Un bel univers.

Avis sur Vampyr sur PlayStation 4

Avatar Sephrius
Test publié par le
Version PlayStation 4

Attendu de pieds fermes par votre humble serviteur, je suis finalement venu à bout de Vampyr, un titre qui m'a particulièrement touché, mais dont certains défauts ont trop souvent attisé ma rage.

L'univers, de base, m'appelait. Les Vampires et leurs légendes, j'aime beaucoup. La période choisie était aussi très intéressante, le synopsis également (un docteur vampire, vraiment ? J'achète carrément !). Et Olivier Derivière à la composition ? Alors oui, bien sûr que oui, c'est préco de suite. Et j'ai quand même bien fait.

Concernant l'histoire, l'univers, l'ambiance et l'écriture, c'est une réussite pour moi. L'ambiance visuelle et sonore m'a séduit, les voix des personnages sont toutes parfaites, et ces derniers ont tous leurs histoires, leurs personnalités. C'était un réel plaisir de trouver de nouveaux PNJ, de leur parler, d'apprendre à les découvrir, et de voir les liens avec d'autres PNJ. Quant à Jonathan Reid, notre personnage, je le trouve charismatique, bien écrit et riche. L'histoire est intéressante également, bourré de mystères jusqu'au bout, mélancolique, avec le thème de la mort plutôt bien traité.

Bien entendu, le principal atout du jeu était d'avoir le choix de tuer tous les PNJ, ou presque, du jeu. De savoir qui on allait tuer pour se nourrir, qui on allait sacrifier, et les conséquences que ça a sur le monde de Vampyr. Tout d'abord, le monde se divise en quartier, déblocable au fur et à mesure de l'aventure. Quatre quartiers distincts, avec leurs propres personnages. Et alors, ça marche tout ça ? Plus ou moins oui...

En fait, pour résumer, quand on tue un PNJ, la première conséquence est que le niveau de "sécurité" de la zone se voit dégrader. Tuer trop de PNJ, et la zone sera hostile, bourré d'ennemis. La deuxième conséquence est que si le personnage était lié à un autre, il peut y avoir des petits soucis quoi. L'autre rejoindra peut-être les chasseurs de vampires, voire disparaîtra. Les conséquences ne sont pas si dramatique que ça au final selon moi, je n'ai bien sûr par tout tester, mais les quelques PNJ que j'ai tué, j'ai simplement rencontré leurs proches en tant que mini boss... Un seul PNJ avait un développement plus intéressant après la mort de sa mère, puisqu'il se sentait plus libre, et souhaitait contribué à l'amélioration d'un lieu. Mais au delà de ça, j'ai finalement trouvé ce choix de tuer assez limité. Il permet en outre de gagner un certains nombre de point d'exp, ce qui facilite grandement le jeu, et qui pousse un peu à tuer au final.

La promesse est donc à moitié remplie ici. Et pour le reste ? Le gameplay est plutôt sympathique, même si je déplore un manque de dynamisme dans les combats, pas assez de choix dans les pouvoirs, et le loot trop abusifs, beaucoup trop d'objets (mais c'est bien géré de ce côté puisque pas de limite d'objets), les maladies des PNJ ne servent pas à grand chose également. Rien de dramatique dans le gameplay, et les combats ne sont pas insupportable comme j'ai pu le lire. Je préfère cent fois voir Dontnod faire ce genre de gameplay que ce qu'ils font sur Life is Strange (gameplay j’entends).

Les plus gros défauts viennent du côté technique en fait. C'est une honte pour un titre repoussé, avec des patchs, et en 2018. Visuellement c'est certes pas sublime, ça encore, ça passe. Même si, pour un jeu étant exclusivement dans la nuit, ils auraient pu rendre ces nuits bluffantes visuellement, mais soit. Nan, le plus lourd vient des bugs et des temps de chargements. C'est simple, y'en a pour rentrer dans certains bâtiments, et y'en a surtout qui interviennent n'importe quand dans la ville. Utilisez la téléportation pleins de fois, attendez-vous à un chargement qui vient tout gâcher en plein milieu. Sérieux quoi, le monde n'est pas hyper vaste, d'où y'a ces chargements de merde et ces petits freeze ? En plus ce n'est pas hyper fluide, c'est assez gênant pas mal de fois. Bref, techniquement, ça peine, et c'est dommage, parce que ça gêne vraiment l'expérience de jeu pour le coup, contrairement à d'autres jeux.

Maintenant que j'ai parlé en mal de Vampyr, je repasse du côté positif avec un petit mot sur la musique. J'en ai parlé plus haut, c'est Olivier Derivière qui s'en ai chargé. Et, j'en ai déjà parlé dans chaque critique ou Derivière est compositeur, mais il faut le rappeler, chacune de ses OST restent en mémoire. Sa façon de composer, ses thèmes mélancoliques, mélodiques, inspirés. Son talent pour réunir gameplay/musique est fascinant. Je trouve qu'on ne parle pas assez de lui en fait. Il mérite clairement les éloges sur sa personne et sa musique, phénoménale. C'est certainement l'une des meilleures OST de cette génération de console, et toutes confondues en fait. Je l'affirme haut et fort, Derivière est le plus grand compositeur français et l'un des meilleurs en général. Il n'est pas simplement là pour composer une OST qui colle avec les scènes ou l'ambiance, il construit l'OST avec le jeu, avec le gameplay, le visuel, l'ambiance. Et forcément, ça donne quelque chose de grandiose. Un compositeur qui s'investit autant dans sa musique, je trouve ça rare, en plus quand chaque OST se démarque l'une de l'autre. Voilà ce que j'avais à dire sur la musique de Vampyr et son compositeur. Énorme bravo pour ce travail. Il est temps de conclure sur Vampyr.

Les dialogues sont vraiment bien écrits, l'univers est riche, le mythe du vampire est bien exploité en plus de l'arranger à sa sauce (mais en le faisant bien, ici, pas de vampire qui brille au soleil), les musiques sont fabuleuses, le gameplay plutôt sympathique. Vampyr est un titre très intéressant, que je recommande pour ses qualités musicales, son ambiance visuelle et son histoire. Je me suis pris à imaginer une saga Vampyr qui reprendrait l'histoire du docteur Reid à différentes époques (dans le futur bien sûr). Ce serait vraiment cool de faire ça. Allez Dontnod, corrigez moi les défauts de cet opus et faites un Vampyr 2 à notre époque (sans pour autant faire un monde ouvert à la con hein !).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 404 fois
3 apprécient

Sephrius a ajouté ce jeu à 2 listes Vampyr

Autres actions de Sephrius Vampyr