un peu court et finalement pas si égalitaire au niveau des 5 histoires. Le gameplay reste peu présent, mais plus varié. La qualité d'écriture, malgré son manque de...

Lire la critique

il y a 9 ans

13 j'aime

5

The Walking Dead: 400 Days
GagReathle
5

Hey les trolls, vous vous demandez pas si c'est un jeu ?

C'est vrai enfin, vous êtes où ? Vous étiez tous mignons sur le dernier jeu de David Cage, Beyond Two Souls, à vous révolter, à dire que ce n'était pas un jeu, à émettre milles et une critiques sur...

Lire la critique

il y a 8 ans

12 j'aime

11

The Walking Dead: 400 Days
Gloinn
5

Hors d'oeuvre à l'odeur de putréfaction

Alors que j'ai craqué pour la Saison 1 du jeu et que je lui ai attribué la note de 10/10, c'est sans pitié que je mets tout juste la moyenne à ce DLC. Walking Dead n'a pas son gameplay pour point...

Lire la critique

il y a 9 ans

10 j'aime

Drive
GagReathle
8
Drive

You're driving me crazy

Lors de mon premier bout de chemin avec Drive, je n'avais pas été totalement satisfait du voyage. Malgré de sérieux arguments, il n'avait pas su me conduire au septième ciel. Pourtant, au départ,...

Lire la critique

il y a 8 ans

153 j'aime

32

Interstellar
GagReathle
8
Interstellar

Le vrai problème d'Interstellar.

J'ai lu bon nombre de critiques sur le dernier film de Christopher Nolan et j'ai pu ainsi constater que beaucoup de détracteurs s'appliquaient à chercher les moindres défauts du film, les moindres...

Lire la critique

il y a 7 ans

130 j'aime

59

Fight Club
GagReathle
9
Fight Club

Il est temps d'enfreindre les deux premières règles

Objet d’un véritable culte, Fight Club a marqué les esprits de nombreux spectateurs et a su s’imposer en tant que film quasi-ultime auprès de toute une culture. Du moins, c’est ainsi que je l’ai...

Lire la critique

il y a 8 ans

124 j'aime

24