Court, répétitif, mais amusant

Avis sur Watch Dogs sur PlayStation 4

Avatar pikachuyann
Test publié par le
Version PlayStation 4

N'ayant décidé de jouer à ce jeu sur une machine capable de le faire tourner qu'en 2016, je passerais évidemment rapidement sur l'effet d'annonce qu'il y a eu à l'E3 2012 - et la différence de qualité graphique avec la version finale - et m'intéresserais surtout au gameplay et à l'intérêt de ce jeu dans l'univers vidéoludique de 2016.

La mise en place de l'histoire est un peu longuette, en plus de ne pas être d'un grand intérêt : le héros, Aiden Pierce, est déjà pris dans l'histoire d'un piratage d'un hôtel dès le début de l'histoire - manque de chance pour lui, il sera trouvé par d'autres «hackers» qui s'efforceront de marquer durablement Aiden Pierce et sa famille, en particulier en tuant sa nièce. Il s'agit alors de retrouver les coupables, ce qui le mènera dans diverses difficultés. Autant le dire, il faut avouer que ce n'est pas très prenant et que la (pauvre) recette s'essouffle vite. Néanmoins, la critique sur un système de surveillance globalisé est présente et efficace.

On se retrouve donc dans un ensemble de mission d'histoire qui reprendront tout de même une bonne partie du code de GTA : infiltrations, fuite d'une chasse policière, chasse d'un ennemi à travers la ville. La seule différence (mais elle reste notable) est la possibilité, à tout moment, de déclencher divers éléments de la ville : un feu, l'ouverture d'un pont. Il est donc possible de jouer avec tous ces éléments pour éliminer une voiture un peu trop proche, gagner du temps, ou éliminer un ennemi. Cette mécanique se retrouve à tout moment : il est ainsi possible de voler à la volée l'argent du compte bancaire de quelques passants. C'est rapidement apprivoisé, rapidement répétitif, mais malgré tout cela reste jouissif d'éliminer un ennemi puissant par l'explosion d'un conduit, ou une voiture dans un carambolage à un carrefour à feux…

Les missions à pied offrent un certain nombre d'options, améliorés par ces phases de piratage des différents éléments de la scène; il est ainsi possible d'infiltrer en ne tuant jamais directement quelqu'un, ou alors de rentrer dans le tas avec l'ensemble d'armes dont vous débloquerez au fur et à mesure des missions et des loots sur les ennemis. Les armes disponibles sont à un nombre assez élevé, mais surtout ne jouant jamais sur l'aléatoire : la difficulté est donc bien fixée, et dosée.

Une fois l'histoire finie (ou pour faire une pause), un certain nombre de missions supplémentaires est disponible, reprenant des éléments marquants de la ville découverts lors du parcours du mode histoire de jeu : poursuites, conduite de criminels, démenteler d'un trafic d'humains ou d'armes, il y a donc un certain nombre de missions secondaires possibles. Il est possible de déverouiller l'emplacement de l'ensemble de ces missions secondaires en piratant certaines tours de la ville; le déblocage du piratage dans les différents quartiers se faisant en mode histoire.

Le jeu est un peu court dans son mode histoire, le contenu supplémentaire est quelque peu répétitif. Mais il faut reconnaître le côté jouissif d'un gameplay parfaitement maîtrisé, et accessible, qui rend le jeu très amusant, malgré sa durée de vie sûrement trop courte…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 147 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de pikachuyann Watch Dogs