Pourtant j'avais chialé devant Titanic

Avis sur To the Moon sur PC

Avatar Syldonix
Test publié par le
Version PC

Renoncer à utiliser le support du livre ou du dessin-animé (supports initialement tout désignés pour centrer leur objet sur la narration d'histoires) devrait se justifier si, et seulement si, le support du jeu vidéo offre un paramètre supplémentaire permettant d'ajouter une plus-value à l'histoire.

Or To the Moon n'a nullement cette prétention. Il nous laisse spectateur d'une histoire conçue pour tirer gratuitement des larmes à travers l'utilisation de mécaniques grossières: un speech centré autour de l'agonie d'un vieillard dont on nous propose de revivre les souvenirs, et particulièrement son histoire d'amour tragique (déjà rien que ça t'as pas le droit de ne pas aimer sinon t'es un nazi sans cœur). Des fois que t'aurais pas bien compris que le comportement requis est celui du sanglot, on t'aiguille en prime avec des petites mélodies de piano mélancoliques.

Alors qu'on soit limité par un faible budget à n'avoir pas avoir d'autre choix que de proposer son histoire sur RPG-Maker... c'est une chose, mais de ne pas être foutu de tirer son épingle à travers l'histoire en elle-même ainsi que sa narration, c'en est une autre.
Ne nous voilons pas la face. Taillé à la truelle, ce conte n'a guère d'autre espoir que d'ébranler les ados nouvelle génération émasculés par leur nouveau modèle de virilité qu'est Edward Cullen.
Mais rappelons que même si vous n'avez pas grandi avec Rambo, ce n'est pas pour autant une fatalité: aucune loi n'a jamais décrété qu'un film devant lequel vous chialez doit nécessairement être considéré comme un bon film !
Et c'est encore moins bon lorsque, plutôt que de pouvoir s'abandonner à mater To the Moon tranquillement dans son confortable divan, on se voit contraint de cliquer stérilement pour faire défiler les dialogues ainsi que soumis à l'avilissement de devoir chercher des orbes (liens mémoriels) et résoudre des puzzles conçus pour ne pas discriminer les handicapés mentaux.

Objectivement cette histoire n'est sauvée que par sa toute dernière ligne droite qui éveille enfin l'intérêt, son OST sympathique, et son bon goût de ne pas s'étendre au delà de 4 heures.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 153 fois
1 apprécie · 3 n'apprécient pas

Syldonix a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste To the Moon

  • Jeux vidéo
    Cover Jeux PC

    Jeux PC

    Notes à interpréter de la façon suivante: 1- On ne pourra jamais faire pire 2- Catastrophique, fuyez 3- Mauvais, passez votre...

Autres actions de Syldonix To the Moon