[2016] - Bilan

Avatar KaguraShiro Liste de

25 jeux vidéo

par KaguraShiro

Création de la liste le 12 Novembre 2015 suite au Nintendo Direct qui m'a envoyé pas mal de rêve. Voilà la To Do de 2016. :)
L'année 2016 commence avec Xenoblade Chronicles X ! Reçu à Noël, je n'ai pas pu le terminer en 2015. 2016 s'annonce pas mal en terme de jeux, déjà, pas mal de choses arrivent chez Nintendo (Wii U & 3DS) et les gros AAA arrivent enfin sur Xone/PS4.
2016 a commencé avec XCX, un jeu attendu, réussi sur l'univers et le monde proposé, beaucoup moins dans son scénario et l'écriture. Après Xenoblade Chronicles, ça été un peu une douche froide sur ce point, l'OST est très différente de son aîné, mais reste de très bonne facture. C'est avec une version boite que je tente l'aventure de Max et Chloé, on me l'a survendu en me disant que les choix ont une répercussion sur la suite, ce qui n'est pas vraiment le cas, les changements ne sont pas particulièrement radicaux, le choix final binaire, bref, une déception encore une fois. Le choix musical opéré pour accompagner le jeu est excellent cela dit. Encore un jeu de 2015 avec Trails of Cols Steel, j'ai été surprise (enfin), un bon RPG malgré sa lenteur, ses personnages stéréotypés, l'OST est excellente, le final m'a bien donné envie de faire la suite. Et déception encore une fois avec un rythme complètement brisé, une pseudo liberté et l'absence d'équilibre côté gameplay (boss surpuissants, combats longs, etc.).

La fin de l'année aura été marquée par la déception procurée par le tant attendu FFXV, un scénario assez bateau (parfois prévisible), des personnages secondaires mis de côté rapidement et de grosses lacune dans le gameplay(les boss et le chapitre 13). FFXIV aura repris le relais en me proposant une formule assez routinière, mais plaisante malgré tout, sans parler des events et des objectifs personnels que chacun se donne. On fait sa petite vie en Eorzéa et c'est très bien. :)

Mes préférés fait en 2016 :
- Devil Survivor 2 - Break Records
- Deux Ex Mankind Divided
- Final Fantasy XIV Heavensward
- Fire Emblem Fates Révélations
- Overcooked

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Xenoblade Chronicles X (2015)

    XenobladeX

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Monolith Software et Nintendo sur Wii U

    Fini le 17/01 en 94 heures
    Edition limitée

    ++ L'univers vaste qui propose des panoramas variés. L'esprit de conquête est excellent. On cherche à trouver le meilleur itinéraire pour atteindre le sommer d'une montage, on se fait discret pour éviter d'attirer les gros monstres, etc.
    + Le système de combat est très complet, il est accessible et peut être poussé très loin pour ceux qui aiment.
    + L'OST surprenante et unique en son genre.

    +/- Le doublage est en anglais uniquement, mais il est bien. Dommage de ne pas avoir eu le choix.
    +/- Les temps de chargement assez nombreux (même après avoir installé les modules), les textures qui apparaissent à la dernière minute (c'est assez rare).

    --- L'open world n'intègre pas le scénario et le scénario ne prend pas en compte les quêtes annexes. On peut très bien trouver des morceaux de l'Arche de vie à travers le monde, mais tant que le scénario ne nous envoie pas là-bas, il ne se passera rien par exemple.
    -- Le jeu a tellement de potentiel avec les bases sur lesquelles il part, une nouvelle planète, un nouvel éco système à partager, d'autres être dotés avec qui communiquer, etc. Le jeu passe à côté de tout ça. Il y a beaucoup de choses qui auraient pu être traités et des questions sont soulevées et on n'obtient pas de réponse en terminant le jeu.
    -- Aucun personnage marquant, Elma et Lin sont très présentes, mais aucune n'a vraiment la carrure pour pousser le scénario. Le perso crée est inutile, autant laisser la place à Elma qui est bien plus importante. Beaucoup de personnages intégrables à l'équipe n'ont pas de place dans le scénario.
    -- Les quêtes annexes mauvaises tout droit sorties d'un MMO lambda
    -- L'interface est assez chaotique, il y a plein de sous-menu, c'est très confus.
    -- L'équilibre du jeu dans sa globalité (argent/Miranium, niveaux demandés pour les quêtes ne sont pas forcément calés sur les niveaux des monstres rencontrés, etc.)
    -- Pleins de petits désagréments : gestion des membres de l'équipe, le système de fuite, la gestion des Skell, etc.
    - L'IA alliée, débile et qui a tendance a mettre en rade les Skells plus rapidement que l'éclair. :/
    - Le character design est affreux. Certains choix "esthétiques" douteux pour les perso féminins (Goetia, le bras droit de l'homme félin, les Illusianes)
  • 2
    Bande-annonce

    Fantasy Life (2012)

    Fantajī Raifu

    Sortie : . Simulation, aventure et jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Brownie Brown, Level-5 et Nintendo sur Nintendo 3DS

    Fini le 18/02. Une vingtaine d'heures, j'ai passé un bon paquet de dialogue...
    Carrière : chasseur passé maître et cuistot.

    + Jeu plutôt joli, c'est coloré. C'est mignon
    + L'aspect décoration et aménagement tout droit sorti d'un Animal Crossing, on peut même déménager pour trouver une bicoque plus grande.
    + Composition de l'équipe laissé au choix du joueur, on peut tout faire en solo ou prendre avec soi deux IA.
    + Différentes classes jouables en cours de partie.
    + Très simple à prendre en main.
    + Séquences cinématiques très jolies.
    + Environnement variés.
    + Le petit côté auto dérision

    +/- On est libre de faire ce qu'on veut entre chaque chapitre gagner des points de rang, liesse, etc.), mais on est vite limité dans la découverte des lieux.
    +/- OST gentillette, mais pas mémorable venant de Nobuo Uematsu c'est étonnant+/- Yoshitaka Amano est crédité, mais à part le logo, je vois sa patte nulle part. :O
    +/- Cycle jour/nuit assez anecdotique ? Pas de météo ?

    -- Jeu simplet dans le sens où l'histoire, la façon dont c'est conté et la linéarité fait que le jeu est ultra facile/simple.
    -- Bavard, ça parle beaucoup trop.
    -- Gestion des butins mal pensée-- Changement de carrière mal pensé, on ne peut pas changer à la volée il faut systématiquement passer par le PNJ concerné et chaque début de carrière amène son lot de quêtes rébarbatives. Un distinguo entre classes de combat, craft et de drop aurait bien mieux.
    - Très linéaire et répétitif dans la progression
    - Quêtes annexes assez peu intéressantes (chasse de monstre, rapporter des objets,).
    - Beaucoup d'aller-retour, plus de point de téléportation aurait été mieux.

    Un petit jeu sympathique sur 3DS, des problèmes dans l'ergonomie et très classique dans l'ensemble.
  • 3
    Bande-annonce

    Life is Strange - Episode 1 : Chrysalis (2015)

    Chrysalis

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Épisode de jeu de DONTNOD Entertainment et SQUARE ENIX sur PC, PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox One, Xbox 360 et Mac

    Jeu acheté en version limitée donc en boite avec l'OST et un livret qui est censé contenir des artworks et des concepts art.

    ++ L'ambiance est bonne, on note un certain travail sur la lumière. On a un semblant de vie étudiante US. C'est très réussi de ce côté là.
    + La bande-son est très bonne, la sélection de chansons renforce encore plus l'ambiance ado US. La partie composée pour le jeu est aussi de bonne facture.
    + Le casting de personnage est certes ancré dans des stéréotypes, mais qui fonctionne quand même. Il me tarde d'en savoir plus.

    +/- La mécanique de retour dans le passé est intelligente, mais perfectible dans le sens ou des actions ne sont pas logiques. (Le coup des dossiers qui tombent dans de l'huile et qui même après un p'tit coup dans le passé ne change rien au fait qu'ils tombent quand même dans l'huile).
    +/- Les personnages sont assez nombreux, mais côté dialogue ça reste limité ou étrange (parler au skateur en étant pas portée sur la chose et c'est portes closes pour discuter, super...)

    -- Le jeu n'est pas une foudre de guerre techniquement parlant. C'est pas le plus important, mais certains visages sont assez figés, manque d'expressivité. Les personnages ont parfois le regard dans le vide.
    - La technique de roll back n'est pas toujours au poil.
    - La caméra est très (trop?) proche de Max, je trouve qu'on perd en visibilité.
    - A l'image des personnages de Project Zero 5 , Max est un peu pataude, pas autant c'est certain et heureusement. Plus de fluidité aurait été apprécié.
    - Des events qu'on peut louper. Je pense à l'oiseau notamment, je pensais qu'on pourrait trouver un moyen de l'aider en descendant, mais en faisant ça, je marquais la fin de fenêtre d'action. C'est assez frustrant. :/

    [Note] : Ce premier épisode m'a laissé une bonne impressions. Le bilan de fin me fait réaliser que j'ai raté des choses (personnages notamment) et que certaines actions auraient pu être faites. Ça laisse imaginer une bonne replay value.
  • 4
    Bande-annonce

    Life is Strange - Episode 2 : Out of Time (2015)

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Épisode de jeu de DONTNOD Entertainment et SQUARE ENIX sur Linux, Mac, PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox One et Xbox 360

    + Les personnages rencontrés lors du premier épisode laissent planer un doute à leur sujet, est-il bon ou mauvais, va t-elle être utile après ?
    + On se rend compte que les détails sont importants. Regarder des objets paraissait assez inutile, mais trouvent une réponse ici.

    +/- Assez prévisible dans le sens où on devine ce qui va arriver avec au moins un personnage.

    -- Chloé m'avait paru sympathique dans le premier épisode, mais ce second épisode me fait penser qu'en plus d'être complètement dingue, elle n'a pas deux grains de jugeote. Sérieusement, entre prendre un revolver, pousser Max a utiliser ses pouvoirs n'importe comment, la pousser à le faire alors qu'elle en prend un coup physiquement, se mettre sur une voix ferrée etc. Cette fille n'est clairement pas saine d'esprit et m'est antipathique.
    -- Le mini gouffre entre le gameplay et ce qui est attendu du joueur. Lors de la séquence des rails il faut faire vite, mais Max traîne, ses déplacements sont lourds et rigides. Il y'a le "rewind" évidemment, mais on peut probablement ne pas à avoir à l'utiliser (ou juste une fois) pour faire ça.
    - En chargeant à un point spécifique du chapitre, j'ai pu changer ce qui se passe à la fin de l’épisode, mais en regardant la séquence finale, on voit que l'économie a été faite sur cette partie là, quelque soit le choix, les personnages réagissent de la même façon. Il n'y a qu'un seule ajout concernant une personne. C'est vraiment dommage. :/
    - La décharge avec la fameuse recherche de bouteille pendant que Chloé se la coule douce...
    - Le rythme global est mou, il manque de quelque chose.

    [Note] : j'avoue avoir repris l'avant dernier point de contrôle pour changer l'issue de la séquence. Le dernier choix à faire c'était un peu quitte ou double et je me suis plantée parce que je n'avais pas fait assez attention sur les "post-it" laissés.
  • 5
    Bande-annonce

    Life is Strange - Episode 3 : Chaos Theory (2015)

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Épisode de jeu de DONTNOD Entertainment et SQUARE ENIX sur Linux, Mac, PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One

    + Warren et Joyce toujours aussi attachants. Pas de nouvelle tête plutôt des éclaircissements sur le bakcground.

    +/- Je suis mitigée au sujet de Max, elle m'apparaissait comme un personnage assez effacé, mais qui avait quand même de quoi plaire. Elle suit sans broncher Chloé pour tout et n’importe quoi malgré la séparation de 5 ans je trouve ça agaçant.

    -- On se donne du mal pour parvenir à récupérer des informations et que font les perso ? Bah elles décident de rester sur les lieux et de profiter de la piscine. No brain total. Le scénario me plait de moins en moins.
    - Les choix sont trop extrêmes et parfois inattendu dans le mauvais sens du terme (Prendre le parti de David ? Sérieusement ? Je voyais plutôt d'autres types d'action à ce moment là, mais pas ça).
  • 6
    Bande-annonce

    Life is Strange - Episode 4 : Dark Room (2015)

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Épisode de jeu de DONTNOD Entertainment et SQUARE ENIX sur Linux, Mac, PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One

    ++ La fin du chapitre qui remonte bien le niveau, côté suspens, teasing pour la suite est bien là.
    + Des surprises côté personnage.

    -- Début de chapitre qui me fait penser que l'histoire reste sur des choses trop "simples" avec les sauts dans le temps. Changer une action dans le passé et juste une seule ne suffit pas. J'ai trouvé ça trop facile, une personne sauvée, pourquoi ne pas avoir plus de contact, pourquoi ne pas avoir explorée cette voix et de changer complètement le cours de la chose ? L'écriture est trop légère à mon goût, il y'a des limites du côté des développeurs, mais quand on joue avec le temps, faut s'attendre à ce que tous n’adhèrent pas.
    - Les personnages peu creusés, on se doute de la raison pour laquelle Victoria est comme ça, même en ayant confirmation, je n'ai pas eu d'empathie. Je n'ai pas l'impression que ça évolue.
  • 7
    Bande-annonce

    Life is Strange - Episode 5 : Polarized (2015)

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Épisode de jeu de DONTNOD Entertainment et SQUARE ENIX sur Linux, Mac, PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One

    L'épisode final m'aura fait rire avec ça :
    https://www.youtube.com/watch?v=POqjukGzM0g

    Plus sérieusement, le final m'a plu (celui que j'ai pris en tout cas), mais je trouve l'écriture globale vraiment maladroite. Le problème c'est que beaucoup de questions restent sans réponse, pour un jeu où la narration est importante c'est assez décevant. Sans parler des choix assez peu utiles au final.
  • 8
    Bande-annonce

    Life is Strange (2015)

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Jeu vidéo de DONTNOD Entertainment et SQUARE ENIX sur PC, PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox 360, Xbox One, Linux, Mac, iPhone et iPad

    Version limitée.

    ++ L'ambiance du jeu est vraiment bonne, le campus US et ses étudiants font plutôt mouche.
    + Il y'a quelque chose qui se dégage de la DA globale du jeu, on a parfois de jolies images à regarder.
    + Les choix à faire qui peuvent être pesant, on a toujours un doute sur le moindre choix effectué, c'est assez excitant.
    + La bande-son, ou plutôt le choix des chansons est excellent ! Ça participe à l'ambiance et ça fonctionne super bien ingame.
    + Le doublage US est très bon, les acteurs sont dans leurs personnages, c'est crédible.
    + Voir les choix opérés par les autres joueurs en fin de partie est amusant.
    + Certaines séquences émouvantes.

    --- L'écriture est vraiment le point faible, j'ai été surprise parfois, mais globalement déçue par la facilité dans le traitement des voyages dans le temps, c'est pas assez expliqué, ou parfois incompréhensible. Ou bien, je suis hermétique à ce scénario. J'ai eu le sentiment que des moments sont justes pour utiliser les pouvoirs et rien d'autre.
    -- Les personnages sont soient mal écrits (Chloé, elle me parait très instable, elle use et abuse de Max), soient peu développés et clichés comme pas permis (Victoria est une pimbêche et on imagine très bien pourquoi, Nathan est clairement sous exploité et le reste de la classe idem).
    -- Techniquement, c'est pas fou, clairement pas. Les modélisations des personnages et objets sont parfois vraiment grossières, les personnages ont très souvent le regard dans le vide, ça manque d'expressivité à mon goût.
    - La lip synch aux abonnés absents. C'est vraiment bête de s'être privé de ça.

    Bilan : de bonnes idées, mais je n'ai pas adhéré tant que ça à l'histoire. Chloé m'a très vite insupportée alors forcément, l'appréciation globale en prend un coup. Elle se dit être une acolyte, mais elle prend bien plus les devants avec ses idées sorties de son bonnet. Max reste scotchée à ses baskets, je trouve ça super rapide comme retrouvailles après 3 ans sans donner de nouvelles ! Elle ne s'émancipe pas et est une sorte de faire valoir tout en ayant le premier rôle. C'est vraiment dommage je trouve.
  • 9
    Bande-annonce

    The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel (2013)

    英雄伝説 閃の軌跡

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Falcom et XSEED Games sur PlayStation 4, PlayStation 3, PS Vita et PC

    Fini la 11/03 en 80 h environ
    PSV - Edition Lionheart US.

    +++ Le système de combat au tour par tour est très bon. Il y a une pointe de stratégie avec le placement des personnages dans la surface de combat et les quartz.
    ++ L'histoire présente un background historique riche et intéressant. On a un univers construit et bien utilisé.
    + L'inspiration Persona avec les liens à établir avec les autres personnages quand ils sont disponibles.
    + Des annexes : pêche, découverte du background par les livres, les requêtes cachées, etc.
    + Un très long prologue et un final plutôt épique ! Sacrés révélations !

    +/- Le casting est en demi-teinte. On a du très bon avec Jusis, Gaius, Rean et du très mauvais avec Alisa (pimbêche), Fie/Laura, Patrick, Elise, Millium etc.
    +/- Il y a vraiment de très bons morceaux, mais on entend encore des notes synthétiques ici et là. L'OST reste vraiment agréable en terme de composition.
    +/- La répétitivité dans le déroulé global du jeu, on alterne entre 3 phases distinctes.
    +/- Le scénario se suit très bien, mais laisse peu de libertés.
    +/- Des moments drôles parfois épiques (la fin), mais aussi navrants (Alisa et sa chute au début, le festival de fin d'année).

    --- Trop de cutscenes pour discuter, les personnages commentent des choses évidentes, le rythme est grandement ralenti par des palabres inutiles. De grosses lourdeurs dans le scénario et un rythme parfois haché.
    -- Techniquement à la ramasse, c'est mal animé (personnages sur rail), pas très agréable à l’œil. Les personnages se ressemblent parfois et l'impression d'avoir des clones perturbe assez.
    - La mise en scène très statique, elle n'aide pas à garder de l'intérêt à ce qui se passe/dit. Sans parler du final ou on se rend compte que aurait rendu les révélations encore plus épiques.Les emotes (goutte d'eau, points de suspension,etc.) sont assez out of the place/lourdes.
    -- Sound design peu soigné, les bruitages manquent d'impact. Le doublage US est mauvais, certaines interjections sont saturés, une horreur totale. Aussi, il arrive que pendant une discussion certaines personnes soient doublés d'autres non.
    - Pas de map globale. On a une mini map, mais impossible d'avoir une vue d'ensemble des lieux.
    - On a de petits temps de chargement et de légères baisses de framerate (surtout vers la fin).
    - Missions annexes banales (abattre un monstre, soit récupérer des objets et les ramener).

    Un meilleur FFType-0 que Type-0, tout y est mieux (sauf l'OST).
  • 10
    Bande-annonce

    The Legend of Zelda : Twilight Princess HD (2016)

    Zelda no Densetsu : Twilight Princess HD

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de Nintendo et Tantalus Media sur Wii U

    Fini le 1er Avril en 30h.
    Bundle avec amiibo.

    ++ Les donjons sont bien pensés et plaisants à faire. Les mécaniques mises en place sont bien fichues et demandent de penser à tout son inventaire pour s'en sortir.
    + Le Gamepad permet d'avoir accès à l'inventaire de façon très rapide et intuitive ou permet d'afficher la carte.

    +/- Les textures plus propres avec un bon niveau de détails, mais le modeling 3D d'époque fait assez peine à voir.
    +/- L'OST propose de jolis morceaux, mais rares sont les plus marquantes.
    +/- La DA qui se veut plus mûre, l'univers est plus sombre, et ça me plait assez. Mais la DA me dérange assez, entre beau et laid.
    +/- Des mini-jeu assez variés, mais très souvent mal fichu, le snowboard est affreux tant la maniabilité est lourde et raide. Epona est dans le même sac.

    -- La caméra calamiteuse. J'appelle ça une calaméra (calamité + caméra). Trop proche de Link, parfois incontrôlable, elle m'a rendue dingue à certains moments.
    -- Le rythme du jeu ultra haché avec des interventions de PNJ ici et là, ça aurait pu être bien, si on s'attachait un minimum à eux. Des aller-retour agaçants bien trop nombreux. L'impression d'être baladée ici et là pour récupérer des objets presque random...
    -- Gameplay d'époque, même pas retouché pour améliorer le confort de jeu, Epona qui se coince dans un bout de pente, Link qui galère à grimper sur une corniche etc.
    -- Des bugs, pas mal de bugs de collision/visée surtout.
    - Les animations sont datées et assez peu flatteuses. Link qui grimpe, c'est quelque chose...

    [Note] : j'avais fait le jeu sur Wii, j'étais arrivée au château d'Hyrule, mais je n'avais pas passé le cap. J'étais moyennement dedans. Je me rends compte que lors de ma première partie, j'appréciais sans plus, je n'avais pas décelé de vrais défauts non plus. C'est l'heure du crash test et mon avis définitif sur la chose maintenant que je suis plus "aguerrie" ! J'annoterai autant sur le jeu que le portage pour le coup.

    [Bilan] : Je suis très mitigée, les donjons sont très bons. Le monde du crépuscule apporte une ambiance bien marquée et angoissante, mais le gameplay et le déroulé du scénario gâche le tout. Entre rigidité, lourdeurs, longueurs, PNJs assez peu attachants je vois plus de points négatifs que positifs en fait. Une déception dans un sens, dommage que ce portage n'est pas bénéficié de plus de soin ou soit même un remake tant qu'à faire ça ne lui aurait pas fait de mal.
  • 11
    Bande-annonce

    Bravely Second : End Layer (2015)

    Bureiburī Sekando: Endo Reiyā

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Silicon Studio et SQUARE ENIX sur Nintendo 3DS

    Fini le 7/04 en 53 heures (j'avoue avoir passé des scènes de dialogues et j'ai récupéré toutes les astériques)
    Version Deluxe !

    ++ Système de combat toujours au top. Nouvelles classes et classes connues pour plaire à tout le monde.
    +La fabrication de jouets très sympa et la reconstruction de Moonhold.
    + Toujours aussi joli, la DA fait toujours mouche.
    + Yew est attachant comme tout. Les nouvelles sont sympathiques Janne et Nikolaï notamment.
    + Choix du doublage US ou JP. La version US se défend plutôt bien.

    +/- L'OST s'intègre bien dans le jeu, mais les compositions sont bien moins marquantes que dans le premier. Attention, l'OST reste bien au-dessus de beaucoup de productions actuelles, mais le niveau d'origine est tellement élevé que c'est assez décevant. On retrouve de nombreux morceaux issus du premier.
    +/- La traduction est basée sur la version US, du coup avec l'audio JP j'ai l'impression qu'il y a eu des écarts (je ne comprends pas tout, mais il y'a des moments où je me dis que...).
    +/- - Scénario peu intéressant, on doit courir après Agnès, on rencontre des PNJ qui nous font faire des détours. Non, vraiment c'est pas folichon. A partir du chapitre 5 ça devient un peu plus intéressant.
    +/- On retrouve Luxendarc sans gros bouleversements. C'est une suite directe avec 2 années d'écart entre les jeux. Le monde n'a pas changé, en soi, ça me parait normal. Mais, la façon dont le joueur est amené à retourner plusieurs dans les villes/donjons est vraiment désagréable, on a de nouveau lieux pourtant, pourquoi ne pas avoir fait plus de nouveaux donjons ?
    +/- Yew se fait voler assez rapidement la vedette, faire un casting de nouveaux perso aurait peut-être été plus intéressant ?

    --- Le NG+, j'en dis pas plus à ce sujet.
    -- Assez bavard, heureusement il y'a moyen de passer les scènes ou de mettre les dialogues en mode auto.
    - Des aller-retours trop nombreux.
    - Un rythme assez mou, les dialogues n'aident pas vraiment à garder un semblant d'intérêt et les détours fait ici et là ralentissent le déroulé global.

    [Note] : je n'attendais rien de particulier à cet épisode. J'avais apprécié le premier sans trop être complètement fan de ce qu'il proposait côté background/scénario. La fin m'a plu, mais les 2/3 de l'aventure ne sont vraiment pas intéressants, ça ne décolle qu'à la fin comme pour récompenser le joueur en fin de partie. Le jeu me parait moins ingrat.
  • 12

    Final Fantasy XV - Platinum Démo (2016)

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Jeu vidéo de SQUARE ENIX sur PC, Xbox One et PlayStation 4

    Les démo sont dans la BDD maintenant ? C'est marrant tient.

    Je retiens des environnements plutôt jolis et les mélodies entendues sont un véritable ravissement.

    Le gameplay n'est pas folichon et me fait furieusement penser à la série KH (que je n'aime pas du tout). J'avoue avoir fait la démo pour Carbuncle.

    [Edit] : Carbuncle est présent dans FFXV en mode facile, il ressuscite le joueur en cas de gros problème. J'ai joué en normal, donc je ne l'ai pas vu en action, en revanche, il est apparu sur une photo prise par Prompto.
  • 13
    Bande-annonce

    Assassin's Creed : Unity (2014)

    Sortie : . Action-Aventure et infiltration.

    Jeu vidéo de Ubisoft Montréal et Ubisoft Entertainment sur PC, Xbox One et PlayStation 4

    Fini le 30/04/16
    Version Xone

    + Les visages des personnages sont bien modélisés, les textures me paraissent travaillées. Certains décors sont très jolis, je pense notamment aux intérieurs.
    + Les équipements à acheter pour personnaliser Arno ou et/ou le rendre plus résistant. Les costumes issus des précédents épisodes est une bonne idée.
    + Le café théâtre à rénover, ça me rappelle le bon vieux temps avec la villa des Auditore et l'entretien du patrimoine avec ce bon vieux Ezio. On a accès à des missions supplémentaires qui améliorent encore le café théâtre et donc les revenus perçus.
    + On a enfin une touche qui permet de redescendre rapidement et proprement! Et comble du bonheur, on peut se baisser !
    + Certaines scènes assez mémorables (Bellec, la Tour Eiffel), ça faisait longtemps que je n'avais pas vu ce type de moment dans un AC.

    +/- Les missions en multi, dans l'idée ça peut être cool, mais sur XOne quand on a pas d'abo gold on ne peut tout simplement pas les faire, j'aurais bien aimé ne pas les voir sur la map par exemple. Il y'en a trop, certains équipements ne s’obtiennent qu'en les faisant...
    +/- Pleins de choses sur la map, mais ça se résume à aider les gens, faire des missions annexes (pas fait, y'en a beaucoup trop) et récupérer encore et toujours des objets inutiles.
    +/- Le scénario assez dillué, mais pas trop envahissant non plus.
    +/- Le lien entre passé et situation contemporaine qui casse assez l'immersion.

    ---- Gros bugs ici et là dont notamment un sur le son :les voix sont audibles des fois non, l'absence totale de son à certains moment.
    -- Temps de chargement longs.
    -- La prise en compte des inputs complètement à la ramasse en combat. Arno n'a même plus voulu attaquer malgré mes assauts répété sur la touche en question. Ubi soft, vous êtes vraiment des incompétents de la pire espèce, c'est pas possible de sortir un jeu comme ça.
    -- Les nano séquences de jeu où il faut appuyer sur un bouton pour faire une action type QTE. Autant mettre une belle cinématique temps réel et travailler la composition de l'image, non ?
    -- Des séquences inutilement scriptées et assez mal faites parfois (la fuite de de Vendôme, la montgolfière).
    - Les icônes et autre code couleur parfois envahissant.
    - Baisses de framerate parfois violente surtout au tout début du jeu.

    [Note] : J'ai fait le jeu sans entendre 90% des dialogues, j'ai dû me contenter des sous-titres. Dommage parce que la VF est bien, pour l'immersion tu repasseras...
  • 14
    Bande-annonce

    Devil Survivor 2 : Record Breaker (2015)

    Shin Megami Tensei : Devil Survivor 2 - Record Breaker

    Sortie : . Jeu de rôle et stratégie tour par tour.

    Jeu vidéo de Atlus et NIS America sur Nintendo 3DS

    Fini le 2/05/16
    Version boite et c'était un cadeau d'anniversaire ! :D
    Arc Septentriones en 38h, j'ai suivi Yamato <3
    Arc Triangulum en 20h environ.

    ++ Le choix est laissé au joueur pour sauver telle personne ou non. Il y'a plusieurs fins différentes. Selon la gestion du temps, il arrive qu'on ne puisse pas sauver telle ou telle personne.
    ++ Le jeu démarre plutôt rapidement, on est très vite mis dans l'ambiance et on prend rapidement le système de combat en main ainsi que les mécaniques liées aux démons. Il y a un côté Evangelion avec un pays ravagé par des attaques de démons dont le nombre est connu avec en parallèle les mystères qui tournent autour du JP's. C'est top !
    + Les liens sociaux entre le joueur et les autres personnages, ça rappelle beaucoup les S-link dans le principe. On a plutôt intérêt à les travailler vu l'aide que ça apporte en combat.
    + Le casting de personnages jouables est varié. On a des stéréotypes, mais ce n'est pas trop marqué et j'ai trouvé l'ensemble plutôt attachant.
    + Le doublage US est bon, on retrouve les voix de Yosuke (P4), Leia Rolando (ToX), notamment.
    + La possibilité de recommencer une mission tout en conservant les techniques acquises. Le jeu est moins frustrant, peut-être plus facile aussi et c'est pas plus mal vu certaines missions.

    +/- Le character design qui oscille entre le mauvais goût (Hinako) et des choses plus convenables.
    +/- Certaines combinaisons adverses assez pétées. Certaines missions sont assez "Die & Retry" pour réussir, histoire de voir les événements. A partir du 6 ème jour ça devient retord, voir complètement exagéré alors que les 3/4 du jeu ça allait. :/ Est-ce ma faute et ma gestion des démons ou bien un pic de difficulté un peu gratuit ?

    -- Les combats sont lents, le temps d'engager l'escarmouche, sélectionner les actions, voir les animations, que l'ennemi agisse etc. Une bataille peut durer très longtemps...
    - Les démons sont parfois assez moches et les Septentriones sont particulièrement peu inspirés.
    - L'OST assez : meh ! Déjà dans le précédent épisode la musique n'était pas extraordinaire. Après quelques heures de jeu, j'avoue avoir coupé la musique pour entendre les dialogues uniquement.

    [Bilan] : je le trouve meilleur que le premier malgré le blabla trop orienté "friends". Les perso sont attachants contrairement au premier où je les ai presque tous détesté. Yamato & Alcor sont les meilleurs ! :3
  • 15

    Fire Emblem Fates : Héritage (2015)

    Fire Emblem If : Byakuya Oukoku

    Sortie : . Tactique, jeu de rôle et stratégie tour par tour.

    Jeu vidéo de Intelligent Systems et Nintendo sur Nintendo 3DS

    Version spéciale les jeux sont sur une seule cartouche. :)
    Normal + classique terminé en 27-28h (sans compter les reset !)

    ++ La réalisation globale du titre, c'est plutôt joli, bien animé. C'est même plus audacieux que Awakening côté mise en scène, on gagne en dynamisme.
    ++ L'OST est très soignée, elle tient sur 7 CDs soit dit en passant.
    ++ My castle qui ajoute un côté gestion et personnalisation.
    + Les nouvelles classes sont plaisantes à jouer.

    +/- Le character design est bon et pas toujours terrible à la fois. On a de beaux perso comme Xander, Jacob ou Hinoka et des personnages assez douteux comme Orochi, Camilla... Côté personnalité et perso coup de cœur, j'en retiens assez peu au final.
    +/- On est rapidement dans le bain, mais il y a des choses qui ne sont pas expliqués ou obscurs au début (utilité des objets, notamment).

    -- Le scénario implique davantage le personnage joueur et d'autres têtes, mais ça reste assez simpliste et sans émotion. Ça manque de profondeur.
    -- Encore une fois les enfants n'ont pas de justification qui tiennent la route. A la rigueur, j'aurais préféré ne pas les avoir tant c'est mal intégré.
    - Pas de doublage japonais alors que c'était le cas dans le précédent ! Côté doublage, on a que des interjections, des mots prononcés, mais jamais l'intégralité de doublé, c'est dommage.
    - Birthright est très light côté objectifs de réussite de mission (décimer, vaincre le boss).
    - La modélisation 3D des personnages est assez vilaine, je trouve, les visages sont ratés.
    - La censure US sur le "mini jeu" avec les alliés invités dans ses quartiers privés. On est spectateur et limite on se demande pourquoi ils l'ont gardé vu qu'on ne fait rien autre que regarder.
    - L'arrivée très tardive de certaines unités, on ne sait pas trop quoi en faire (Azana, Yukimura par exemple).
    - Ça manque d'explications sur certains points de gameplay. Exemple : en fin de partie, on doit choisir 5 perso, mais pour faire quoi ? Et il y'en as d'autres des choses comme ça...

    [Note] : Birthright est destiné aux nouveaux joueurs de FE, les objectifs sont simples, on peut leveller tranquillement sur des cartes annexes c'est aussi XP et thunes à gogo.

    [Bilan] : très plaisant à jouer, mais ça pêche côté scénario, c'est très simpliste, le casting ne m'a pas complètement convaincu. Je suis déçue, oui et non. Je vais faire les deux autres pour avant de lui donner une note.
  • 16

    Fire Emblem Fates : Conquête (2015)

    Fire Emblem If : Anya Oukoku

    Sortie : . Tactique, jeu de rôle et stratégie tour par tour.

    Jeu vidéo de Intelligent Systems et Nintendo sur Nintendo 3DS

    Fini le 04/05 en 22h je dirai. (sans compter les reset en pagaille)
    Edition spéciale
    Normal + classique

    ++ Je retrouve le feeling de mes premiers FE, on a un peu la pression sur les choix que l'on effectue, que se soit en pleine bataille avec les actions (gain d'xp), les combattants qu'on prend, etc.
    ++ Les objectifs sont variés et les situations différentes font qu'on doit s'adapter constamment.
    + Les scènes cinématiques sont peu nombreuses, mais elles sont superbes !
    + Le rééquilibrage des unités mises en duo par rapport à Awakening. L'unité secondaire donne uniquement des bonus de stat et n'attaque plus, ça rend le jeu moins bourrin.

    +/- La guerre interne en Norh est une bonne idée, mais le MC qui cherche encore à raisonner un psychopathe c'est assez insupportable. Un perso plus futé n'aurait pas été de refus. C'est assez prévisible, je trouve.
    +/- Là encore, je trouve le casting en demi-teinte, mais il reste meilleur que celui de Hoshido.
    +/- Les pertes de personnage au cœur du scénario rend le tout moins guilleret, mais limite on s'en fiche tant on ne les connait pas au final.

    -- L'absence d'émotions, la rancœur entre les deux camps au sujet du perso joueur manque de crédibilité. On se croirait dans une cour de récré tellement c'est mal écrit et stupide.
    - La modélisation des personnages en 3D
    - La censure US dans le "mini-jeu" des appartements privés.
    - Le lien avec Awakening côté personnage est assez étrange. Comment et pourquoi ? Outre le fanservice et réutiliser des visages connus je ne vois pas l'intérêt.

    [Note] : Il s'agit du Fates le plus ressemblant aux précédents. On a aucune map annexe pour leveller et développer les soutiens. Le choix des unités est important autant que la gestion des achats.

    [Bilan] : Je préfère très largement Conquête à Héritage, on en apprend plus sur le background et j'ai retrouvé l'esprit de mes premiers FE.
  • 17

    Fire Emblem Fates : Révélation (2015)

    Fire Emblem Fates : Revelation

    Sortie : . Tactique, jeu de rôle et stratégie tour par tour.

    Jeu vidéo de Intelligent Systems et Nintendo sur Nintendo 3DS

    Fini le 16/06 en une trentaine d'heures (hors reset)
    Edition spéciale
    Normal + classique

    ++ Le juste milieu des deux autres FE Fates. On peut leveller comme dans Héritage et donc faire toutes les conversations de soutien, et côté objectifs de map on a l'originalité de Conquête et des choses plus poussées aussi.
    ++ Ce troisième volet permet d'en savoir plus sur ce royaume survolé dans Conquête et complètement absent dans Héritage. On obtient les réponses aux questions laissées en suspens.
    ++ Révélations donne accès à un roster ultra complet, une bonne quarantaine de personnages a essayer, a lier. La durée de vie est très bonne pour peu qu'on veut développer ses perso préférés.
    + La rencontre des deux camps ennemis permet de créer de nouveaux liens entre les personnages et d'en apprendre plus.
    + Les maps sont encore plus variées que dans Conquête, on a des objectifs encore plus originaux.

    +/- Le début commence en tout petit comité, mais très, peut-être même trop vite, on se retrouve avec une pléthore d'unités. On récupère presque au moins une nouvelle unité (voir plus) après chaque mission.

    -- L'écriture globale, c'est peu voir pas entraînant, peu intéressant aussi, il n'y a pas d'émotions, lors de la perte d'un personnage dans le scénario on reste de marbre. C'est assez cousu de fils blancs, on devine assez vite ce qui va se passer, etc.
    - La modélisation 3D des personnages plutôt vilaine.
    - L'absence de réel doublage.
    - Les fonctionnalités en ligne sont assez peu intéressantes.
    - Dommage que la chanson d'Azura ait été localisé, je préfère la version JP.
    - Le fan service lié à Awakening, je sens surtout la flemme de créer de nouveaux perso. :/
    - Les personnages qui arrivent en fin de partie, aucun attachement et ça n'a pas de réel intérêt.

    [Note] : je risque de répéter des choses issues des autres FE Fates.

    [Bilan] Je trouve que Héritage n'apporte pas grand chose, Conquête permet de retrouver le feeling de la série pré-Awakening et Révélations est probablement le meilleur des 3. Avoir coupé Fates en 3 parties n'est sans doute pas le meilleur choix, tant Héritage me parait très moyen comparé aux deux autres. L'histoire reste ultra simple, prévisible, mais est globalement plaisant à suivre dans ce 3ème chemin. Le meilleur des 3 sans aucun doute. J'ai passé plus de 100 heures sur ces 3 FE.
  • 18
    Bande-annonce

    Final Fantasy XIV: A Realm Reborn (2013)

    Sortie : . Jeu de rôle et MMO.

    Jeu vidéo de SQUARE ENIX sur PC, PlayStation 3, PlayStation 4 et Mac

    Evidemment, on ne fini pas un MMO, mais j'ai bouclé le scénario de ce reboot.

    Globalement, le jeu est plaisant à faire, le gros bémol vient probablement du scénario, des dialogues et autres retournement de situation complètement bisounours. Trop souvent le jeu n'assume pas une certaine part de noirceur (il est question à un moment donné de prostitution par exemple), mais tout est très vite écarté d'une revers de la main. Le jeu n'a pas l'air d'assumer certaines choses peut-être à cause de tranche d'âge des joueurs ? Beaucoup de stéréotypes, souvent agaçants (Les membres de l'Aube notamment).
  • 19
    Bande-annonce

    Deus Ex : Mankind Divided (2016)

    Sortie : . Jeu de rôle, FPS et infiltration.

    Jeu vidéo de Eidos Montréal et SQUARE ENIX sur PC, PlayStation 4, Xbox One, Linux et Mac

    Version day one Xone.

    ++ La possibilité de répondre aux objectifs de différentes façons. On peut se la jouer grosse brute, ou complètement furtif ou un mix des deux selon les situations.
    + L'écriture globale, les personnages sont plutôt crédibles et Adam fait toujours mouche avec son sens de l'humour.
    + Les tutos bien pensés et bien faits.
    + Le choix de maniabilité et la possibilité de choisir l'attribution des touches.
    + Les améliorations de gameplay bien vues comme le couvert, on peut passer d'une cache à une autre facilement.
    + Les augmentations variées permettent de s'adapter à tout type de joueur, chacun pourra aborder le jeu comme il voudra.
    + Le doublage US est top, je n'ai pas entendu la version FR, je ne sais donc pas si les voix du précédent sont de retour (Sarif, Adam).
    + Les choix effectués vont influencer le jeu (liens avec les personnages notamment) et ont une importance pour la suite, réussir une négo, bien mener une enquête va amener d'autres objectifs, ou non.

    +/- La modélisation des personnages est bonne sur les personnages importants, mais, on sait tout de suite qui est important et qui ne l'est pas en regardant uniquement les visages.
    +/- Peut-être un poil complexe à comprendre au début avec les différents groupements (TSF29, CAD, etc.).
    +/- Les expressions faciles sont parfois un peu étranges, un peu figées.
    +/- Le déroulement global du jeu est assez redondant, mission, retour au hub, quêtes annexes, mission, etc. La seconde partie du jeu fait faire des aller-retours assez agaçants.
    +/- La DA est bonne, on sent une recherche et une cohérence dans la ville de Prague, mais on constate les copié-collé des cartons et autre appartement en fouillant un peu (boîtes carton en pagaille, etc.). Prague est crade et pleine de bière !
    +/- Fil rouge intrigant, mais final assez énigmatique, la fin est presque abrupte.

    - Certains éléments ne sont pas traduits, j'ai vu une coquille dans les sous-titres. A voir, sur le long terme.
    - Les textes sont vraiment trop petits parfois (dans le coin supérieur gauche de l'écran, c'est pas la joie). Les sous-titres prennent beaucoup de place à l'écran quand plusieurs lignes de dialogues se superposent, ce n'est pas très élégant.
    - Ça peut manquer de fluidité des fois, j'ai subi des baisses de framerate légères.
    - La physique des boites métalliques qu'on peut bouger.
    - Petits problèmes avec le couvert alors qu'on peut se cacher derrière l'élément, Adam "refuse". Étrange.
  • 20
    Bande-annonce

    Final Fantasy XIV : Heavensward (2015)

    Sortie : . MMO et jeu de rôle.

    Extension de jeu de SQUARE ENIX sur PlayStation 3, PlayStation 4 et PC

    Même commentaire en sachant que les MaJ qui tombent permettent de prolonger l'expérience et de faire le lien avec la prochaine extension.

    FFXIV m'aura bien ruiné mon rythme en milieu d'année...

    L'ambiance et le scénario relève clairement le niveau de ARR, mais, la fin de l'extension m'a paru rushée, bâclée, ça va trop vite un ennemi débarque comme ça, de nulle part comme si il fallait remplir un cahier des charges. L'arc Ishgard est bouclé par le biais des MaJ, final là encore trop bisounours qui tranche radicalement avec l'ambiance pesante et unique de la première moitié de HS.

    Maintenant à jour en ce qui concerne l'épopée (le scénario donc), je découvre la routine d'un joueur de FFXIV : farmer de façon hebdo les derniers mémoquartz mis en place (monnaie spéciale du jeu) pour obtenir les derniers équipement et faire les quêtes quotidiennes (réinitialisation de différents objetifs). Rien de bien intéressant en somme si on hait le farming et la routine. Sans moi donc, je mets en pause en attendant de vrais ajouts (prochaine grosse MaJ dans 3 ou 4 mois donc ?).

    Bilan : Globalement cette extension fait bien mieux que la précédente, en revanche, je regrette les facilités et la chute d'intérêt/épique (entre la Voûte et le combat contre Thordan). Je n'ai pas aimé le traitement des Chevaliers de l'Azure, on ne sait quasiment rien d'eux, seul 4 d'entre eux sont doublés et "présents". Ils donnent leur nom à l'extension, c'est bien trop expéditif et décevant, l'arrivée de l'Empire gâche absolument tout et le sacrifice de personnages est certes poignant, mais tellement inutile dans les faits. Beaucoup de choses se passent à Ishgard, mais je reste quand même sur ma faim, sans doute car j'aime vraiment beaucoup cet endroit.
  • 21
    Bande-annonce

    Tokyo Mirage Sessions #FE (2015)

    Genei Ibun Roku #FE

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Jeu vidéo de ATLUS, Intelligent Systems et Nintendo sur Wii U

    Fini le 12/10 en 47 heures
    Edition Fortissimo ! Side quest de tous les perso faites.

    ++ La DA est réussie, c'est coloré, original du côté de l'interface, ça rappelle beaucoup Persona avec ces aplats de couleurs et le dynamisme apporté dans les menus.
    + Le casting est plutôt bon, les personnages ne sont pas aussi stéréotypés qu'ils en ont l'air (excepté Itsuki qui est le joueur et donc le yes-man de la team et Tsubasa la cruche de service)
    + Doublage original !
    + L'utilisation du Gamepad plutôt bien vue, entre les sms reçus et la map.
    + Les donjons sont assez tortueux, on ne boucle pas un chapitre trop facilement. Les surprises du style SMT avec un groupe de monstres 10 lv de plus sont là.
    + On peut sauvegarder presque partout !
    + La dynamique des personnages entre eux (scénario, combats, side quest, etc.)

    +/- Ennemis visibles dans les donjons, mais difficilement évitables tant les zones sont petites et la caméra pas très souple.
    +/- Le character design est original, réussi pour certain (Itsuki, Tsubasa, Touma) et loupé pour d'autres (Kiria, reine du mauvais goût).

    --- La censure stupide made in US...
    -- Les environnements sont étriqués.
    -- Les temps de chargement nombreux/longs entre chaque combat, l'ouverture du menu, changement de zones.
    -- Des archaïsmes : aller-retour, obligation de parler à certains PNJ pour faire avancer le tout, l'impossibilité de virer Itsuki de l'équipe (on est en 2016 pourtant) etc.
    - Le rythme global assez lent.
    - L'OST est vraiment quelconque, certains morceaux sont vraiment énervants en prime.
    - La caméra manque de liberté, souvent on ne peut pas la reculer autant qu'on voudrait.
    - Les quêtes annexes sont assez débiles, mention spéciale à Tsubasa qui me semble être le perso le plus stupide du jeu (tout le monde comprend tout, sauf elle).
    - Il n'y a pas de sous-titres pendant les combats, dommage de passer à côté des dialogues entre les perso.
    - Les personnages ultra bavards que se soit dans les scènes cinématiques et via "Topic" (les messages reçus sur le Gamepad). On reçoit trop de ces messages, c'est agaçant.
    - Impossible de noter des choses sur les cartes dans les DJ.
    - La mise en scène est très plate.
    - Le choix des personnages issus de FE, trois viennent de Awakening (Chrom, Tharja, Virion), il y'a d'autres FE dans la série quand même. :/
  • 22
    Bande-annonce

    Overcooked (2016)

    Sortie : . Party game, action et simulation.

    Jeu vidéo de Ghost Town Games Ltd. et Team17 sur PC, PlayStation 4, Nintendo Switch et Xbox One

    Parties faites à 3. Ver. PC

    ++ Simple à prendre en main et vraiment très drôle.
    + Différents types de controllers et configurations pris en charge. (Manettes, claviers, deux sur une même manette, deux sur un clavier.)
    + Les situations ubuesques inventées par les dev'
    + Le mode campagne bien pensé

    -- Pas de multi en ligne, local only, c'est assez dommage.
    - Mode campagne court
    - Le manque de variété dans les recettes
    - Des bugs (poser une assiette dans l'évier ne fonctionne pas parfois et l'assiette est considérée comme posée sur une table, résultat, impossible de laver la vaisselle et donc, reset de la partie)
    - Parfois imprécis
    - Le manque de variété dans les actions (on récupère l'ingrédient soit on le découpe, soit on le cuit).
  • 23
    Bande-annonce

    SpeedRunners (2013)

    Sortie : . Action, plateforme, course et sport.

    Jeu vidéo de DoubleDutch Games et tinyBuild sur PlayStation 4, Xbox One, Mac, Xbox 360 et PC

    Très fun à faire, on comprend très vite quoi et quand faire. Plusieurs parties se sont enchainées, mais tout n'a pas été débloqué, ça viendra, je pense.
  • 24
    Bande-annonce

    The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel II (2014)

    The Legend of Heroes : Sen no Kiseki II

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Falcom, NIS America et XSEED Games sur PlayStation 4, PlayStation 3, PS Vita et PC

    Version US. Terminé le 20/11.

    + Le jeu propose un résumé complet de l'épisode précédent.
    + Le battle system est le même. De nouvelles fonctions débarquent avec notamment l'Overdrive qui permet pendant 3 tours de bénéficier de buffs significatifs pour deux personnages.
    + Le final qui laisse encore une fois sans voix.

    +/- Pour quelqu'un qui n'a jamais touché à TLoH (outre ToC) on peut être perdu avec le nombre important de personnages qui débarquent (avec moult pseudos, organisations, etc.). Un fan absolu sera probablement ravie de (re)voir des têtes déjà connues ou mentionnés dans d'autres jeux de la saga.
    +/- Le premier acte est dans la continuité du premier épisode, c'est sur rail il n'y a aucune liberté, mais on savoure d'autant plus la liberté de déplacement obtenue à l'acte 2.
    +/- Des pics de difficulté sur certains boss et un aspect die and retry (à cause des altérations d'état qui peuvent devenir problématique). Certains diront que ça donne du challenge, d'autres diront que c'est mal calibré, je suis mitigée.
    +/- Un casting très étendu, même peut-être trop (18 perso jouables, dont 12 en permanent).

    --- Le rythme est affreux, c'est lent, ça parle encore plus que dans le précédent.
    -- Doublage partiel, plusieurs personnages sont doublés et d'autres non, très bizarre lorsque ces deux types de personnages sont amenés à dialoguer ensemble dans la même scène.
    - Le recyclage assez violent de toutes les maps (positions des coffres compris). Et level design assez pauvre (les 4 "temples" notamment).
    - On ne garde pas grand chose de la donnée précédente, on redémarre au niveau 40, j'ai trouvé ça assez stupide.
    - Des baisses de framerate.
    - Des quêtes annexes cachées et donc facilement loupées par le joueur.

    [Note] : je l'attendais avec impatience, mais force et de constater que j'en attendais tout autre chose. Certains passages vous rendent spectateur pendant 30 min et plus. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais le jeu manque d'équilibre à tous les niveaux, entre les séquences discussions trop longues, les combats de boss interminables (sacs à PV et se soignent), les aller-retours nombreux. Je suis vraiment très déçue. J'étais partie pour mettre 5, mais le final a fait remonter la note à 6.Je suis hypée pour la suite, mais je serai beaucoup plus prudente en terme d'attentes.
  • 25
    Bande-annonce

    Final Fantasy XV (2016)

    Fainaru Fantajī Fifutīn

    Sortie : . Action et jeu de rôle.

    Jeu vidéo de SQUARE ENIX sur PlayStation 4, Xbox One, PC et Stadia

    Ver. Xone - Terminé le 2/12 en 36h

    ++ L'OST de Yoko Shimomura une merveille, Somnus est utilisée de fort bien belle manière. Et Stand By Me (par Florence + The Machine) est fantastique.
    ++ La dynamique entre les personnages, le quatuor est attachant.
    + Choix des voix et langue des sous-titres.
    + Le joueur est libre de suivre le scénario et peut tout à fait revenir en arrière pour repartir explorer et faire les annexes

    +/- Combats confus, parfois bourrins, mais très dynamiques.
    +/- Il y a de quoi s'occuper, mais ce n'est pas follement passionnant.
    +/- La magie plutôt utile, mais gare au friendly fire.

    --- Le déroulé du jeu, son scénario et une partie du casting.
    -- La caméra dans les combats qui peine à suivre et qui est trop souvent trop proche de l'action.
    -- L'identité visuelle, les rares endroits "fantasy" sont clairement en retrait. Ça manque de folie, dommage vu les artistes qui ont contribué au jeu.
    -- Les quêtes annexes complètement déconnectées du scénario et de l'univers (chasse aux grenouilles, etc.).
    - Phases de gameplay spécifiques absolument loupées (chap.9 et 14).
    - La technique parfois à la ramasse (textures bien crappy, baisse de framerate).
    - Les murs invisibles et autres bugs de collisions.
    - La traduction un peu bizarre "le Lucis", "le Niflheim" ?
    - Temps de chargement assez nombreux et longs.
    - Il y a des archaïsmes comme les quêtes de chasse que l'on prend une par une, impossible d'en choisir plusieurs et de se faire un circuit de traque.
    - On valide et on saute avec la même touche.

    Bilan : il y a du bon et du très mauvais aussi. Le scénario est prévisible en plus d'être plutôt mauvais, les personnages secondaires sont balayés du revers de la main (on sent la facilité), la scène post crédit m'a crispé. Le gameplay est simple, peut-être trop, le peu de contrôle qu'on a sur l'IA allié est parfois énervant. Les quêtes sont peu intéressantes, même pour le lore. Je retiens une équipe vraiment sympa, les mini-jeu, l'OST, et globalement un jeu assez plaisant, mais très mal pensé. Il est court, mais c'est pas le problème en fait, c'est son rythme et son scénario qui posent vraiment question. Ça sent le bricolage de concepts pris ici et là puis assemblés et pas du tout réfléchi comme un ensemble cohérent porteur d'idées.

    A noter que certains trailers montraient des séquences qui ne sont pas dans le jeu et que presque tout le jeu a été présenté lors de sa campagne marketing. Y'avait pas de surprise, me concernant.