Jeu sympathique, victime de son opération marketing.

Avis sur Yo-kai Watch sur Nintendo 3DS

Avatar Couverdure
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Maintenant que j'ai dépassé la dizaine d'heures de jeu et la moitié de l'histoire principale, je me permets de donner mon avis sur Yo-kai Watch. Petit jeu sympathique aux graphismes acidulés, il nous propulse dans la ville de Sakura New Town où nous rencontrons Whisper, petite créature fantomatique qui nous apprend l'existence de yokai, présences surnaturelles peuplant le folklore japonais. Ce jeu a été clairement desservi par la tentative de faire de Yo-Kai Watch un Pokemon-like, chose maladroite tant à cause de l'ancrage culturel des créatures qu'à cause des déclarations récentes de Nintendo, annonçant une nouvelle génération pour cet hiver, ainsi que deux jeux mobiles, qui ont réveillé l'intérêt du public pour la licence. De plus, Yokai-Watch est, au Japon, principalement supporté par les enfants de moins de 13 ans, et le dessin animé est devenu incontournable, ici il sera diffusé sur une obscure chaîne du cable, et je doute qu'on puisse conquérir un public aussi jeune sur la simple base d'un jeu vidéo.

Pour en venir au jeu lui-même, on y retrouve la pâte de Level-5, c'est un RPG addictif renvoyant une image assez enfantine mais ayant une durée de jeu assez correcte, soutenue par une multitude de quêtes annexes, comme c'était déjà le cas pour Fantasy Life. C'est le genre de jeu dont la beauté tient essentiellement dans les détails, les possibilités cachées, on regrette donc qu'il n'ai pas suscité un plus grand engouement (quasiment pas de topics sur jeuxvideo.com, aucune vie sur le hashtag du jeu, peu de sites révélant les astuces...), même si nous n'en sommes qu'aux premières semaines de sa vie occidentale.

Parmi les aspects négatifs du jeu, on regrettera un côté vraiment moralisateur qui rappelle trop souvent la cible du jeu (j'aimerais bien pouvoir traverser la route sans respecter le code sans qu'une créature vienne détruire mon équipe en guide de punition), ainsi qu'une difficulté assez mal dosée.
Petit conseil pour les boss : le bingo-kai utilisant les pièces que vous trouvez dans le jeu ainsi que les pièces nintendo que vous accumulez en marchant permet d'obtenir des Yokai de rang A et S, qui en viennent assez facilement à bout, généralement du premier coup. Même si les boss sont impressionnants, ils ne nécessitent pas pour autant que le joueur établisse une stratégie, ce qui est dommage. Les combats demeurent dynamiques, le temps réel est une vraie surprise dans un jeu de ce genre. En somme, c'est un jeu assez complet qui devrait vous tenir occupé, si vous arrivez à faire abstraction de la morale assez paternaliste, du système de combat qui nécessite un temps d'adaptation, et du fait que quelques Yokai seulement soient mis en avant dans l'histoire et bénéficient d'une réelle histoire, alors qu'il y en a plus de 200 à trouver.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 730 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Couverdure Yo-kai Watch