Aucune limite à mon pouvoir !

Avis sur inFamous: Second Son sur PlayStation 4

Avatar jbogjuan
Test publié par le
Version PlayStation 4

Dans la droite lignée de ses prédécesseurs, inFamous Second Son nous permet d'incarner un super-héros, ce qui en soi est déjà suffisamment rare pour le remarquer. Pour son arrivée sur PS4, la série ne se dote plus seulement d'un set de pouvoirs électriques mais de trois pouvoirs complets ainsi que d'un quatrième qui arrive sur le tard mais se révèle néanmoins tout aussi intéressant. Visuellement exquis, les boules de feu, course à la vitesse de la lumière et autres explosions dévastatrices sont un vrai régal à exploiter et c'est exactement ce à quoi on peut s'attendre dans un jeu de super-héros, ce qui en fait la plus grande force du jeu. De plus, le panel d'ennemis est assez varié et eux-aussi étant dotés de capacités surnaturelles, le challenge reste bel et bien présent, créant un équilibre fort appréciable entre difficulté à gérer la horde et ennui de la surpuissance.

En revanche, si l'on regarde les autres aspects du jeu, on peine à avoir un tel enthousiasme. Bien qu'incarné par un personnage principal cool ou agaçant selon la perception de chacun, le scénario reste assez faible pour un jeu d'aventure d'une dizaine d'heures. Certes on ne peut pas développer en si peu de temps un background aussi riche que des stars du comic existant depuis des dizaines d'années mais le ramassis de cliché entourant les personnages secondaires, les évènements tragiques et les motivations floues du héros sont assez déroutantes malgré un doublage français de bonne facture (au détriment de la synchro labiale mais qu'importe).

Ensuite, le principal paradoxe d'inFamous est son étonnante linéarité malgré son déroulement dans un monde (magnifique) entièrement ouvert. L'aventure présente un certain nombre de situations variées et parfois épique mais reste toutefois très répétitive dans sa structure (rencontre, nouveau pouvoir, choix moral, rencontre, ...). De plus, si une totale liberté est accordée entre les missions, l'open-world est assez vide et ne présente que quelques activités peu passionnantes pour chacun des 15 quartiers. On sent d'ailleurs nettement en parcourant cette ville de Seattle que certains environnements ont été clairement conçus uniquement pour des missions scénarisées et que le reste n'est qu'une suite de rues et d'immeubles sans vraiment d'âme.

Pour finir avec les choix moraux qui sont également la marque de fabrique de la série, ils sont encore une fois assez bien amenés et nous permettent de nous questionner nous-même sur l'impact que peuvent avoir de tels pouvoirs. S'il y a un peu plus de nuance qu'auparavant et que l'on ne se limite plus à faire le bien ou faire le mal, reste que pour avoir parcouru deux fois le jeu à 100%, les impacts scénaristiques restent assez limités. En terme de pouvoirs, une nette distinction est faite entre les améliorations accessibles selon votre alignement, offrant une certaine rejouabilité et une manière différente d'aborder l'aventure.

Pour conclure et malgré tous les reproches que l'on peut lui faire, inFamous Second Son reste un très bon jeu, doté d'un gameplay solide et plaisant, de graphismes très soignés et d'un background assez intéressant qui contrebalancent largement les aspects moins bien réussis du titre. Concernant la durée de vie en revanche, à vous de voir, celle que le jeu offre me convient tout à fait puisqu'elle permet de tenir un certain rythme même si des activités secondaires plus attrayantes n'auraient pas été de trop.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 273 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de jbogjuan inFamous: Second Son