Témoin d'un frustrant gâchis

Avis sur The Witness sur PlayStation 4

Avatar Gloinn
Test publié par le
Version PlayStation 4

Vaincu par la hype de ce début 2016, je me suis jeté sur The Witness pour comprendre le phénomène Blow.

Les premières heures je n'ai pas pu m'arrêter de jouer. Abasourdi par la richesse et l'intelligence du level design, par cette variété d'épreuves qui nous est proposée tout en se reposant pourtant sur la même sempiternelle mécanique. Je me ballade sur cette île totalement charmé par l'ambiance, les graphismes et par le principe même du jeu. Comment un puzzle game peut-il être aussi bon ?

Mais à force, je me rend compte que Blow a voulu trop en faire. Alors qu'il nous surprend sur certains "donjons" et nous force à réfléchir en dehors du cadre, il surjoue de la solution trouvée et rend l'expérience plus pénible et non pas plus complexe pour nous forcer à nous surpasser. Et là, son level design si parfait, si maîtrisé, s'effondre. Il laisse tomber sa sagesse didactique et tombe dans un sadisme gratuit. Et vas-y que je rajoute des artifices sans intérêt pour t'obliger à passer des heures sur un casse tête, et vas-y que je t'oblige à jouer sur un certain angle uniquement pour y arriver. Là, le jeu cesse d'être fun et devient frustrant. Déjà parce qu'on a passé une bonne dizaine d'heure à s'imposer les règles de cet univers mais que nous l'avions toujours fait avec plaisir. Mais là, les règles sont acquises et Blow joue avec notre confort pour mieux nous déconcerter. Et on ne s'amuse plus. On souffre. Alors soit notre esprit de compétition nous pousse à accepter ce défi, soit on jette l'éponge. Dans les deux cas, je trouve que l'esprit du jeu est brisé. Et alors que les superlatifs pleuvaient lors de la découverte de l'île, on finit par comparer l'évolution de The Witness à un Portal par exemple. Et Portal lui est clairement supérieur. Supérieur dans son plaisir de résoudre des énigmes, supérieur par son histoire également. Blow n'a de cesse de rabaisser les jeux "traditionnels" et souhaite que les gens ressortent changé de ses jeux. Mais il cache tellement ses messages, tente tellement d'être un artiste plutôt qu'un "créateur de jeu" qu'il rend soit ses messages inaccessibles soit pompeux (ici via des vidéos ou des citations... un peu facile comme façon de donner son avis sur "la vie").

Dommage car ce jeu aurait pu être une véritable claque. Il l'est même sur sa première moitié. Mais le soufflé retombe trop et laisse place à de la déception et de la frustration.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1039 fois
11 apprécient · 2 n'apprécient pas

Gloinn a ajouté ce jeu à 2 listes The Witness

  • Jeux vidéo
    Cover Mes Jeux PS4

    Mes Jeux PS4

    C'est parti pour la next gen. Je vais tenir ici mon catalogue de jeu, dans l'ordre d'achat que ça soit achat réel ou "via le PS+"....

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux vidéo de 2016

    Les meilleurs jeux vidéo de 2016

    Avec : Overwatch, Uncharted 4: A Thief's End, Quantum Break, Firewatch,

Autres actions de Gloinn The Witness