Qui va crever? Toi ou toi? Huuummm

Avis sur The Walking Dead : Saison 1 sur PC

Avatar Naboulet
Test publié par le
Version PC

The Walking dead est aujourd’hui une franchise connue. Elle a débuté par le comic écrit et dessiné par l’excellent Robert Kirkman.

D’ailleurs, si vous ne connaissez pas cet auteur et que vous êtes un esthète de la bande dessinée, dépêchez-vous d’essayer cet auteur, que ça soit Walking Dead, Wolfman ou Invincible. C’est vraiment de la balle.
Bref, pour ceux qui ne connaissent pas, l’histoire de Walking Dead se déroule dans un monde apocalyptique. Du jour au lendemain, les morts sont revenus à la vie et peuvent contaminer les vivants par morsure. Le seul moyen de neutraliser ces « walkers » est de leur faire péter le cerveau par tous les moyens : hache, marteau, pistolet…

Le truc, c’est que les méchants, bien que lents, sont sensibles au bruit et en surnombre. Il vaut donc mieux les éliminer silencieusement sous peine de voir une horde débouler sur la gueule.

On se retrouve donc dans une situation où l’ennemi est partout vu que les ressources sont limitées. Les zombies veulent vous bouffer et chaque autre humain est un ennemi potentiel qui peut en vouloir à vos biens
BREF. Il y a eu le comic puis une adaptation en série que j’ai eu la flemme de mater et dernièrement un jeu vidéo. Je parle ici du jeu d’aventure et non du fps tout pourrave.

Dans la première saison, vous incarnez Lee, un professeur qui se retrouve incarcéré pour une sombre histoire de meurtre. Pendant un transfert en voiture, un zombie se balade au milieu de la route et boum, accident, paf, début des emmerdes.

Il va vite se lier avec Clémentine, une petite fille de 8-9 ans qu’il va prendre sous son aile. Ils vont alors survivre à deux dans ce monde horrible.

Autant le dire tout de suite. The Walking Dead révolutionne le jeu d’aventure. J’ai personnellement toujours les souvenirs nostalgiques de Sam & Max, Day of the tentacle, Gobliiins, Discworld, Simon the Sorcerer…
Je n’ai jamais réussi à me remettre dedans ces dernières années. Il y a eu pourtant les excellents Sam & Max nouvelle génération, les Runaway, Ceville et d’autres que je ne connais pas. Alors qu’ils étaient d’une qualité évidente, ils n’ont pas réussi à maintenir mon attention assez longtemps pour que je finisse le jeu.

Mais là, on est dans une autre dimension. Ce n’est pas, par définition, un vrai jeu. Le gameplay est juste au service de la narration de l’histoire. On n’est jamais vraiment coincé. Nos tâches consistent principalement à parler aux différents protagonistes et à effectuer des choix cornéliens « Ouhlala, qui va crever ?  ». Certes, il y a quelques utilisations d’objets mais elles restent logiques. A part cela, on est principalement dans du QTE. Du Quick Time Event pour ceux qui ne connaissent pas. Dans un court laps de temps, vous devez appuyer sur le bouton désigné, souvent de manière frénétique pour réussir à valider l’action.

Les personnages sont travaillés et attachants, la musique est superbe et vous met la larme à l’œil à chaque passage émouvant. Les dialogues sont vraiment géniaux. On ressent la complicité ou l’animosité entre chacun des différents personnages. On se prend vraiment au jeu de la survie.

« Ah ouais, tu m’as fait une crasse bâtard ? Putain, attends, dès que j’ai l’occasion, JE TE CREVE TA MERE ! »
Le scénario retourne parfois le ventre et donne même envie de chialer . C’est juste beau.

En conclusion, que vous soyez nostalgique ou non des jeux d’aventure en point and click, que vous connaissiez ou pas Walking Dead. Je rajouterai même, que vous soyez fan de jeu vidéo ou pas, testez ce jeu. C’est une expérience vraiment chouette dont il serait dommage de passer à côté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 146 fois
1 apprécie

Autres actions de Naboulet The Walking Dead : Saison 1