Ça y est, on en parle plus !

Avis sur Zelda II : The Adventure of Link sur NES

Avatar Ray914
Test publié par le
Version NES

Fan inconditionnel des Zelda, j'ai décidé environ un an auparavant de mettre la main sur le fameux, le terrible, le redouté "Zelda 2". Après avoir dormi quelques mois entre les autres jeux de NES, il sort enfin de mon étagère. Je le commence. Quelques jours de jeu, mes premières impressions : c'est dur. Je fais une pause. Puis il y a quelques semaines, je prends mon courage à deux mains et je décide de m'y mettre plus sérieusement.

28 février 2019, 20 heures. Il ne reste plus qu'une petite barre rouge sur la gauche de mon écran. Je spam le bouton B, comme je le fais depuis dix minutes. Dark Link saute au dessus de moi et se place à gauche, il frappe, je pare son coup, il saute à nouveau de l'autre côté. J'anticipe, je pivote. Alors qu'il retombe, une ultime occasion se présente. Je frappe. Avec beaucoup de réussite, mon épée vient s'empaler dans les jambes du double obscur. Dark Link s'écroule. La salle s'illumine. Je reçois la Triforce... Zelda se réveille. J'ai fini Zelda II : The Adventure of Link.

Enfin ! Oui, "enfin"... C'est bien le mot qui me reste en tête, alors que les crédits de fin dévalent sur ma vieille télé à tubes cathodiques. Enfin, parce que ce fût long, très long, de terminer le Zelda sans doute le plus difficile de toute la série.

Par où commencer ? Globalement, ce n'est pas un mauvais jeu. Mais de mon point de vue de fan absolu de la série, je dois avouer que c'est peut-être celui qui m'aura le moins plu.
Je ne vais pas m'attarder sur la difficulté du jeu, tout le monde connaît la légende. Ce ne serait pas très original, et ça prendrait toute la nuit. Je me contenterai simplement de confirmer qu'il ne s'agit pas d'une légende et que terminer ce jeu sans avoir désespérément cherché une soluce sur Internet, ne serait-ce qu'une seule fois, relève du miracle. Car oui, pour exemple, lorsqu'on doit marcher sur une case précise de la carte, à un endroit inconcevable, pour récupérer un objet nous permettant d'accéder à un village caché à l'autre bout (lui-même impossible à trouver) pour obtenir un sort permettant de finir le jeu... Ça donne la couleur. Bref.

Parlons du jeu en lui-même. Ce qui est le plus problématique chez Zelda II, c'est bien le système de jeu, plus proche d'un Castlevania que d'un Zelda, et donc trop décalé par rapport au reste de la série. Le jeu est régi par un système d'XP classique, avec trois compétences : l'attaque, permettant de frapper plus fort, la vitalité, permettant de donner plus de vigueur au joueur, et la magie, permettant d'utiliser des sorts plus ou moins utiles, mais certains indispensables pour terminer le jeu. Ce système, vu et revu dans l'histoire du jeu vidéo, encore présent maintenant, ne convient évidemment pas à un Zelda, et ce n'est pas un hasard si Zelda II fût le premier mais aussi le dernier opus de la série utilisant un système de points d'expérience et un système de sorts. Link to the Past, qui sort quelques années plus tard, va revenir aux bases, avec un système de jeu plus simple, dans lequel on ne gagne qu'en vitalité sans changer notre puissance d'attaque, et sans utiliser de sorts. C'est bien pour ça que Link to The Past sera le véritable élément déclencheur du succès planétaire de Zelda, et c'est d'ailleurs ce même système qui régit chaque nouveau Zelda depuis maintenant presque 20 ans, et qui donne tout son charme à la série. Je ne voulais pas parler de difficulté de jeu mais parler du système d'expérience sans mentionner le fait que l'on perde tout l'xp qu'on a gagné pour le niveau en cours lorsqu'on meurt serait un gros oubli.

L'autre souci de ce jeu, c'est le système d'alternance vue du dessus / vue de côté. Il y a deux phases de jeu dans ce Zelda : la carte, et le reste. Lorsqu'on est sur la carte, on joue en vue du dessus. On peut donc se déplacer vers le haut, vers le bas, vers la gauche, et vers la droite. On se déplace donc de village en village sur cette carte avec cette même vue "top-down". Mais c'est la seule phase de jeu dans laquelle on va utiliser ce système. Lorsqu'on entre en contact avec un monstre sur la carte, le jeu bascule vers une scène de combat en vue de côté, dans laquelle on ne peut se déplacer que de gauche à droite. Dans les grottes, dans les donjons, ou dans les villages, donc en gros dans tout le reste du jeu, c'est également la vue de côté qui est utilisée. Par conséquent, pendant tout le jeu, on va switcher entre deux phases, et la globalité du jeu se fera en vue de côté. Ce n'est pas gênant, et les excellents jeux utilisant ce mode sont très nombreux, mais encore une fois, c'est un système qui ne convient pas à cette série, et Zelda 2 sera encore une fois le premier et le dernier à l'utiliser, pour laisser place à l'immersion des combats en temps réel à même la carte et à la vue top-down, ou "vue à la Zelda", justement.

Il y a pas mal d'autres points négatifs dans ce jeu... Des boss et des monstres qu'on avait encore jamais vus, et qu'on ne reverra plus jamais par la suite, par exemple... Ou bien la fin du jeu assez incompréhensible : alors qu'on peut s'attendre à devoir battre Ganon, un vieillard inconnu apparaît avec la Triforce, disparaît pour laisser place à Dark Link, puis apparaît de nouveau après le combat pour nous offrir l'objet tant convoité, et le jeu se termine là dessus. Et le problème est qu'on ne sait absolument pas qui est ce vieux ni pourquoi il nous donne l'objet que l'on cherche depuis le début du jeu, et par la même occasion, on ne combat pas le fameux Ganon... Grosse incompréhension, laissant peut-être un petit goût d'inachevé.

C'est donc une note plutôt moyenne que je garde de ce jeu. Je reconnais toutefois ses qualités : c'est un bon jeu, bien fait, assez joli, avec une très belle carte, de beaux donjons, une bande-son appréciable, des combats finalement intéressants dans lesquels on prend jeu assez vite, avec une petite touche d'énigme dans les villages... Il ne faut pas cracher sur tout non plus, ce jeu possède de la qualité. Mais c'est trop peu un "Zelda" à mon goût, et c'est ce qui fait que je lui donnerai une note de 5.
En tout cas, je l'ai terminé ce jeu, ça y est, on en parle plus !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 365 fois
2 apprécient

Ray914 a ajouté ce jeu à 2 listes Zelda II : The Adventure of Link

  • Jeux vidéo
    Jaquette The Legend of Zelda : Ocarina of Time

    Top list Zelda (objective)

    Voici mon classement des Zelda (que j'ai terminés), classement objectif, compte tenu de la qualité du jeu en lui-même et non pas...

  • Jeux vidéo
    Jaquette The Legend of Zelda : The Wind Waker

    Top list Zelda (subjective)

    Voici le classement de mes Zelda préférés (uniquement ceux que j'ai terminés). Un classement donc subjectif, à compléter !

Autres actions de Ray914 Zelda II : The Adventure of Link