A la découverte du Donjon : Albums annotés par chronologie du récit (en construction)

Avatar Mr_Step Liste de

32 bd

par Mr_Step

Liste qui a vocation à s'agrandir puisque je n'ai pas encore lu tous les albums et que Sfar et Trondheim semblent vouloir remettre le couvert prochainement... Les chiffres en annotations correspondent aux "niveaux" de l'histoire de Donjon, sorte de chronologie propre à la série.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Le Grand Animateur - Donjon Monsters, tome 11 (2007)

    Sortie : septembre 2007.

    BD franco-belge de Stanislas Barthélémy, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (-400) Un album à ne conseiller qu'aux lecteurs confirmés de la série qui pourront saisir les clins d’œil plus ou moins fins des auteurs. S'il est plaisant de découvrir les sombres origines du duché de Vaucanson et les premières manifestations des objets du destin, le tout est trop condensé pour constituer une véritable aventure indépendante du reste de l'univers de Sfar et Trondheim. Le dessin minimaliste de Barthélémy sied en tout cas à cette époque reculée de la légende du Donjon...
  • La Chemise de la nuit - Donjon Potron-Minet, tome -99 (1999)

    Sortie : novembre 1999.

    BD franco-belge de Christophe Blain, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    ERE POTRON-MINET : La jeunesse de Hyacinyhe de Cavalière avant le Donjon.

    (-99) Les débuts de Hyacinthe de Cavallère, futur gardien du Donjon, en tant que justicier de la nuit. L'humour est parfaitement dosé et l'ambiance sombre de la série Potron-Minet s'installe, lentement mais surement... Les dessins de Blain se marient superbement à cette ère faite de combats d'épées, de magouilles politiques et de nobles sur le déclin. Un des tous meilleurs du Donjon.
  • Un justicier dans l'ennui - Donjon Potron-Minet, tome -98 (2001)

    Sortie : avril 2001.

    BD franco-belge de Christophe Blain, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (-98) Un second tome dans la lignée du premier qui met en scène un Hyacinthe partagé entre ses études et son identité nocturne. Les nouveaux personnages sont attachants, l'atmosphère toujours aussi réussie, et le lecteur a plaisir à tisser des liens avec l'époque "Zenith".
  • La Nuit du tombeur - Donjon Monsters, tome 5 (2003)

    Sortie : avril 2003.

    BD franco-belge de Jean-Emmanuel Vermot Desroches, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (-97) Un très bon tome de la saga "Monsters", série transversale qui prend place dans chacune des époques (et entre elles) du Donjon. C'est le personnage de Horous qui est au centre de ce récit qui mêle le glauque à l'hilarant. En résumé, une BD assez indissociable de la saga Potron-Minet tant elle s'en approprie l'essence.
  • Une jeunesse qui s'enfuit - Donjon Potron-Minet, tome -97 (2003)

    Sortie : mai 2003.

    BD franco-belge de Christophe Blain, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (-97) Un troisième tome qui fait évoluer à grands pas le personnage de Hyacinthe, mais qui n'a pas pour lui l'effet de surprise qui a profité à ses prédécesseurs. La sexualité et le meurtre se taillent une part toujours plus grande dans l'univers dépressif de "Potron-Minet", et ce n'est pas près de s'arrêter... C'est bon, bien ficelé, bien dessiné, et essentiel pour la suite. Du Donjon de qualité, sans bavures.
  • Mon fils le tueur - Donjon Monsters, tome 7 (2003)

    Sortie : septembre 2003.

    BD franco-belge de Blutch, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (-90) Le second "Monsters" qui prend place dans l'ère "Potron-Minet" narre la rencontre entre un tout jeune Marvin et un Hyacinthe devenu un comte capricieux et désabusé. Le graphisme magnifique de Blutch est sans doute LE gros point fort du tome qui déroule une intrigue assez classique mais nécessaire à la compréhension de petites choses dans l'univers Donjon (les origines de Cochon-Ville). La relation entre Marvin et sa mère est véritablement touchante.
  • Crève-cœur - Donjon Monsters, tome 8 (2004)

    Sortie : janvier 2004.

    BD franco-belge de Carlos Nine, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (-85) Dernier "Monsters" de cette époque, "Crève-coeur" divise. Pour ma part, j'ai été partagé entre ennui poli (la narration en voix-off redondante) et fascination morbide (la noirceur et la violence psychologique qui se dégagent de la lecture). Le dessin très stylisé de Carlos Nine est au service des (més)aventures d'Alexandra, l'assassin reptile amante de Hyacinthe. Sans doute pas un tome prioritaire, mais une petite curiosité expérimentale qui achève de prouver que "Donjon" est une saga aux multiples facettes.
  • Après la pluie - Donjon Potron-Minet, tome -84 (2006)

    Sortie : mai 2006.

    BD franco-belge de Christophe Blain, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (-84) Le grand chef-d'oeuvre de la série, pour moi (jusqu'ici). Le dessin de Blain n'a jamais été aussi magnifique, l'histoire est apocalyptique, les personnages complètement brisés... C'est juste beau de noirceur. Le ton désabusé se ressent dans l'humour, trash au possible ("Un attroupement ! Peut-être qu'ils distribuent de la nourriture ! Ah non... ils sont en train de violer quelqu'un.")
    Des pistes sont lancées vers toutes les époques de la série, l'épique côtoie le pathétique... De la grande BD.
  • Sans un bruit - Donjon Potron-Minet, tome -83 (2008)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Christophe Gaultier, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (-83) La frustrante conclusion de Potron-Minet est également très bonne. Le scénario est un peu redondant (des personnages prisonniers, des plans pour les délivrer, des péripéties...), mais la sauce prend finalement bien tant ce tome reste dans la veine sombre et désespérée de son prédécesseur. Beaucoup de questions distillées tout au long de "Zenith" restent en suspens...
  • Jean-Jean la terreur - Donjon Monsters, tome 1 (2001)

    Sortie : mai 2001.

    BD franco-belge de Mazan, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    ERE ZENITH : L'âge d'or du Donjon et son progressif déclin.

    (-4) Un drôle de voyage assez plaisant en compagnie de créatures aussi atroces qu'attachantes. Ce tome est truffé de références aux "Donjon Zenith", toutes bienvenues et souvent très drôles. Il est également le premier à mettre en scène le détestable Guillaume De La Cour. Niveau dessin, je trouve le trait de Mazan assez anecdotique mais pas désagréable.
  • Cœur de canard - Donjon Zénith, tome 1 (1998)

    Sortie : mars 1998.

    BD franco-belge de Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (1) Le tome par lequel il faut commencer. Celui qui pose les bases de l'univers. Le dessin naïf et coloré de Trondheim me plaît personnellement beaucoup. L'humour est excellent, totalement absurde, les personnages hauts en couleur et originaux... Le maître du Donjon (Hyacinthe), Herbert le canard et Marvin le dragon n'ont pas fini de nous faire marrer, de nous intriguer, de nous toucher.
  • Un donjon de trop - Donjon Parade, tome 1 (2000)

    Sortie : septembre 2000.

    BD franco-belge de Manu Larcenet, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (1,5) Accompagnés de Larcenet au dessin, Trondheim et Sfar déploient l'humour qui a fait le succès des premiers tomes de "Zénith", avec une approche plus potache et enfantine. Une aventure légère et agréable qui a le mérite de nous faire visiter les coulisses de la gestion du Donjon, aspect au fort potentiel humoristique que les auteurs ne traitent qu'en surface dans la série principale.
  • Le Roi de la bagarre - Donjon Zénith, tome 2 (1998)

    Sortie : novembre 1998.

    BD franco-belge de Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (2) Un second "Zenith" tout bonnement hilarant et excellent. Le personnage d'Herbert gagne en profondeur en maîtrisant l'art de la bagarre et perd peu à peu son côté niais et inoffensif (surtout lorsque l'on met ce tome en miroir avec le début de la saga "Crespuscule"...). Les péripéties sont déjantées tout en prenant un caractère plus grave que dans le premier tome.
  • La Princesse des barbares - Donjon Zénith, tome 3 (2000)

    Sortie : février 2000.

    BD franco-belge de Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (3) Encore un très bon album de l'ère "Zenith". Le mix entre le dessin de Trondheim et l'humour décapant du tandem fait une fois de plus des merveilles. De nouveaux personnages font leur entrée, annonçant une phase un peu plus sombre de la saga jusqu'alors très légère.
  • Le Géant qui pleure - Donjon Monsters, tome 2 (2001)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Jean-Christophe Menu, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (3,5) Un tome assez unique. L'absurde et la mélancolie sont poussés dans leurs derniers retranchements. Le dessin de Menu, assez grossier au premier abord, en décalage avec le tragique de l'histoire du pauvre géant, confère à cette BD une aura dérangeante. Sans doute l'opus le plus cruel de la période "Zenith".
  • Sortilège et Avatar - Donjon Zénith, tome 4 (2002)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (4) Un tome nécessaire à l'intrigue globale et qui sert de passerelle entre les différentes époques, notamment avec l'apparition de De la Cour, des automates du Vaucanson, et des magiciens. S'il reste très agréable, il ne surprend pas autant que ses prédécesseurs
  • Un mariage à part - Donjon Zénith, tome 5 (2006)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Gilles Roussel (Boulet), Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (5) Le plus faible de cette période, selon moi. Le dessin de Boulet, bien que techniquement remarquable, ne me touche pas vraiment et me rend plus hermétique aux blagues. Niveau histoire, ce tome est la suite logique de "Sortilège et avatar" et donne une place centrale à la princesse Isis et au retors Guillaume De la Cour.
  • Retour en fanfare - Donjon Zénith, tome 6 (2007)

    Sortie : novembre 2007.

    BD franco-belge de Gilles Roussel (Boulet), Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (6) Encore une conclusion de saga frustrante... J'espère de tout coeur que la réanimation récente du projet sera l'occasion de combler certains vides.
    Pris en tant que tel, le tome est plutôt bon et achève de transformer Herbert en anti-héros, placé au coeur de dilemmes et d'intrigues insoupçonnables dans les premiers temps de la série "Zenith".
  • Le Grimoire de l'inventeur - Donjon Monsters, tome 12 (2008)

    Sortie : janvier 2008.

    BD franco-belge de Nicolas Kéramidas, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (7) Un "Donjon Monsters" qui semble faire office de conclusion officieuse à la saga "Zenith". L'attachant professeur Cormor est au centre d'une aventure, assez condensée et parfois confuse, tournant autour des automates du Vaucanson. Ce tome répond parfaitement au "grand animateur" et prouve une fois de plus la richesse de cet univers minutieusement construit. Reste que les péripéties sont un peu survolées, et les personnages secondaires peu exploités. Mais cette "compilation" a aussi du bon, puisqu'elle nous permet de retrouver pour la dernière fois les Herbert et Marvin de l'ère Zenith.
  • Du ramdam chez les brasseurs - Donjon Monsters, tome 6 (2003)

    Sortie : juin 2003.

    BD franco-belge de Yoann, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (40) Un excellent "Donjon Monsters" qui met en scène Grogro, un sympathique monstre un peu débile du Donjon et qui fait office de transition avec l'époque "Crépuscule" (un personnage phare apparaît ici pour la première fois). Le dessin de Yoann ("Toto l'ornithorynque") est magnifique, profond et chaud. L'humour est complètement déjanté et rappelle les premiers temps de "Zenith". Du grand Donjon.
  • Les Profondeurs - Donjon Monsters, tome 9 (2004)

    Sortie : août 2004.

    BD franco-belge de Patrice Killoffer, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    ERE CREPUSCULE : Terra Amata, la planète de l'univers Donjon a cessé de tourner. Le grand Khân règne impitoyablement sur les survivants d'un monde post-apocalyptique...

    (75) Sans doute le plus trash de toute la série, ce tome est également loin d'être le meilleur. Il narre les malheurs d'une jeune créature aquatique, contrainte de s'enrôler dans l'armée du Khân après le meurtre de ses parents par les soldats du tyran. Au programme, meurtres, viols, têtes tranchées, etc... Un sentiment de malaise se dégage à la lecture, comme si cette violence était finalement assez gratuite. Le malaise est amplifié par le dessin de Killoffer, peu lisible à mon goût. Ce "Monsters" pose le contexte de l'ère "Crépuscule" de manière originale, à défaut de présenter une aventure vraiment prenante.
  • Des soldats d'honneur - Donjon Monsters, tome 10 (2006)

    Sortie : janvier 2006.

    BD franco-belge de Frédéric Bézian, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (95) La noirceur et la mélancolie de ce "Monsters" rappellent les plus grandes heures de "Potron-Minet". La rencontre entre le dessin stylisé mais rugueux de Bézian et un mode de narration original (uniquement de la voix-off, pas de dialogues) fait des merveilles. Ici, on nous raconte la tragique histoire de deux frères dragons, soldats de l'armée du Khân, tiraillées entre l'amour fraternel et le sens du devoir. Le narrateur est bouleversant de naïveté et de résignation. Un très beau Donjon.
  • Le Cimetière des dragons - Donjon Crépuscule, tome 101 (1999)

    Sortie : avril 1999.

    BD franco-belge de Joann Sfar et Lewis Trondheim

    (101) Un tome qui initie sobrement la série "Crépuscule". Le dessin de Sfar s'accorde parfaitement avec cette vision aride et déformée de Terra Amata. Un vieux dragon pâle et aveugle, vite rejoint dans sa quête par un jeune lapin rouge armé d'une énorme épée et d'une petite chauve-souris, se lance dans une longue épopée... Trondheim distille sporadiquement l'humour propre au projet Donjon mais les bases sont posées : le futur est sombre.
  • Le Volcan des Vaucanson - Donjon Crépuscule, tome 102 (2001)

    Sortie : mars 2001.

    BD franco-belge de Joann Sfar et Lewis Trondheim

    (102) Le trait brouillon et distordu de Sfar sied décidément bien à cette époque désolée du Donjon. Ce tome est aussi enthousiasmant que son prédécesseur, et ramène de nombreux personnages de "Zenith" pour notre plus grand plaisir Le duo Roi Poussière/Marrvin rouge fonctionne bien et on éprouve un progressif attachement pour les personnages.
  • Armaggedon - Donjon Crépuscule, tome 103 (2002)

    Sortie : avril 2002.

    BD franco-belge de Joann Sfar et Lewis Trondheim

    (103 - 1/3) Le dernier "Donjon Crépuscule" dessiné par Sfar est également son plus impressionnant. Le cataclysme qui frappe Terra Amata est pour lui l'occasion d'expérimenter avec l'organisation et le découpage des cases. Au programme, une bataille épique, l'apocalypse, et les errements du Roi Poussière et de son compagnon un peu lourd, le mage camé Gilberto. Les révélations sur le Roi Poussière sont bouleversantes...
  • La Carte majeure - Donjon Monsters, tome 3 (2002)

    Sortie : décembre 2002.

    BD franco-belge de Andreas, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (103 - 2/3) Second volet du triptyque "Armaggedon", c'est aussi le moins intéressant. L'action se déroule parallèlement au tome précédent et met en scène Marvin Rouge qui doit accomplir une importante mission dans un monde méconnaissable. Je suis pas très fan du dessin un peu simpliste d'Andreas, et le scénario n'apporte vraiment pas grand chose. Ça reste agréable à la lecture, et on s'amuse à assembler les 2 premières pièces de ce puzzle.
  • Le Noir Seigneur - Donjon Monsters, tome 4 (2003)

    Sortie : février 2003.

    BD franco-belge de Stéphane Blanquet, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (103 - 3/3) Dernier tome de cette mini-trilogie. Les événements sont cette fois vus du point de vue du Grand Khân, las du lourd fardeau qui pèse sur ses épaules, et prêt à reprendre son ancienne identité, bien connue des lecteurs... Le dessin de Stéphane Blanquet retranscrit bien l'environnement glauque dans lequel évolue le personnage. L'humour et la mélancolie s'immiscent finement dans ce très bon tome intimiste qui marque un véritable pivot dans la saga.
  • Le Dojo du lagon - Donjon Crépuscule, tome 104 (2005)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Kerascoët, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (104) Un tome bien sympathique et touchant, mais qui semble un peu "gratuit". Le Roi Poussière, accompagné de Marvin Rouge, est à la recherche de sa progéniture, ce qui donne lieu à des situations aussi absurdes qu'attendrissantes. Kerascoët, moins brouillon que Sfar, insuffle une touche de clarté inattendue à la branche "Crépuscule".
  • Les Nouveaux Centurions - Donjon Crépuscule, tome 105 (2006)

    Sortie : octobre 2006.

    BD franco-belge de Kerascoët, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (105) Un des tous meilleurs tomes de l'ère crépuscule. Le dessin de Kerascoët prend de l'ampleur et s'affirme comme une évidence. Au delà d'une intrigue de complots et de résistance somme toute classique, les auteurs développent avec une grande finesse les relations entre les personnages, qui nous semblent ici plus humains que jamais. Une belle réussite.
  • Révolutions - Donjon Crépuscule, tome 106 (2009)

    Sortie : .

    BD franco-belge de Obion, Lewis Trondheim et Joann Sfar

    (106) Bien étrange tome que ce "Révolutions". Il n'apporte quasiment rien de nouveau à l'intrigue complexe de la saga "Crépuscule" post-Armaggedon, mais reste centré sur les (més)aventures du Roi Poussière et de Marvin Rouge. Il se dégage de cet opus une certaine poésie, teintée d'une vision pessimiste des rapports entre dominés et dominants. Sfar et Trondheim sacrifient, le temps d'un livre, la grande épopée pour nous livrer un one-shot riche en significations, étrangement sérieux et dérangeant. Une surprise bienvenue.
  • 1
  • 2