Ce n'est pas GTA (...pour le meilleur et pour le pire)

Avis sur Watch Dogs sur PC

Avatar F_b
Test publié par le (modifiée le )
Version PC

GTA V sort, Ubisoft flippe et repousse son jeu. Même moi je ne le sentais plus une fois GTA V dans les mains. Les vidéos de gameplay annonçaient quelque chose de potentiellement limité au niveau gameplay, environnements, voire graphismes.
Alors que les premières vidéos nous laissaient rêver un polar futuriste, toute la com' depuis le report a surenchéri sur la GTAttitude. Watch Dogs devait rapporter gros, viser la masse de gamers, quitte à tordre tout ce qui faisait son charme initial. *soupir*

Et au final qu'est ce qu'on obtient ?
Un jeu qui a souffert et souffrira de sa comparaison avec GTA.
Ceux qui n'aiment pas GTA crachent sur Watch Dogs sans le toucher. Ceux qui aiment GTA cracheront peut être dessus pour ses différences.

C'est beau, c'est moche ?

C'est beau. Ça vous fera pas tomber de votre chaise mais, plus que beau, Watch Dogs est vivant. La variété des PNJs hackables, la variété des environnements qui ne se limitent pas à des buildings froids ( il y a des zones industriels, rurales, la forêt, des lacs) et LE VENT ( effet météorologique qui fait bouger les arbres, voler des trucs...)!!!

La conduite est pourrie ?

Elle déstabilise un peu et demande un temps d'adaptation. Si conduire dans GTA IV équivaut à du curling et GTA V à du kart, Watch Dogs est quelque part entre ces extrêmes. En course poursuite il faudra un certain temps avant de réussir ses virages sans pourrir tout ce qu'il y a sur les trottoirs.
D'ailleurs deux points forts : une très grande partie des obstacles présents sur le trottoir est destructible. Adieu la frustration du poteau maudit de GTA. Ici même si on se foire, ça pourrit pas notre flow. C'est la même pour les collisions. A pleine vitesse elles sont impressionnantes et soudaines, mais stopperont difficilement votre course. Certains les trouveront trop permissives puisqu'une collision en moto (par exemple) se résumera souvent à un petit rebond inoffensif si on ne se tape pas l'obstacle à vitesse max. Perso je trouve ça moins frustrant que les conduites mortelles en deux roues de GTA.
En fait, ce qu'il ne faut pas oublier c'est que les rues de Watch Dogs sont NETTEMENT plus étroites et réalistes que GTA V. Si vous remettez les pieds à Los Santos après de longues heures de jeu sur WD, vous allez rire, et pas que pour la conduite.
Les courses poursuites sont folles et deviennent de plus en plus épiques. Si vous sortez de GTA V, vous allez suer. Les flics vous guettent et ne vous perdront pas de vue après un p'tit virage. Il faut user des hacks et de sang froid pour s'en sortir. C'est un peu compliqué au début puisqu'il faut comprendre toutes les informations à l'écran, mais au final c'est poilant. Et puis il y a les détails stylés qui tuent : vous pouvez éteindre le moteur et vous planquer au fond de votre siège pendant qu'une patrouille passe en pointant ses lampes torches. Bref, les courses poursuites sont un des éléments clés de WD.

La ville est grande ? C'est pas toujours pareil ?

Les environnements de Watch Dogs sont surprenants de variété. Ce n'est vraiment pas la claque et l'étendue épique de GTA V, mais ça se vaut totalement. Si dans votre esprit Chicago se limite à des grands buildings et de grandes avenues, soyez rassurés car ce n'est vraiment pas le cas. Il y a d'autres environnements comme dit plus haut, mais surtout, la ville est plus dense en terme d'activités ! Il y a beaucoup plus à faire au kilomètre carré dans Watch Dogs que dans un GTA. A vrai dire lorsqu'on commence à jouer on peut se perdre par toutes les informations s'affichant à l'écran. La ville nous envoie tellement de signaux, que ce soit des gens à hacker, des crimes détectés, des défis, des boutiques, un hacker online, qu'on a un peu du mal à se dire "Bon après cette mission je ferai ça" sans penser en chemin "Bon bin finalement ce truc me tente bien".

Les missions ? Répétitives ? Activités = durée de vie artificielle ?

Parlons avant tout des gunfights. Je les ai trouvé jouissifs ! Pourquoi ? C'est bien plus précis et exigeant qu'un GTA. En débarquant avec mes préjugés je me suis fait rapidement dérouillé et j'ai ADORÉ ÇA. Ici il va falloir viser correctement, naviguer entre plusieurs couvertures, utiliser les hacks, utiliser son agilité. Bref, il faut du sang froid et de la concentration car quelques balles d'ennemis vous colleront rapidement au sol (Big up aux "cosmonautes" qui font bien cauchemarder).
Ce vrai plaisir de jeu a perduré grâce à un ensemble de facteurs. En plus de ce que j'ai décrit et le sentiment de puissance lié au hacking, notons que les animations de notre Aiden Pearce sont juste COOLS. Que ce soit pour franchir un obstacle ou takedown un ennemi en mode infiltration, c'est prenant. Pareil pour le son des armes, ça parait futile mais j'y adhère.
Concernant les missions principales, je fus assez surpris. Pour un Ubi-septique de base, je n'ai pas senti de vraie répétition, pas plus qu'un autre jeu. Les situations, qui sont des espèces de puzzles tactiques, ne cessent de se complexifier, nous pousse à faire évoluer nos superbes skills via l'arbre de compétences, et de manière générale à devenir plus réactif et agile. Les courses poursuites sont de plus en plus éprouvantes. Jouissives, mais tendues. Même ce que je n'aimais pas dans Assassin's Creed, à savoir les "fameuses" missions de filature foireuse, sont au nombre de deux (de mémoire). Après niveau durée de vie, les missions principales c'est 20-25h max, ce qui permet d'être satisfait sans sentir trop de répétition.
Contrairement à un GTA, les missions de WD nécessitent un sens tactique. Si vous devez rejoindre une zone ennemie, on vous laissera presque tout le temps choisir le chemin et l'attitude pour y entrer. Libre à vous d'y aller en bourrin par la porte principale, ou de vous faufiler à la Solid Snake dans une allée sur le côté. Si comme moi vous aimez l'infiltration, vous trouverez votre compte et serez capable d'assomer ou liquider au pistolet silencieux tous les ennemis d'une zone, ou presque. Vous pouvez vous aider des caméras de sécurité, des différents hacks tel que l'ultime Black Out (toutes les lumières du quartier s'éteignent), et si vous galérez, vous pouvez toujours repasser en mode bourrin histoire de faire de l'espace, sachant que vous gagnerez moins de points.
Je n'ai pas essayé toutes les activités secondaires qui sont aussi variées que nombreuses. Dans le plus basique il y a l'arrêt de convoi et le vol de voiture. Dans le plus délirant il y a ces jeux WTF où l'on défonce des passants avec une voiture dans un univers infernal, où l'on élimine les forces de police avec une araignée mécanique géante (qui grimpe sur les immeubles), où l'on doit détecter des extraterrestres au sein d'une foule, où l'on doit s'infiltrer entre les gardes en mode VR missions d'MGS...etc, etc. C'est très secondaire et ça ne vous captivera pas forcément mais ça a le mérite d'exister et de nous extraire de l'aspect sérieux du jeu (lorsqu'on tue les passants, on perd des points de réputation).
Ce qui m'a vraiment plu dans les activités secondaires ce sont les puzzles games : trouver la caméra qui permet de photographier un QRcode géant planqué dans le décor, débloquer les tours ctOS (trouver le chemin d'entrée via les caméras, ouvrir des portes), et de manière générale le système de hacking où l'on doit dévier des tuyaux pour ouvrir une connexion. Il y a aussi un mini-jeu marrant lié à l'alcool, mais ça vaut mieux le découvrir soi même.
Malgré tout, Ubi n'oublie pas la chasse aux items à la con. Les fans chevronnés pourront chercher une tonne de cassettes audios perdues dans les missions (elles révèlent le background du scénario)... Sinon vous pouvez hacker des musiques additionnelles sur les PNJs. Nettement plus cool ;)

Le scénario ?

C'est malheureusement le gros point faible. Sans rien révéler, voici d'abord ce qui marche de ce côté là :
Ce qui peut fasciner dans Watch Dogs c'est de sentir qu'un univers a été créé et pensé sur mesure pour une nouvelle licence. Tout ça basé sur l'idée que les hackeurs font la pluie et le beau temps dans la société. Il y a des factions qui seront probablement traitées dans l'avenir de la série, les personnages sont plutôt intéressants (sauf le mioche inexpressif), même si c'est plus par leur chara-design que par leur profondeur... Le ton globale de l'histoire est sérieux, mature, et comporte des moments nettement plus glauques que dans GTA. Si on sait regarder dans l'arrière plan de certaines missions...
Dans Watch Dogs il n'y a pas de téléphone où vous pouvez appeler tous vos potes virtuels. C'est très linéaire concernant la quête principale. Ça s'enchaîne à sens unique, et pour "renforcer" la relation entre le joueur et la mission d'Aiden Pierce, ils ont eu la bonne idée de le faire monologuer (ingame) sur ses futurs actes, ses doutes. A défaut d'améliorer le scénario, ça ajoute de l'immersion.
Maintenant le coeur du problème :
Là où GTA V captive par ses dialogues, son ambiance et ses personnages Tarantinesques, Watch Dogs n'atteint pas la hauteur de ses ambitions de polar futuriste. Autrement dit, tous les instants et éléments dramatiques du scénario sont fades comme pas permis. C'est ultra faiblard, d'autant plus que tout ce qui entoure ce script est convainquant, ou du moins intéressant. Je pourrais détailler point par point ce qui foire mais bon ça serait de la masturbation intellectuelle malsaine, et puis Ubi doit en être conscient ou ne va pas tarder à l'être...

En résumé :
Si GTA V transporte plus par son ambiance que par son gameplay, Watch Dogs c'est juste tout l'inverse. ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2960 fois
78 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de F_b Watch Dogs