Du Yakuza Eiga dans ta PS3.

Avis sur Yakuza 3 sur PlayStation 3

Avatar Raoh
Test publié par le
Version PlayStation 3

Yakuza c'est un peu le faux frère de Shenmue, dans le sens où cette saga propose une aventure au sein d'un environnement typiquement asiatique avec des combats orientés beat'em all, tout un tas de mini-jeux, des techniques de combat à apprendre au fur et à mesure grâce à l'expérience accumulée et un scénario prenant avec de nombreux personnages.

Mais la saga de Nagoshi est tout de même différente.
Ici tout est plus sombre que Shenmue, univers Yakuza oblige, avec une accentuation sur l'action et la présence de centaines de quêtes annexes, parfois très intéressantes ou même drôles à suivre.
Mis à part les boss, les combats sont aléatoires, on est souvent embrouillé en pleine rue de Tokyo par des petites frappes ou même des Yakuza de clans adverses.
Ces bastons sont d'ailleurs excellentes et rappellent les beat'em all oldschool : prises, enchainements, et la possibilité d'utiliser des armes parfois complètement insolites et des éléments du décors comme des pancartes, des bouteilles, des caisses, des poubelles, des barres de fer et j'en passe. Ça ne vous rappelle rien ? Street of Rage non ?

Donc après deux très bons épisodes sur PS2, Sega revient sur PS3 avec sa franchise.
Injustement descendu par un bon nombre de sites et magazines internationaux, Yakuza n'a pourtant rien perdu de sa superbe avec ce 3ème opus.

Il est vrai qu'on y trouve des graphismes un peu dépassés par moment, malgré la blinde de détails dans les décors, avec une gestion désastreuse des collisions, mais tout cela ne pénalise rien, d'ailleurs les cutscenes en 3D temps réel sont superbes avec des expressions faciales saisissantes. Donc le jeu reste joli dans l'ensemble et super dépaysant avec une ambiance très fidèle au Japon.
Le début du jeu qui met en scène la reconversion de notre héros ex yakuza, Kazuma Kiryu, en responsable d'orphelinat est relativement lourd et niais, mais cela ne représente que 20% du titre. D'ailleurs on peut compter deux éléments du scénario global relativement passionnants voire émouvants pendant cette "intro" .
Le scénario adulte qui s'enchaine ensuite est long, intéressant, mêlant politique, corruption et clans de yakuza avec brio.

Les à cotés sont très nombreux malgré la censure des bars à hôtesses dans la version occidentale et la durée de vie reste conséquente, même lorsqu'on ne s'attarde pas sur ces points annexes.
On y trouve d'ailleurs des ajouts par rapport aux autres épisodes en contre partie, comme une chasse aux primes, du crafting d'objets, et tout un tas de mini-jeux divers comme le karaoke. Donc en plus de la quête principale très intéressante, on peu tout à fait aller manger dans un restau, inviter une nana à aller faire un billard ou du bowling, ou même faire des compétitions de free fight pour gagner un peu d'argent et d'expérience.
Ce titre est donc une mine de contenus divers qu'il me sera difficile de lister tant ils sont nombreux, bien que les villes soient toujours assez petites mais néanmoins très vivantes contrairement à ce qu'on peut trouver dans GTA. A noter qu'une ville supplémentaire a été ajoutée, Ryukyu à Okinawa.

Les combats sont aussi plus fluides, plus violents, avec des nouvelles techniques et des détails réalistes. En effet il vous arrivera souvent d'avoir du sang sur le visage, sur les vêtements et les mains, et de boiter si vous êtes mal en point.
Kazuma a également gagné en charisme et en personnalité, ce qui renforce l'immersion dans ce monde crédible.

Donc même si Yakuza 2 reste plus homogène, ce 3ème épisode est à ne pas rater si on accroche au style, c'est un passage réussi sur console HD qui affirme que SEGA est encore capable de pondre d'excellents jeux.

Edit : Pour ceux qui n'ont pas fait les deux premiers jeux, SEGA ont eu la bonne idée d'inclure deux mini-films résumant parfaitement ces épisodes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 524 fois
5 apprécient

Raoh a ajouté ce jeu à 5 listes Yakuza 3

Autres actions de Raoh Yakuza 3