👋   Pour votre plus grand bonheur, SensCritique déménage ses serveurs. Du coup, ça va peut-être un peu bugger. Déso pas déso.

Années folles !

Avatar Senscritchaiev Liste de

20 livres

par Senscritchaiev

Dans la série littérature en saucisson, les années 1920-1929
Quelques instantanés pour saisir un monde en pleine ivresse

Fin de siècle ! : https://frama.link/findesiecle
Belle époque ! : https://frama.link/bellepoque

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1

    La jeune fille verte (1920)

    Sortie : 1920. Roman.

    Livre de Paul-Jean Toulet

    Encore un titre un peu raté (je n’ai pas compris d’ailleurs qui était cette jeune fille verte dans l’histoire) pour un roman très joliment troussé. Une « comédie de caractères » qui se déroule en plein Béarn, avec curés, notaires, adultères et garden parties, mais relevée par une écriture admirablement forgée : arabesques, volutes et tourbillons Belle Époque, Toulet est dans la place, et il sait y faire ! Période bénie pour la prose française, derniers feux d’artifices qui disparaîtront bientôt dans les décombres de la seconde guerre mondiale.
  • 2

    Anicet (1921)

    Sortie : 1921. Roman.

    Livre de Louis Aragon

  • 3

    Sur le fleuve amour (1922)

    Sortie : 1922. Roman.

    Livre de Joseph Delteil

  • 4

    Polycéphale et Madame (1922)

    Sortie : 1922. Roman.

    Livre de Ramón Gómez de la Serna

  • 5

    Kangourou (1923)

    Kangaroo

    Sortie : 1923. Roman.

    Livre de D. H. Lawrence

  • 6

    L'Inimitable Jeeves (1923)

    The Inimitable Jeeves

    Sortie : 1923. Roman.

    Livre de P.G. Wodehouse

  • 7

    Le bal du comte d'Orgel (1924)

    Sortie : 1924. Roman.

    Livre de Raymond Radiguet

  • 8

    L'Europe galante (1925)

    Sortie : 1925. Roman.

    Livre de Paul Morand

    C'est une affaire entendue : Morand me fascine, me caresse, m'émeut, me fait rire, bref dans toutes les acceptions du terme me séduit. Et c'est pas avec cette Europe galante que les choses risquaient de se calmer, puisqu'ici il écrit depuis et sur les Années Folles. In media res, avec l’acuité et l'intelligence qu'on lui connait. Plus la légèreté, l'ironie, la maitrise, l'émotion, la poésie qui sont toujours les siennes.
    Ouais, j'arrête, je sais bien qu'un homme amoureux - fût-ce d'un style - n'est jamais cru. N'empêche une chose m'a frappé à la lecture de ces 14 petites merveilles : c'est la ressemblance entre Cendrars et Morand. L'un est plus écorché que l'autre, moins mondain, plus direct peut-être, mais les deux sont de grands aristocrates, de la langue et du coeur, des vrais aristocrates dans l'acception nietzschéenne du terme, sans cesse ouverts aux autres mais ne se reposant que sur eux-même, et traversant le monde avec des yeux émerveillés, toujours et malgré tout.
  • 9

    Manhattan Transfer (1925)

    Sortie : 1925. Roman.

    Livre de John Dos Passos

    J'avoue, pendant les 30 première pages, c'est uniquement la réputation du livre qui m'a empêché d'abandonner ma lecture. Et puis soudain, sans crier gare, la sauce a pris, et passant d'un désarroi complet à une excitation grandissante, je n’ai plus pu lâcher le livre, ce qui m’arrive rarement. Ce mélange d’incroyable pessimisme et de tristesse pudique, cette façon unique que Dos Passos a de mêler les voix, les scènes, les personnages, dans un rythme syncopé tenant à la fois du jazz et du montage vertovien m’a subjugué, bouleversé, conquis. Dos Passos est à la fois très sobre, très retenu, et complètement au coeur des choses. Les aventures de ses héros n’ont rien de saillant, et j’imagine à quel point il doit être facile de ne pas s’intéresser à cette longue plongée dans l’absurde condition humaine, très loin par exemple de la brillance d’un Steinbeck. Moi ça m’a fait l’effet de ces tableaux du XVIIe où la nature est foisonnante, torturée, les couleurs bouillonnent, et rendrait presque imperceptible les minuscules personnages tapis dans les recoins, qui d’apparaitre si peu en prennent une force démultipliée. John, tu m’as bien eu.
  • 10

    Gatsby le magnifique (1925)

    The Great Gatsby

    Sortie : 1925. Roman.

    Livre de F. Scott Fitzgerald

  • 11

    La Tigresse (1925)

    Die Tigerin

    Sortie : 1925. Roman.

    Livre de Walter Serner

    C’est chouette de se dire qu’on peut toujours être surpris, quel que soit le nombre de livres qu’on lise/qu’on ait lu. Un tonneau des Danaïdes, mais en bien. Parce que, bien que totalement inconnu, ce bouquin est génial, en tout cas si on aime l’idée d’une rencontre hors du commun : les marlous parisiens (putes, escrocs, indics, nuits de Montmartre) plongés dans une intrigue digne d’Henry James (mensonges, dialogues alambiqués, histoires d’amour à double fond, casino de Monte Carlo). Oui Henry James, rien de moins, ce qui pour moi est beaucoup ! A l'arrivée, ça donne un mélange proprement hallucinant, alliant la description la plus gouailleuse à l’analyse psychologique la plus précise, je ne pensais pas que ça existait. Bon, je sais, dit comme ça personne ne va le lire maintenant. Pauvre Serner !
  • 12

    Les Faux-Monnayeurs (1925)

    Sortie : 1925. Roman.

    Livre de André Gide

  • 13

    Moravagine (1926)

    Sortie : 1926. Roman.

    Livre de Blaise Cendrars

  • 14

    La danse pieuse (1926)

    Der fromme Tanz : Das Abenteuerbuch einer Jugend

    Sortie : 1926. Roman.

    Livre de Klaus Mann

    Ok certaines choses ont un peu vieilli, certaines passages sont un peu maladroitement lyriques, certains sentiments sont un peu trop romantiquement exprimés, mais quoi, Klaus n’avait même pas 20 ans quand il a écrit ce premier roman, qui décrit les années d’apprentissage d’un Wilhem Meister des années 20, perdu dans Berlin interlope et corrupteur. Reste un texte brûlant de sincérité et de sensibilité, en prise avec les malaises d’une génération coincée entre deux guerres mondiales, l’ancienne qui a tout détruit derrière elle, et la prochaine que les esprits alertes sentent déjà arriver. Comment aimer, comment créer, comment vivre, quand on sent qu’on danse sur un volcan ?
  • 15

    Vers le phare (1927)

    To the Lighthouse

    Sortie : 1927. Roman.

    Livre de Virginia Woolf

  • 16

    Les New-Yorkaises (1927)

    Midnight Sleep

    Sortie : 1927. Roman.

    Livre de Edith Wharton

  • 17

    Lucia à Londres (1927)

    Sortie : 1927.

    Livre de E.F. Benson

  • 18

    Tous les conspirateurs (1928)

    Sortie : 1928. Roman.

    Livre de Christopher Isherwood

  • 19

    Berlin Alexanderplatz (1929)

    Sortie : 1929. Roman.

    Livre de Alfred Döblin

  • 20