2019 : Journal de bord d'un cinéphile en conquête de belles découvertes

Avatar LeTigre Liste de

351 films

par LeTigre

Et voilà, pour la troisième fois en tant qu'abonné de SC, je dévoile de nouveau une partie de mes activités. Tant pis !

Objectif par mois : Pas deux films avec les mêmes acteurs, pas deux films réalisés par le même cinéaste, un genre de film par semaine et si possible, une année différente pour chaque jour du mois.

Par ici pour ma liste de découvertes de l'année 2018 :
https://www.senscritique.com/liste/2018_Journal_de_bord_d_un_cinephile_en_conquete_de_belles_de/1955053

Par ici pour ma liste de découvertes de l'année 2017 :
https://www.senscritique.com/liste/2017_Journal_de_bord_d_un_cinephile_en_conquete_de_belles_de/1556994

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Captain Marvel (2019)

    2 h 04 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Anna Boden et Ryan Fleck avec Brie Larson, Samuel L. Jackson, Jude Law

    Vu le 19/03

    Très franchement, j'ai failli frôler le 5 mais comme j'ai eu un minimum de divertissement, j'ai cédé au 6 finalement mais personnellement, je trouve que c'est un Marvel qui n'est pas la hauteur dans sa qualité par rapport à tous les films qui sont sortis auparavant. La super-héroine est nullement intéressante bien que l'actrice Brie Larson porte très bien la tenue et fait preuve d'un physique honorable dans les scènes de combat. Les scènes de baston sont non seulement maladroitement mal filmées et n'ont rien d'extraordinaires, c'est du déjà vu et revu. Le scénario n'a absolument rien d'original, les effets spéciaux m'ont paru abusés et le mal a peine impressionné et je ne parle même pas de la mise en scène qui emprunte un peu trop les raccourcis scénaristiques et le casting joue leurs rôles avec un minimum de sérieux mais assez inoubliables. Non mais sérieux, ça me fait bien marrer comment Nick Fury a perdu son œil.
  • Bande-annonce

    Les Chroniques de Spiderwick (2008)

    The Spiderwick Chronicles

    1 h 36 min. Sortie : . Aventure, fantasy et jeunesse.

    Film de Mark Waters avec Freddie Highmore, Mary-Louise Parker, Nick Nolte

    Vu le 20/03

    Divertissant et assez occupant mais dépourvu de tout intêret. On ne peut pas parler de recyclage ou de reprises de d'autres films de même genre, c'est carrément un copier-coller scénaristique, avec exactement le même contexte, des enfants qui se doivent se battre contre un mal fantasy. Assez bien rythmé, plaisant et bien foutu dans l'ensemble, c'est un leger divertissement qui passe sans qu'il soit inoubliable.
  • Bande-annonce

    Le Cercle : The Ring 2 (2005)

    The Ring Two

    1 h 50 min. Sortie : . Fantastique et Épouvante-horreur.

    Film de Hideo Nakata avec Naomi Watts, Simon Baker, David Dorfman

    Vu le 21/03

    Pas aussi bon que le premier, cette suite de the ring possède bien sa propre base scénaristique avec la fameuse cassette maudite et cette fille qui pue la peste à plein nez. Le problème, c'est qu'on ne trouve pas toute la qualité et la magie du premier car le réalisateur part sur des principes qui sont déjà vu et la surprise n'est évidemment plus là. Au moins, l'actrice Naomi Watts est toujours aussi excellente et sait bien reprendre un de ses plus beaux rôles de sa carrière, en construisant avec exactitude l'image parfaite de la mère inquiète et en total détresse. La tension, les moments de frisson et le combat d'un mal spirituel sont bien traités dans l'ensemble, au moins, on n'a pas affaire à une suite inutile comme on peut en voir de nos jours.
  • Bande-annonce

    Dinosaure (2000)

    Dinosaur

    1 h 22 min. Sortie : . Animation, aventure et thriller.

    Long-métrage d'animation de Eric Leighton et Ralph Zondag avec D.B. Sweeney, Alfre Woodard, Ossie Davis

    Vu le 22/03

    J'aurais aimé en voir plus, c'est trop court pour un si beau film d'animation possédant un relief et un design intéressants. C'est simplement un petit film d'aventure qui se regarde sans la moindre incertitude, avec toujours un scénario de survie et de collaboration dans un territoire menacé et désertique. Le film est bien peuplé de dinosaures de toutes sortes, ayant chacun leurs personnalités, dont notamment le plus cliché, celui du leader égoïste, orgueilleux et autoritaire. Une production plutôt bien rythmée, avec des scènes d'action qui montrent bien l'impact et l'enjeu de la menace, contre la toute première scène où chaque pied du prédateur posé fait vibrer l'image, pour bien donner la sensation qu'on vit fortement cette situation. C'est sous-exploité mais un minimum divertissant.
  • Bande-annonce

    Polly et moi (2004)

    Along Came Polly

    1 h 30 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de John Hamburg avec Ben Stiller, Jennifer Aniston, Philip Seymour Hoffman

    Vu le 23/03

    Une comédie romantique assez lourde et inintéressante à voir, c'est un peu le bordel dans le scénario et l'ensemble va un peu trop vite pour bien comprendre l'évolution de chaque personnage. Une production bourrée de scènes grotesques et insignifiantes. Ben Stiller en fait des tonnes comme ce n'est pas permis et qu'est c'est regrettable de voir de bons acteurs comme Philippe Seymour Hoffman et Alec Baldwin sous-exploité, ils sont juste là pour se ridiculiser. Seule Jennifer Aniston sort bien du lot pour nous offrir un moment de divertissement très convivial et j'aime bien son statut de femme dominatrice, autoritaire et mature.
  • Bande-annonce

    Killing Gunther (2018)

    Why We're Killing Gunther

    1 h 33 min. Sortie : . Action et comédie.

    Film de Taran Killam avec Arnold Schwarzenegger, Cobie Smulders, Taran Killam

    Vu le 24/03

    S'il y a vraiment une chose que j'ai horreur dans le cinéma d'action, c'est bien ce genre de film qui s'annonce bon sur le papier mais que visuellement, c'est du n'importe quoi. Le scénario est très simple à comprendre, une bande de tueurs excentriques, cinglés et pas très malins s'associent pour abattre un qui se montre bien plus intelligent qu'eux. Le début traîne trop, le dénouement met un temps impensable à se lancer et ce pauvre Arnold Schwarzenegger est à peine présent. Et le truc qui m'a vraiment énervé, c'est que ce dernier s'éclate vachement bien pour bien nous faire amuser, surtout quand il tire toutes les explications de ses manigances à la fin du film. Dommage, le casting ne manquait pas de qualité pour nous divertir mais c'est pauvre en action, c'est lourd en débilité et ça manque de punch dans toutes les scènes mouvementées.
  • Bande-annonce

    Rescue Dawn (2007)

    2 h 06 min. Sortie : . Aventure, biopic, drame et guerre.

    Film de Werner Herzog avec Christian Bale, Steve Zahn, Jeremy Davies

    Vu le 24/03

    Un biopic de guerre assez monotome et pas très percurtant. On est bien plongé dans un enfer épouvantable en tant que prisonnier de guerre au Vietnam mais l'ensemble manque de perspicacité et de vivacité, sans compter quelques traineurs par là, malgré le casting ne manquant pas de sérieux.
  • Bande-annonce

    Règlement de comptes (1953)

    The Big Heat

    1 h 29 min. Sortie : . Film noir.

    Film de Fritz Lang avec Glenn Ford, Gloria Grahame, Jocelyn Brando

    Vu le 25/03

    Un film noir qui se démarque beaucoup de ses semblables par sa violence extrême et son univers de ville renfermant des personnalités fortes et corrompues. Fritz Lang nous marque par une mise en scène froide et rude, où la tension grimpe sans qu'on la voit venir, avec un casting qui s'exprime très bien dans la peau de leurs personnages, dont un Gleen Ford très à l'aise dans le rôle d'un policier qui ne se laisse pas marcher sur la tête et un Lee Marvin au sommet de ses compétences de comédien. Production qui a une certaine allure de films gangster, dont une scène qui m'a incroyablement marqué, celle où Lee verse du café dans le visage d'une femme. De tous les films noirs que j'ai visionné auparavant, jamais je n'avais vu une brutalité aussi directe que celle-ci. Fritz Lang ne voulait pas faire les choses comme ses semblables, ça se voit bien.
  • Les Conquérants (1939)

    Dodge City

    1 h 44 min. Sortie : . Western.

    Film de Michael Curtiz avec Errol Flynn, Olivia de Havilland, Ann Sheridan

    Vu le 26/03

    Un western respectable à regarder, il démontre une violence et une sauvagerie sans limite et se manifestant dans une contrée pourtant tranquille et reposante. L'action règne beaucoup dans le visionnage, il n'y a pratiquement aucun temps mort, c'est meurtre et fusillade qui s'enchaînent sans la moindre escarmouche. L'ambiance western est très bien traduit par un flot d'images très convaincant, ainsi qu'un casting de haute volée, avec un Errol Flynn s'imposant très bien sur l'écran en tant que sheriff et accompagné par deux charmantes actrices telles qu'Olivia de Havilland et Ann Sheridan.
  • Bande-annonce

    8 Femmes (2002)

    1 h 51 min. Sortie : . Comédie musicale, comédie et policier.

    Film de François Ozon avec Danielle Darrieux, Catherine Deneuve, Isabelle Huppert

    Vu le 27/03

    Une comédie policière très féministe, où l'image de de la femme est très décrite par huit personnalités détaillant toutes les caractèristiques et la face mystérieuse de la fémininité. Un casting de haute qualité, où chaque actrice campe un certain type de femme, entre la detestée, la jalouse, la manipulatrice et la sémeuse de trouble. C'est parfait pour créer toutes sortes situations problématiques, où chaque femme ne peut pas agir comme elle le souhaite sans se faire demasquer, il y a quoi de créer une tension qui peut nous surprendre. Gros problème de cette production, les scènes des chansons cassent impitoyablement le rythme, je ne vois vraiment pas l'intérêt de ces scènes qui nous font passer d'une ambiance à une autre, ça casse le suivi sans qu'on l'ait démandé.
  • Bande-annonce

    Il était une fois en Chine II : La Secte du lotus blanc (1992)

    Once Upon a Time in China II

    1 h 53 min. Sortie : . Aventure, historique et arts martiaux.

    Film de Tsui Hark avec Jet Li, Rosamund Kwan, Max Mok

    Vu le 28/03

    C'était presque à la limite du 6 mais j'avoue bien que ce second opus de la franchise Il était une fois en Chine est bien plus motivant et plus soigné que le premier. Gros problème de ce genre de production, c'est la qualité de réalisation de Tsui Hark. Cet artiste a beau extrêmement soigné ses scènes de combat mais l’enchaînement des scènes n'est pas très fluide, c'est du genre il enchaîne les situations sans logique. Comme dans le premier, Jet Li est au sommet de ses talents d'arts martiaux. Il nous offre des magnifiques scènes de combat très bien chorégraphiés, notamment celles avec le Lotus Blanc et en particulier face à leur chef, de même face à un Donnie Yen corrompu et exerçant un art martial très nouveau son fouet à tissu. Autre avantage, le réalisateur sait bien mettre en évidence le manque de confiance entre les Européens et les occidentaux et reflète une véritable image d'une secte religieuse, composé de membres enivrés par la foie et superstitieux à jamais.
  • Bande-annonce

    Love et autres drogues (2010)

    Love and Other Drugs

    1 h 52 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de Edward Zwick avec Jake Gyllenhaal, Anne Hathaway, Oliver Platt

    Vu le 29/03

    Une comédie romantique mêlant judicieusement le genre romantique à l'industrie pharmaceutique, tout en dévoilant les différentes facettes de ces deux études humaines. Le réalisateur Edward Zwick a voulu tester son expertise acquis dans la comédie romantique, autre genre qui n'a rien à voir avec les thrillers ou les films de guerre et on voit bien que ce n'est pas le genre de film qu'il maîtrise le mieux. C'est plat dans l'ensemble, ce n'est pas très palpitant et ça manque de saveur, malgré la bonne prestation de Jake Gyllenhaal qui fait un peu le con de temps en temps mais qui dégage un charme assez fou pour bien nous occuper, sans omettre une Anne Hathawas très énergétique.
  • Bande-annonce

    The Void (2016)

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Jeremy Gillespie et Steven Kostanski avec Ellen Wong, Kathleen Munroe, Aaron Poole

    Vu le 29/03

    Un film qui m'a vite gonflé pendant les 20 premières minutes. Je ne sais pas quoi dire, je ne me suis rapidement désintéressé tellement que tout ce qui est horrifique, effrayant ou répugnant ne m'ont rien faire tellement que c'est trop light et speed dans la réalisation. C'est une sorte de mélange de films genre épouvante ou jeux vidéo horrifique, il y a peu de tout, du resident evil ou de Thing mais un mélange pas très savoureux et pas très recherché. Ca manque de passion et d'ambition, c'est juste du gros recopiage et ça traîne sur des situations inutiles et déjà vues.
  • Dark Breed (1996)

    1 h 44 min. Action, science-fiction et thriller.

    Film de Richard Pepin avec Carlos Carrasco, Josh Clark, Kerrie Clark

    Vu le 30/03

    Un bien et gros nanar dépourvu d'intérêt, c'est juste un gros recopiage d'une histoire de confrontation entre un groupe d'humains et un groupe d'aliens parasite enfermés dans des corps humains, rien d'original, rien de nouveau, du purement déjà vu. Mise à part les scènes d'action qui sont plutôt bien tournés, tout le reste est de qualité nanar, mise en scène, personnages inintéressants et clichés et des effets spéciaux pas très beaux visuellement.
  • Bande-annonce

    Dalida (2017)

    2 h 04 min. Sortie : . Biopic, drame et comédie musicale.

    Film de Lisa Azuelos avec Sveva Alviti, Riccardo Scamarcio, Jean-Paul Rouve

    Vu le 31/03

    Un biopic sur la fameuse, ambigue et éternelle chanteuse Dalida qui avait connu un énorme succès avec ses morceaux fabuleux et sa voix féerique bien fourni mais c'est mal organisé. Mise en scène pas très intélligente, j'ai comme l'impression qu'on saute pas mal d'étapes importants, bien qu'on comprenne que la chanteuse a connu de nombreux déboires, et en particulier avec les hommes qu'elle a fréquentés. Et puis, il y a cette atmoshpère lourde que j'ai du mal à supporter dans le cinéma français, c'est toujours trop mélodramme, trop direct, j'avais la tendance de croire que ce film a été réalisé plus sur la vie privée de la chanteuse que sur ses moments de gloire. L'actrice interprétant la chanteuse est radieuse et assez émouvante, elle dessine bien la femme forte mais fragile et le reste du casting est assez satisfaisant.
  • La 7ème cible (1984)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame, romance et thriller.

    Film de Claude Pinoteau avec Lino Ventura, Léa Massari, Jean Poiret

    Vu le 01/04

    Un bon polar français qui se regarde sans le moindre gêne, rythmé par un suspense direct et royal, presque sans aucun temps mort. Le film emprunte pas mal de faits perturbants comme les coups de téléphone alimentés par des fortes et brèves respirations énigmatiques ou les conduites suspectes et dangereuses, tout définissant un cas exceptionnel pour un écrivain très bien interprété par un Lino Ventura très en forme malgré son âge. Le début met directement l'ambiance par une scène agression gratuite et pluvieuse et on garde la même intensité, mise à part quelques scènes inutiles.
  • Prudence et la Pilule (1968)

    Prudence and the Pill

    1 h 32 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Fielder Cook avec Deborah Kerr, David Niven, Robert Coote

    Vu le 02/04

    Une gentille petite comédie britannique réalisée sans la moindre déconvenue et qui se regarde sans gêne. Le couple Kerr-Niven marche comme du tonnerre et affirme bien leur masculine et féminité, dans une sorte de quiproquo et désorganisation familiale et conjugale collective. Histoire un peu linéaire mais les répliques et les situations sont particulières savoures et assez marrants pour se jouir d'un minium de plaisir. ,
  • Le Renard du désert (1951)

    The Desert Fox: The Story of Rommel

    1 h 28 min. Sortie : . Drame, guerre et historique.

    Film de Henry Hathaway avec James Mason, Cedric Hardwicke, Jessica Tandy

    Vu le 03/04

    Un film de guerre qui a un aspect documentaire très intéressant, dévoilant un officier Nazi de fort caractère et s'opposant royalement aux restrictions et aux ordres de ses supérieurs. James Mason apporte un véritable plus dans le rôle d'un général respectable et ayant ses propres principes, même si j'agis de faire face aux ordres incongrues et irraisonnables. Le film se comporte comme un biopic ne montrant que le minimum des choses mais dans sa mise en scène, c'est un peu bordélique ou disons que chaque événement s'enchaîne mal. C'est bien rythmé, avec des images de guerre tenace et quelques discussions houleuses dont notamment face à Hitler, plutôt bien représenté par son interprète mais je trouve qu'il faisait un peu trop le clown de temps en temps.
  • Bande-annonce

    Silent Running (1972)

    1 h 29 min. Sortie : . Science-fiction.

    Film de Douglas Trumbull avec Bruce Dern, Cliff Potts, Ron Rifkin

    Vu le 04/04

    Un petit visuel futuriste assez affolant et qui se rapproche d'une réalité dont on peut très bien y vivre, entre la passion d'entretenir la nature et la cruauté honteuse de l'être humain bafouant les bien-faits d'une forêt. Aspect high-tech rudimentaire mais très réaliste, on nous fait témoigner d'un savoir qui tient bien la route entre la conception des vaisseaux de jardinage et les forêts crées dans l'espace. Film assez fascinant pas son personnage principal qui est prêt à tout, même au péril de sa vie, à préserver la nature et soutenu par deux braves petits robots l’obéissant à la lettre. Il est vrai qu'il ne se passe pas grand choses mais c'est comme regarder un documentaire, il faut s'attendre à des moments qui nous occupent plus que les autres.
  • Bande-annonce

    La Féline (1982)

    Cat People

    1 h 58 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de Paul Schrader avec Nastassja Kinski, Malcolm McDowell, John Heard

    Vu le 05/04

    Pas vu le film d'origine dont je ne peux pas le comparer avec ce remake mais une chose est sûre, je l'ai guère moyennement aimé. Ça ressemble presque un film de loup-garous puisque le sujet de base, celui de la transformation d'un humain en un animal légendaire pendant la nuit,est carrément la trame scénaristique de ce film, sauf que les gens se transforment en panthère noire. C'est lent, c'est étrange, c'est soporifique, j'ai eu du beaucoup de mal à m'accrocher à cette ambiance et le scénario est carrément bizarre, avec un histoire de couple familial au comportement étrange assez bidon. Seuls les moments avec la panthère noire dégage une tension frissonnante et insaisissable mais ce n'est pas suffisant mais ça manque d'ambition, c'est comme si on avait fait le minimum pour faire un honnète film, avec des effets spéciaux pas très bien maîtrisés.
  • Bande-annonce

    Le Diamant du Nil (1985)

    The Jewel of the Nile

    1 h 46 min. Sortie : . Aventure.

    Film de Lewis Teague avec Michael Douglas, Kathleen Turner, Danny DeVito

    Vu le 06/04

    Une suite dont je dirais un peu près égal au premier mais c'est un genre aventure un peu trop comique et qui manque d'une certaine dose de fun pour me conquérir royalement. C'est la base de tout film d'aventure humoristique, avec quelques scènes assez explosives comme la roulade dans un avion de chasse ou le chaos féerique final, avec un couple Michael Douglas et Kathleen Turner qui fonctionne sur des roulettes. Pas exceptionnel mais c'est assez divertissant, il ne faut pas s'attendre à plus. Il faudrait que je revois le premier pour mieux le comparer. Dans mes souvenirs, je l'avais moyennement apprécié.
  • La Crypte du dragon (2013)

    Legendary: Tomb of the Dragon

    1 h 40 min. Sortie : . Action et aventure.

    Film de Eric Styles avec Scott Adkins, Dolph Lundgren, Crystal Huang Yi

    Vu le 06/04

    Considéré comme un nanar, ce film a, pour moi, malgré son maigre budget, tout l'essence même d'un film d'aventure bien calibré. Je ne suis pas d'accord par rapport à ce que j'entends dire de ce film, on est loin d'un nanar où nous balancerait dans la gueule des effets spéciaux de qualité médiocre comme certains films le font. Il est vrai que la créature qui est traquée, comme la toute première, est faite uniquement en image de synthèse. Ce n'est pas très vivant et pas très réaliste. De plus, le scénario emprunte la même base scénaristique de tout genre d'aventure, à savoir qu'une équipe de scientifiques est engagé pour préserver l'animal, tandis qu'une autre est là pour le tuer. Dans un rôle à contre-emploi, Scott Adkins interprète avec une bonne image de lui-même un leader responsable et très engagé, face à Dolph Lundgren qui dégage une bonne présence de vilain et tirant des répliques très subtiles. Mise à part une certaine lenteur, je ne me suis pas trop ennuyé devant ce film mais c'est sûr que le réalisateur n'a pas voulu faire quelque chose d'exceptionnel. C'est juste divertissant et ça passe sans problème.
  • Bande-annonce

    Alexandre le Grand (1956)

    Alexander the Great

    2 h 21 min. Sortie : . Biopic, drame et péplum.

    Film de Robert Rossen avec Richard Burton, Fredric March, Claire Bloom

    Vu le 07/04

    Un grand péplum évoquant un Alexandre Le Grand à l'âme de conquérant bien acquit et très adroit dans ses actions et gestes royaux, avec un Richard Burton très consciencieux à l'importance de son personnage, avec une figure très convaincante. Toutefois, j'ai trouvé le film, pendant la majorité du temps, assez linéaire et les passages entre les scènes de bavardages et les batailles pas très bien ajustés. Sans compter une grande absence ou une néglige des enjeux politiques ou des principes de conquête mal ou pas du tout expliqués, j'ai comme l'impression que quelques scènes ont été retirés du montage. Décors dignes de ceux des péplums, un casting marquant bien leur présence et des batailles très réalistes et assez impressionnantes à voir.
  • Bande-annonce

    Un après-midi de chien (1975)

    Dog Day Afternoon

    2 h 05 min. Sortie : . Gangster et drame.

    Film de Sidney Lumet avec Al Pacino, John Cazale, James Broderick

    Séances de cinéma (1 salle)
    Vu le 08/04

    Un film policier où le réalisateur Sydney Lumet a su maîtriser l'art de la dialogue pour peaufiner une histoire de braquage médiatisée absolument tenace et accrocheur. Le braquage est mené par deux débutants d'une extrême prudence, dans lequel on peut trouver quelques clichés mais aussi des choses nouvelles pour rendre les choses plus intéressant à voir. Tension menée tambour battant, discussions assez tendues et un rythme qui tient bien la route, Sydney Lumet nous transporte bien dans son univers qui fait un peu huis-clos mais dégageant une atmosphère qui peut être violente à n'importe quel moment.
  • Bande-annonce

    Monte là-dessus (1923)

    Safety Last

    1 h 10 min. Sortie : . Muet et comédie.

    Film de Sam Taylor et Fred Newmeyer avec Harold Lloyd, Mildred Davis (I), Bill Strother

    Vu le 09/04

    Jamais j'aurais cru mettre une note aussi haute pour un film muet, bien que c'est le genre de production qui ne me plait pas particulièrement, pour la simple et bonne raison d'entendre la même musique pendant tout le visionnage d'un film. Ici, c'est fulgurant à voir. L'expression et les gestes des personnages sont exprimés avec une grande simplicité de compréhension et traite en bonne et due forme la corruption sociétaire qu'un simple vendeur de vêtements peut subir, sans pouvoir monter en grade aussi facilement. Quelques raccourcis un peu trop empruntés à certains endroits mais l'évolution du personnage est bien traité et on assiste à une des meilleurs séquences finales, aussi périlleuses et acrobatiques qu'elle en soit, rarement vu dans un film. L'humour est bien dosé, sans accroc et sans abus et Harold Lloyd est un cinéaste tout à fait accompli.
  • Bande-annonce

    Pierrot le fou (1965)

    1 h 50 min. Sortie : . Policier, comédie dramatique, road movie et romance.

    Film de Jean-Luc Godard avec Jean-Paul Belmondo, Anna Karina, Graziella Galvani

    Séances de cinéma (1 salle)
    Vu le 10/04

    Jean-Luc Godard semble vouloir exprimer une idéologie de la société moderne néfaste, pathétique et corrompu, à travers le parcours d'un couple s'aventurent n'importe où en France, comme des gamins lors d'une cour de récréation. C'est un film qui même le road movie et le film noir dans un contexte de liberté bien mise en évidence mais le problème...C'est que le réalisateur semble avoir réalisé son film comme s'il pouvait le faire avec une durée de deux heures, de trois heures, de quatre heures, sans voir la moindre différence. Il n'y a aucune idée, aucune étude, aucun enjeu, c'est une série d'obstacles et de situations qui mènent absolument à rien. On passe d'une scène à l'autre sans logique et sans lien, enfin s'il en y a...C'est qu'on a bien dû mal à les voir. Et je n'ai apprécié la manière comment ce film a été monté avec les voix-off à la fois lourds et inutiles, les coupages de son qui cassent impitoyablement l'ambiance et une légère dose d'intensité insignifiante. Dommage, Belmondo joue un rôle qui lui sied à merveille mais je préfère le voir jouer les durs comme Cartouche, Les Tribulations d'un Chinois en Chine ou Cent mille dollars au soleil. Et Anna Karina est une jolie femme qui a bien de l'énergie à vendre et ça fait plaisir.
  • Les 100 Fusils (1969)

    100 Rifles

    1 h 50 min. Sortie : . Aventure, guerre et western.

    Film de Tom Gries avec Jim Brown, Raquel Welch, Burt Reynolds

    Vu le 11/04

    Un western qui casse un peu les codes traditionnels de ce genre de production, il faut dire que l'image n'est pas la même que celle qu'on peut voir d'habitudes pour la simple et bonne raison que le film se déroule en Mexique. A part ça, c'est un western qui s'associe avec brio celui du genre de la guerre, avec lequel un conflit important est bien mis en place entre l'armée mexicaine et une race d'indiens. Mise à part un montage un peu brouillon et pas forcément bien architecturé, on a bien notre dose de scènes de fusillade et des personnages fort bien écrits. Trio d'acteurs remarquable avec Jim Brown, Burt Reynolds et également la sublime Raquel Weisz, dont elle n'hésite pas partager un lit avec un noir, première scène d'amour entre un noir et un blanc.
  • La Reine de Broadway (1944)

    Cover Girl

    1 h 47 min. Sortie : . Comédie musicale et romance.

    Film de Charles Vidor avec Rita Hayworth, Gene Kelly, Lee Bowman

    Vu le 12/04

    Une comédie musicale qui a ses propres bases et la même thématique que la plupart des films du même genre, sans que ce soit forcément une révolution. C'est un film assez bien animé, divertissant et très joyeux, où la chorégraphie des scènes de danse est de bonne qualité. Gene Kelly se montre toujours aussi efficace dans ses pas de danse très pro et il est très bien appuyé par la talentueuse et charmante Rita Hayworth, une excellente campagne qui se complète très bien avec ce dernier.
  • Bande-annonce

    Fourmiz (1998)

    Antz

    1 h 23 min. Sortie : . Animation, aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Eric Darnell et Tim Johnson avec Woody Allen, Dan Aykroyd, Anne Bancroft

    Vu le 12/04

    Un des premiers films de DreamWorks qui signe un bon début de maîtrise de films d'animation. Pour un premier essai, c'est bien foutu dans l'ensemble. En dehors de décors rudimentaires et de quelques limites dans les mouvements de personnages, c'est une aventure qui se regarde sans problème, avec une représentation sincère et démonstrative d'une colonne de fourmis dont la moitié sont des ouvriers, et l'autre des soldats. J'ai bien aimé comment ils ont représenté le monde des insectes en rapport avec le notre, ça dévoile une dimension très humaine. Un joyeux petit divertissement familial, avec tous les ingrédients de base, à savoir un héros pas très malin, un méchant se croyant supérieur à tout, une princesse dans le cœur de l'histoire et un enjeu considérable.
  • Bande-annonce

    Jersey Boys (2014)

    2 h 14 min. Sortie : . Biopic, drame et comédie musicale.

    Film de Clint Eastwood avec John Lloyd Young, Vincent Piazza, Erich Bergen

    Séances de cinéma (1 salle)
    Vu le 13/04

    Une nouvelle réalisation de Clint Eastwood dont ce dernier s'est très bien mis en évidence une ou plusieurs personnalités, comme il l'a fait pour ce groupe mythique de chanteurs des années 60. Toutefois, je trouve que ça va un peu trop loin dans certaines scènes et Clint ne semble pas aussi bien maîtrisée la comédie musicale que les films de genre thriller ou policier. On voit bien ce qui caractérise le groupe de chanteurs et des inconvénients qui vont avec, en particulier ce que le meneur prétentieux et grande gueule leur fait subir sans être conscient de ses conneries. Esthétiquement, c'est beau et les décors des années 60 sont bien reconstruits mais j'ai toujours eu l'impression qu'il manque quelque chose. L'évolution du groupe est bien structurée mais en visionnant ce film, on dirait qu'on saute des étapes. Les problèmes ne sont pas bien mis en avant, en particulier pour chaque chanteur. Il en y a qui sont mieux représentés que d'autres et c'est un peu dommage qu'ils soient passés à la trappe. Concernant les chansons, comme je l'ai dit, les scènes musicales sont assez divertissantes mais Clint ne parvient pas à dégager la même énergie que celle des vraies comédies musicales. C'est plaisant mais ce n'est pas ce qu'on a vu de mieux.