Changer l'avenir en un jeu

Avis sur Xenoblade Chronicles sur Wii

Avatar Arvyss
Test publié par le
Version Wii

Xenoblade?
.
.
.
Pourquoi maintenant? Quatre ans après sa sortie?
Le jeu était déjà moche à l'époque, alors maintenant... c'est de la folie, il va se brûler les yeux! C'est de la Wii !!! Arrêtez-le!

Oui si j'ai joué aussi tardivement à Xenoblade c'est en partie car il est moche, en partie car je craignait qu'il soit bourré de niaiserie suite à l'influence Nintendo. Du coup quand j'ai vu les critiques dithyrambique du jeu je me suis dit "Les joueurs Wii ont tellement rien à se mettre sous la dent qu'ils encense le moindre jeu pas trop mal".

Mais au fur et à mesure que le temps passais, que le monde entier (aka principalement SensCritique) me criait que c'était un des tous meilleurs jeu de l'univers j'ai fini par me rendre à l'évidence : il fallait que je me fasse mon avis sur ce qui est dorénavant considéré comme un monument du RPG.

Alors j'ai raqué (et dieu sait que le jeu est honteusement cher de nos jours. Une réédition serait la bienvenue pour faire découvrir cette pépite sans passer par la case emulateur), ça me trottait dans la tête depuis un moment, mais le fait d'avoir une Wii U m'a décider à passer à l'acte.

No ragret.

Je me lance, et la première surprise : c'est pas si moche.
L'upscaling en 1080p (même si il n'y a pas d'up-rendering) fait son petit effet, et même si c'est pas beau, ça n'agresse pas la rétine autant que ce que je craignait. Après les textures restent particulièrement simple et quelque peu baveuse, mais un mettra ça sur le dos des limitations techniques de la Wii (faible RAM) et de la taille gigantesque des cartes.

Et finalement c'est pas vraiment niais. Bien sûr il y a des moments plein de bons sentiments qui crisperont peut être certains, mais les personnages sont aussi animés par des pulsions plus primaires et ne seront pas coincé dans un alignement "loyal bon". Seul Riki viendra ternir le groupe de héros, si il est justifié dans les situations comiques, il vient hélas désamorcé les moments plus dramatique du jeu.

L'un des énormes point fort du jeu c'est sa générosité en terme de contenue. Il nous régale, au plus haut point. Le jeu est ENORME en termes d'activités. Les quêtes, les traits de caractères, les compétences, la collection, la personnalisation de tous les personnages , les rendez-vous, le sociogramme... et j'en passe volontairement. On sent qu'il a été penser comme un MMORPG. Mais cela a aussi ses inconvénients...
Notamment à travers aux nombreuses quêtes fedex qui se combine avec la carte démesurée qui en rebutera certains. La marche à pied (et donc l'exploration) est une activité clef de Xenoblade!

Game System

Commençons par les points noirs du système de jeu : autans certains aspects sont bien expliqués, autant d'autre c'est au joueur de se démerdé pour trouver des éléments essentiel de gameplay!
Que ce soit la téléportation entre différentes cartes (je me suis déplacé uniquement en utilisant select pendant 50 heures de jeux... et je suis pas le seul), l’échange d'objets entre membre du groupe (là j'ai mis entre 80 et 90 heures de jeu avant de le découvrir) ou le remplissage de la collection (découvert peu après la téléportation entre map), le jeu te largue dans la nature pied et poing lié, de nuit, couvert de sang et de miel pour attirer toutes les pires infamies sur toi. Des erreurs bêtes de la part des concepteur en somme. Le prix pour son incroyable richesse?

Le système de combat est original et si j'ai eu peur de me lasser rapidement au début, il n'en fut au final rien. L'alternance entre les différents personnages et leurs gameplay respectifs, les combos entre personnages, les enchaînements et la compétence de chargement étant autant d'éléments salvateurs.
A noté que la difficulté est remarquablement bien dosé, toujours dans une posture de défi, le jeu n'est pas trop dur dans ses punitions en cas d'échec. On trouve toujours des ennemis adaptés à son niveau.

Artistiquement parlant...

... Xenoblade relève du génie absolu. C'est aussi simple que ça, les environnements, font fi de la technique et sont magnifiques. Ils se paient même le luxe d'être variés et nombreux. La musique est génial : d'ailleurs les morceaux de métal pendant les combats sont un coup de génie. Le chara design est réussi et possède une touche qui le rend unique, je l'ai apprécié dans son ensemble.

Coté scénario, celui-ci tient en haleine avec des moments très fort avant de relâcher le joueur qui peut à sa guise retourner faire des activités annexes. Hélas cela entraînera quelques problèmes de rythme en fonction des joueurs. Pas vraiment de regrets, mais c'est à noté. L'histoire se paie même le luxe d'avoir une logique à la fin (c'était pas gagné avec deux géants qui se battent au milieu d'un océan de vide). Le thème de la lutte contre le destin et de la force de la volonté est bien exposé, et si l'on enfonce quelque peu des portes ouvertes, le message que fait passé Xenoblade est marquant.

Les personnages sont très attachants (même Riki, oui, oui) et ont le temps de se développer et de grandir au cours de l'aventure. Leur relations sont travaillés et se laisse découvrir au travers de rendez-vous présent un peu partout dans le monde. A noté que les doublages japonais (car le jeu propose le dual audio!) est excellent, surtout comparé aux doublages américains. D'ailleurs la traduction française est de très bonne facture.

Xenoblade est donc bel et bien un immense jeu, dans tous les sens du termes. Que ce soit en matières de contenu, d'étendu du monde, de sa durée vie (plus de 120 heures et je n'ai pas fait toutes les quêtes) de ses ambitions ou tout simplement de sa valeur en temps qu'oeuvre vidéo-ludique.
Oui c'est un des meilleurs jeu des 10 dernières années, et à coup sûr une oeuvre marquant du jeu vidéo.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 450 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Arvyss a ajouté ce jeu à 12 listes Xenoblade Chronicles

Autres actions de Arvyss Xenoblade Chronicles