Avis sur

Virtue's Last Reward sur PS Vita par Rodwin

Avatar Rodwin
Test publié par le
Version PS Vita

C'est avec une certaine curiosité que j'ai entendu parlé de ce jeu sur PS Vita. Cette suite de 999 : Nine Hours Nine Persons Nine Doors, un très bon novel/reflexion sur DS, devait sortir sous peu sous nos lattitudes.
Il avait eu des notes excellentes, des tests dithyrambiques de la part de sites étrangers...
Le 23 novembre, il fallait que je me le procure ! Sauf que... Impossible de le trouver en magasin le jour J !
La première épreuve commencait. Zero m'avait-il déjà fait entrer dans son monde de casse tête ?
Et j'en ai fait des enseignes. Virgin, FNAC, Game... Personne ne connaissait ce titre. Et c'est dans une boutique Micromania qu'on m'a dit, après m'avoir parlé d'Ape Escape, qu'il était peut-être sorti uniquement sur le PSN. "Vous voulez acheter des points PSN ?"...
Après avoir dégainer ma Vita 3G, j'ai dû me rendre à l'évidence. La 3G de Free, ça ne passe pas partout.
C'est dans un oasis de Wifi que je l'ai vu, là, sur le PSN : Zero Escape !

On rentre tout de suite dans le jeu, sans même l'avoir lancé : la vidéo de présentation du jeu met dans l'ambiance. Confiance, trahison, que choisirez-vous ?
Après une courte intro l'histoire commence.
Les amateurs de Judge / Doubt, et les lecteurs d'Agatha Christie, auront une impression de déjà-vu : un groupe de gens, aux personnalités différentes, se retrouvent enfermés. Leur ravisseur leur donnera au compte goutte les détails qui leur permettront de comprendre ce qu'on attend d'eux.
Les personnalités s'affrontent, les histoires s'entremêlent, les camps se forment, l'expérience vous emporte très loin, très vite si vous êtes amateur du genre.
Mais Zero Escape n'est pas qu'une histoire, c'est aussi un jeu d'énigme.
Toujours logiques, elles ne sont jamais tout à fait simples et vous promettent de passer quelques temps à réfléchir au boulot ou à l'école à cette possibilité que vous n'avez pas essayé et qui marcherait peut-être...
En tout cas en mode 'difficile'.
En mode facile, les indices sont plus nombreux, plus fréquents et, si vous avez toujours le loisir de réfléchir à la solution, vous aurez moins la possibilité de suivre de fausses pistes.
Un conseil donc : faites les énigmes en mode difficile d'abord. Vous pourrez réduire la difficulté au cours de l'épreuve mais sa résolution sera moins gratifiante.

Avec ses textes en anglais et ses voix japonaises, il n'est pas destiné à tout le monde. Mais ceux-là profiteront d'une très bonne expérience.
C'est un excellent jeu pour ceux qui prendront le temps de l'apprécier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 543 fois
1 apprécie

Autres actions de Rodwin Virtue's Last Reward