2019 : Journal de bord d'un cinéphile en conquête de belles découvertes

Avatar LeTigre Liste de

351 films

par LeTigre

Et voilà, pour la troisième fois en tant qu'abonné de SC, je dévoile de nouveau une partie de mes activités. Tant pis !

Objectif par mois : Pas deux films avec les mêmes acteurs, pas deux films réalisés par le même cinéaste, un genre de film par semaine et si possible, une année différente pour chaque jour du mois.

Par ici pour ma liste de découvertes de l'année 2018 :
https://www.senscritique.com/liste/2018_Journal_de_bord_d_un_cinephile_en_conquete_de_belles_de/1955053

Par ici pour ma liste de découvertes de l'année 2017 :
https://www.senscritique.com/liste/2017_Journal_de_bord_d_un_cinephile_en_conquete_de_belles_de/1556994

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Le Secret de Térabithia (2007)

    Bridge to Terabithia

    1 h 34 min. Sortie : . Fantasy et aventure.

    Film de Gábor Csupó avec Robert Patrick, Kate Butler, Bailee Madison

    Vu le 20/02

    Un simple conte visuel très enfantin, mettant à l'écran deux enfants rêveurs et passionnés par les mondes imaginaires. Ça traîne pas mal au début et le film donne une impression de légèreté pas très passionnante mais pendant la lecture, ça se développe et ça devient enchanteur. Tout est fait dans le plus grand du minimum, que ce soit le jeu d'acteur, la mise en scène, les effets spéciaux et la construction du scénario. L'histoire prend bien son temps à s'installer mais ça manque d'un certain souffle et le film a la tendance d'être un peu trop linéaire de temps en temps. Un simple film, sans rien voir d'extraordinaire.
  • Bande-annonce

    Eastern Condors (1987)

    Dung fong tuk ying

    1 h 33 min. Sortie : . Arts martiaux, guerre et action.

    Film de Sammo Hung avec Sammo Hung, Yuen Biao, Joyce Godenzi

    Vu le 21/02

    Une production se classant équitablement et à la fois dans le genre de guerre et d'arts martiaux, où une équipe de professionnels et grands pratiquants d'arts martiaux comme Sammo Hung ou Yuen Biao nous offre un lot d'action très dynamise, sous un rythme constant et avec un certain aspect des 12 salopards. Tout un beau monde se prenant pour des petits Rambo, dans un vrai contexte de guerre assumé totalement.
  • Bande-annonce

    Future World (2018)

    1 h 30 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de James Franco et Bruce Thierry Cheung avec James Franco, Suki Waterhouse, Jeffrey Wahlberg

    Vu le 22/02

    James Franco a beau jouer sans conviction un leader de motard taré mais son jeu d'acteur est loin d'être égal à celui de son talent de réalisateur. Ce dernier n'invente rien du tout, il fait son Mad Max sans rien chercher de nouveau, ni d'exceptionnel, en plus, il développe un scénario dont j'ai envie dire nul, inintéressant et rempli de clichés, sans compter des scènes ridicules comme la scène d'amour de lesbienne. A aucun moment, je n'ai vu l'intérêt de cette production, elle n'était pas nécessaire puisqu'elle apporte absolument rien de nouveau. Sans omettre un jeu d'acteurs fade, y compris une Milla Jovovich qui prouve encore une fois qu'elle exerce son métier comme un pied et qu'est ça m’énerve de voir des talents comme Lucy Liu dans des rôles secondaires, elle ne fait que des brèves apparitions. Et difficile de classer ce film dans le genre action, il y a peu de scènes mouvementées et en plus, elles sont molles. Une vraie perte de temps, je comprends parfaitement les mauvaises critiques. Elles sont tout à fait justifiées.
  • Bande-annonce

    Une famille en péril (2013)

    Against the Wild

    1 h 30 min. Sortie : . Aventure.

    Téléfilm de Richard Boddington avec Natasha Henstridge, CJ Adams, Erin Pitt

    Vu le 23/02

    Un téléfilm forestier et familial bien dosé, même s'il contient une histoire très simpliste et habituelle. C'est assez bien joué dans l'ensemble, on suit avec un certain petit plaisir deux enfants et un chien perdus dans une immense forêt, où ils doivent survivre face aux dangers de l'environnement tels que les loups ou le grizzli. Il ne faut rien attendre d'extraordinaire, c'est juste fait pour la détente. Et il ne faut surtout pas attendre à la qualité d'un film, c'est un téléfilm et un téléfilm bien filmé.
  • Bande-annonce

    Les Trois Mousquetaires (1993)

    The Three Musketeers

    1 h 45 min. Sortie : . Romance, action et aventure.

    Film de Stephen Herek avec Charlie Sheen, Kiefer Sutherland, Chris O'Donnell

    Vu le 23/02

    Une version des Trois Mousquetaires satisfaisante, bien axée sur la technicité du cinéma à cette époque. C'est clairement une adaptation très libre du roman d'Alexandre Dumas, pas mal d'événements ont été retirés pour être remplacés par des situations se portant plus dans l'action et dans le divertissement mais l'univers est bien repris. Scènes de duel très fluide et dynamique, une représentation et des décors bien montés et un casting composé de belles gueules, ça reste une satisfaction correcte et délassante.
  • Show Boat (1951)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame, comédie musicale et romance.

    Film de George Sidney avec Kathryn Grayson, Ava Gardner, Howard Keel

    Vu le 24/02

    Une comédie musicale très sympathique et honnête à voir mais j'ai comme l'impression que ça ne va pas droit au but. Je trouve que c'est trop rivé sur le genre dramatique pour qu'on s'attache facilement à ce film, malgré de très bonnes prestations en danse mais d'un ensemble assez léger. Ce n'est pas aussi prenant qu'une vraie comédie musicale puisque ce film traite des sujets bateau comme la sociabilité ou les relations amoureuses incertaines. Dommage ! Le casting mettait tout son potentiel pour animer ce film de bien joyeux moments de divertissement, avec un duo d'actrice très énergétiques et composé d'une ravissante Kathryn Grayson et surtout une magnétique Ava Gardner.
  • Bande-annonce

    Gilda (1946)

    1 h 50 min. Sortie : . Film noir.

    Film de Charles Vidor avec Rita Hayworth, Glenn Ford, George MacReady

    Vu le 25/02

    Bien qu'il ait connu un énorme succès à sa sortie des salles de cinéma, c'est un film noir qui m'a paru terne, linéaire et superficiel. Cependant ! La photographie en noir en blanc avec des contrastes judicieux, ainsi que les costumes chics et les décors luxueux font bien de ce film une petite merveille des films noirs, avec une ambiance très tendue et magistrale. Une interprétation de brute et très bien joué par Gleen Fort mais surtout, cette production est un plaisir incontournable par la superbe et magistrale interprétation de l'actrice Rita Hayworth au sommet de sa forme, excellente dans la peau d'une femme provocatrice, à la beauté éclatante.
  • La Symphonie des héros (1968)

    Counterpoint

    1 h 47 min. Sortie : 1968. Guerre.

    Film de Ralph Nelson avec Charlton Heston, Maximilian Schell, Kathryn Hays

    Vu le 26/02

    Un film très révélateur, déroulant un scenario écrit avec malignité et sérieux, dans lequel un orchestre est condamné à mourir après avoir donné leur dernier spectacle. C'est une production qui traduit très bien le mal absolu et la cruauté inhumaine des Nazis, tout en les cachant dans les musiques classiques qui sont tout à fait plaisant à entendre. Charleston Heston, d'une certaine fougue et d'un charisme indéniable, se confronte à un excellent charmeur Maximilian Schell, dans la peau d'un officier Nazi indigne de confiance. Un scénario simple et efficace, avec de bonnes tentatives d'évasion et une fin assez inattendue, révelant un conflit moral qui se déroulait sous nos yeux mais qui était bien dissimulé par une mise en scène très bien maitrisée.
  • Bande-annonce

    Indiscrétions (1940)

    The Philadelphia Story

    1 h 52 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de George Cukor avec Cary Grant, Katharine Hepburn, James Stewart

    Vu le 28/02

    Une comédie romantique rafraichissante, au scénario pénétrant et à la mise en scène ingénieuse. Le film vaut bien son coup d'oeil rien que par ce trio emblématique de trois stars célèbres du cinéma classique comme Cary Grant, James Stewart et la pétillante Katharine Hepburn. Le thème du remarriage est abordé sur les tous les points, avec sombrieté et sans la moindre entortillage. Par contre, je trouve que ça manque un peu de pêche dans la majorité des situations. Même si les acteurs campent leurs rôles avec tenacité et sérieux, j'ai trouvé que leurs compétences étaient assez mal exploités. Ils auraient pu rendre cette comédie plus vivante et moins superficielle. Ca reste une comédie sympa, une jolie référence sur un thème difficilement abordable dans le cinéma.
  • Bande-annonce

    La Hyène intrépide (1979)

    The Fearless Hyena

    1 h 32 min. Sortie : . Comédie et arts martiaux.

    Film de Chiu Lo-Kong et Jackie Chan avec Jackie Chan, James Tin Chuen, Yen Shi-Kwan

    Vu le 01/03

    Une réalisation bien prise en main et très bien dirigée par un Jackie Chan à son apogée. Age seulement de 25 ans, Jackie Chan prouve largement et potentiellement son immense talent dans les arts martiaux, en interprétant un pratiquant des arts martiaux mal élevé et belliqueux. Majoritairement, le film est bourré de scènes de combat à la chorégraphie très soignée et bien recherchée, il assure un sens de spectacle digne des films classiques des arts martiaux mais en cassant la norme cinématographique de ce genre, puisque rare sont les films comptant autant de scènes de baston, et encore moins de longue durée. En tout cas, c'est un spectacle féerique.
  • Robots (2005)

    1 h 31 min. Sortie : . Animation, aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Chris Wedge et Carlos Saldanha avec Vincent Cassel, Monica Bellucci, Edouard Baer

    Vu le 01/03

    Je reconnais que ma note va blesser certains cinéphiles mais très franchement, je dois vous avouer que je ne me suis pas parvenu à m'attacher à ces robots humanisés. J'ai trouvé que ça le faisait vraiment pas du tout, ils sont inexpressifs, trop mécaniques et trop impersonnels pour que je puisse m'intéresser à eux. Scénario trop bancal et limité débile, qualité d'animation qui laisse à désirer, mise en scène mal foutue, des personnages lourds et insignifiants malgré un divertissement bien calibré. Malheureusement, ce n'est pas assez pour moi pour me divertir.
  • Bande-annonce

    Sexy Devil (2004)

    The Devil and Daniel Webster

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie dramatique et fantastique.

    Film de Alec Baldwin avec Anthony Hopkins, Alec Baldwin, Jennifer Love Hewitt

    Vu le 02/03

    Une comédie dramatique et fantastique qui manque d'un certain intérêt être vu. C'est un film qui ne veut rien dire, tout ce qu'il a de l'importance est mal mis en valeur et j'ai trouvé l'ensemble du casting bêtement dirigé, sans le moindre souffle de professionnalisme. C'est linéaire, c'est légèrement soporifique, accessoire de partout et tourné complètement dans le ridicule. Alec Baldwin a voulu tenter sa chance en tant que réalisateur mais il ne sait pas réaliser un film avec une bonne base, il ferait mieux de se contenter à jouer des rôles, il est bien plus convaincant que dans cette bêtise inutile.
  • Bande-annonce

    Le Soliste (2009)

    The Soloist

    1 h 57 min. Sortie : . Biopic, drame et comédie musicale.

    Film de Joe Wright avec Jamie Foxx, Robert Downey Jr., Catherine Keener

    Vu le 03/03

    Pas évident d'apprécier énormément ce genre de biopic qui vise un peu trop sur le côté mélancolique du scénario mais il anime bien une évolution relationnelle entre un brillant SDF violoniste malade mentale et un journaliste qui ne lâche rien. Robert Downey Jr est assez émouvant dans la peau d'un journaliste qui met tous les moyens et qui se bats pour valoriser un violoniste talentueux. Ce dernier s'oppose à un Jamie Foxx très brillant et très convaincant, livrant une interprétation solide et de même qualité que celle du film Ray. Bien que le film doit mettre en évidence les inconvénients et les difficultés à surmonter de la maladie mentale du SDF, l'ambiance est assez lourd et répétitif. Je trouve que cela va un peu trop loin et j'ai été un peu dérangé par cet aspect trop dramatique à mon goût mais c'est un film fort, sentimental et intéressant.
  • Bande-annonce

    Killing Fields (2011)

    Texas Killing Fields

    1 h 44 min. Sortie : . Policier, drame, historique et thriller.

    Film de Ami Canaan Mann avec Sam Worthington, Jeffrey Dean Morgan, Jessica Chastain

    Vu le 04/03

    Une réalisation dont on peut très bien ressentir le manque d'expérience de la réalisatrice, il avait du potentiel mais c'est assez mal exploité. C'est dommage, le film avait parfaitement l'allure et le style d'un bon film policier américain mais ça manque de punch et de férocité à certains endroits. Pourtant, ce n'est pas les bons acteurs qui manquent, dont notamment une association indiscutable entre Sam Worthington et Jeffrey Dean Morgan, le duo se comporte légèrement comme celui d'un buddy-movie. Une série de meurtres plutôt bien montée mais on sent bien que ça manque quelque chose, ça ne va pas assez loin et c'est assez confus à certains moments. Les thèmes comme la violence texane et la domination de la drogue ont bien été pris en compte pour faire quelque chose de fort, de direct et de solide mais on dirait que la réalisatrice a hésité d'attaquer plusieurs détails, sous plusieurs angles de vue. Bref, c'est assez bon mais c'est presque un gâchis.
  • Rio Lobo (1970)

    1 h 54 min. Sortie : . Western.

    Film de Howard Hawks avec John Wayne, Jorge Rivero, Jennifer O'Neill

    Vu le 07/03

    Dernier film de Howard Hawks et John Wayne de belle qualité, avec du rythme bien mené et un scénario riche en tournure scénaristique. Le film commence très fort par une attaque de train assez magistrale et on garde bien l'image d'un bon western jusqu'à la fin du film. Comme toujours, le réalisateur a très bien soigné l'écriture de ses personnages, chaque participant est une pièce de puzzle qui constitue admirablement ce western tenace et solide. L'atmosphère est digne de celle d'un véritable western, brutal, manipulateur et imprévisible.
  • Bande-annonce

    Le retour des morts-vivants 2 (1988)

    Return of the Living Dead Part II

    1 h 29 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Ken Wiederhorn avec Michael Kenworthy, Thor Van Lingen, Jason Hogan

    Vu le 07/03

    C'est rare mais pour une fois que je regarde un nouveau et bon film tiré d'un autre, ça fait plaisir. Là, ce n'est pas la formule où on fait balader des zombies n'importe où, il y a un scénario bien repris, un enjeu juteux, des bonnes idées et une véritable reprise de l'humour-horrifique. Dès l'invasion de zombies, c'est sans temps mort et les zombies sont très convaincants. On bouffe des sacrées images répugnantes mais artistiquement belles. J'ai la tendance à croire que ce film est un hommage du premier car les scénaristes font jouer deux personnages qui ressemblent pas mal à deux de l'autre film, agissant presque de la même façon. Petit bonus, on a le droit à une belle référence d'une oeuvre artistique très célèbre. Si vous le savoir, il faut regarder le film, vous allez tout de suite le voir.
  • Jack le Tueur de géants (1962)

    Jack the Giant Killer

    1 h 34 min. Sortie : . Aventure et fantasy.

    Film de Nathan Juran avec Kerwin Mathews, Judi Meredith, Torin Thatcher

    Vu le 08/03

    Bien un joli petit conte fantasy, reprenant exactement le même genre de film que les Sinbad, une aventure pleine de péripéties et de créatures à affronter. C'est d'ailleurs le même réalisateur qui a réalisé Septième voyage de Sinbad qui est aux commandes mais qu'est que je me suis un peu déçu que Ray Harryhausen n'était pas là pour bien animer les monstres. On voit bien qu'il y a quelques problèmes techniques dans les mouvements, que ça manque de fluidité, que ça fait trop robotique, ce n'est qu'une bête recopie de son travail. A part ça, le film a son charme avec toute la base d'un film d'aventure, un héros valeureux, une jolie princesse, un méchant fourbe et des compagnons sympathiques, tout ça dans un film riche en action et en gentillesse.
  • Bande-annonce

    Une créature de rêve (1985)

    Weird Science

    1 h 33 min. Sortie : . Fantastique et comédie.

    Film de John Hughes avec Anthony Michael Hall, Kelly LeBrock, Ilan Mitchell-Smith

    Vu le 09/03

    Une comédie fantastique assez amusante à voir, c'est un peu du n'importe quoi mais c'est tellement fun que ça devient rapidement délassant. Le film est particulièrement centré sur une femme fabriqué informatiquement par deux adolescents coincés et needy, où celle-ci va devenir une dresseuse de mecs efficace et très compétente pour transformer deux lionceaux en de vrais lions ou mâles alpha. Cette comédie est bourré de gags, de stupidité à prendre au seconde dégrée, avec des effets spéciaux pas trop mal dans l'ensemble et un casting qui fait parfaitement l'affaire.
  • Bande-annonce

    Savage Dog (2017)

    1 h 34 min. Sortie : . Action.

    Film de Jesse V. Johnson avec Scott Adkins, Juju Chan, Marko Zaror

    Vu le 09/03

    Pour une réalisation avec Scott Adkins, je suis plutôt déçu. Les scènes de combat ne sont pas aussi bien filmés et pas aussi impressionnantes que celles des films Ninja. Ca manque de punch et de potentiel partout et je n'ai vraiment pas aimé le traitement malade du personnage principal, celui-ci se comporte presque comme un animal sauvage et j'ai trouvé que cela ne corresponds pas non plus à la personnalité virile de Scott. Film inintéressant, avec un dénouement qui met une certaine lenteur à se lancer.
  • Bande-annonce

    L'assassin habite au 21 (1942)

    1 h 24 min. Sortie : . Comédie, policier et thriller.

    Film de Henri-Georges Clouzot avec Pierre Fresnay, Suzy Delair, Jean Tissier

    Vu le 10/03

    Une comédie-policier inqualifiable, où une enquête d'une série de meurtres se déroule de manière assez inhabituelle, avec un bon lot de personnages atypiques et une atmosphère rimant avec spectacle familial. Une mise en scène très nerveuse, où de multiples questions s'ouvrent et une large de réponse fut mise sur la table. Une histoire drôle, plaisant, semant amicalement la zizanie et le désordre.
  • La Griffe du passé (1947)

    Out of the Past

    1 h 37 min. Sortie : . Film noir.

    Film de Jacques Tourneur avec Robert Mitchum, Jane Greer, Kirk Douglas

    Vu le 11/03

    Un film noir qui se respecte bien pendant le visionnage, l'atmosphère est bien pesé, la présence des personnages est assez magnétique, le scénario peut-être certes basique mais bien riche en tension pour faire garder toute notre attention. J'ai comme l'impression que c'est le film qui nous fait rentrer dans le plus long des flash-backs du cinéma mais en tout cas, l'ensemble des détails est bien considéré et un casting composé déja de personnalités royales comme Robert Mitchum et Kirk Douglas est déja une garantie satisfaisante pour être curieux de l'évolution d'un couple de fuyards.
  • Thésée et le Minotaure (1960)

    Teseo contro il minotauro

    Sortie : 1960. Péplum.

    Film de Silvio Amadio avec Bob Mathias, Rosanna Schiaffino, Alberto Lupo

    Vu le 12/03

    Peplum de cinéma de quartier qui assume bien son genre. Histoire plûtot bien fournie en conflits et cause d'intêret mais un peu long à se mettre en place, surtout que le Minotaure a vraiment une place minime dans cette production. Ce sont surtout plus des combats contre un royaume malsain ou un refus de vivre dans une ère d'esclavage, où ceux qui s'opposent se voient être sacrifié par le minotaure. Malgré le peu de moyens, ce peplum installe un contexte de grand divertissement, même si le combat final entre Thésée et le minotaure aurait pu être plus peaufiné.
  • Bande-annonce

    À l'épreuve du feu (1996)

    Courage Under Fire

    1 h 57 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Edward Zwick avec Denzel Washington, Meg Ryan, Lou Diamond Phillips

    Vu le 13/03

    Une enquête militaire très bien menée, où l'honneur, le courage et la combativité sont bien mises en avant. Le réalisateur est très doué pour rendre les scènes mouvementés très réels, à croire qu'on est juste à côté, avec des images fortes de la guerre et des moyens déployés. Denzel Washington est très à l'aise dans le rôle d'un inspecteur, il a un certain charisme pour rendre pertinent son personnage cherchant à connaître la véritable vérité. Meg Ryan, dans un rôle à contre-emploi, est excellente, elle dégage une vraie allure de femme militaire qui ne se laisse pas marcher sur la tête et montre bien qu'elle peut très bien mener un troupeau viril, sans la moindre panique et Matt Damon, d'une maigreur très visible, donne beaucoup de réalisme à son personnage traumatisé et peiné par la mort de cette dernière. Question scénario, c'est un peu bizarre, le début nous fait croire qu'on va s'interroger à ce qui s'est passé pendant la première scène d'action et finalement, le protagoniste fut engagé pour enquêter sur un autre événement. Ce n'est pas très intelligent de le faire ainsi, ça suppose que deux enquêtes vont progresser en parallèle mais finalement non, c'est le deuxième qui occupe plus la grande partie scénaristique. Après, tout l'ensemble est correct, de bonnes prestations, une mise en scène direct et quelques scènes d'action efficaces.
  • Bande-annonce

    Colorado (1966)

    La Resa dei conti

    1 h 26 min. Sortie : . Western.

    Film de Sergio Sollima avec Lee Van Cleef, Tomás Milián, Walter Barnes

    Vu le 14/03

    Une production italien dynamique et un film genre western confirmé, c'est tout ce que j'aime dans cette réalisation retraçant la traque entre un chasseur de primes tenace et un malin mexicain en cavale. Lee Van Cleef porte bien sur ses épaules son rôle de chasseur de prime avec une personnalité qui lui sied bien, y compris pour le mexicain arborant une exemplaire allure de fuyard. Mise en scène bien réglée, des scènes de fusillade roche en coups de feu, un contexte du far-west bien installé, le réalisateur avait posé de bonnes bases pour nous satisfaire. Il contourne même certains codes habituels du far-west comme le duel revolver-couteau ou la manière insolite comment le mexicain s'évade de sa cellule. Pas mal de bonnes petites surprise, dans un western qui m'a bien plus, même s'il a rien d'extraordinaire.
  • Bande-annonce

    La Femme du diplomate (2016)

    5 to 7

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie romantique et drame.

    Film de Victor Levin avec Anton Yelchin, Olivia Thirlby, Bérénice Marlohe

    Vu le 15/03

    Je ne sais pas vraiment si on peut classifier ce genre de film comme comédie romantique. Pour moi c'est plus mélodrame ou du drame tout court puisqu'il n'y pas de scènes d'humour. Le film développe une relation romantique curieuse, étrange et énigmatique entre un jeune rêveur d'écrivain américain et une femme mûre française. C'est une production qui se regarde comme si on lisait une poésie puisqu'elle est bourré de dialogues habiles, intelligentes et composés aux mots judicieux. Pas le genre de production dont j'en raffole mais c'est calme et detentant. Il ne se passe pas grand choses, c'est même un peu linéaire mais ça se tient bien malgré quelques facilités scénaristiques. La réalisation a surtout un intérêt particulier d'être visionné puisqu'elle pose des principes qui peuvent chambouler tout un programme ou un avenir prometteur.
  • Bande-annonce

    Monster House (2006)

    1 h 31 min. Sortie : . Animation, comédie et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Gil Kenan avec Mitchel Musso, Louis Lecordier, Steve Buscemi

    Vu le 16/03

    Film d'animation utilisant la même technologique celle du Pole Express de Zemeckis, avec les mêmes défauts, à savoir un problème d'expression de sentiments de personnages et un mécanisme de mouvements un peu bloquants. A part ça, c'est un film exprimant à merveille le genre horreur, avec quelques bonnes scènes d'action bien huilés et un design des décors impeccables, surtout pour ceux de la maison hanté et de sa composition.
  • Bande-annonce

    Tucker & Dale fightent le mal (2012)

    Tucker & Dale vs. Evil

    1 h 29 min. Sortie : . Comédie et Épouvante-horreur.

    Film de Eli Craig avec Tyler Labine, Alan Tudyk, Katrina Bowden

    Vu le 16/03

    Du gros n'importe quoi, où toutes sortes d'actions exécutées par la plus grande des maladresses rends tout le monde con ou débiles mais carrément délirant jubilaire. C'est de la comédie horrifique comme je peux m'en délecter puisque le film assume totalement son genre et c'est vachement bien foutu, avec des personnages crétins ou tarés. Le scénario peut paraître bête comme ça mais il est assez astucieux pour que le tout tient parfaitement la route.
  • Bande-annonce

    Condorman (1981)

    1 h 30 min. Sortie : . Comédie romantique, jeunesse, action, aventure et comédie.

    Film de Charles Jarrott avec James Hampton, Jean-Pierre Kalfon, Dana Elcar

    Vu le 17/03

    Une comédie-aventure qui se mêle très bien au genre de l'espionnage, ça a allure d'un James Bond plus enfantin avec tous ses gadgets ingénieux déployés dans la production et son bon lot de courses-poursuites très bien animées. Un peu kitsch mais une comédie qui fait plaisir à voir, même s'il n'a rien d’extraordinaire à voir dans cette production.
  • Bande-annonce

    Ralph 2.0 (2019)

    Ralph Breaks The Internet

    1 h 53 min. Sortie : . Action, comédie et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Rich Moore et Phil Johnston avec John C. Reilly, Sarah Silverman, Gal Gadot

    Vu le 17/03

    Une suite fleurissante où le monde de l'internet et tout ce qui va avec est très bien décrit pour faire de ce gigantesque réseau une sacrée métropole. Bien que je reste persuadé que c'est un scénario qui va beaucoup trop loin et qu'il aurait pu servir comme histoire pour un troisième film (Le premier était un peu sous-exploité à mon goût), j'ai été assez satisfaisait dans l'ensemble. Ralph et Vanellope forment un duo de protagonistes très irrégulier, ils s'éclatent plutôt pas mal dans un environnement qui leur cache bien des surprises, avec un sens de l'amitié infaillible. Pas mal de scènes m'ont fait incroyablement sourire comme les scènes de course-bagnoles très bien rythmées et la scène avec les princesses de Disney est absolument extra, bien que j'imagine que cette entreprise a profité de cette occasion pour faire un sérieux coup de pub de leur marchandise, notamment avec Star Wars mais c'est plutôt bien intégré. Qualité d'animation indéniable, une suite qui tient ses promesses, c'est clairement un film d'animation qui m'a bien surpris, bien que j'ai trouvé la scène finale avec le virus totalement grotesque.
  • Bande-annonce

    Le Chant du loup (2019)

    1 h 55 min. Sortie : . Action et drame.

    Film de Abel Lanzac (Antonin Baudry) avec François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz

    Vu le 18/03

    Première fois que je visionnais un film drammatrique français au cinema et cette production est une pure merveille cinématographique. J'ai rarement vu un film de sous-marin aussi dur et sensible à visionner, surtout que je n'arrive pas à croire que c'est le cinéma français qui l'a monté. Le film a un aspect visuel très américain mais la mise en scène et le scénario nous font bien penser que l'ensemble est très français. Ce film m'a bien frappé pour ses effets sonores qui donnent des sacrés frissons, notamment le chant du loup qui peut être comparable à un cri de voix de femme très aigue et on l'entend plusieurs fois. Belle hommage de la Marine Nationale, de ses principes et protocole militaire et tout l'équipement qui va avec, et décrivant très bien la difficulté et la pression exercée sur les oreilles absolus. Casting de haute qualité morale, des scènes d'action très bien rythmées et des images maritimes époustouflantes et de belle qualité. Et quelle honneur que quelques scènes soit tournées dans la ville de Brest, ma ville natale en plus.