2020 en BD / mangas

Avatar VinnieJones Liste de

9 bd

par VinnieJones

Je lis peu et lentement , donc c'est un peu ambitieux pour moi de découper cette liste par année , mais on va quand même tenter le coup

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Death Note, tome 1 (2007)

    Sortie : .

    Manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba

    J'avais déjà lu le tome 1 il y a quelques temps sans pour autant donner suite , malgré la bonne impression globale qu'il m'avait laissé. Pas de hasard, je pense que je l'avais clairement surévalué. j'ai lu très peu de shonen, mais malgré de bonne idées ce tome 1 est quand même très concon. L'idéee est bonne , mais le personnage de Light est insupportable , et les péripéties / conclusions de L sont bien tirées par les cheveux. Sans parler des scènes à interpol, risible. Le comble du ridicule étant atteint quand L "piège" Light en l'obligeant à tuer quelqu'un en lui faisant penser que c'était lui. Et il y a un vrai problème de rythme, Ôba attaquant son récit tambour battant , mais l'univers développé est tellement riche qu'il est obligé de faire des grandes plages d'exposition pour compenser. Après le design de Ryuk est vraiment bon , le thème est intéressant et je vais laisser une chance au manga maintenant que l'exposition est finie. Ne jamais juger une série sur son pilote.
  • Death Note, tome 2 (2007)

    Sortie : .

    Manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba

    Alors je suis rassuré , parce que déjà il y a moins d'exposition (même si il fallait passer par là) , mais surtout parce qu'en fait on comprend que c'est Light le méchant de l'histoire. C'est même carrément un véritable psychopathe. C'était malin de suivre son point de vue au début et de le faire passer pour le "héros" , parce que ça sème le doute dans notre esprit du coup. Je ne sais pas si c'était totalement volontaire de la part de l'auteur , mais c'est bien vu en tous cas (à confirmer). Sinon pour parler de l'histoire le développement est intéressant , en particulier celui des personnages De L et de Naomi. C'est un peu bizarre de faire passer Ryuk pour un simplet et il y a toujours des énormes ficelles assez gênantes parfois , mais au moins je suis accroché.
  • Death Note, tome 3 (2007)

    Sortie : .

    Manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba

    Les doutes reviennent après ce tome. Le problème c'est que ça va très vite , trop vite. Le développement des personnages est minime , on ne sait toujours pas pourquoi Light fait ça au final. On sait juste qu'il est parfait, il est beau , c'est l'homme le plus intelligent du monde et il est super fort au tennis. Et ce rapprochement avec L est totalement artificiel et abusé (les 2 premiers à avoir la note maximale à l'université, comme par hasard ! ). Et il y a toujours des raccourcis absolument invraisemblables, ok ce sont tous les 2 des génies , mais les énormes ficelles pour faire avancer ton récit ça va 5 minutes. Après c'est quand même addictif , on veut connaitre la suite, et ce cliffhanger avec un nouveau Kira est assez intrigant (même si encore une fois tout va trop vite!)
  • Death Note, tome 4 (2007)

    Sortie : .

    Manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba

    Toujours aussi incohérent , avec un scénario très puéril et tiré par les cheveux , mais il faut le dire , toujours autant addictif. Le suspense est assez tendu à plusieurs moments et ça suffit à gommer (ou au moins atténuer) les points les plus agaçants
  • Death Note, tome 5 (2007)

    Sortie : .

    Manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba

    Etrange ce virage avec un Light amnésique et ce conseil de banquiers maléfiques improbables. Toujours aussi addictif cependant
  • Shangri-la (2016)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Mathieu Bablet

    C'est presque un 9. Malgré des personnages assez superficiels et un discours sur la société de consommation surligné toutes les 2 pages c'est un vrai coup de coeur. Déjà le dessin est magnifique, à la hauteur d'un BLAME dans la dépiction d'un univers fait de couloirs métalliques, et avec un sens de grandiose assez ébouriffant lorsque le besoin s'en fait sentir. L'album est magnifique et à ce titre quelques cases sont à couper le souffle. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi violent (certaines cases difficilement soutenables) et le final sombre et désespéré m'a laissé groggy.
  • Death Note, tome 6 (2007)

    Sortie : .

    Manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba

    Un tome grotesque, à l'image de ce chapitre où Light et expliquent en détail leur plan, qui se reproduit à l'identique le chapitre d'après, quel intérêt? La cavale finale et la perspective de passer à autre chose après l'arrestation de Kira rendent quand même ce volume acceptable
  • Death Note, tome 7 (2007)

    Sortie : .

    Manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba

    Ah enfin un coup de collier. Très bon virage vers la deuxième phase de cette série, où on est enfin débarrassé de cette intrigue concernant le conseil de banquier, et surtout de cet affronteent Light / L qui devenait absurde à force. De la tension, du suspense, ça y est je suis à nouveau à bord.
  • Death Note, tome 8 (2008)

    Sortie : .

    Manga de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba

    Hormis la scène de l'atterrissage d'avion , d'une connerie sans borne, c'est toujours aussi haletant. Il y a quelques raccourcis très adolescents en fait, très naïf vis à vis de la manière dont le monde fonctionne (le président des US qui gère les trucs en solo), je ne sais pas si c'est conscient pour toucher un public jeune ou si c'est Oba qui est simplement un peu concon.