2017 : Vous ne devinerez jamais quels films j'ai vu cette année... (le 100ème va vous surprendre!!)

Avatar Marvellous Liste de

259 films

par Marvellous

Note + avis + date

Objectifs : 300 Films parce que je suis un dégonflé.
L'année dernière : 447 Films http://www.senscritique.com/liste/Films_vus_ou_revus_en_2016/1143317
L'année 2015 : 385 Films http://www.senscritique.com/liste/Films_vus_ou_revus_en_2015/721382

Quand je vois un film plusieurs fois dans l'année je le signale.
Court métrages non inclus.

Janvier : 36 films
Février : 30 films
Mars : 22 films (mais qu'est-ce qui s'est passé ptn ??!!!)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Planète Animale 2: Survivre (2017)

    1 h 30 min. Sortie : .

    Documentaire de Elizabeth White

    La suite de Planète Animale est excellente mais elle ne surpasse pas son aînée. Le problème à des séquences toutes belles mais jamais transcendantes comme il y en avait avec les iguanes ou les sauterelles dans le précédent documentaire. En plus de cela, j'ai toujours eu un peu de mal à voir des animaux se faire tuer, surtout quand ils sont trop mignons comme des écureuils. Mais c'est quand même très réussi, la voix off est prenante, la musique de Hans Zimmer est belle et il reste des séquences qui sont quand même très chouettes. Cette suite se penche sur les moyens de survivre des animaux.

    30/04
  • Bande-annonce

    Get Out (2017)

    1 h 43 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Jordan Peele avec Daniel Kaluuya, Allison Williams, Catherine Keener

    Get Out est une vilaine déception. Annoncé comme un thriller horrifique qui avait enchanté l'outre Atlantique, vendu comme un métrage prenant et intimidant, Get Out n'est qu'en fait qu'un film bougrement classique, et qui n'essaie de s'aventurer dans l'originalité que dans des séquences irréalistes qui perdent toute crédibilité. En plus de cela, Get Out reste dans des dialogues explicites et des situations forcées (marques d'un film d'horreur non réussi -forcer sur la dimension étrange d'une situation ne relève pas du génie-). Mais c'est bien du côté des dialogues que se trouve le plus grand défaut de cette première heure : tout est explicité et rien n'est laissé au suspens. Le film, par conséquent, reste dans une linéarité surprenante et presque lassante (du moins avant la fin), et tous les éléments comiques que ramène un personnage dénaturent le propos du film. Dommage car l'intro est réussie et semblait donner le ton, la bande originale est plutôt chouette aussi, et les acteurs convaincants (en partie). C'est surtout la fin qui remonte un niveau assez bas, et qui réussit à convaincre bien mieux que la précédente heure. Il y a de bonnes idées mais le film a trop tendance à vouloir nous dicter ce qui va se passer (de manière faussement cachée ou non). Pour moi un succès non mérité, mais un film divertissant sur sa fin malgré ses défauts.

    30/04
  • Bande-annonce

    Les Gardiens de la galaxie Vol. 2 (2017)

    Guardians of the Galaxy Vol. 2

    2 h 17 min. Sortie : . Action, science-fiction et comédie.

    Film de James Gunn avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista

    Critique dispo.

    01/05

    Je rigole toujours autant, je m'amuse toujours autant et ça me fait toujours autant de bien.

    09/12
  • Bande-annonce

    Showgirls (1995)

    2 h 08 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Paul Verhoeven avec Elizabeth Berkley, Kyle MacLachlan, Gina Gershon

    Après le visionnage, je n'avais aucune idée de si j'avais aimé ou non. Je venais d'assister au visionnage d'un film étrange, particulier, envoûtant mais mystérieux, fascinant mais peut être trop plat. Car il ne se passe pas grand chose dans ce Showgirls. En plus d'avoir des acteurs qui surjouent la majorité du temps, et des séquences sensuelles toutes les minutes, Showgirls ne prend pas vraiment son temps à poser une intrigue, à questionner son héroïne et à la remettre en question. Tout ceci passe par des petits gestes, des répliques par ci par là, mais jamais Verhoeven n'en fait le maître mot de son film, et c'est dommage, puisqu'on assiste à un défilé de séquences de danse avec des femmes semi (ou totalement) dénudées qui semblent s'évader dans un monde profondément sexiste et voyeur. Verhoeven en a rien à faire de la censure, et il s'en donne à coeur joie dans ce qu'il filme. Techniquement, c'est plutôt superbe, et les danses sont bien chorégraphiées, bien que trop répétitives, et les séquences "érotiques" ont une tension sexuelle très forte. C'est d'ailleurs ce qui caractérise le plus le film. A l'image d'un Sexcrimes, Showgirls construit un scénario tout en s'évadant la majorité de son temps sur des scènes sensuelles. Elizabeth Berkley est magnifique, mais son talent d'actrice est assez faible. Finalement, on se demande ce qu'on a vraiment vu avec Showgirls : un film sensuel ou un film critique ? Un drame ou une satire ? Difficile de le savoir, en tout cas le métrage ne laisse pas indifférent et transmet pas mal d'émotions, c'est déjà ça.

    04/05
  • Vengeance (2017)

    Vengeance: A Love Story

    1 h 39 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Johnny Martin avec Nicolas Cage, Anna Hutchison, Talitha Bateman

    Ah les films avec Nicolas Cage... Après un USS Indianapolis vraiment exécrable, Cage remballe dans le nanar qui se prend au premier degré avec un ton dramatique ridicule. Vengeance : A Love Story ne raconte rien de nouveau, ne fait que plagier tous les autres films de la même thématique et n'est même pas assez intéressant pour ne pas s'ennuyer. Cage n'est pas forcément un mauvais acteur, et la descente aux enfers style Punisher est plutôt bien gérée. Les autres acteurs, hormis les "antagonistes" jouent eux ici plutôt bien. Mais cela ne sauve pas vraiment le métrage de la catastrophe, tant tout semble vain et pathétique, reflétant le manque de considération vis à vis de la mise en scène. Pas un gâchis comme USS Indianapolis, mais un coup manqué, encore.

    06/05
  • Bande-annonce

    Kingsman : Services secrets (2015)

    Kingsman: The Secret Service

    2 h 09 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de Matthew Vaughn avec Taron Egerton, Colin Firth, Samuel L. Jackson

    Re(re)(re)vu et note & avis inchangés.

    Que du bon ce film d'espionnage survitaminé, livré sur un plateau par un Matthew Vaughn visiblement en forme et qui propose des milliards de choses dans sa mise en scène, complètement allumée et splendide. En plus de ça, le film évite les pièges grossiers du genre, se paye une bande originale de luxe composée par Henry Jackman au top de sa forme, et les acteurs livrent tous un travail plus qu'honorable. Décidément un film que j'affectionne énormément.

    06/05
  • Bande-annonce

    Rogue One : A Star Wars Story (2016)

    Rogue One

    2 h 13 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Gareth Edwards avec Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn

    Revu et -1 + coup de coeur

    Le début est vraiment affligeant. La première heure passe comme quatre heures, le montage est affreux, et les situations sont, en plus d'être clichées, mal amenées et terriblement inintéressantes. Les acteurs ont du mal à ne pas surjouer et ça en devient presque ridicule avec Saw, où les failles scénaristiques s'emboîtent le pas. Honnêtement, pour un troisième visionnage, c'était la douche froide. Moi qui avait tant aimé le film à sa sortie, l'ayant vu deux fois au cinéma, ce nouveau visionnage n'apportait rien de bon, et au contraire montrait tous les défauts criant qui empêchent d'apprécier le métrage. Et pourtant... La fin est magique. La dernière longue scène d'action (qui n'est pas de trop vu le manque d'action dans la première heure) est ahurissante, superbe et vraiment bien construite, quand bien même on peut lui reprocher moult défauts. Finalement, Rogue One apparaît être un métrage totalement instable mais qui laisse sur une note radieuse, et c'est difficile de ne pas en tenir compte. Cependant, je doute que les prochains visionnages le laisseront à 7.

    07/05
  • Bande-annonce

    Blind Alley (2013)

    Callejón

    1 h 15 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Antonio Trashorras avec Ana de Armas, Léonor Varela et Diego Cadavid

    Je vais sûrement baisser ma note, mais j'ai du mal à mettre moins, parce que j'en garde déjà de bons souvenirs. C'est hyper mal réalisé, mal joué, et mal écrit, beaucoup trop long, et mélange les genres un peu n'importe comment. Mais Ana de Armas est carrément magnifique, ça devrait être interdit d'être aussi belle, incroyable comment elle accapare les scènes, alors que son jeu reste assez limité et titille trop souvent le surjeu. Blind Alley a un concept intéressant, et c'est finalement pas si débile que ça, mais ça reste mal calibré et mal dirigé. Je laisse pour l'instant la note à 5 mais je doute qu'elle reste.

    08/05
  • Bande-annonce

    Suspicions (2016)

    Exposed

    1 h 42 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Gee Malik Linton avec Keanu Reeves, Ana de Armas, Gabe Vargas

    Suspicions révèle son génie dans son dernier quart d'heure avec un twist bien vu, bien amené, puissant et déstabilisant. Mais avant ça, il y a une heure et vingt minutes de pur ennui, où il ne se passe absolument rien. Le pire étant le montage qui est sans doute l'un des pires de l'histoire du cinéma, et qui alterne les séquences Keanu Reeves / Ana de Armas n'importe comment... Cela dit, la photographie est amusante, tantôt jaunâtre pour Armas et grise pour Reeves, ce qui reflète leur personnalité. Ana de Armas est magnifique et joue bien mieux que dans Blind Alley. Reeves livre une prestation similaire à ses autres : aucune émotion. En comptant le twist de fin intéressant, et la présence d'Ana de Armas, le film s'offre un 3 généreux.

    08/05
  • Bande-annonce

    Alien : Covenant (2017)

    2 h 02 min. Sortie : . Science-fiction et Épouvante-horreur.

    Film de Ridley Scott avec Michael Fassbender, Katherine Waterston, Billy Crudup

    Vu avec les compères MatthieuS, Tonto, Polobreitner, Narloc & Empereur Palpoutine!
    Avis & note demain, mais j'ai du mal à me décider sur un avis global. Je doute que la nuit arrive à me faire oublier ses innombrables défauts...

    Critique publiée.

    11/05
  • Bande-annonce

    La Mécanique de l'ombre (2017)

    1 h 33 min. Sortie : . Thriller et action.

    Film de Thomas Kruithof avec François Cluzet, Denis Podalydès, Sami Bouajila

    Behind the mask a tout dit dans sa critique, je le rejoins à 100% bien que je sois un tout petit peu plus dur sur la note, à cause des longueurs, du son parfois mauvais, et du jeu des acteurs parfois bancal. Mais dans la globalité, ça fait sacrément du bien de voir un film français qui est aussi bien géré dans son esthétique, dans sa mise en scène, dans la construction de son intrigue, et dans sa BO électrique qui rappelle les partitions de Laurent Eyquem.

    14/05
  • Bande-annonce

    Por Un Punado de Besos (2014)

    Por un puñado de besos

    1 h 38 min. Sortie : .

    Film de David Menkes

    ça se laisse regarder, mais c'est franchement pas grandiose, et c'est beaucoup trop long. Ana de Armas est un ange venu du ciel, j'en suis maintenant persuadé, mais ça ne suffit pas pour en faire un bon film. Elle est sublime, mais elle peine encore à convaincre avec son jeu d'actrice, et l'histoire du film est terriblement lourde et clichée, à tel point que ça en devient terriblement lassant. C'est un drame romantique à l'eau de rose qui ne révolutionne en rien le genre, mais qui au contraire est plombé par tous les stéréotypes qui le composent. L'alchimie entre les deux acteurs est en revanche très bonne, et la réalisation est plutôt originale, notamment à travers un générique d'ouverture des plus inventifs (sans blaguer). Et les multiples brisements du quatrième mur sont très appréciables aussi. Finalement, un film quelque peu divertissant grâce à son actrice mais terriblement cliché.

    14/05
  • Bande-annonce

    Sahara (2017)

    1 h 26 min. Sortie : . Aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Pierre Coré avec Omar Sy, Louane, Franck Gastambide

    Du grand délire, on navigue totalement dans le film stéréotypé au maximum, rien d'intéressant et le film passe comme une éternité malgré sa longue durée. Rien à sauver, entre les blagues qui tombent toutes à l'eau, la VF pas terrible, l'animation clairement trop banale et simpliste (malgré quelques efforts notables et appréciables). Le pire était l'histoire qui se résume à un aller retour typé Mad Max, mais sans enjeux, et surtout sans prise de risques. Pas une déception, car il était difficile d'en attendre quelque chose, mais il est tout de même dommage de voir à quel point le cinéma d'animation français peine à se renouveler et à égaler les long métrages d'animation étrangers.

    15/05
  • Bande-annonce

    Pieles (2017)

    1 h 17 min. Sortie : . Drame.

    Film de Eduardo Casanova avec Macarena Gomez, Jon Kortajarena, Carolina Bang

    Pieles est un film étrange. Un vrai OFNI, révélateur d'une mise en scène absolument incroyable et d'une esthétique magnifique, surprenante, et très habile. La photographie est superbe et tout ce qui concerne la direction artistique est irréprochable. Cependant, Pieles est aussi un film "voyeur", qui n'hésite pas à montrer ce qu'il veut sans se soucier de rien. Pieles porte aussi une multitude de messages sur la marginalisation (entre autres) qui rendent un film de 1h17 beaucoup trop court et pas assez développé. Etrangement, il est difficile de le noter, puisqu'il évoque à la fois le dégoût et la fascination pour son esthétique. Le métrage reste très appréciable et il est sûr qu'il plaire à beaucoup de monde comme il déplaira à d'autres. Mais on ne peut que saluer l'oeuvre de Casanova.
  • Bande-annonce

    Fast & Furious 8 (2017)

    The Fate of the Furious

    2 h 16 min. Sortie : . Action, policier et thriller.

    Film de F. Gary Gray avec Vin Diesel, Dwayne Johnson, Jason Statham

    Aucune idée du pourquoi du comment de la générosité de certains de mes éclaireurs (bien qu'il est vrai que je puisse comprendre que ce genre de film survitaminé et qui ne se prend pas au sérieux puisse séduire). J'y ai, moi, trouvé un film totalement minable dans son scénario, mais surtout dans le jeu d'acteurs qui frôle le ridicule, surtout pour Vin Diesel. OK, les scènes d'action sont bien réalisées et plutôt prenantes, mais elles sont placées n'importe comment... Pour moi, une grosse bouse sans âme et sans intérêt aucun. Mention spéciale à Jason Statham et à son personnage qui a tué un membre de la "famille" des fous du volant et qui devient tout gentil... Pas envie de passer trop de temps à parler de ce film qui visiblement prend ses spectateurs pour des idiots finis. Clairement pas mon type de films.

    18/05
  • Bande-annonce

    WEI or die (2015)

    45 min. Sortie : .

    Court-métrage de Simon Bouisson avec Jules Babin, Stéphane Bak, Vanda Celier-Soffer

    Le principe du film interactif est superbe et bien amené, c'est assez frustrant de se dire qu'on va louper des choses (intéressantes ou non) et il faut bien choisir pour suivre les meilleures scènes, et ça rend l'expérience très intéressante. Wei or Die a un schéma narratif ultra classique, banal, et tout ce qu'il y a de plus cliché mais il n'empêche que l'originalité du métrage est vraiment sympathique et permet au film d'intéresser jusqu'au bout. Bien entendu, en tant que film amateur (bien qu'avec un budget assez conséquent), il y a beaucoup de défauts, mais finalement on a du mal à mettre une mauvaise note à un film qui ose (et qui fait du bien). Foncez, c'est pas grandiose, mais c'est très intéressant!

    18/05
  • Bande-annonce

    Avengers : L'Ère d'Ultron (2015)

    Avengers: Age of Ultron

    2 h 21 min. Sortie : . Action, aventure, science-fiction et thriller.

    Film de Joss Whedon avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Chris Hemsworth

    Un revisionnage de plus, et j'aime toujours autant. C'est quand même la bonne période pour être un fanboy en ce moment!

    20/05
  • Bande-annonce

    Grave (2017)

    1 h 39 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Julia Ducournau avec Garance Marillier, Ella Rumpf, Rabah Naït Oufella

    Grave se place facilement dans mes coups de coeur de 2017. Bien qu'imparfait, le film horrifique de Julia Ducournau arrive à délivrer des sensations comme rarement (le dernier remonte à The Strangers, claque coréenne de l'année dernière). Difficile de croire que la claque vient cette fois ci de la France, pays qui se conforte tant, en ce moment, dans la facilité des comédies. Pourtant, Grave est bien là et il est clair qu'il arrive à marquer, grâce à une mise en scène (non sans clichés certes) diaboliquement efficace, et à une esthétique raffinée et réussie. Ajoutons à cela une actrice qui incarne à la fois l'innocence et la dangerosité, et il est facile d'obtenir un métrage unique (ou qui peut le prétendre), déconcertant et passionnant. Grave n'est guère surprenant, et il est facile de mettre toutes les pièces dans l'ordre dès les dix premières minutes (où il est d'ailleurs facile de deviner le twist final). Pourtant, il arrive à tenir le spectateur en haleine jusqu'à la fin, et malgré ses défauts, il n'en reste pas moins une maîtrise exemplaire de l'horreur qui a coups sûrs étonnera beaucoup. Une réussite française bienvenue.

    24/05
  • Bande-annonce

    Le Clan des Siciliens (1969)

    2 h. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Henri Verneuil avec Jean Gabin, Alain Delon, Lino Ventura

    Une fois n'est pas coutume, cette semaine aura le droit à deux coups de coeur. Difficile de partager "Grave" et "Le clan des siciliens". Fait amusant, ce sont tous deux des films français. Le clan des siciliens réunit trois des plus grands acteurs français sous la caméra avisée d'Henri Vernueil, auteur du très bon Peur sur la ville. Un pur bonheur de retrouver Lino Ventura, Jean Gabin et Alain Delon ensembles, et une pure joie de découvrir un film qui symbolise à lui seul le cinéma français des années 70 : un thriller sombre, posé, réfléchi, à la musique envoûtante d'Ennio Morricone, au casting parfait, et à la mise en scène efficace. Le clan des siciliens réussit à captiver jusqu'au bout, et s'il montre des imperfections dans son rythme et dans son ambiance, les dialogues rattrapent largement le tout. Décidément, cette semaine aura été le fruit de la découverte de deux films français superbes.

    25/05
  • Bande-annonce

    John Wick 2 (2017)

    John Wick : Chapter 2

    2 h 02 min. Sortie : . Action, thriller et policier.

    Film de Chad Stahelski avec Keanu Reeves, Common, Laurence Fishburne

    John Wick 2 surpasse son prédécesseur mais n'arrive pas encore à égaler la force d'un The Raid. Car en film d'action pur et dur, il n'y a rien de mieux que les deux films de Garth Evans. Pourtant, John Wick 2 démarre sur les chapeaux de roues avec une introduction magnifique et qui marque directement l'ambiance du film, tout en assurant aux spectateurs que, oui, John Wick n'est pas prêt de partir à la retraire et qu'il en a encore sous le capot, le bougre. Et ça fait un bien fou de voir un métrage d'action aussi bien foutu dans sa mise en scène, avec des chorégraphies toutes plus excellentes les unes que les autres (Scott Buck, prends en de la graine). Keanu Reeves s'en donne à coeur joie (tout en gardant son visage inexpressif, ne vous inquiétez pas) en tuant une bonne centaine de gus dans un film totalement survitaminé, explosif et efficace. Cerise sur le gâteau, cette suite prépare le terrain pour un troisième opus, qui, s'il arrive à égaler ne serait-ce que le premier opus, risque fort de faire entrer la saga "John Wick" dans mes sagas favoris. Métrage imparfait et axé sur l'action, John Wick 2 casse la baraque et propose un déluge d'action continuel, tout en donnant une place considérable à la mise en scène, juste impressionnante. Le paradigme du film d'action jouissif.

    26/05
  • Bande-annonce

    La Belle et la Bête (2017)

    Beauty and the Beast

    2 h 10 min. Sortie : . Fantastique, comédie musicale et romance.

    Film de Bill Condon avec Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans

    Surpris de lâcher un "putain!" au cours du film, je me suis par la suite amusé à essayer de comprendre pourquoi j'avais, visiblement, détesté ce film. Premièrement, c'est vraiment beaucoup trop lent, et le rythme du film plombe en grande partie ce qui aurait pu être un bon film. Secondo, difficile de faire pire qu'Emma Watson en Belle (même Léa Seydoux semblait mieux s'y prêter, c'est pour dire) vu son jeu d'actrice qui, hélas, ridiculise totalement son personnage. Emma Watson est clairement une actrice magnifique, mais son charme ne suffit pas à faire avaler les monstruosités (même si le mot est trop fort, il est vrai) de son jeu, tant elle paraît froide ou portant en elle toujours la même émotion à un point sidérant de non retour. En plus de cela s'ajoute non une revisite du conte, mais une pâle copie qui n'impressionne que par les effets spéciaux, les décors, et les costumes employés, qui (s'ils ne suffisent pas à me faire apprécier le film) permettent d'intéresser le regard, décidément vagabond. La belle et la bête est en soit un film qui est à même d'intéresser les fans et de faire voyager les plus romantiques d'entre nous, mais il ne plaira sans doute pas à ceux qui souhaitaient une relecture du conte, ou en tout cas qui voulaient une certaine prise de risques, qui est ici totalement absente. A vouloir se conforter dans l'imitation, La Belle et la Bête ne parvient à n'être qu'un film beau dans sa mise en scène mais dépourvu d'âme. Et comme le dit si bien Hegel, "la simple imitation ne peut produire que des chefs d'oeuvre des techniques, non des oeuvres d'art".

    26/05
  • Bande-annonce

    Headshot (2017)

    1 h 57 min. Sortie : . Action.

    Film de Kimo Stamboel et Timo Tjahjanto avec Iko Uwais, Chelsea Islan, Sunny Pang

    Du kiffe à l'état pur, de l'action à couper le souffle et des chorégraphies juste incroyables, Iko Uwais et Julie Estelle. Non, je ne parle pas de la saga The Raid, mais de Headshot, métrage qui surfe sur le succès de The Raid mais qui n'en perd pas une once de son génie. Exit la mise en scène de Garth Evans et place à une toute autre réalisation, mais le duo de metteurs en scène s'en sortent diaboliquement bien, jusqu'à délivrer des scènes d'une perfection rare, côtoyant aussi bien le gore que l'esthétique. Décidément, les asiatiques sont réellement forts pour les films d'action, entre le cinéma coréen qui en est rempli et le cinéma indonésien... Headshot est une immense surprise, car il était facile de penser qu'il n'allait être qu'une pâle copie des films d'Evans et qu'il n'allait rien proposer de plus (et le fait de reprendre deux des acteurs de The Raid pouvait faire peur). Mais non, Headshot a sa propre histoire, ses propres méchants ultra bad ass, ses propres combats parfaits, violents et esthétisés, son anti-héros magistralement interprété,... Si on peut reprocher au film de tomber dans une paresse relative (succession de combats, jusqu'au boss final), il n'en reste pas moins une mise en scène impressionnante qui met à mal tous les pathétiques combats de la série Iron Fist. Headshot est une surprise qui vient d'Indonésie, une surprise qui fait plaisir, entre tension continue, bastons jouissives (mais très très gores) et bande originale angoissante. A la croisée de la saga John Wick et The Raid, Headshot envoie un violent coup de testostérone à tous les films d'action. Un gros coup de coeur et un possible 9.

    27/05
  • Bande-annonce

    La Communauté (2017)

    Kollektivet

    1 h 51 min. Sortie : . Drame.

    Film de Thomas Vinterberg avec Trine Dyrholm, Ulrich Thomsen, Helene Reingaard Neumann

    Pour le coup je ne m'attendais clairement pas à ne pas aimer le métrage, puisque le nom de Thomas Vinterberg me donnait espoir. Et pourtant... Malgré une mise en abyme des personnages sympathique, malgré un ton décalé entre drame et comédie agréable, et malgré des acteurs performants, le film souffre d'une platitude extrême dans son scénario qui s'étire sur près de deux heures sans qu'il n'y s'y passe grand chose. Bien au contraire, La Communauté s'embête à répéter toujours les mêmes faits et les mêmes situations jusqu'à l'épuisement même du spectateur. D'autant plus dommage que le thème est très intéressant, et qu'il y a énormément de potentiel du côté des acteurs. In fine, tout le problème du film est montré dans une de ses scènes finales, le destin d'un des personnages qui est complètement bâclé (bien que la dimension tragique est présente et belle) alors qu'il aurait pu être puissant. Le métrage danois n'est pas une honte au nom de Vinteberg et ne représente pas un film médiocre, mais il reste tellement ennuyeux, vain, répétitif, et lassant qu'il est difficile de se rappeler des points positifs et de leur accorder de l'importance.

    27/05
  • Bande-annonce

    Balaleya (2017)

    15 min. Sortie : . Romance, expérimental et muet.

    Court-métrage de Mark Cordier

    ça fait un sacré bout de temps que je n'ai pas noté de films sur SensCritique (cinq jours, quoi), la faute à beaucoup de choses, et ça m'a fait très plaisir de revoir le court métrage de MC : Balaleya. Contrairement à ses autres court métrages, MC a vraiment bossé l'écriture, les prises de vues et son histoire reste concentré sur un seul sujet (pas de plans qui ne servent à rien). Malgré quelques longueurs qui auraient pu être évitées au montage, Balaleya est bon, voire même très bon. Je me suis surpris à sourire plus d'une fois, et le quart d'heure passe très vite. Le métrage est perfectible, mais l'idée est bonne, et on voit vraiment que MC a bossé dessus soigneusement (notamment sur son aspect et ses vêtements), et le jeu avec la caméra est toujours aussi bien exploité (Recording était bien pour ça). Franchement un bon court métrage!

    Vaut pour tous les court métrages regardés cette année.
    03/06
  • Bande-annonce

    Life : Origine inconnue (2017)

    Life

    1 h 44 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, science-fiction et thriller.

    Film de Daniel Espinosa avec Jake Gyllenhaal, Rebecca Ferguson, Ryan Reynolds

    Il est étonnant de voir que Life s'en sort beaucoup mieux qu'Alien Covenant, alors qu'il reprend plus ou moins les mêmes thématiques que les premiers opus de la saga Alien. Toutefois, certaines choses diffèrent et il est plutôt agréable d'avoir affaire à une bestiole dont le look change des autres E.T., et dont les particularités permettent d'avoir un film finalement assez inventif. Le métrage d'Espinosa prend la forme d'un survival et d'un slasher du début à la fin, mais chose étonnante, je n'ai guère stressé pour les protagonistes (en fait non, je rigole, j'avais déjà été spoilé tout le film par un journaliste, donc ouais, pas beaucoup de stress quand on sait tout à l'avance). Life est bien mis en scène et il est très appréciable de voir un film de science fiction où les astronautes sont en apesanteur. Il y a tout de même quelques erreurs / défauts, une bande originale totalement effacée, et un twist final ridicule. Mais le casting cinq étoiles est très plaisant, et Rebeca Ferguson + Jake Gyllenhaal c'est le rêve assuré. Un film imparfait, mais qui montre à quel point Alien Covenant, c'était vraiment pas terrible. Dans le genre science fiction dans l'espace, Life est une réussite. Il m'en manque encore un peu d'horreur, de suspens et le tour est joué.

    03/06
  • Bande-annonce

    Rio 2 (2014)

    1 h 42 min. Sortie : . Animation, aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Carlos Saldanha avec Lorànt Deutsch, Lætitia Casta, Eric Cantona

    Rio était un film d'animation sympathique, visuellement très beau et il était doté d'un humour efficace. Cette suite loupe le coche et se ramasse dans des situations clichées, des personnages stéréotypés, des menaces ridicules, un humour mauvais, et une fin qui se rapproche tellement d'Avatar que ça en est ridicule. Rio 2 manque de saveur, d'originalité, et au delà d'un formidable visuel, le long métrage d'animation est pénible, beaucoup trop lent, et son scénario témoigne de l'absence totale d'enjeux et de prises de risque. Reste un film qui séduira sans nul doute les plus jeunes, et un film d'animation bien fait. Cela dit, il est sûr que Rio 2 aurait pu être bien meilleur, et il est difficile de cacher la déception quand on voit le potentiel du premier film. Malheureusement, cette suite ne contredit pas la règle des mauvaises suites, et il faut clairement espérer qu'un troisième volet ne voit pas le jour.

    04/06
  • Bande-annonce

    Amazing Grace (2007)

    1 h 57 min. Sortie : . Biopic, drame, historique et romance.

    Film de Michael Apted avec Ioan Gruffudd, Romola Garai, Benedict Cumberbatch

    J'en ai assez de ce genre de films. Vraiment. Parce que le sujet est important, qu'il est normal et juste de se pencher sur les injustices de l'esclavage et de la traite négrière. Mais presque à chaque fois, ces biopics tombent dans un académisme assourdissant, donnant une lourdeur déconcertante au film qui se voit être dénué de tout intérêt. Pire, il n'est pas étonnant de rire à de nombreuses scènes qui n'ont aucun but comique tant les clichés semblent s'accumuler à l'infini. En plus de cela s'ajoutent un montage totalement foireux, une photographie jaunasse trop omniprésente, une bande originale qui en fait trop, et une absence totale de considération réelle pour l'esclavage. Oui, vous avez bien lu. Finalement, Amazing Grace se penche totalement sur son protagoniste, William Wilberforce, jusqu'à un point où il accapare tout le scénario, si fait que ce pourquoi il se bat est rarement justifié / expliqué. Ce genre d'histoires est très belle, et c'est dommage de voir que le métrage n'arrive pas à intéresser du tout. Il est compréhensible, encore une fois, qu'on puisse accrocher à ce genre de métrages, dont l'histoire vraie porte elle même un sens à l'oeuvre, mais il est indéniable qu'un souffle de renouveau DOIT s'abattre sur ces biopics afin d'apporter un vent de fraîcheur bienvenu sur ce qui semble être l'une des pires arnaques du cinéma : l'académisme.

    06/06
  • Bande-annonce

    Sucker Punch (2011)

    1 h 50 min. Sortie : . Action, fantastique et thriller.

    Film de Zack Snyder avec Emily Browning, Abbie Cornish, Jena Malone

    Je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas aimer le film. Mais ne pas voir la richesse scénaristique derrière, c'est complètement aberrant (voir lien en fin d'avis). Tout simplement parce que Sucker Punch regorge de symbolismes et de thématiques plus qu'intéressantes et qu'il les exploite de manière inégal, certes, mais il n'en reste pas moins un scénario ficelé et vraiment passionnant. Loin d'être un nanar à gros budget, le film de Snyder se range directement dans la catégorie des films incompris (pour moi). Alors oui, il y a un aspect jeu vidéo assez étrange, mais les scènes d'action sont jouissives et le visuel est vraiment spectaculaire (même si les effets spéciaux sont parfois un peu limites). En plus de cela, le casting est vraiment sympathique et les actrices jouent toutes bien, avec une mention spéciale pour le bad guy royalement interprété par Oscar Isaacs. Honnêtement, Sucker Punch a tout pour plaire, et il est pour moi loin d'être vide. Au contraire, le film alterne les scènes purement jouissives avec des scènes qui permettent au film de s'offrir une vision alternative.
    J'ai toujours aimé la réalisation de Zack Snyder, ce n'est donc pas aujourd'hui que je vais dire le contraire : scène d'introduction magique sur fond de Sweet Dreams are made of this, des ralentis à foison, ... Peut être que la version longue apporte plus de réponses que la version courte, mais en tout cas Sucker Punch est un film que j'ai plus qu'apprécié.

    Lien pour la superbe analyse du film : http://lestoilesheroiques.fr/2011/03/sucker-punch-fin-sucker-punch-reve.html
  • Marlina, la tueuse en quatre actes (2017)

    Marlina the Murderer in Four Acts

    1 h 30 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Mouly Surya avec Marsha Timothy et Yoga Pratama

    Marlina, la tueuse en quatre actes est un film purement contemplatif, titillant aussi bien l'humour absurde que le réalisme brutal. Avec ses airs de western (autant dans sa photographie que dans sa magistrale bande son, que j'espère pouvoir réécouter un jour tant elle sublimait les images), le métrage indonésien dégage une puissance surprenante et diablement changeante des autres films occidentaux dont nous sommes habitués. Marlina est un film poignant, mais aussi très lent, qui prend son temps, dévisageant son héroïne pour mieux la tourmenter. Si les actes semblent inégaux dans l'intensité de l'action, il n'empêche que le film réussit à intéresser jusqu'au bout et à proposer quelque chose d'intéressant et d'étrangement opposé aux films habituels sur le sujet. Un film à voir, si vous n'êtes pas allergiques aux lenteurs. Quelques erreurs et maladresses alourdissent un peu le métrage, mais il en reste une petite perle!
    Vu avec le bg Matthieu S

    10/06
  • Bande-annonce

    Wonder Woman (2017)

    2 h 21 min. Sortie : . Action, aventure, fantastique, science-fiction et comédie.

    Film de Patty Jenkins avec Gal Gadot, Chris Pine, Robin Wright

    Critique disponible.