Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Yakuza 10/10

Avis sur Yakuza Zero sur PlayStation 4

Avatar CinemadePigalle
Test publié par le
Version PlayStation 4

Cette critique n'en est pas une. Je n'ai tout simplement pas eu assez de place dans ma liste commentée donc je termine ici. Bisous.

Yep, yep, yep. Encore un 10. Je n'y peux rien, c'est leur faute. Yakuza Zero, c'est à la fois une excellente prequelle, un titre fan-service jouissif, et un épisode qui reprend le meilleur des autres.
Le scénario est une vraie bonne surprise. Plus dans la lignée des deux premiers, avec un ton et une ambiance sombre et violente, moins de retournements de situation absurdes mais des enjeux prenants et haletants. L'aventure n'hésite pas à sacrifier des personnages qu'on aura fini par apprécier (ce que la saga a toujours hésité à faire à partir du 3) tout en mettant plus en valeur d’autres qu'on ne croisait que dans le premier. On pense évidemment à Nishiki dont on peut enfin voir l'amitié sincère avec Kyriu, mais aussi Kashiwagi, Sera, Dojima,... Bref, une très très bonne histoire, en particulier du côté de Majima. Côté Kyriu, j'ai aussi beaucoup apprécié mais on trouve moins de chapitres marquants sur le début.

Cet épisode, c’est aussi l’occasion de voir nos deux héros d’une nouvelle façon. Ainsi, on verra une facette inédite de la personnalité de Majima. Quant à Kyriu, on sera heureux de le voir démarrer comme un protagoniste arrogant et violent pour finalement devenir petit à petit le Dragon de Dojima que l’on connait. De même, redécouvrir le quartier de Kamurocho (acteur à part entière de la série) dans les années 80 est un vrai bonheur. Chercher ce qui a changé, retrouver mes marques, ou non, et profiter de cette ambiance folle et insouciante de ces années m’a procuré un véritable plaisir, même si l’on peut regretter que le scénario principal n’utilise pas plus que ça son contexte eighties.
Quant aux quêtes annexes… Eh bien, disons simplement qu’il existe un gouffre immense entre le ton de l’histoire et celui des missions annexes. Elles sont complètement folles, souvent hilarantes et franchement variées. Du clip de Mickael Jackson réalisé par Spielberg à la demande en mariage en mots croisés, on prend plaisir à faire vivre ces petites aventures délirantes à Majima et Kyriu. On peut aussi mentionner les activités annexes type téléphone rose, courses de petites voitures, danse de disco et l’incontournable karaoké.

Mais les vrais passe-temps de cet épisode résident dans l’investissement immobilier pour Kazuma et la gestion de club à hôtesses pour Majima. Le premier est relativement classique –tout en étant chronophage- mais le second est un véritable jeu dans le jeu de gestion avec une tonne d’options et des tas d’éléments scénarisés.

Bref, ce Yakuza 0, c’est un peu comme si on prenait le meilleur du 2 (le scénario qui se prend au sérieux, et prenant) et le meilleur du 5 (les quêtes et activités annexes qui donne le sentiment de jouer à des aventures indépendantes). C’est aussi un hommage au premier et des belles introductions aux personnages tant appréciés. Enfin, c’est une aventure remplie de fan-service mais toujours bien placé et mieux, qui sait quand s’en abstenir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1676 fois
20 apprécient · 1 n'apprécie pas

CinemadePigalle a ajouté ce jeu à 6 listes Yakuza Zero

Autres actions de CinemadePigalle Yakuza Zero