Un énorme gachis...RIP CORE DESIGN

Avis sur Tomb Raider : L'Ange des ténèbres sur PlayStation 2

Avatar _Akiletour_
Test publié par le
Version PlayStation 2

Tomb raider: the angel of darkness, ("l'ange des ténèbres dans sa version française") a toujours été considéré par bon nombre de joueurs comme l'épisode le plus mauvais de la saga pour bon nombre de raisons, et n'est de surcroit, pas vu comme étant un jeu particulièrement recommandable (4,4 de moyenne sur ce chère site).
A la vue de toutes les critiques négatives faites à l'encontre de cet opus, et bien que tomb raider reste une licence qui m'est particulièrement cher; je vous avourais que je n'avais pas vraiment envie de tenter "l'expèrience" à l'époque de la sortie du titre.
Durant toutes ces années et malgré le fait que angel of darkness est resté dans les annales comme étant la purge de la saga, l'envie d'y jouer me trottait toujours dans un coin de ma tete; m'enfin je veux dire, c'est du TR par core design bordel ! c'était l'occasion de retrouver le fameux gameplay bien old-school des opus ps one/pc.
De plus l'atmosphère et l'imagerie plus sombre, plus "thriller" de AOD m'intriguait pas mal, et j'avais vraiment envie de voir de quoi il en retourne, par simple curiositée et c'est en tombant sur le bougre à 3 euros dans un cash express que je décidait de me lancer dans l'entreprise...j'avais anticipé moult cas de figures mais rien ne m'avais préparé à une telle mascarade...

L'EPISODE DU RENOUVEAU, POUR LE MEILLEUR, MAIS SURTOUT POUR LE PIRE

Pour faire simple, je dirais que angel of darkness est l'épisode de "l'expérimentation" pour core design.
En effet, après 5 ans à dévelloper du tr à la fréquence d'un jeu par an (de 1996 à 2000), le studio à vraisemblablement eu pour ambition de renouveler quasi-complètement la saga afin de la sortir de la redondance dans laquelle elle s'était elle-même engouffré après un TR5 (sur les traces de lara croft) totalement baclé, un épisode useless sorti à la va-vite qui n'as fait l'unanimité ni chez les joueurs ni dans la presse jv de l'époque.

Beaucoup d'éléments témoignent d'une envie d'expérimentation dans cet épisode:

*En premier lieu, l'imagerie générale du titre n'as presque rien à voir avec les précédents tomb raider, ici dans TR: AOD il n'y a plus de temples, donjons ou autres forteresses éparpillés aux quatres coins du globe, les niveaux traversés seront s'inscrivent dans un setting nettement plus urbain que par le passé et les teintes de couleurs sont nettement plus sombres en règle génerale, le jeu se déroulant majoritèrement de nuit.

*le scénario, bien que s'enfermant dans les mêmes clichés habituelles présent depuis les débuts de la saga (un méchant très méchant souhaite retrouver des reliques lui perméttant d'accéder à un pouvoir surpuissant qui lui perméttrait de controler le monde blablabla) est UN PEU mieux narré que par le passé, et bénéficie d'une mise en scène soignée et très cinématographique, avec des cutscenes plutôt bien orchestrés.

Mais c'est surtout niveau gameplay que certains changements ont été effectués et là, c'est le drame...

UN COMBAT PERMANENT CONTRE LE JEU LUI-MEME

Alors, par où commencer ?
à peine ais-je lancer le jeu et démarré une nouvelle partie que l'une des plus grosse abbérations du titre m'arrive en pleine tronche: UNE FUCKING CAMERA LIBRE INVERSEE !!!
Le fait d'intégrer une caméra libre dans un tomb raider partait d'un bon sentiment, en effet l'absence de celle-ci se faisait cruellement sentir dans les premier tr de mon point de vue, hors ces méssieurs de chez core design ont jugé bon d'inverser l'axe verticales et l'axe horizontale SANS QU'IL NE SOIT POSSIBLE de changer cette configuration dans les options !!
Du coup les premières heures de jeu ont été un véritable calvaire permanent, lorsqu'il fallait penser "gauche" je devais penser "droite" et je peux vous assurer qu' après avoir fini TR:AOD vous allez sans cesse avoir le reflexe stupide de confondre les directions de la caméra et de la tourner dans le mauvais sens !
Sans rire après etre sortie de AOD, je m'étais refait une partie d'infamous first light, et il m'a fallu un certain temps d'adaptation pour me refaire à la caméra libre qu'utilise 98 % des jeux third person d'aujourd'hui !!

Mais la liste des choix de gameplay foireux ne s'arrètent pas là! que nenni ! dans AOD, vous êtes obligé d'utiliser le stick gauche pour vous déplacer ! un coup dur lorsque l'on a arpenté les tr ps one en se déplacant avec la croix directionelle, celle-ci se prêtant nettement mieux à des déplacements rigides, de même que là aussi chez core design, on a apparement jugé bon de prendre en compte la fonction analogique du stick en question, c'est à dire que pour se déplacer lentement, il faudra pousser doucement le stick vers l'avant et plus fermement pour courir, alors qu'il aurait été tellement plus intuitif d'assigner le sprint à une touche en particulier comme c'était le cas auparavant. (certes on aura la possibilité de sprinter mais ça n'intervient qu'assez tard dans le jeu).

Tous ces défauts de gameplay couplés à des phases de plates-formes frustrantes au possible où la moindre érreur, le moindre saut mal appréhendé est synonyme d'échec immédiat, a achevé de rendre mon aventure dans tomb raider AOD particulièrement éprouvante pour moi : entre des phases de plates-formes à s'arracher les cheveux, une lara qui semble avoir oublié comment tourner une valve ou défoncer une porte (« je me sens plus forte ! » étant la réplique la plus récurrente de la belle), des phases d'exploration urbaine raté, des dialogues à choix inutiles, des bugs abbérants, une jauge d'endurance autant inutile que pète-burnes dans certaines phases d'escalade, plus la fin approchait et plus je perdais la motivation et j'ai vraiment du me forcer pour aller au bout de ce calvaire permanent qu'est tomb raider : angel of darkness.

Et c'est vraiment dommage car malgré tout, on sentait vraiment derrière cette masse de défauts que core design ont voulu complètement renouveler leur saga qui s'était enfoncé dans la médiocrité la plus crasseuse avec TR5.
Le studio a voulu donner une image plus sombre et épique à la saga, et à l'écoute du SUBLIME thème de l'écran-titre https://www.youtube.com/watch?v=uL0HOi-km2M , on ne peut qu' etre déçu du résultat final d'un jeu qui aurait pu etre tellement meilleur si il avait été mieux fini, et qui aurait pu etre le premier opus d'une trilogie d'exception.

Mais hélas, suite au bide commercial de cet épisode core design a du mettre la clé sous la porte et confier la licence à crystal dynamics qui par la suite ont apporté leur vision de la saga, (parfois pour le meilleur, parfois pour le pire) et jamais la trilogie angel of darkness ne verra le jour...
Mais d'un autre coté, cet échec est justifié, je veux dire  en meme temps messieurs de chez core design faut pas déconner, votre jeu a été fini à la pisse et il est assez triste de se dire que TR : angel of darkness est maintenant le dernier souvenir qu'on a de ce studio, qui auparavant, ont été à l'origine d'une des plus grandes sagas de la psone, et qui a su marquer de son empreinte le genre de l'action/aventure dans l'histoire du jeux vidéo.

Un gachis, tout simplement... l'ange des ténèbre peut retourner dans les abysses, car il n'aura que ça à vous offrir...

Ma note est de 5/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 953 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

_Akiletour_ a ajouté ce jeu à 9 listes Tomb Raider : L'Ange des ténèbres

Autres actions de _Akiletour_ Tomb Raider : L'Ange des ténèbres