I am Alpha and Omega

Avis sur Xenogears sur PlayStation

Avatar Zev
Test publié par le
Version PlayStation

Le jeu commence donc avec une très belle cinématique animé par le studio IG (studio connu dans l'animation pour avoir produit des films comme Ghost in the shell ou encore Patlabor)

Graphiquement le jeu n'est pas très beau pour de la PS1, il utilise des décors full 3D en intégrant les personnages en 2D par dessus, c'est loin d'un FF IX ou d'un Chrono Cross mais ce n'est pas "laid" non plus, juste que l'on a connu largement mieux (même si c'est vrai que FF IX est sorti bien après) c'est juste très moyen sur ce point là, par contre les cinématiques donc produite par le studio IG sont de toutes beauté et on se croirait vraiment dans un animé et j'ai vachement apprécié cela.
C'est juste au niveau des donjons et quelques environnements qui donne un ton assez "fade" mais ça ne m'a pas choqué plus que ça.
Le chara design des personnages est très bien choisi je trouve pour la plupart des personnages, voir tous en fait.

L'ost est composé par un semi-dieu, Yasunori Mitsuda qui a travaillé sur des jeux comme Chrono Cross qui comporte l'une des plus belles ost du JV, à mon sens (quoi que Chrono Trigger aussi ...) les différents thèmes sont tous très bien choisi, que ce soit pour les personnages ou les villages (surtout Shevat que j'ai vraiment adoré, on a vraiment cette impression que l'on visite une ville différente des autres, justement car elle est vraiment importante) le thème de fin est magnifique ainsi que le thème du boss final qui nous projette bien dans l'ambiance.
Bref pour l'ost c'est du génie de la part de Mitsudieu.

Niveau gameplay par contre c'est pas énorme, il y a deux systèmes différents dans Xenogears, un système de combat à pied, l'autre dans les gears (les robots que l'on utilise), le système de combat à pied est assez novateur dans le sens ou c'est du jamais vu à l'époque ou alors très peu, on va devoir faire des combos pour attaquer, plus on va faire des combinaisons de touches différentes plus on vas en débloquer, ça se nomme les deathblows et je dois dire que ce système de combat est vraiment sympa, mais par la suite il devient vite répétitif car il n'évolue pas vraiment et c'est là que c'est assez dommage et comme nous sommes dans un JRPG et qu'il y a beaucoup de combats, on s'en lasse vite.
Le système de combat des gears est un peu différent, déjà il faut les deathblows que l'on a débloqué avec nos personnages pour pouvoir débloquer les techniques sur nos gears car ce sont les mêmes techniques mais en plus faciles à effectuer, il y a 3 niveaux de combos et à chaque niveau les dégâts seront augmentés. Notre puissance ne se base pas sur nos levels mais sur nos équipements donc on a intérêt à avoir assez d'argent si l'on veut pouvoir tout s'acheter et s'en sortir sans trop de soucis.
En gros pour résumer on fait le deathblow le plus puissant à chaque fois pour gagner, c'est un peu redondant à la longue même si faut avouer que les gears ont la classe. Le système de combat n'est pas énorme, mais pas mauvais non plus, juste passable, dommage qu'il ne se renouvelle pas assez.

Le jeu est assez long, faut compter 40h pour le CD1 et environ 15h pour le CD2, A la fin du CD 1, les développeurs avaient dépassé le budget du jeu. Ce qui fait que Square Soft ont décidé de bloquer les fond pour privilégier un certains Final Fantasy 8 qui était lui aussi en développement à ce temps là, donc on se retrouve avec un CD 2 bâclé, dans ce CD nous allons voir la plupart du temps nos personnages assis sur une chaise avec arrière plan l'univers, c'est très spécial, on aura bien sur quelques phases de gameplay mais ça se limite à des donjons, c'est juste vers la fin de celui ci que l'on retrouve un peu la world map et donc de nouveau se balader sur la carte pour pouvoir faire quelques quêtes annexes (très peu nombreuses mais super intéressante car elles ont un lien avec le scénario, pour une fois)

Et là on va parler du scénario, alors juste un mot : TUERIE, voilà le scénario est clairement le point fort du jeu c'est vraiment un travail colossal que nous avons avec ce Xenogears, le scénariste à un cerveau de fou pour nous avoir concocté ce scénario qui est excellent et franchement pas facile à comprendre, honnêtement j'ai pas saisi à 100% toutes les capacités de celui ci tellement il y a des choses à dire et surtout les diverses révélations qui mon quand même bien surpris. La psychologie des personnages est tellement travaillé que je pense pouvoir dire que c'est l'un des jeux avec les personnages les plus travaillés dans leurs psychologies tellement ils sont complexes, les références sont nombreuses en passant du philosophe Friedrich Nietzsche ou encore le fondateur de la psychanalyse Sigmund Freud. Il y a une constante mise en abîme de l'humain et de sa condition, la religion qui est l'un de sujets principaux de Xenogears, le rapport à l'âme et l'épanouissement de l'être, la condition humaine, la dissociation de la personnalité, la schizophrénie, la conquête du pouvoir et le contrôle de la population ... et bien d'autres que je ne saurais citer tellement ils sont nombreux et franchement c'est difficile de tout mettre en place.
Nous pouvons parler aussi de la mise en scène qui est extrêmement bien maîtrisée, un tour de force et il est presque impossible de voir arriver les retournements de situation qui sont très nombreux et qui m'ont clairement laissé sans voix, il arrive même à certains moment de ne plus savoir quoi en penser, qui croire, on se méfie de certains personnages pourtant censé être nos amis de longues dates et il est très difficile en réalité de devoir parler du scénario de Xenogears car il est extrêmement complexe et fouillé, recherché et très bien construit, j'avoue ne pas avoir saisi à 100% le scénario la première fois que je l'ai fait car c'est très difficile de tout déceler, mais même sans tout comprendre à 100% on ne peut passer à côté de se travail majestueux, une quarantaine de personnages qui nous sont présentés possède un background fouillé et superbement bien travaillé ! du lourd. Xenogears a une vision assez métaphorique du monde dans lequel on vit et qui n'a jamais été traitée avec autant de sérieux dans un jeu vidéo, comme quoi même un jeu vidéo à son mot à dire.

Xenogears, une oeuvre magistrale, un univers ultra complexe, ses personnages tous extrêmement bien travaillés, son scénario d'une richesse incroyable, ses musiques inoubliable... il nous procure des sensations rare, c'est pour cela que j'ai décidé de lui attribuer la note maximale, il n'est pas parfait c'est vrai, mais son scénario... mais quel scénario.

Un très grand jeu à faire pour ses qualités scénaristique et ses musiques magistrales.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2110 fois
26 apprécient

Zev a ajouté ce jeu à 4 listes Xenogears

Autres actions de Zev Xenogears