2017 : Vous ne devinerez jamais quels films j'ai vu cette année... (le 100ème va vous surprendre!!)

Avatar Marvellous Liste de

259 films

par Marvellous

Note + avis + date

Objectifs : 300 Films parce que je suis un dégonflé.
L'année dernière : 447 Films http://www.senscritique.com/liste/Films_vus_ou_revus_en_2016/1143317
L'année 2015 : 385 Films http://www.senscritique.com/liste/Films_vus_ou_revus_en_2015/721382

Quand je vois un film plusieurs fois dans l'année je le signale.
Court métrages non inclus.

Janvier : 36 films
Février : 30 films
Mars : 22 films (mais qu'est-ce qui s'est passé ptn ??!!!)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Message from the King (2017)

    1 h 42 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Fabrice Du Welz avec Chadwick Boseman, Teresa Palmer, Luke Evans

    Message from the King, c'est avant tout un film d'ambiance. C'est un peu comme avec It comes at night, il y a de chouettes idées mais le tout est noyé dans le développement de l'ambiance au détriment du reste. A part King, tous les personnages sont hyper manichéens et inutiles, de Teresa Palmer qui se prostitue pour nourrir sa gosse aux enfoirés responsables de la mort de sa soeur. C'est dommage parce qu'esthétiquement c'est très poussé, et c'est violent à souhait. Le ton est très sombre, très vengeur, tout va très vite et il y a un côté glauque assumé et plaisant. Mais ça tombe trop facilement dans les clichés du genre et c'est plus une histoire avant un film sur des personnages. Chadwick Boseman joue bien, mais il sauve pas à lui tout seul le métrage.

    Franchement, niveau ambiance c'est super, et la bande originale est sacrément cool. Il y a quelques fulgurances dans la mise en scène notamment dans la violence même si la majorité des scènes d'action sont illisibles ou cutées dans tous les sens.

    Message from the King n'a pas un message qui va durer très longtemps, mais il est au moins divertissant.

    25/10
  • Bande-annonce

    A Taxi Driver (2017)

    Taeksi Woonjunsa

    2 h 17 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jang Hun avec Song Kang-ho, Thomas Kretschmann, Yu Hae-Jin

    Quand on me demande qu'est-ce qui caractérise le cinéma coréen, la première chose que je réponds c'est que c'est un cinéma qui mélange les genres au sein de mêmes films. Et bien il y a juste à voir "A Taxi Driver" pour comprendre de quoi je parle.

    Les premières 40 minutes sont purement et simplement humoristiques. Et ça marche admirablement bien, parce que l'acteur Song Kang-ho fait des merveilles. Les jeux de faciès sont superbes, les dialogues et les situations font mouches, et la réalisation a un rythme humoristique à la Edgar Wright. Mais on se demande quand même si on ne s'est pas trompés de marchandise en voyant le début du film, sachant qu'il doit quand même traiter d'un cas très sérieux et très dramatique de la Corée du Sud.

    Et finalement, dès que les premiers enjeux apparaissent, le film bascule dans le drame, et c'est là où ça devient le plus intéressant. En fait, c'est plus qu'intéressant, c'est brillant. Parce que la mise en scène est complètement incroyable, il y a une esthétique parfaite (notamment dans les scènes d'affrontements), mais aussi parce que le ton employé est le bon.

    Et tout le propos du film passe en particulier par l'humanisation des personnages. Une humanisation radicale et intéressante, tout ça grâce à la relation exquise entre l'allemand et le chauffeur de taxi, et parce qu'il y a une vraie évolution de leurs personnalités et c'est touchant de les voir réagir aussi justement face aux atrocités commises. Song Kang-ho s'affirme comme un acteur incroyable, passant du personnage ultra comique à un anti héros bouleversant.

    A l'instar de Detroit, A Taxi Driver parle d'un sujet chaud et virulent mais ne tombe pas dans le cliché ou dans l'anecdotique. Ils utilisent tous les deux leurs personnages pour faire avancer l'intrigue et pour voir l'humanisation, thème principal dans des oeuvres de ce genre. A Taxi Driver n'est pas académique, il a un style propre, il est unique en soit. Et c'est réellement plaisant. Hélas, le film tombe dans l'ultra héroïsme dans sa fin et c'est un peu dommage : le film perd de son réalisme et de sa crédibilité. De même, la toute fin n'était pas forcément utile. Mais qu'importe, tout le reste du film est presque parfait. La mise en scène est franchement excellente, les jeux de lumière sont dingues et l'esthétique globale fonctionne à merveille. Je ne peux qu'être élogieux en parlant du métrage parce qu'il est trop difficile de ne pas l'être.

    Voir un film coréen au cinéma, ça envoie. Et en plus quand
  • Bande-annonce

    Marie-Octobre (1959)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de Julien Duvivier avec Danielle Darrieux, Bernard Blier, Robert Dalban

    Séances de cinéma (1 salle)
    Marie Octobre rappelle 12 hommes en colère, et en soit c'est déjà énorme de pouvoir se dire qu'on peut faire une telle comparaison. Il y a un sens du rythme qui est exquis, et comme dans 12 hommes en colère, le huis clos est hyper bien utilisé et les dialogues sont superbes. C'est quand même surtout grâce aux acteurs que le film arrive à passionner autant, et Lino Ventura est juste extrêmement charismatique. Niveau mise en scène, il n'y a rien de bien incroyable si ce n'est une très bonne utilisation du cadre et de la scène pour donner vie au huis clos.

    En fait ce qui m'a le plus déçu c'est le scénario. Parce que oui, le pitch est super et les dialogues sont très bons, mais la résolution de l'intrigue est pour moi beaucoup trop facile. Déjà parce que c'était très facile de deviner les motivations (au point où on se dit que ça ne peut pas être ça tant c'est évident. Dommage donc, même si un métrage ne se résume pas à son final ou à son twist. Mais dans ce genre de huis clos, il aurait été intéressant d'avoir une vraie mise en abyme des personnages qui ait des conséquences et non pas des motivations devinables dès les premières minutes du film...

    Quoi qu'il en soit, Marie Octobre reste un très bon film, son rythme et son écriture sont remarquables.

    27/10
  • Bande-annonce

    Overdrive (2017)

    1 h 36 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de Antonio Negret avec Scott Eastwood, Freddie Thorp, Ana de Armas

    Y'a absolument rien à dire à part que c'est mauvais, mal joué, mal écrit, mal réalisé, brouillon, nul, inintéressant, pas divertissant et inutile.

    Ana de Armas n'apporte même pas un point à elle seule, c'est pour dire...

    29/10
  • Bande-annonce

    Logan (2017)

    2 h 15 min. Sortie : . Action, science-fiction et aventure.

    Film de James Mangold avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen

    La critique est dispo.

    28/02

    Revisionnage du 29/10 :

    C'est tellement frustrant bon Dieu. Jusqu'à 1h45 de film, j'allais vraiment augmenter ma note de 1 point pour mettre 10, parce que ça me fascine, c'est une oeuvre touchante, réaliste et sincère, avec une ambiance crépusculaire violente qui fait vraiment du bien et que j'adore. Toutes les secondes jusqu'à 1h45 sont un pur régal, aussi bien grâce à la mise en scène que par le jeu des acteurs, et peu importe ce qu'on dit sur le personnage de Donald Pierce, je le trouve hyper charismatique en vilain.

    Mais la dernière baston... Le final... est vraiment décevant. Parce que le film perd de son réalisme, perd de sa puissance, perd de sa virtuosité et se plaît dans une accumulation de scènes prévisibles et peu puissantes qui se contentent de livrer ce qu'on avait déjà vu auparavant au niveau de la violence et du style chorégraphié des combats. La mort de Wolvie (déso mais c'est plus un spoil j'espère) aurait pu être plus touchante, plus réussie et moins inutile (le coup de la balle pour X-24, c'est bien mais c'est nul, et Logan ne meurt même pas en héros, c'est Laura qui le sauve... bien que ça dessert les propos du film, ça reste dommage).

    Bref, un film quasi parfait que j'apprécie énormément, une vraie claque violente et réussie sauf dans sa fin.
  • Bande-annonce

    Thor : Ragnarok (2017)

    2 h 10 min. Sortie : . Action, aventure, comédie et fantasy.

    Film de Taika Waititi avec Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Cate Blanchett

    Critique disponible.

    28/10
  • Bande-annonce

    Matrix (1999)

    The Matrix

    2 h 16 min. Sortie : . Action, science-fiction et arts martiaux.

    Film de Lilly Wachowski et Lana Wachowski avec Keanu Reeves, Laurence Fishburne, Carrie-Anne Moss

    Matrix, c'est le genre de films qu'il faut revoir souvent, parce que ça te fout toujours une chouette claque. Il y a des moments hyper épiques comme des moments de réflexion intéressantes. Puis il y a Hugo Heaving qui transcende absolument tout dans son jeu.

    Tout pue la classe, c'est vraiment absolument génial malgré des effets spéciaux pas forcément convaincants.

    https://www.youtube.com/watch?v=XooISvoZ_rs <3

    11/11
  • Bande-annonce

    Logan Lucky (2017)

    1 h 59 min. Sortie : . Comédie, gangster et drame.

    Film de Steven Soderbergh avec Channing Tatum, Adam Driver, Daniel Craig

    Logan Lucky, c'est le film "cool" : fun, coloré, rythmé et porté par un twist final. Du coup, ça reste hyper classique, il n'y aucune fulgurances et le métrage reste dans une banalité quelque peu déconcertante, puisqu'au contraire, sa réalisation hyper rythmée (rappelant l'ingéniosité des plans colorés d'Edgar Wright) détonne réellement. Son scénario est visiblement très plat, sans grand enjeux ou en tout cas sans réelles profondeurs. Le(s) twist(s) viennent un peu tout gâcher dans la fin, en voulant se la jouer malin, et c'est d'autant plus dommage qu'ils n'étaient pas réellement nécessaires.

    Mais les acteurs font le job et la réalisation est plus qu'acceptable, avec en plus une bande originale très bonne, donc finalement Logan Lucky est un film à regarder, malgré son manque d'ingéniosité.

    17/11
  • Bande-annonce

    La Tour sombre (2017)

    The Dark Tower

    1 h 35 min. Sortie : . Fantasy, aventure, science-fiction, Épouvante-horreur et western.

    Film de Nikolaj Arcel avec Matthew McConaughey, Idris Elba, Tom Taylor

    ça aurait été un vrai film, c'est à dire un film suffisamment étiré et étoffé, franchement ça aurait pu faire quelque chose de très sympathique. Déjà, l'ambiance globale est plutôt bonne, l'esthétique est très simplifiée mais reste plutôt correcte, donc ça pique pas les yeux et pour un blockbuster c'est de plutôt bonne facture.

    Mais le scénario est réellement mauvais, tout se passe à une vitesse folle sans qu'on en ait rien à faire des personnages, il y a zéro suspens, zéro montée d'adrénaline... Rien de bien sensationnel quoi. Pourtant, il y a de quoi faire avec l'oeuvre originale.

    Le 4 est franchement très sympathique, mais en soit je n'ai pas passé un mauvais moment devant, donc je vais pour une fois essayer d'être assez sympa, surtout que ça fait un sacré bail que j'ai pas vu de films.

    02/12
  • Bande-annonce

    Moi, moche et méchant 3 (2017)

    Despicable Me 3

    1 h 30 min. Sortie : . Animation, aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Pierre Coffin, Kyle Balda et Eric Guillon avec Steve Carell, Gad Elmaleh, Arié Elmaleh

    C'est quoi cette merde ?

    Non mais sans blagues... Il n'y a pas une seule touche d'humour, il n'y a rien d'intéressant : que du vide, du vide abyssal, aussi bien scénaristique que niveau animations.

    C'est moche, c'est bête, c'est plat, c'est inintéressant, c'est pas drôle et bon Dieu ce que c'est lourd.

    Au bûcher!!

    02/12
  • Bande-annonce

    Mother! (2017)

    2 h 01 min. Sortie : . Drame, Épouvante-horreur et thriller.

    Film de Darren Aronofsky avec Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris

    Mais qu'est-ce que c'est que cette daube encore...

    Je crois qu'à force de ne plus voir autant de films qu'avant, je deviens blasé. Je suis aussi très blasé en ce moment en général, donc ça aide pas. Mais bon Dieu ce que c'était mauvais, vain, inutile...

    Jennifer Lawrence est une pure tête à claques, et le métrage ne devient jamais intéressant. Dans les films d'Aronofsky, en général, il y a souvent de bonnes idées cinématographiques, et là aussi dans Mother! il y en a pas mal, mais franchement, même si c'est bien réalisé, ça pue la daube niveau scénario.

    OK, t'as une symbolique gros comme l'égoïsme de Trump, mais il y a un moment où faut rendre la symbolique intéressante. Là où Nocturnal Animals faisait l'effort d'en construire une poussée, celui de Mother! est d'une débilité navrante.

    Les trente dernières minutes sont représentatives de la connerie intersidérale du film. C'est mauvais, mais qu'est-ce que c'est mauvais...

    09/12
  • Bande-annonce

    Star Wars : Les Derniers Jedi (2017)

    Star Wars: The Last Jedi

    2 h 32 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Rian Johnson avec Daisy Ridley, Adam Driver, John Boyega

    Séances de cinéma (2 salles)
    Je devais faire une critique, mais vu que SC l'a si gentiment supprimée, ça sera un avis. Et comme j'ai attendu une décennie pour le rédiger, ça va pas être aussi long que ça aurait pu l'être.

    Ce que j'ai été déçu. Le pire, c'est que plus j'y pense, moins je l'aime. ça vieillit extrêmement mal dans ma tête, les défauts s'accumulant devant les quelques qualités indéniables du long métrage.

    En fait, Star Wars VIII est comme un film écrit par des enfants. Des gamins qui jouent et qui inventent au fur et à mesure l'histoire, qui inventent des pouvoirs et des choses complètement illogiques, et qui d'un coup s'amusent à balayer tout ce qu'ils étaient en train de faire parce qu'ils en avaient marre. Star Wars VIII est un film de gamins, un divertissement un peu honteux parce qu'il aurait pu être 1000x meilleur.

    Le temps d'une scène, j'ai été choqué à vie. En une seule scène, la vacuité des divertissements (la majorité) et l'insipidité des scénarios m'a dégoûté au point de presque me barrer de la salle. J'ai regardé partout autour de moi ; personne ne réagissait. J'ai pas compris. Comment une seule personne a pu croire qu'une telle scène (woman of steel, regardez sur youtube si vous comprenez pas, je vais pas spoiler) serait une réussite ? Juste... pourquoi ? En plus de l'incohérence et de l'absurdité de la situation (aussi bien dans le sens physique que dans l'écriture), cette scène n'apporte qu'une seule chose à la saga : une preuve de sa débilité. Et c'est tellement dommage.... Je pourrais en parler pendant des heures, parce que j'ai été choqué à vie. Mais ce n'est pas une critique...


    Le scénario est bourré d'incohérences, ça pue les invraisemblances et les raccourcis scénaristiques. L'arc narratif autour de Poe est d'une vacuité immonde, il n'y a absolument rien d'intéressant. Et je ne parle même pas de Rose que j'avais envie d'étrangler. Tout le film se base sur des événements stupides et inintéressants, étranges et absurdes par rapport au reste de la saga. Là où des personnages étaient auparavant bien écrits, ils se retrouvent dépourvus de leur âme originelle pour servir l'humour marvellien abominable.

    Après, il y a de bonnes choses.
    Tout d'abord, la réalisation. Parce que Johnson ne s'amuse pas à filmer pour filmer, il impose une vraie esthétique et ça fait plaisir de s'extasier visuellement devant un Star Wars. Il ajoute en soit une bonne touche artistique à la saga, et ce n'est pas pour me déplaire.
    Ensuite, les intrigues autour de Kylo Ren et de
  • Bande-annonce

    Captain Fantastic (2016)

    1 h 58 min. Sortie : . Drame, comédie et romance.

    Film de Matt Ross avec Viggo Mortensen, Frank Langella, George MacKay

    Je l'aime toujours autant! Note inchangée.

    25/08

    Toujours autant un coup de coeur.

    22/12
  • Bande-annonce

    Enragés (2015)

    1 h 33 min. Sortie : . Drame et action.

    Film de Eric Hannezo avec Guillaume Gouix, Lambert Wilson, Virginie Ledoyen

    -1. Parce que niveau écriture, c'est pas encore ça. Mais je comprends pas pourquoi SC boude autant ce film, par contre. ça a beau être français, c'est bien réalisé, la BO est superbe, et le suspens est bon.

    25/12
  • Bande-annonce

    American Beauty (1999)

    2 h 02 min. Sortie : . Drame.

    Film de Sam Mendes avec Kevin Spacey, Annette Bening, Thora Birch

    Revisionnage.

    Doit-on détester ce film à cause du rôle de Kevin Spacey et des allégations portées contre lui ? ça va pas être possible pour moi. Sam Mendes réalise un film sublime et poétique.

    25/12
  • Bande-annonce

    Comancheria (2016)

    Hell or High Water

    1 h 42 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de David Mackenzie avec Jeff Bridges, Ben Foster, Chris Pine

    Revisionnage.

    Toujours aussi percutant, poignant, drôle et sincère. Un vrai bon film aux accents de western moderne et porté par un casting 4 étoiles. Taylor Sheridan fait des merveilles au scénario.

    28/12
  • Bande-annonce

    Brooklyn Village (2016)

    Little Men

    1 h 25 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Ira Sachs avec Alfred Molina, Greg Kinnear, Jennifer Ehle

    Brooklyn Village est très intéressant en beaucoup de points, mais le tout est assez mal traité. Les thématiques sont bien abordées, mais elle n'évoluent pas, elles restent figées dans l'espace et dans le temps pour s'efforcer de suivre les péripéties pas forcément passionnantes des deux familles.

    Le film est court, et ça se ressent. Il y aurait eu matière à creuser bien plus, et la fin abrupte et amère témoigne de l'instabilité de l'ensemble. Ira Sachs ne livre pas non plus une incroyable prestation derrière la caméra. Il y a de bonnes choses, mais c'est effacé devant les atouts du scénario, et finalement la mise en scène n'est pas forcément efficace. Pareil pour la photo.

    Sinon, ça fait du bien de voir d'autres sujets, d'autres thèmes, le tout porté par un regard différent sur la chose. Mais j'ai comme l'impression de voir un Woody Allen, parce que ça ne finit jamais, parce que pleins de trucs sont abordés mais qu'au final c'est carrément vide. Et c'est dommage, d'autant plus que les acteurs sont réellement impliqués pour nous faire vivre le récit.

    29/12
  • Bande-annonce

    Bright (2017)

    1 h 57 min. Sortie : . Policier, action et fantasy.

    Film de David Ayer avec Will Smith, Joel Edgerton, Noomi Rapace

    Bright aurait pu être bien. Et je le pense vraiment. Parce qu'il essaye de traiter des thématiques intéressantes, parce qu'il essaye de créer un univers qui fonctionne (peu de dialogues lourds sur le sens de ce monde et sur comment il marche comme si on avait appris à vivre avec depuis toujours). Mais c'est David Ayer, c'est Will Smith, et c'est un blockbuster bourrin inutile et vain qui se contente de faire le strict minimum.

    Passé une introduction honnête, Bright se perd totalement dans un vide scénaristique abyssal qui le propulse dans la catégorie des blockbusters à zapper d'urgence. Il n'y a rien d'original, ce n'est qu'une course poursuite sans aucun retournement de situation, sans aucune surprise. Pire, le film ne fait rien d'autre que suivre les deux flics. Jusqu'au final inintéressant, expéditif et assez idiot.

    Le visuel, la BO... Tout ça est relativement bien, contrairement à beaucoup de blockbusters de cette année, Bright n'en fait pas trop dans les effets spéciaux (enfin si, mais ça reste correct). C'est totalement du côté du scénario et du manque de prises de risques global que le film cesse de fonctionner.

    Bright rime avec Fight. Peut être synonyme du combat que doit livrer David Ayer pour redorer son blason suite aux deux bouses qu'il a réalisées.

    30/12
  • Bande-annonce

    Polytechnique (2009)

    1 h 17 min. Sortie : . Policier, drame et historique.

    Film de Denis Villeneuve avec Maxim Gaudette, Sébastien Huberdeau, Karine Vanasse

    Eh bien si je pensais être déçu d'un Villeneuve... Mince alors. Je m'attendais à une grosse claque et j'en ressors énormément frustré. Il y a un sens de la narration très imparfait et un montage un peu foireux pour moi. La mise en scène est vraiment classe, mais c'est le seul vrai point positif du film. On sent une certaine harmonie dramatique, et c'est vraiment beau sur la fin, sauf qu'en 1h10 on s'attache pas du tout aux personnages, et au contraire on a un peu rien à faire. Bizarrement, la tension ne dure que quelques instants là où elle aurait du durer pendant tout le film, même quand il ne s'y passe rien (demandez à Taylor Sheridan comment faire si vous comprenez pas). Franchement, j'en tire pas grand chose d'intéressant de ce "Polytechnique" à part de belles images et quelques scènes fortes. Ce qui est très maigre.

    30/12