Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

2015 - Une année aussi filmique que les précédentes

Avatar François_G_ Liste de

312 films

par François_G_

Liste de films et courts-métrages vus ou revus cette année.

Voir aussi mon journal : http://www.senscritique.com/Fran%C3%A7ois_G_/journal

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bande-annonce

    Hostel (2005)

    1 h 35 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Eli Roth avec Jay Hernandez, Derek Richardson, Eythor Gudjonsson

  • Bande-annonce

    Saw V (2008)

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de David Hackl avec Betsy Russell, Mark Rolston, Julie Benz

  • Bande-annonce

    Hostel : Chapitre II (2007)

    Hostel : Part II

    1 h 34 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Eli Roth avec Bijou Phillips, Richard Burgi, Vera Jordanova

  • Bande-annonce

    Saw VI (2009)

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Kevin Greutert avec Tobin Bell, Costas Mandylor, Betsy Russell

  • Bande-annonce

    Saw 3D : Chapitre final (2010)

    Saw 3D : The Final Chapter

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Kevin Greutert avec Tobin Bell, Costas Mandylor, Cary Elwes

  • Bande-annonce

    [REC] (2007)

    1 h 18 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Jaume Balaguero et Paco Plaza avec Manuela Velasco, Ferran Terraza, Jorge-Yamam Serrano

  • Bande-annonce

    Hostel : Chapitre 3 (2011)

    Hostel : Part III

    1 h 28 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Scott Spiegel avec Carlos Ramirez, Nickola Shreli et Ewan Bourne

  • Bande-annonce

    A Serbian Film (2010)

    Srpski film

    1 h 44 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Srdjan Spasojevic avec Srdjan Todorovic, Sergej Trifunovic, Jelena Gavrilovic

    Après le buzz, la polémique et les critiques faites envers A Serbian Film, je me suis demandé ce qu'il pouvait bien être. Et bien je l'ai regardé par "curiosité" et je suis resté bouche bée pendant tout le film !

    Ce long-métrage Serbe mélange snuff movie, pédophilie, nécrophilie, meurtre, et d'autres encore ; ce qui rend le tout particulièrement malsain. Une ambiance oppressante se dégage de ce long métrage controversé. Les acteurs sont parfaitement crédibles dans leurs rôles réalistes bien qu'ils ne soient pas assez approfondis psychologiquement. Car à cause de ces petits défauts d'écriture, nous ne nous attachons pas énormément aux protagonistes de cette sordide expérience cinématographique ; bien que nous compatissons quand même envers eux à cause de la souffrance qu'ils endurent. Une souffrance rendue d'ailleurs très réaliste grâce aux excellents effets-spéciaux et aux maquillages. La très bonne bande originale orchestrée par Sky Wikluh aide aussi à rendre l'ambiance lourde encore plus pesante sur le spectateur. La réalisation de Srdjan Spasodjevic est bien travaillée et plutôt efficace, de même pour la mise en scène malgré le scénario faiblard et répugnant.

    Après avoir décris les différentes compositions techniques de ce long-métrage, je vais m'attarder maintenant sur le scénario de ce long-métrage dégoutant.

    La première partie, tel Hostel est dotée de longueurs scénaristiques ainsi que du sexe, mais la deuxième... bah elle est immorale et morbide. Le protagoniste principal est torturé physiquement et moralement par la cruauté de l'Homme et ses instincts animales. Nous aussi, spectateur, nous sommes torturés moralement ! Le film joue sur notre mental et toutes les choses immorales de l'Homme. Certaines scènes sont à la limite du regardable mais d'autres sont cependant assez cartoonesques. Certes le scénario n'est pas très travaillé au niveau de la psychologie des protagonistes mais ils restent plus ou moins attachants. L'histoire se tient parfaitement bien et elle est captivante du début à la fin (d'ailleurs horrible ! ) malgré quelques lenteurs.

    A Serbian Film repousse les limites du genre avec "brio", dénonce les "médias" et a pour thème la victimisation. Milos, interprété par Srdjan Todorovic, devient un bourreau devant la caméra des producteurs du film tout en restant une victime, ce qui donne un scénario plutôt ingénieux malgré ses défauts.

    Ce long-métrage crue et réaliste est très dérangeant et nous tient en haleine de bout en bout. Les scè
  • Bande-annonce

    Timbuktu (2014)

    1 h 37 min. Sortie : . Drame.

    Film de Abderrahmane Sissako avec Pino Desperado, Abel Jafri, Toulou Kiki

  • Bande-annonce

    Inherent Vice (2014)

    2 h 28 min. Sortie : . Comédie, drame et film noir.

    Film de Paul Thomas Anderson avec Joaquin Phoenix, Josh Brolin, Owen Wilson

  • Bande-annonce

    Spring Breakers (2013)

    1 h 34 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Harmony Korine avec James Franco, Selena Gomez, Ashley Benson

  • Bande-annonce

    Cinquante nuances de Grey (2015)

    Fifty Shades of Grey

    2 h 05 min. Sortie : . Drame, romance et Érotique.

    Film de Sam Taylor-Wood avec Dakota Johnson, Jamie Dornan, Jennifer Ehle

  • Bande-annonce

    Les Enquêtes du département V : Miséricorde (2013)

    Kvinden i buret

    1 h 37 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Mikkel Nørgaard avec Nikolaj Lie Kaas, Fares Fares, Sonja Richter

  • Bande-annonce

    Shaun le Mouton, le film (2015)

    Shaun the Sheep Movie

    1 h 25 min. Sortie : . Animation et aventure.

    Long-métrage d'animation de Mark Burton et Richard Starzack avec Justin Fletcher, John B. Sparkes, Andy Nyman

    Séances de cinéma (5 salles)
  • Bande-annonce

    No Country for Old Men (2007)

    2 h 02 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Ethan Coen et Joel Coen avec Tommy Lee Jones, Javier Bardem, Josh Brolin

    Séances de cinéma (1 salle)
    Adaptation du best-seller de Cormac MacCarthy, No Country For Old Men est une œuvre haletante quasi-parfaite et qui mérite amplement ses Oscars. Un film d'ambiance intelligent mélangeant polar, western et drame, le tout saupoudré d'humour noir comme les frères Coen savent si bien le faire.

    Leur mise en scène est excellente et leur réalisation magnifique. Chaque plan, chaque séquence, chaque plan-séquence est parfaitement maîtrisée. Les décors des années 80, les paysages arides aux couleurs ternes (à l'image de la dure réalité à laquelle sont confrontés les personnages) sont d'une très grande beauté et contribuent au suspens recherché et à l'ambiance lourde et pesante. Une ambiance rendue encore plus forte grâce à la totale absence de musique. Un silence règne en maître du début à la fin de cette chasse à l'homme et nous plonge dans une odyssée puissante et intense. L'atmosphère oppressante et anxiogène de ce long-métrage est très efficace et nous maintient captivé de bout en bout.

    Lent, mélancolique, froid, violent et drôle, le scénario de No Country For Old Men est d'une grande justesse dans son écriture malgré ses longueurs et nous livre un message sur l'humanité assez déprimant. La vision d'une Amérique "souillée". Je suis même resté bouche bée devant et après la scène finale : le monologue plutôt déprimant de Tommy L. Jones.

    Tommy Lee Jones (Men In Black) interprète d'ailleurs son rôle avec une très grande crédibilité. Ce shérif, vieux, blasé et dépassé, prend conscience de ce quoi ronge le monde dans lequel il vit : la violence de l'Homme. Une violence brutale et impitoyable. Ce personnage nous permet de prendre un peu plus de recul envers l'histoire que nous raconte les frères Coen. Josh Brolin (OldBoy - 2014) est quant à lui très convaincant, tout comme Woody Harrelson (Tueurs Nés), et nous livre l'une de ses meilleures performances. Il en est de même pour Javier Bardem (Biutiful), qui incarne à la perfection Anton Chigurh, un psychopathe cruel et effrayant dans tous les sens du terme.

    Les rares répliques de ces protagonistes (ou antagonistes) sont incroyables (digne de celles que Q. Tarantino écrit) et très profondes de sens. De nombreux degrés d'interprétations sont possibles pour cette merveille du 7e Art.

    A ce jour, le meilleur long-métrage d'Ethan et Joel Coen avant Fargo.
  • Bande-annonce

    Fast & Furious 7 (2015)

    Furious 7

    2 h 17 min. Sortie : . Action et policier.

    Film de James Wan avec Vin Diesel, Dwayne Johnson, Paul Walker

  • Bande-annonce

    Shame (2011)

    1 h 41 min. Sortie : . Drame.

    Film de Steve McQueen avec Michael Fassbender, Carey Mulligan, James Badge Dale

  • Bande-annonce

    Mud, sur les rives du Mississippi (2013)

    Mud

    2 h 10 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jeff Nichols avec Matthew McConaughey, Reese Witherspoon, Sam Shepard

  • Bande-annonce

    Big Bad Wolves (2013)

    1 h 50 min. Sortie : . Drame, thriller et comédie.

    Film de Aharon Keshales et Navot Papushado avec Lior Ashkenazi, Rotem Keinan, Tzahi Grad

    Qualifié de "meilleur film de l'année" par Quentin Tarantino, Big Bad Wolves était un thriller Israélien qui m'intriguait fortement. Malheureusement la faible distribution de ce long-métrage dans les salles de cinéma et l'interdiction (non-méritée) aux moins de 16 ans m'empêcha de le voir pendant un certain temps. Maintenant vu après un an d'attente, je peux enfin dire mon avis envers ce long-métrage : ce n'est pas aussi génial que je l'espérais.

    Les réalisateurs Aaron Keshales et Navot Papushado réalisent un film mélangeant de multiples genres, plusieurs références et critiques sociale.

    Big Bad Wolves nous fait suivre plusieurs personnages vengeurs torturant un pédophile présumé.

    Le scénario est assez bien écrit et captivant malgré des facilités et des redondances scénaristiques. Les gags sont relativement drôles malgré leurs lourdeurs. Ce qui donne au final un ton assez étrange. On ne sait plus dans quel genre se situe le film : comédie, thriller, drame, torture-porn, etc... L'atmosphère anxiogène et glauque ainsi que la tension sont relativement efficaces et pesantes. Cette sombre histoire nous tient en haleine du début à la fin, nous laissant planer quelques retournement de situations ainsi que le doute envers Dror, le principal "suspect" torturé, jusqu'au tout dernier plan. Les protagonistes (ou antagonistes) sont tous très bien écrits et une sorte de compassion envers le torturé se met en place dès le début des tortures.

    Dror est incarné par Rotem Keinan. Son interprétation est remarquable ; il nous livre une excellente performance et joue la douleur avec aisance ainsi que crédibilité. Ensuite vint le policier : Lior Ashkenasi, très convaincant. Puis arrive, le père de la victime, Gidi, est interprété par Tzahi Grad. Sans être exceptionnel, il reste néanmoins très convaincant. Et à la fin, le grand-père : Doval'e Glickman. Leurs répliques sont elles aussi très bien construites et percutantes. L'humour noir qui interrompt la plupart des scènes de tortures est efficace. Donc au niveau de la mise en scène des deux réalisateurs Israéliens, c'est un bon travail.

    De même pour les effets-spéciaux (le torse brulé, les doigts cassés, ongles arrachés, etc...) et la musique.

    Au niveau de leur réalisation, c'est du même acabit. Elle est très soignée et très esthétique. Les plans, les travellings, les contre-plongées sont très bien faites et maîtrisées. Quant à la photographie très léchée de Giora Bejach, elle est très belle et plaisante à voir.

    Au final,
  • Bande-annonce

    Savages (2012)

    2 h 11 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Oliver Stone avec Aaron Taylor-Johnson, Taylor Kitsch, Blake Lively

  • Bande-annonce

    Sinister (2012)

    1 h 50 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Scott Derrickson avec Ethan Hawke, Juliet Rylance, James Ransone

  • Bande-annonce

    American History X (1998)

    1 h 59 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Tony Kaye avec Edward Norton, Edward Furlong, Beverly D'Angelo

  • Bande-annonce

    A History of Violence (2005)

    1 h 35 min. Sortie : . Thriller.

    Film de David Cronenberg avec Viggo Mortensen, Maria Bello, Ed Harris

  • Bande-annonce

    The Chaser (2008)

    Chugyeogja

    2 h 03 min. Sortie : . Thriller et policier.

    Film de Na Hong-jin avec Kim Yun-Seok, Ha Jung-Woo, Seo Young-Hee

  • Bande-annonce

    Snatch, tu braques ou tu raques (2000)

    Snatch

    1 h 44 min. Sortie : . Gangster et comédie.

    Film de Guy Ritchie avec Jason Statham, Stephen Graham, Brad Pitt

  • Fenêtre secrète (2004)

    Secret Window

    1 h 36 min. Sortie : . Thriller.

    Film de David Koepp avec Johnny Depp, John Turturro, Maria Bello

  • Bande-annonce

    Le Projet Blair Witch (1999)

    The Blair Witch Project

    1 h 27 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez avec Heather Donahue, Joshua Leonard, Michael C. Williams

  • Bande-annonce

    The Social Network (2010)

    2 h. Sortie : . Biopic.

    Film de David Fincher avec Jesse Eisenberg, Andrew Garfield, Justin Timberlake

    Séances de cinéma (1 salle)
  • Bande-annonce

    Vile (2012)

    Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Taylor Sheridan avec Eric Jay Beck, April Matson, Akeem Smith

    Vile, réalisé par Taylor Sheridan, est un torture-porn sympathique malgré ses nombreux et indéniables défauts.

    L'histoire de ce huis clos, s'apparentant un Saw mais de moins bon niveau, est assez originale malgré les clichés et stéréotypes du genre ainsi que les facilités scénaristiques. Les protagonistes ne sont malheureusement attachants mais cela n'empêche pas d'éprouver de la haine envers quelques uns comme dans toute histoire mettant en scène des personnages enfermés, dans une pièce et sur eux-mêmes. Eric Jay Beck (un des scénaristes de cette sordide histoire) et April Matson interprètent le couple principal. Leur histoire d'amour s'avère plutôt plate et n'a pas de répercutions sur le reste de cette mésaventure horrifique et sans être extraordinaires, les prestations de ces acteurs sont correctes. Il en est de même pour Akeem Smith, Robert Kirkland et Maya Hazen. Malheureusement, les autres comédiens sont un peu en dessous de leurs collègues mais tout de fois sans enlever la crédibilité de leurs performances : Greg Cipes, Heidi Mueller et Elisha Skorman. La mise en scène et la réalisation de Taylor Sheridan ne sont cependant pas à la hauteur des comédiens. Sa réalisation est brouillonne à de nombreux moments et sa mise en scène, malgré de bonnes idées, est confuse à quelques reprises et manque de subtilité. Les retournements de situation sont assez prévisibles (clichés du genre) et le twist final est d'une grande artificialité. Les séquences de tortures sont quant à elles bien conçues et les effets-spéciaux ainsi que les maquillages réussis. Privilégiant les scènes implicites (faute de budget ?), Vile devient rapidement un thriller psychologique où le rythme, sans créer de réelle angoisse, s'accélère, nous plongeant dans une ambiance assez claustrophobique et assez cauchemardesque. Dommage que la peur ni le stress ne se soient au rendez-vous.

    Au final, Vile, sans renouveler le genre, s'avère être un huis clos horrifique qui pourrait éventuellement être regardé un jour où l'on a rien à faire.
  • Bande-annonce

    Les Enquêtes du département V : Profanation (2014)

    Fasandræberne

    1 h 59 min. Sortie : . Policier et thriller.

    Film de Mikkel Nørgaard avec Nikolaj Lie Kaas, Fares Fares, Pilou Asbæk