The Walking Dead

Avis sur The Walking Dead : Saison 1 sur PC

Avatar Tripalium
Test publié par le
Version PC

- Non, The Walking Dead n'obtiendra pas la note maximale. Et pourtant il vient de détroner Hotline Miami de la place de champion inconstestable de l'année.

- Oui, 2012 aura plus été marquée par la qualité de certains titres réalisés par les petits studios ou les indépendants que par les grosses sorties, exception faite de Dishonored qui apporte enfin un peu d'air frais au sein d'un marché du jeu vidéo qui sent sérieusement le renfermé.

Curieusement, ce sont certaines phases de jeu qui coûtent une étoile à The Walking Dead. Il aurait aisément pu se passer de ces nombreux passages dédiés aux QTE insipides. Il aurait même pu se passer de phases de gameplay et se consentrer encore plus sur les dialogues, la narration et le scénario.

A vrai dire, ce jeu est plutôt une surprise pour moi. Ne connaissant ni les comics, ni la série, et n'étant d'ailleurs pas un ami des "point'n clic", je me suis décidé à l'essayer après avoir lu les nombreuses critiques le concernant. Je le voyais donc d'un oeil curieux et cest tout.
Je me garderais donc bien de juger de sa ressemblance ou non avec la bande dessinée ou la série à part peut-être concernant les graphismes et leur aspect dessiné, ni laid, ni extraordinaire, mais finalement assez personnel et plutôt plaisant.

Le grand intérêt du jeu se trouve donc du côté de la narration, du scénario et de la complexité et de l'attachement inspiré par les personnages. Chacun est différent et évolue à sa façon, avec sa sensibilité. Et tous se dévoilent petit à petit tout au long du jeu. De ce point de vue, le travail réalisé par Telltale est assez formidable et les revirements de situation sont souvent très bien orchestrés. Evidemment, puisqu'il s'agit de morts vivants, on retrouve quelques clichés du genre, mais toujours détournés ou parfaitement mis en scène et interprétés par des acteurs convaincants.

Evidemment, même si le format s'y prête, il n'est pas question pour le joueur d'être un simple spectateur (ou en tout cas un spectateur actif). Il est possible d'intervenir dans les nombreuses phases de dialogues, de prendre partie pour telle personne ou telle autre et de faire face à des choix cornéliens se soldant la plupart par la disparition de l'un de vos acolytes.

Bref, du point de vue des émotions et de la profondeur des relations humaines, The Walking Dead flirte avec la perfecion.

Un jeu incontournable de l'année 2012, et peut-être plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 252 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Tripalium The Walking Dead : Saison 1