Bechdel Test: Enhanced

Avatar Spark Liste de

35 films

par Spark

Le test de Bechdel – mis en place par Alison Bechdel, dessinatrice – permet d'évaluer la présence féminine dans un film grâce à trois questions simples :
1. Y a-t-il au moins deux personnages féminins portant des noms ?
2. Ces deux femmes se parlent-elles ?
3. Leur conversation porte-t-elle sur un sujet autre qu'un personnage masculin ?

Partant de ce test, j'ai décidé de faire une liste regroupant les films que j'ai vus (j'insiste sur ce point, pour les propositions ultérieures) et qui réussissent ce test. Je pousse la liste un peu plus loin, en n'y incluant que des films dont le personnage principal est une femme.
Par exemple, Darling met en scène une protagoniste féminine, mais ne passe à ma connaissance pas le test de Bechdel. Il ne fait donc pas partie de cette liste. Les deux conditions doivent être réunies.

J'ai ensuite recoupé cette liste en 4 sous-catégories distinctes :
- L'alliance fait la force
- Les femmes et le sexe/le genre
- Les survivantes
- Les histoires qui pourraient être campées par un héros
Les explications sont plus bas.

J'ai dû écarter un nombre restreint d'œuvres, qui répondaient à mes deux critères, lorsque je n'arrivais pas à les faire rentrer dans une des catégories suivantes. Mary Poppins par exemple a pour héroïne une femme, qui parle avec d'autres femmes qui ont un nom, de sujets autres que des personnages masculins, mais je ne voyais pas où le placer ici.
_________________________________________________________________________

**L'alliance fait la force**
Ces films présentent des amitiés féminines centrales et/ou sont les portraits de femmes qui s'allient pour faire face à des situations difficiles.
Souvent, leur vie est merdique. Souvent, elles gardent la tête haute. Souvent, ça finit mal.

**Les femmes et le sexe/le genre**
C'est parfois l'occasion de montrer des nénés et des culs. Mais c'est plus souvent une démarche honnête d'un auteur qui a souhaité abordé la question de la sexualité féminine ou, plus largement, de la place du genre féminin dans la société. On retrouve aussi dans cette catégorie les films qui traitent de la prostitution masculine ; je n'ai pas réussi à leur trouver de place plus appropriée.
Y'a des viols, des comportements autodestructeurs, et de la sublimation de la féminité plus ou moins pêle-mêle.

**Les survivantes**
Ces films dépeignent des histoires de merde qui sont arrivées à des femmes, pour la principale raison qu'elles ont un vagin. D'où le VJP : le Vagina Jinx Potential = le potentiel de loose de propriété d'un vagin.
Souvent, il y a du pathos. Souvent, c'est tiré d'une histoire vraie. Toujours, c'est dépeint dans un environnement qui est un « ailleurs » (autre temps, autre pays, autre milieu social) parce que les femmes, chez nous Blancs Occidentaux, elles sont bien traitées. Ces problèmes sont propres aux colons du XVIIIème siècle, aux Arabes ou aux bénéficiaires d'aides sociales.

**Les histoires qui pourraient être campées par un héros**
Des histoires légères pour changer. Ces (rares) films placent en protagonistes des femmes, mais ça aurait tout aussi bien pu être des hommes (enfin, presque).
On retrouve des histoires initiatiques, des portraits sociologiques (souvent justes) et... bizarrement, des films d'horreur. Qui a dit que le cinéma de genre était une sous-culture qui tourne en rond ?
_________________________________________________________________________

Je précise quand même que les descriptions de mes œuvres contiennent parfois des spoils. A vos risques et périls si vous voulez lire celles des films que vous n'avez pas vus. Inutile de préciser aussi qu'il est possible que certains films chevauchent plusieurs catégories. Dans ces cas-là, j'ai essayé de les placer dans la plus représentative.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    Thelma et Louise (1991)

    Thelma and Louise

    2 h 09 min. Sortie : . Road movie, drame et aventure.

    Film de Ridley Scott avec Susan Sarandon, Geena Davis, Harvey Keitel

    **L'alliance fait la force**
    Le mètre-étalon du genre. (A mon avis) le plus beau film d'amitié de l'histoire du cinéma, à ma connaissance le seul vrai film d'amitié femme-femme. Thelma et Louise, qui ont une vie moyenne, la transcendent grâce à leur amitié. Elles sont sublimes et elles donnent le sourire.
  • Bande-annonce

    Volver (2006)

    2 h 01 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Pedro Almodovar avec Penélope Cruz, Carmen Maura, Lola Dueñas

    **L'alliance fait la force**
    Un film féminin à 2000%, mettant en scène plusieurs générations de femmes, toutes plus admirables les unes que les autres, et pourtant tellement banales.
    En bonus, du viol mais pas de pathos.
  • Bande-annonce

    Monster (2003)

    1 h 49 min. Sortie : . Biopic, drame, thriller et romance.

    Film de Patty Jenkins avec Charlize Theron, Christina Ricci, Bruce Dern

    **L'alliance fait la force**
    Monster c'est de la VDM en barres, des camionneuses à l'opposé total de l'image d'Epinal de la lesbienne lipstick. Ça va laisser tous les crevards en attente d'une scène de nénés sur le bord de la route mais... va-t-on s'en plaindre ?
    Malgré cette noirceur et ce glauque, les deux héroïnes sont magnifiques parce qu'aussi fortes que désespérées.
  • Bande-annonce

    Mulholland Drive (2001)

    Mulholland Dr.

    2 h 27 min. Sortie : . Drame, thriller et romance.

    Film de David Lynch avec Naomi Watts, Laura Elena Harring, Ann Miller

    *L'alliance fait la force**
    Difficile de placer Mullholland Drive après Monster dans cette liste. Ce film est sujet à discussion, mais reste qu'il présente deux personnages principaux féminins, qui vont (dans un premier temps) se venir en aide face à une situation qui les dépasse.
    On n'échappe pas aux clichés de la mignonne blonde totalement victime et vulnérable, et de la plantureuse brune protectrice, qui se révèle être une belle garce.
  • Bande-annonce

    Teeth (2008)

    1 h 36 min. Sortie : . Comédie et Épouvante-horreur.

    Film de Mitchell Lichtenstein avec Jess Weixler, John Hensley, Josh Pais

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Une héroïne cruchonne et complètement inculte. Qui découvre que son vagin est une arme.
    Quelle plus belle métaphore de la puberté féminine ?
  • Bande-annonce

    Borderline (2008)

    Sortie : . Drame.

    Film de Lyne Charlebois avec Isabelle Blais et Jean-Hugues Anglade

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Une héroïne ayant des troubles de la personnalité, une mère folle, une dépendance au sexe et une incapacité à s'attacher à un homme autre que marié. On est pas mal pour poser les bases d'un film rempli de plans nichons et de victimisation de la femme qu'il met en scène.
    En fait, c'est un portrait très juste d'une femme paumée, avec des scènes de cul, oui, mais beaucoup de sensibilité avant tout.
  • Les Jolies Choses (2001)

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Gilles Paquet-Brenner avec Marion Cotillard, Stomy Bugsy, Patrick Bruel

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Sœur jumelle 1 apprend que sœur jumelle 2, qui vient de se suicider, avait une existence illustrée par moins de paillettes que de partouzes avilissantes dans des clubs glauques ; elle part à la découverte de sa vie.
    Plans nichons garantis, beaucoup de scènes sujettes à controverse, mais reste un film qui met en scène une femme qui ne veut pas rentrer dans le moule que la société a construit pour elle. Et qui finit par l'adopter pour mieux retourner des cerveaux
  • Belle de jour (1967)

    1 h 41 min. Sortie : . Drame et comédie dramatique.

    Film de Luis Buñuel avec Catherine Deneuve, Jean Sorel, Michel Piccoli

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Une bourgeoise coincée option vouvoiement du mari et petit doigt levé se découvre être une belle salope.
    Du cliché tout autant qu'une analyse intéressante de ce qu'est la norme et comment y déroger en évitant de se faire mettre au ban de la société.
  • Bande-annonce

    Black Swan (2010)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Darren Aronofsky avec Natalie Portman, Mila Kunis, Vincent Cassel

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Du vomi de clichés sur une jeune fille en fleur qui découvre son moi caché et qu'en fait elle est trop déglinguée dans sa tête.
    Une mère castratrice (y'a-t-il un équivalent à l'adjectif lorsque la mère en question bride son enfant femelle ?), donc un esprit forcément tordu. Pas grand-chose à en tirer, si ce n'est du plan nichon. Il se trouve dans cette liste parce qu'il répond malgré tout aux deux critères.
  • Bande-annonce

    Virgin Suicides (1999)

    The Virgin Suicides

    1 h 37 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Sofia Coppola avec James Woods, Kathleen Turner, Kirsten Dunst

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Un film sur un troupeau d'adolescentes évanescentes. Du bon gros cliché en barres, donc, mais plutôt approprié dans cette liste traitant de la représentation du sexe (par la puberté, ici) chez la femme.
  • Bande-annonce

    Trust (2010)

    1 h 46 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de David Schwimmer avec Clive Owen, Catherine Keener, Liana Liberato

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Un film sur le viol et sur la pédophilie. Dur de ne pas tomber dans le cliché de la pauvre victime, mais David Schwimmer a géré ça très bien, en nous présentant une situation totalement crédible et donc une héroïne qui tient la route.
  • Bande-annonce

    Hard Candy (2006)

    1 h 44 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de David Slade avec Elliot Page, Patrick Wilson, Sandra Oh

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Viol et pédophilie, again (ou plutôt « préquelle » puisqu'il est antérieur à Trust), sauf que l'héroïne ne se fait pas violer mais décide de venger une victime. On a affaire à une Ellen Page puissante autant que crédible, loin des clichés conjoints de la victime et de l'hystérique.
  • Bande-annonce

    La Journée de la jupe (2009)

    1 h 28 min. Sortie : . Drame.

    Téléfilm de Jean-Paul Lilienfeld avec Isabelle Adjani, Denis Podalydès, Yann Collette

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Film controversé aussi, pour sa prise de position politique. On en dira ce qu'on veut, il reste une œuvre qui se donne le but de dénoncer un système patriarcal, parfois avec justesse.
  • Bande-annonce

    Vers le sud (2006)

    1 h 55 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Laurent Cantet avec Charlotte Rampling, Karen Young, Louise Portal

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    Les femmes occidentales et leur rapport au sexe consommable dans les pays du Sud. Une réflexion intéressante sur un phénomène de société pas simple à aborder.
    Au lieu des plans nichons, on a droit au corps superbe de Ménothy César.
  • Bande-annonce

    Sans complexes (1998)

    How Stella Got Her Groove Back

    2 h 04 min. Sortie : . Romance et drame.

    Film de Kevin Rodney Sullivan avec Angela Bassett, Taye Diggs, Whoopi Goldberg

    **Les femmes et le sexe/le genre**
    La même thématique mais en version plus légère, plus centrée sur une histoire individuelle. Contrairement à Vers le Sud, le film n'a pas prétention à faire parler plusieurs voix autour de ce phénomène social, c'est une histoire d'amour individuelle, classique et pas réaliste.
  • Bande-annonce

    The Magdalene Sisters (2003)

    2 h. Sortie : . Drame.

    Film de Peter Mullan avec Dorothy Duffy, Eileen Walsh, Mary P. Murray

    **Les survivantes**
    Les femmes violées, effrontées et filles-mères toutes dans le même sac : au couvent, ça les refroidira ces salopes ! Le film dépeint une réalité qui a existé jusqu'en 1996 (!), avec beaucoup de justesse.
    VJP : 90% (si sourire à un garçon peut t'envoyer au couvent des Madeleines, la vie est un perpétuel risque)
    Autre temps.
  • Bande-annonce

    Precious (2009)

    1 h 50 min. Sortie : . Drame.

    Film de Lee Daniels avec Gabourey Sidibe, Mo'Nique, Paula Patton

    **Les survivantes**
    « Aujourd'hui, j'accouche du deuxième enfant handicapé mental conçu lors d'un des nombreux viols commis sur moi-même par mon père, qui m'a refilé le SIDA, alors que ma mère me force à manger du gras de porc et m'utilise comme jouet sexuel occasionnellement, VDM. »
    VJP : 70% (elle avait qu'à pas être pauvre cette connasse)
    Autre milieu social.
  • Bande-annonce

    Fleur du désert (2009)

    Desert Flower

    2 h. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Sherry Hormann avec Soraya Omar-Scego, Idriss Abdillahi Houfaneh, Awa Saïd Darar

    **Les survivantes**
    Une femme mutilée sexuellement, mariée de force, réduite en esclavage par sa propre tante, et belle. Oui, elle est maudite.
    V (and Clitoris) JP : 100%
    Autre pays.
  • Bande-annonce

    La Leçon de piano (1993)

    The Piano

    2 h 01 min. Sortie : . Drame, romance et musique.

    Film de Jane Campion avec Holly Hunter, Harvey Keitel, Sam Neill

    **Les survivantes**
    Une femme part dans un pays étranger pour épouser un total inconnu, afin de subvenir à ses besoins et à ceux de sa fille. Elle ne parle pas, son seul moyen d'expression est son piano. Son nouveau mari est un rustre qui ne comprend pas la musique et elle ne va pas avoir une vie toute rose toute rose.
    VJP : 60% (soit tu te maries à un homme bien, soit à un connard, dans tous les cas tu dois te faire baiser pour survivre)
    Autre temps.
  • Bande-annonce

    Mémoires d'une geisha (2005)

    Memoirs of a Geisha

    2 h 25 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Rob Marshall avec Zhang Ziyi, Suzuka Ohgo, Gong Li

    **Les survivantes**
    Une petite fille est élevée pour devenir une geisha et même si c'est dur, elle aime bien ça parce que c'est le plus beau métier dont une petite fille puisse rêver. Ça demande tellement d'abnégation. Cette qualité si précieuse chez les petites filles.
    VJP : 80% (la loose étant démultipliée par le mensonge social postulant que passer ta vie à faire violence à ton corps et à ta personnalité est un honneur)
    Autre pays.
  • Bande-annonce

    Beloved (1999)

    2 h 52 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jonathan Demme avec Beah Richards, Kimberly Elise, Albert Hall

    **Les survivantes**
    Une esclave tue sa fille nouvelle-née pour qu'elle ne connaisse pas le même destin qu'elle (et accessoirement, qu'elle ne se fasse pas violer quand elle aura l'âge d'éveiller l'intérêt des maîtres, ayant la double chance de naître noire ET femelle). Elle passera le reste de sa vie hantée par cet acte, et plus tard par le fantôme de ladite petite fille.
    VJP : 90% (y'a pas grand espoir d'être heureuse en étant femme dans ces conditions)
    Autre temps.
  • Bande-annonce

    La Couleur pourpre (1985)

    The Color Purple

    2 h 34 min. Sortie : . Drame.

    Film de Steven Spielberg avec Danny Glover, Whoopi Goldberg, Margaret Avery

    **Les survivantes**
    L'histoire d'amitié de deux sœurs noires au début du XXème siècle aux Etats-Unis. Une vie de combat permanent, en tant qu'épouse docile.
    VJP : 60%
    Autre temps
  • Bande-annonce

    Blood Island (2010)

    Kim Bok-nam salinsageonui jeonmal

    1 h 55 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Jang Cheol-soo avec Seo Young-hee, Hwang Geum-hee, Baek Su-ryun

    **Les survivantes**
    Bok-nam, en tant qu'unique femme jeune et disponible sexuellement sur l'île de Moodoo, est harcelée par tous ses compatriotes. C'est un peu leur Cendrillon du ghetto. Mais elle va transcender sa condition à la force de ses ptits bras (et de quelques outils de jardinage).
    VJP : 60%
    Autre pays.
  • Bande-annonce

    Rosemary's Baby (1968)

    2 h 16 min. Sortie : . Drame et Épouvante-horreur.

    Film de Roman Polanski avec Mia Farrow, John Cassavetes, Ruth Gordon

    **Les survivantes**
    Rosemary a une VDM : elle est enceinte de Belzebuth. Je pense qu'on peut dire sans prendre trop de risque qu'elle a sa place dans cette liste pour la bonne raison qu'elle a un vagin. On peut aussi placer l'œuvre dans la liste précédente, même si le sujet du sexe et du genre n'est pas si présent que ça.
    Autre temps.
  • Bande-annonce

    Matilda (1996)

    1 h 33 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Danny DeVito avec Mara Wilson, Danny DeVito, Rhea Perlman

    **Les histoires qui pourraient être campées par un héros**
    La petite Matilda est le membre le plus intelligent de sa famille de crétins finis. Elle a pour modèle la douce mademoiselle Candy, intelligente et gentille. Les trois personnages principaux de cette histoire sont des femmes (même si la Legourdin nous permet quelques doutes) et pourraient tout aussi bien être des hommes.
  • Bande-annonce

    Le Chocolat (2000)

    Chocolat

    2 h 01 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Lasse Hallström avec Juliette Binoche, Johnny Depp, Victoire Thivisol

    **Les histoires qui pourraient être campées par un héros**
    Vianne et sa fille ouvrent une boutique de chocolats dans un petit village français, et se lient d'amitié avec plusieurs protagonistes – entre autres féminins – au cours de l'histoire. Le scénario ne casse pas des briques, mais le traitement est plutôt sympa et mignon. Mignon, ouais. D'où les protagonistes féminins ?
  • Honey (2003)

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie musicale et comédie dramatique.

    Film de Bille Woodruff avec Jessica Alba, Mekhi Phifer, Romeo Miller

    **Les histoires qui pourraient être campées par un héros**
    Honey rêve d'ouvrir une école de danse, et de vivre de sa passion. Elle va être aidée par ses copines et ses copains. La danse reste un milieu très féminin (et un bon prétexte à montrer des bouts de Jessica Alba), et on n'échappe pas à l'histoire d'amour conventionnelle de ce genre de films, mais il passe le test de Bechdel.
  • Bande-annonce

    Haute tension (2003)

    1 h 31 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Alexandre Aja avec Cécile de France, Maïwenn, Philippe Nahon

    **Les histoires qui pourraient être campées par un héros**
    Un film d'épouvante qui met en scène deux filles poursuivies par un psychopathe. Donc plutôt des victimes, ce qui ne rend pas hommage au genre féminin. Mais certains pourraient dire que la fin rééquilibre la balance. Il passe le test de Bechdel mais il n'a pas vraiment d'intérêt dans un contexte féministe.
  • Dark Water (2002)

    Honogurai mizu no soko kara

    1 h 37 min. Sortie : . Fantastique et Épouvante-horreur.

    Film de Hideo Nakata avec Hitomi Kuroki, Rio Kanno, Mirei Oguchi

    **Les histoires qui pourraient être campées par un héros**
    Un film d'angoisse qui met en scène une mère et sa fille, dans un univers flippant et glauque... les victimes parfaites ? On pourrait tout de même les remplacer par un père et son fils, mais pas sûre que l'angoisse passe aussi bien.
  • Bande-annonce

    2 sœurs (2003)

    Janghwa, Hongryeon

    1 h 55 min. Sortie : . Drame, Épouvante-horreur et thriller.

    Film de Kim Jee-woon avec Lim Soo-Jung, Moon Geun-Young, Yum Jung-ah

    **Les histoires qui pourraient être campées par un héros**
    Un film d'horreur coréen, mettant en scène deux sœurs (no shit !) dans un contexte qui file des frissons. On doit pouvoir lui faire passer le test de Bechdel et envisager de remplacer les héroïnes par deux frères mais, encore une fois, j'ai la sensation que l'angoisse ne serait pas aussi prégnante.
  • 1
  • 2