12 films pour aborder patriotisme et nationalisme

Avatar Aqualudo Liste de

12 films

par Aqualudo

Le champ est immense. Il est d'usage de taper sur les Américains aussi me suis-je limité dans leur représentation. J'ai aussi évacué le plus possible la seconde guerre qui offre un catalogue immense. Mes choix ont été dictés par la volonté de faire découvrir des classiques comme des perles méconnues du genre, à travers le temps et l'espace. Non, l'Occident n'est pas seul !

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Rocky IV (1985)

    1 h 31 min. Sortie : . Drame et sport.

    Film de Sylvester Stallone avec Sylvester Stallone, Talia Shire, Carl Weathers

    Le patriotisme US dans la guerre froide, c'est une foule de films; j'ai choisi celui-ci pour la caricature absolue qu'il représente. Et puis user de Rambo était trop simple. Là, rien que l'entrainement parallèle est culte. Oh le méchant Draco Soviétique bourré d'hormones !
  • Bande-annonce

    Les Bérets verts (1968)

    The Green Berets

    2 h 22 min. Sortie : . Guerre.

    Film de Ray Kellogg, John Wayne et Mervyn LeRoy avec John Wayne, David Janssen, Jim Hutton

    Pitoyable de bout en bout, il permet à Wayne de tenter de faire oublier que le Vietnam est un bourbier. Echec total, comme tous les aspects de ce film nauséabond de bout en bout. Du pur nationalisme écervelé.
  • Bande-annonce

    Naissance d'une nation (1915)

    The Birth Of A Nation

    3 h 10 min. Sortie : . Drame, historique, romance, guerre et muet.

    Film de David Wark Griffith avec Lillian Gish, Mae Marsh, Henry B. Walthall

    Etudié par morceaux, jamais vu en entier, ce film est un concept nationaliste à lui tout seul. Un chef d'oeuvre du genre.
  • Bande-annonce

    Vercingétorix : La Légende du druide roi (2001)

    Druids

    2 h. Sortie : . Aventure, biopic, drame, historique et guerre.

    Film de Jacques Dorfmann avec Christophe Lambert, Klaus Maria Brandauer, Max von Sydow

    Et oui, il n'y a pas que les USA. La France a été capable de grandes choses dans le domaine. Ici, dans la droite ligne de la tradition initié sous la IIIè république, voici la création d'un vrai nationalisme gaulois emprunt des accents d'un bon vieux Braveheart. Une vrai purge, un vrai concept de patriotisme gaulois débile.
  • Bande-annonce

    La Merveilleuse Vie de Jeanne d'Arc (1929)

    2 h 50 min. Sortie : . Muet et drame.

    Film de Marco de Gastyne avec Georges Paulais, Philippe Heriat, Gaston Modot

    Autre icône de la IIIè République, voici Jeanne la pucelle d'Orléans. le film commence par un texte de Michelet sur la France éternelle, tente de rivaliser avec les productions hollywoodiennes de l'époque. Je suis passé à côté lorsque je l'ai découvert, il me semble bien en-deçà du Napoléon de Gance. A revoir, à l'occasion ...
  • Bande-annonce

    La Bataille d'Alger (1966)

    La Battaglia di Algeri

    2 h 01 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Gillo Pontecorvo avec Brahim Hadjadj, Jean Martin, Yacef Saadi

    Ou comment glorifier la toute jeune république algérienne face aux gros méchants français. Approche classique d'un pays qui sort de la décolonisation et tente de faire oublier ses propres errements à commencer par les luttes intestines entre les FLN et ses rivaux. A au moins le mérite de pallier les errements français, incapables de traiter de ce conflit pendant de trop longues années. Il se veut aussi assez neutre et du coup sa place ici est limite. Mais bon, c'est par nationalisme français qu'il a été censuré dans l'hexagone donc boum, je t'embrouille, il est à sa place ! En terme de cinoche pur, je ne l'ai vu qu'une fois et il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. A revoir, sans doute, j'étais peut-être fatigué.
  • Bande-annonce

    Kolberg (1945)

    1 h 51 min. Sortie : 1945. Drame, guerre et historique.

    Film de Veit Harlan et Wolfgang Liebeneiner avec Horst Caspar, Paul Wegener, Heinrich George

    J'ai décidé de me limiter quant aux films de la seconde guerre mondiale car trop nombreux. Ce petit bijoux de propagande patriotique et nationaliste est une leçon admirable du genre, au moment où le IIIè reich agonise. Du grand Goebbels. Très intéressante approche de la galvanisation des foules pour le désastre à venir.
  • Bande-annonce

    Constantinople (2012)

    Fetih 1453

    2 h 42 min. Sortie : . Action, aventure, drame et historique.

    Film de Faruk Aksoy avec Devrim Evin, Ibrahim Celikkol, Dilek Serbest

    Film destiné avant tout à gonfler le moral et l'égo turcs, ce Kingdom of Heaven à la sauce anatolienne ne manque pas de souffle épique mais souffre d'une caricature absolue des Grecs honnis, et d'un style très, mais alors très lourd.
  • Bande-annonce

    Le Cuirassé Potemkine (1925)

    Bronenosets Potemkin

    1 h 15 min. Sortie : . Muet, drame et historique.

    Film de Sergueï Eisenstein avec Aleksandr Antonov, Vladimir Barsky, Grigori Alexandrov

    Un chef d'oeuvre du genre. Lorsque j'ai cherché un film russe ou soviétique, ce fut le premier nom. Pourtant, il y a matière mais lui est tellement abouti et culte que je ne pouvais l'occulter même si j'ai eu du mal à accrocher.
  • Bande-annonce

    Soleil trompeur 2 : L'Exode (2010)

    Utomlyonnye solntsem 2 : Predstojanie

    3 h 01 min. Sortie : 2010. Drame et guerre.

    Film de Nikita Mikhalkov avec Nikita Mikhalkov, Oleg Menshikov, Nadezhda Mikhalkova

    Ou le renouveau du nationalisme russe. Film de commande du pouvoir dans le cadre des commémorations de la seconde guerre, cet film, franchement très moyen, glorifie les combats de ses fils pour la mère patrie. Dispensable même si intéressant quant au fond du pouvoir actuel.
  • Bande-annonce

    La Guerre des Empires (2010)

    Edge of the Empire

    1 h 57 min. Sortie : .

    Film de Nirattisai Kaljareuk

    Le film qui m'a donné l'idée de cette liste. Ode à la Thaïlande, exotisme garanti dans ce film qui gonfle le moral Thaï au détriment des terribles chinois Han. Formellement dispensable, intéressant quant au fond.
  • Bande-annonce

    The Founding of a Republic (2009)

    Jian guo da ye

    2 h 18 min. Sortie : . Drame et historique.

    Film de Huang Jianxin, Han Sanping, Feng Xiaogang avec Tang Guoqiang, Zhang Guoli, Summer Xu Qing

    Je n'ai vu que des extraits mais j'espère bien pouvoir le découvrir. Fresque commandée par le pouvoir, dans le cadre du 60è anniversaire de la victoire communiste de Mao, le casting, démentiel, les moyens, immenses, le côté visiblement plus populaire que purement patriotique au sens maoiste du terme, le rendent très intéressant à découvrir. A quand un dvd ?