Dreyer se retourne dans sa tombe

Avis sur Vampyr sur PC

Avatar Moizi
Test publié par le
Version PC

Parfois je parcours le catalogue de jeu de la switch (je préfère nettement jouer sur ce support, bien au chaud dans mon lit) et je me dis, ah c'est vrai, ce truc existe, mais bon 50 boules ça fait cher pour un truc qui a l'air au mieux sympa.

Et je finis par le prendre sur PC pour 10 euros...

C'est ce qui s'est passé avec Vampyr... et franchement au départ je trouvais que c'était un super jeu. Disons qu'il laissait entrevoir une certaine profondeur avec les relations entre les personnages, le fait que l'on puisse tous les tuer pour gagner de l'expérience facilement, etc.
Sauf que bien vite on déchante. Pour tuer quelqu'un il faut avoir un niveau de charme égal au sien, autrement dit, au départ on peut tuer très peu de gens et c'est juste frustrant. Surtout qu'on ne peut pas augmenter son charme comme toutes les autres caractéristiques, c'est à dire en utilisant les points d'expérience... Non... évidemment, ça serait trop beau.
Il faut suivre l'histoire pour augmenter ses points de charme...

Vous sentez venir la couille ?

C'est hyper dirigiste. On a bien quelques choix, mais qui ne changent pas grand chose à la trame narrative... ce que ça change c'est que si on fait le "mauvais choix", l'état de chaque quartier se détériore et les habitants peuvent tous disparaître.

Pour moi il était donc logique de les tuer tous dès que possible histoire de récupérer leur expérience avant que le quartier ne soit totalement délabré.

Et je me suis vite retrouvé avec un niveau bien supérieur à celui de mes ennemis, je roule sur le jeu... le système de combat et les dialogues sont peu intéressants tant c'est archaïque et lourd (et pourtant au niveau des dialogues il y a de l'idée, débloquer des indices permet de gagner plus d'expérience lorsqu'on tue la personne) et l'ennui fini par pointer bien vite le bout de son nez.

C'est toujours les mêmes ennemis, les mêmes combats, les mêmes boss... et je n'ai ni l'envie ni la patience d'apprendre le système de combat, je bourrine, ça passe. Le fait d'avoir une jauge d'endurance est juste frustrant étant donné que le personnage est déjà extrêmement rigide. J'ai juste l'impression que c'est mal pensé et lourdingue.

Et donc la bonne impression de départ se ternit très vite. Faut dire que c'est DONTNOD qui développe tout ce merdier et qu'après Life is Strange (que j'ai bien aimé à la sortie, mais dans la préquelle a exposé à mes yeux tous les défauts (gameplay absent ou lourd, histoire crétine...)) ben ils ne savent toujours pas faire un gameplay correct.

Rien que l'idée d'avoir une sorte de saut vampirique pour se téléporter en hauteur, super idée, on avait déjà ça dans Dishonored (qui est loin d'être mon jeu préféré), sauf que là ben c'est seulement quand le jeu veut bien. Ce qui veut dire qu'on a une mécanique qui ne sert quasiment à rien et qui ne peut pas être utilisée pour s'amuser... Disons que ça tue toute l'exploration... je suis obligé de parcourir les mêmes rues, avec les mêmes monstres débiles... les mêmes chasseurs de vampire...

On ne peut même pas réellement s'amuser à atterrir au dessus d'eux et les tuer... (il y a bien une compétence pour leur foncer dessus, mais je ne l'ai quasiment jamais utilisée tant c'est pas jouissif) En fait DONTNOD veut absolument qu'on utilise leur gameplay mollasson pour les combats.

Frustrant.

Qu'on puisse tuer tout le monde c'est bien, mais pour qu'on s'attache aux personnages il faudrait pouvoir tisser des liens avec eux... histoire qu'il y ait un dilemme... et qu'on ne soit pas juste là à voir des sacs à point d'expérience gratuits...
En plus encore une fois, lorsqu'on charme quelqu'un pour le tuer ensuite dans un coin sombre, le gameplay devient enncccoooore plus lourd. C'est lent, c'est chiant à diriger... on dirait un paquebot...

Dingue de rendre son jeu aussi frustrant avec des idées de gamedesign totalement ratée.

La détresse...

et le pire dans tout ça c'est que je n'ai pas fini le jeu... pourquoi ? car il fait partie de ces nombreux jeu où je n'ai pas daigné faire le boss de fin... Pourquoi donc ? ben parce qu'il a 10 niveaux de plus que moi. En fait plus tu tues de gens plus le boss de fin est fort... alors que pendant tout le jeu on nous a répété que le jeu serait plus facile si on tue des gens...

Bref, on punit le joueur pour avoir joué comme on voulait et pour ne pas s'être attaché aux personnages inintéressants... Pas ma conception du JV. Donc je ne finirai pas le jeu...
J'ai pas envie de m'amuser à apprendre à esquiver ce boss, ses mouvements, etc. J'ai autre chose à faire de mon temps (chier sur le jeu par exemple, ce qui est bien plus satisfaisant)

Clairement j'ai l'impression d'assister à un beau gâchis et je me dis : ahhh Vampire Bloodline the Mascarade c'était tellement bien !!!

(mais pareil j'avais pas battu le boss de fin)

En fait je ne comprends pas ce qu'a voulu faire DONTNOD, il y a trop de combats pour que ça soit narratif, les combats sont trop nuls et répétitifs pour qu'on joue pour ça... l'ambiance vampire/grippe espagnole est sympa 5 minutes, mais tout se ressemble...

Ah et qu'on m'explique le choix de ne pas mettre de minimap, de faire chercher dans de grandes zone des objets, des personnages, des entrées, de ne pas guider plus le joueur... parce qu'en fait c'est juste labyrinthique et chiant d'ouvrir la grande carte toutes les 30s...

Clairement c'est bâclé...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1599 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Moizi a ajouté ce jeu à 1 liste Vampyr

  • Jeux vidéo
    Jaquette Astral Chain

    Je me suis arrêté au boss de fin

    Les jeux où j'ai été bloqué au boss de fin... et où je n'ai eu aucune envie de faire l'effort nécessaire pour le battre. (il...

Autres actions de Moizi Vampyr