Long ago ran the sun on a folk who had a dream...

Avis sur Ultima Online sur PC

Avatar Fenflex
Test publié par le
Version PC

Les mots me manquent pour décrire ce que je ressens pour ce jeu, c’est comme résumer un vieux délire entre pote à quelqu’un d’étranger, on sait qu’on ne sera pas compris, mais on se laisse aller à la nostalgie, nostalgie qui devient de l’amertume tant on sait que cette époque est révolue.
Ultima Online est de ces jeux qui laissent en vous de souvenirs inoubliables, tous ceux qui ont foulés les terres de Britannia vous le diront : UO n'est pas un MMO, c'est une aventure.

Les temps changent, alors que de nos jours les joueurs de haut niveau de ce cher WoW trouvent encore le moyen de pleurnicher sur la casualisation de leur jeu favori, qui peut se targuer d'avoir seulement osé UO ?
Car ici, pas de systèmes de mort où "ce n’est pas grave, c'est que du temps de perdu", place à la dure réalité : en cas de mort votre corps et vos affaires gisent au sol, à la merci des joueurs (ou des monstres).

Le pvp est d'une richesse infinie, car votre façon de jouer façonne les skills de votre personnage et chaque combinaison peut permettre de se tirer d'un duel si le skill est présent. Adieu les archétypes du tank/heal/dps, place aux mages/dresseurs d'animaux, aux bardes/archers et j'en passe. Les sorts sont innombrables et nécessitent des ingrédients, du sort de création de nourriture à l'évocation de démon, de murs de paralysie, d'énergie, de vortex ou d'élémentaires. Et tout ça sans évoquer les sorts de nécromancie, de paladins, de druides, shaman et cie.

La richesse, parlons en, quel peut bien être l'influence du pouvoir dans un MMO ? Le Housing, ultra complet, construire son manoir tuile par tuile pour y exposer ses armures et les têtes décapités de ses ennemis (avec le nom du pj !) à la vue de tous, laisser une trace de son passage en jeu, tant de mécaniques qui ne sont même plus envisageables actuellement, déjà présentes aux balbutiement des MMORPG.

En ce qui concerne le pve, il n'est pas en reste, le bestiaire de ce MMO vieux de dix ans passés est des plus variés et propose toujours de nouveaux défis. Qui ne se souvient pas de son premier Balron ? De son premier drake ?

Et l'artisanat, omg, tu veux parler d'artisanat ? Vas-y baisse les yeux, dans UO tout est craftable et dans craftable, tout est UO. (Wait what ?)

Mais bordel, UO, c'est aussi son ambiance. Oldult06 motherfucker

... son cycle jour/nuit où on avance à la torche dans la forêt, ses donjons où l'on s'aventure en armure bon marché la première fois dans la crainte de perdre son loot, les cartes au trésor qu'on suit au compas, les heures à tamer des animaux ("Veux tu être mon ami ? Je ne vais pas te faire de mal"), les échecs lors des craft, les craft exceptionnels, les sorts de métamorphose, les champions de spawn, les mass PVP, les guildes et les vertus, les mecs qui rentrent dans les portails rouges sans réfléchir, les free pk, les phrases sans fin etc etc, et re-etc derrière.

UO reste pour moi le meilleur MMORPG à ce jour et mon jeu préféré, j’ai beau savoir qu’aujourd’hui personne ne pourra adhérer à ses principes d’un autre âge : un gameplay sans pitié, profond et ouvert (anne), une ambiance envoutante et des possibilités infinies, je continuerai de le citer dans chaque discussion autour des MMO parce que tout le monde mérite de le découvrir, puisse t’il vivre assez longtemps pour voir s’éteindre le genre qu’il a popularisé.

Still we loom in the mists as the ages roll away...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1087 fois
8 apprécient

Fenflex a ajouté ce jeu à 3 listes Ultima Online

Autres actions de Fenflex Ultima Online