juliendg

Homme, 32 ans
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Gentilhomme de fortune, correcteur, traducteur, ex-libraire, ex-wannabe-journaliste.

Répartition des notes

  1. 125
  2. 139
  3. 265
  4. 371
  5. 630
  6. 1456
  7. 1461
  8. 862
  9. 222
  10. 94

Comparez votre collection avec juliendg

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de juliendg
Sondages de juliendg
Critiques de juliendg

Dernières critiques

8.5
La messe est dite.

Le premier tome de Ping Pong posait un décor, des personnages, un contexte. On jaugeait les forces en présence, on appréhendait leurs rapports, et, sur la dernière partie, dans l’espace confiné d’un match long de 21 points mais dense comme une vie, le rythme s’accélérait, et on commençait à prendre la mesure du caractère épique, et aussi de l’intensité qu’était capable de tirer Matsumoto d’un... Lire la critique de Ping Pong, tome 2

3
Avatar juliendg
10
juliendg ·
Bande-annonce
6.8
Pour l'amour du riz

N’en déplaise à Uncle Ben, le riz est irrémédiablement lié dans les consciences collectives à la Chine. La fameuse graine oblongue se trouve être l'un des aliments les plus consommés au monde, tout comme les populations chinoises sont réputées pour leur grande capacité d'intégration aux Etats-Unis, en Angleterre ou en France. Enfin, le féculent, comme la main d'œuvre du pays dont il provient,... Lire la critique de Le Maître d'armes

3
Avatar juliendg
9
juliendg ·
Mentions J'aime de juliendg

Activité récente

Statuts d'humeurs

Les Femmes et l'assassin (2021) Cette affiche envoie de grosses vibes Blonde on Blonde
Wriggle Out the Restless (2010) Faut aimer les ooh-ooh par contre.
Failer (2002) On sent que la meuf a beaucoup, mais genre vraiment vraiment beaucoup écouté du Lucinda Williams. Tellement qu'on peine à entendre sa personnalité à elle.