Lara del Rey

Avis sur Tomb Raider: Definitive Edition sur Xbox One

Avatar OG_LOC
Test publié par le
Version Xbox One

Une putain d’aventure. J’ai failli perdre la boule sur cette île de tarés.

Lara a beau être gênée lorsqu’elle plante son premier animal pour se faire à grailler, puis en deux-deux, elle devient une machine à tuer. C’est un peu abusé mais ça permet des gunfights intenses (les ennemis arrêtent pas de nous balancer des explosifs dessus donc on doit constamment bouger, faire des roulades, mettre un headshot, se couvrir, mettre un headshot, faire une roulade…).

On alterne ces séquences d’action avec des séquences plus calme où l’on grimpe, dévale des ruisseaux, des collines, etc. La tension est à son comble lorsque l’on s’enfonce dans des grottes sanguinolentes jonchées de squelettes, de têtes de morts et de lieux insolites. Mention spéciale à la prison souterraine où des mecs qui doivent être là depuis 2000 av-JC poussent des gémissements et des cris chelous.

L’ambiance est telle qu’on prend du plaisir à découvrir les lieux. On veut en savoir plus sur cette île et sur le mysticisme qui l’entoure. Ainsi, il devient intéressant de découvrir les artefacts et les reliques pour mieux comprendre l’histoire et les rites de l’île. On apprend littéralement des trucs quoi. C’est pas comme tuer des pigeons sur GTA IV ou ramasser je sais plus quoi sur GTA V pour avoir une débloquer une voiture qui sert à rien.

Lara est tellement mignonne que t’as pas envie de lui faire mal. Certains disent que la difficulté même en hard est pas ouf, mais dis-moi dans les yeux que ça te fait plaisir de la voir mourir dans ces scènes de mort horribles concoctées par les réal.

En bref, un vrai spectacle quasi cinématographique. Ça pue le cliché (la black énervée, l’écossais dur à cuire, le mec des îles Samoa bâti comme une armoire, etc) mais ça fait partie du show.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 116 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de OG_LOC Tomb Raider: Definitive Edition