Avatar l'homme grenouille

Critiques de l'homme grenouille

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.2

Les démons de Ritchie

Histoire qu’on mette tout de suite les choses au clair : il ne sera pas question ici de cracher dans la soupe. Oui, au regard de ce qui se fait en ce moment dans le genre, il est certain qu’ « Un homme en colère » a le mérite de sortir du lot par le haut. C’est moins bougiste. Moins cacophonique. Plus construit. Plus maitrisé… Aussi est-on clairement en droit de se dire que ce film sait faire... Lire la critique de Un homme en colère

1 4
Avatar l'homme grenouille
5
l'homme grenouille ·
Bande-annonce
7.4

L’emprise des sens

Ce film est malin. Vraiment très malin je trouve… Ça se ressent dès les premiers plans. Écran noir. Guitare grinçante. Ruben apparait, torse nu, assis derrière sa batterie. Il est concentré. Il attend. Il attend le moment où il va falloir tout donner. Le cadre se resserre progressivement. On intériorise sa situation. La guitare tient alors la note. Ruben relève les yeux. Il est prêt.... Lire la critique de Sound of Metal

2 7
Avatar l'homme grenouille
7
l'homme grenouille ·
7.2

La critique c’est une question de fond… Mais c’est aussi une question de forme.

« Si tu aimes PseudoLess tu devrais aimer aussi Mr. Plouf ». Voilà ce qu’on m’a dit il y a de cela quelques semaines. Et puisqu’il est bien vrai que j’aime PseudoLess – comme j’aime en général ces vidéastes qui offrent un regard averti sur le jeu-vidéo – je me suis risqué à aller voir ce Mr. Plouf. Je me suis enfilé une bonne quinzaine de vidéos – choisissant les sujets qui me parlaient le... Lire la critique de Les Chroniques de Mr. Plouf

2
Avatar l'homme grenouille
4
l'homme grenouille ·
7.9

L’art d’aimer ce qu’il faut, comme il faut… et de se faire aimer pour ça.

Parfois le destin s’acharne et les étoiles s’alignent pour former une flèche. Et me concernant c’est vers Romain Gary que l’univers avait visiblement décidé que je porte mon attention. Des amis avec lesquels je discute aux interviews que j’écoute en passant par les bouquins que je lis, ces derniers temps on ne cesse de me parler de lui, comme d’un alpha et d’un oméga de la littérature ; comme... Lire l'avis à propos de La Promesse de l'aube

2
Avatar l'homme grenouille
7
l'homme grenouille ·
Bande-annonce
6.9

La-men-table (...au sens littéral du terme.)

A un moment donné, je pense qu’il faut oser dire les choses. C’est quoi le cinéma ? Est-ce que c’est juste de la bobine qui défile devant un objectif ? Est-ce que c’est juste un sujet qu’on expose et qui va constituer – à lui seul – tout l’intérêt de l’œuvre ? …Ou bien est-ce qu’à un moment donné le cinéma ne va justement pas au-delà de ça ? Si je prends la peine de poser toutes ces... Lire la critique de Nomadland

7 16
Avatar l'homme grenouille
1
l'homme grenouille ·
Bande-annonce
6.8

Même bien récitée, une messe ça reste quand même bien chiant…

Bon, passons rapidement les évidences pour aller à l’essentiel, voulez-vous ? D’accord : c’est bien filmé. Oui : il y a une photo plutôt sympa. C’est vrai aussi : le cheminement de l’intrigue respecte efficacement les codes du genre. Et enfin je vous l’accorde volontiers : Daniel Kaluuya campe très bien son personnage ; d’ailleurs globalement bien secondé par le reste du casting. Sur tous... Lire l'avis à propos de Judas and the Black Messiah

1 3
Avatar l'homme grenouille
4
l'homme grenouille ·
Bande-annonce
8.2

Avec un peu de recul, de quoi Game of Thrones est-il finalement le nom ?

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, on ne pourra pas lui retirer ça : « Game of Thrones » a été LE phénomène sériel de la décennie 2010. En termes d’audience, de budget, d’écho et d’impact, cette série n’a tout simplement aucun équivalent. Je me souviens encore comment ça a monté – sans crier gare – au point de prendre de plus en plus d’ampleur, saison après saison. Quelques chiffres en disent... Lire l'avis à propos de Game of Thrones

5 13
Avatar l'homme grenouille
7
l'homme grenouille ·
Bande-annonce
6.8

Ces dissonances qui font passer un film à coté du chef d’œuvre qu’il aurait pu être…

C’est terrible les asymétries. Il suffit d’un élément qui se disjoigne de tout le reste pour qu’on ne voie plus que lui. Et le pire c’est que ça marche dans les deux sens. …Y compris quand il s’agit d’un élément remarquable qui ressort d’un ensemble plutôt quelconque. Prenez ce « Promising Young Woman » par exemple. A bien tout prendre il s’agit d’un film banal, voire plat, sur... Lire l'avis à propos de Promising Young Woman

6 5
Avatar l'homme grenouille
6
l'homme grenouille ·
Bande-annonce
6.3

John… Qui ?

Z’auriez pas une cigarette ? …Non ? Bon en même temps, ‘pas plus mal, j’fume pas. …Et pourquoi je suis là au fait ? …Flagrant délit de mauvaise foi imminente ? Oh comme vous y allez ! Tout ça parce que je ressors de « Nobody » ? Hein ? Quoi ces marques sur mes côtes ? Ah bah ça c’est parce que je me suis bien poilé. En même temps, franchement, je m’y attendais pas. Le film commence... Lire l'avis à propos de Nobody

2 4
Avatar l'homme grenouille
7
l'homme grenouille ·
Bande-annonce
7.6

Une chose de savoir. Une autre d’y être…

On y passera tous. On a conscience de ça. Le déclin, la vieillesse puis l’oubli. Personne n’est dupe. On a tous vu un père ou un grand-père s’engager sur ce chemin. Des proches ou des inconnus. Les rides qui se creusent sur l’écorce. Les feuilles qui tombent. C’est la vie. C’est la mort. Tout ça on sait. Ça a d’ailleurs été ma première réaction face à ce film. Oui c’est un sujet... Lire la critique de The Father

16 16
Avatar l'homme grenouille
8
l'homme grenouille ·