👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Bibliographie de "Histoire des Droites en France (1815 - auj.), de Gilles Richard

Liste de

289 livres

créee il y a presque 5 ans

 · 

modifiée il y a presque 5 ans

Histoire des droites en France (1815-2017)

Histoire des droites en France (1815-2017)

Sortie : 9 mars 2017 (France). Essai

livre de Gilles Richard

Gondebaud-e a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : Depuis le classique de René Rémond, les droites n'avaient pas trouvé leur historien. C'est désormais chose faite grâce à la belle synthèse de Gilles Richard. Couvrant plus de deux siècles d'histoire politique et n'hésitant pas à aborder les enjeux contemporains, l'ouvrage évoque bien entendu les partis et leurs métamorphoses, tout en scrutant les cultures politiques et en pointant les grandes mutations. Depuis 1815, en effet, les temps ont bien changé ! Ce qui faisait clivage au XIXe siècle entre droites et gauches (la République démocratique et laïque) a ainsi laissé place au XXe siècle à un autre clivage : la République qui avait triomphé dans les années 1870-1880 devait-elle être " libérale " comme le souhaitait Jules Ferry, ou bien " sociale " comme le proclama Jean Jaurès ? En ce début de XXIe siècle, tout semble à nouveau remis en cause : tandis que les gauches sont menacées de disparition, les droites sont aujourd'hui hégémoniques. Mais le pluriel s'impose plus que jamais. De fait, les oppositions ne manquent pas, entre tenants du libéralisme et droite nationaliste, ou entre " les mondialistes " et " les patriotes ", comme Marine Le Pen aime à le répéter. Cette mutation fondamentale surprend ; mais Gilles Richard offre des clés pour comprendre ce qui, à l'heure d'élections présidentielles cruciales, constitue un enjeu déterminant pour la France d'aujourd'hui et de demain.

Annotation :

L'ouvrage en question

Les droites en France
7.8

Les droites en France

Sortie : 1954 (France). Essai

livre de René Rémond

Gondebaud-e a mis 8/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

Introduction

1/ Ouvrages de références

Les droites aujourd'hui
7.3

Les droites aujourd'hui

Sortie : mars 2007 (France). Essai

livre de René Rémond

Gondebaud-e a mis 7/10.

Résumé : Avec Les Droites aujourd'hui, René Rémond parachève son travail d'interprétation des droites en France. Il s'intéresse ici à leur histoire depuis un quart de siècle, de la perte du pouvoir à sa reconquête fragile. S'interrogeant sur la pertinence et la pérennité du clivage gauche-droite de nos jours, il passe au crible de son analyse les vingt-cinq dernières années de la vie politique française. Un ouvrage indispensable pour comprendre les rouages, les évolutions et les enjeux de la droite dans le contexte actuel de très vive interrogation sur le politique.

Politique - Histoire des droites, tome 1

Politique - Histoire des droites, tome 1

Sortie : 2006 (France). Essai

livre de Jean-François Sirinelli

Gondebaud-e a mis 8/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Cultures - Histoire des droites en France, tome 2

Cultures - Histoire des droites en France, tome 2

Sortie : 23 novembre 2006 (France). Essai

livre de Jean-François Sirinelli

Gondebaud-e l'a mis en envie.

Résumé : L'identité des droites françaises ne se définit pas uniquement par leurs modalités historiques de conquête et d'exercice du pouvoir ; elle se décline tout autant sur les cultures, c'est-à-dire, hors du domaine politique, dans l'espace social, sur les instruments et les ancrages des doctrines, des idées et des valeurs partagées. L'attachement à cette identité commune se traduit non plus obligatoirement par l'engagement militant ou l'adhésion à un parti, mais par l'achat régulier d'un quotidien, la lecture suivie d'une revue ou bien encore une préférence marquée pour une écriture particulière de l'histoire.

Sensibilités - Histoire des droites en France, tome 3

Sensibilités - Histoire des droites en France, tome 3

Sortie : 23 novembre 2006 (France). Essai

livre de Jean-François Sirinelli

Résumé : A travers les mille manières qu'ont les individus d'inventer un quotidien viable dans la Cité, à travers la gestion des rapports sociaux les plus immédiats et les plus simples comme à travers l'élaboration des produits de la pensée et du goût les plus accomplis se révèlent les sensibilités, ces grandes manières partagées de vivre, de concevoir, de sentir, de s'exprimer.... Formes héritées des générations devancières que chacun fait siennes grâce à son milieu, à son éducation, à sa formation, les sensibilités sont stratifiées par les dépôts d'une mémoire sociale, perdue par presque tous, et qui fabrique ces croyances, ces valeurs, ces certitudes instinctives en puisant aux horizons idéologiques contemporains les réponses aux crises et aux défis de chaque époque.

La guerre des droites

La guerre des droites

Sortie : août 2007 (France).

livre de Mathias Bernard

Résumé : Depuis les années 1980, à chaque campagne électorale resurgit le débat sur la stratégie de la droite face au Front national. Aujourd'hui, la victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle et les résultats de Jean-Marie Le Pen comme du Front national aux législatives semblent avoir sonné le glas de cette division. Qu'en est-il réellement ? Le nouveau président incarne-t-il une « recomposition de la droite » ? Ou bien sa victoire annonce-t-elle de nouvelles difficultés ?Plus profondément, Mathias Bernard s'interroge : de l'affaire Dreyfus aux années 1930, de Vichy à la guerre d'Algérie, de l'irruption du Front national à la présidentielle de 2007, la pluralité et l'affrontement des traditions de droite seraient-ils des traits structurants de la vie politique française ?Il retrace ici les grandes batailles de cette « guerre des droites » qui éclairent tant d'enjeux actuels.Mathias Bernard, agrégé d'histoire, ancien élève de l'École normale supérieure, est professeur d'histoire contemporaine à l'université (Clermont-Ferrand-II). Spécialiste de l'his-toire politique de la France au xxe siècle, il a notamment publié une Introduction au XXe siècle et La France de 1981 à 2002 : le temps des crises.

Se battre pour ses idées

Se battre pour ses idées

La violence militante en France - Des années 1920 aux années 1970

Sortie : 24 novembre 2011 (France). Essai

livre de François Audigier

Annotation :

2/ Ouvrages généraux

Les cultures politiques en France
7.3

Les cultures politiques en France

Sortie : 1999 (France). Essai

livre de Serge Berstein

Résumé : Les comportements politiques sont moins déterminés par un système doctrinal que par une "culture" à la fois moins précise et plus vaste qu'une philosophie politique. Quand les journalistes d'aujourd'hui parlent de "sensibilité de gauche", de "sensibilité de droite", de "sensibilité écologiste", etc., Ils se réfèrent précisément à un système de représentations, mêlant la mémoire, les images, les formules répétées, les mythes et les rites, qui composent au bout du compte une culture spécifique d'identification. Cet ouvrage est à la fois un essai d'élucidation d'une notion encore assez peu répandue et le répertoire des cultures politiques vivantes de la France contemporaine.

Conservatismes en mouvement

Conservatismes en mouvement

Sortie : 20 octobre 2016 (France). Essai

livre de Clarisse Berthezène

Subversion, anti-subversion, conte-subversion

Subversion, anti-subversion, conte-subversion

Sortie : 11 mars 2010 (France). Essai

livre

Les élections sénatoriales en France (1875-2015)

Les élections sénatoriales en France (1875-2015) (2016)

Sortie : 1 juillet 2016. Essai

livre de Fabien Conord

Résumé : Les élections sénatoriales, qui constituent un élément clé dans la structuration du champ politique français, sont largement méconnues. Pourtant, ce scrutin, qui se déroule au suffrage indirect, permet d'analyser de façon originale et approfondie la société politique française, en matière d'étude électorale mais aussi de structuration du système partisan, d'examen des idées politiques et de décryptage des pratiques militantes. Les élections au suffrage indirect forment en grande partie un champ clos, particulièrement propice à l'étude du personnel politique dans son entre soi. Cet ouvrage s'appuie sur le dépouillement d'archives publiques et privées, nationales et locales, qui permettent, à travers les élections sénatoriales, une plongée dans la politique française, à diverses échelles, depuis le conseil municipal d'un petit village à l'enceinte du Parlement. Il se compose tout d'abord d'un suivi longitudinal des élections sénatoriales de 1875 à nos jours, qui éclaire l'importance de ce scrutin comme indicateur de l'opinion des élus locaux et plus largement de l'état des forces politiques en présence lors de périodes cruciales de la vie politique nationale. Il envisage ensuite les "pratiques politiques de l'entre soi" que suscitent ces élections au suffrage indirect, où même les électeurs sont quasiment tous des élus, et l'acculturation qu'elles exercent sur les forces politiques françaises.

Dictionnaire historique des patrons français

Dictionnaire historique des patrons français (2010)

Sortie : 23 octobre 2010. Essai

livre de Jean Claude Daumas

Résumé : Quoi de commun entre Jean-Marie Messier, dit " Moi-Même Maître du Monde ", fondateur d'un empire mondialisé de communication, et le directeur d'une fabrique de rubans de Saint-Étienne dans les années 1880 ? entre le dirigeant d'une société d'exportation basée en Indochine et Anne Lauvergeon ? entre la famille Rothschild et Jean Panzani ? Si leurs parcours et leurs vies n'ont rien en commun, ou presque, tous sont des patrons. Première somme consacrée à l'histoire du patronat français au XXe siècle, ce Dictionnaire en offre un tableau inédit. 300 biographies, individuelles ou collectives, mettent en évidence la variété des profils et des trajectoires ; 120 entrées thématiques explorent le monde des patrons, les saisissant dans leur vie privée comme dans leur vie professionnelle, retraçant leurs idées et leurs engagements, ainsi que leur constitution en force collective par le biais des organisations patronales, des années 1880 à nos jours. Réunissant les contributions de 168 historiens, sociologues, politistes et gestionnaires qui comptent parmi les plus grands spécialistes de la question, ce Dictionnaire passionnera quiconque s'intéresse à l'histoire économique de la France, mais aussi tous ceux qui, ayant mille fois croisé leurs patronymes dans les journaux, sur un panneau publicitaire ou au détour d'une allée de supermarché, sont curieux d'apprendre ce qui se cache derrière les noms de Bonduelle, de Citroën ou de Lacoste.

Les voix de dieu

Les voix de dieu

Sortie : août 2006 (France).

livre de Yves DĂ©loye

Résumé : L'histoire - jusuq'à présent jamais entreprise - du "vote des curés" depuis la Révolution jusqu'à nos jours. Une importante contribution à l'étude des conflits religieux de la France contemporaine.

Terres d'Ă©lections

Terres d'Ă©lections

Les dynamiques de l'ancrage politique

Sortie : 15 avril 2014 (France). Essai

livre de François Dubasque et Eric Kocher-Marboeuf

Affiche, action !

Affiche, action !

Quand la politique s'Ă©crit dans la rue

Sortie : 17 novembre 2012 (France). Beau livre

livre de Valérie Tesnière

Qu'est-ce que le fascisme ?
8.4

Qu'est-ce que le fascisme ? (2004)

Sortie : 5 février 2004. Histoire

livre de Emilio Gentile

L'Idée coloniale en France
7.4

L'Idée coloniale en France

de 1871 Ă  1962

Sortie : avril 2005 (France). Essai

livre de Raoul Girardet

Résumé : Aujourd'hui semble s'ouvrir une nouvelle phase du " travail de mémoire " de la France quant à son histoire coloniale, notamment sous l'impact des questions posées par les Français issus des immigrations postcoloniales. Il importe donc de chercher à comprendre ce que fut, pour ses principaux acteurs, le sens de l'aventure coloniale, qu'on ne peut réduire à la seule logique économique impériale. L'idée coloniale a tenu trop de place et pendant trop longtemps dans l'esprit des Français pour que son histoire les laisse aujourd'hui indifférents. Comment s'est développée en France, après 1870, une volonté cohérente d'expansion coloniale ? Comment s'est-elle affirmée ? Autour de quels thèmes la vision impériale française s'est-elle progressivement définie ? A quelles résistances s'est-elle heurtée ? Quelle place le fait et le débat colonial ont-ils eu, en définitive, dans la conscience nationale française ? C'est à ces questions, presque jamais abordées,

Le centrisme en France aux XIXe et XXe siècles : un échec ?

Le centrisme en France aux XIXe et XXe siècles : un échec ?

Sortie : 2 février 2005 (France). Essai

livre de Sylvie Guillaume

Résumé : Le centre en France relève de définitions en creux. Les termes "juste milieu", "marais", "entre-deux" ont une connotation négative. La culture politique française ne reconnaît pas ce qui n'est ni la droite, ni la gauche. Le centriste est bien souvent celui qui évolue de la gauche vers la droite au gré des circonstances et par ambition personnelle. Le centrisme n'a pas sa place dans une culture politique marquée par le conflit. Le conflit, qui peut aussi s'identifier au consensus, est circonstanciel, construit mais rarement intériorisé. On peut donc s'interroger sur cette image négative qui n'est pas celle que l'on trouve dans tous les pays européens où il existe sans doute une forte tradition de culture libérale ou chrétienne-démocrate et où le poids du parti communiste est plus faible qu'en France.

Histoire intellectuelle de la droite

Histoire intellectuelle de la droite

Sortie : 5 septembre 2013 (France). Essai

livre de François Huguenin

Gondebaud-e a mis 8/10.

Les élections législatives et sénatoriales Outre-Mer (1848-1981)

Les élections législatives et sénatoriales Outre-Mer (1848-1981) (2010)

Sortie : 24 juin 2010. Essai

livre de Laurent Jalabert et Bertrand Joly

Résumé : Depuis les " vieilles colonies " héritées de l'Ancien Régime (Antilles, Guyane, Réunion, comptoirs de l'Inde) jusqu'à l'empire colonial de la IIIe République (Afrique du Nord, Afrique Noire, Indochine, Pacifique), l'ouvrage aborde l'ensemble du monde colonial français. Les colonies d'assimilation totale présentaient un problème électoral bien différent des colonies où le droit de vote restait limité aux colons et administrateurs. Les pratiques électorales constituent un thème d'enquête essentiel. Les élections coloniales eurent toujours mauvaise réputation, et furent souvent riches en péripéties : fraudes, pressions, violences etc. Quelle fut la responsabilité des administrations locales, la complicité de la Chambre des députés et de l'exécutif, métropolitain ? Enfin, le regard des populations locales sur ces représentations et ces élections est important, ainsi que le rôle des élites locales.

Dictionnaire de la droite

Dictionnaire de la droite

Sortie : 7 mars 2007 (France). Essai

livre de Nicolas Sauger, Florence Haegel, Frédéric Fogacci et Xavier Jardin

Résumé : Depuis des décennies, la droite française fait face au choix cornélien entre changement et continuité. Nicolas Sarkozy tente de le dépasser en évoquant à loisir la «rupture», mais il est vite contraint d'y accoler l'adjectif «tranquille». En deux mots, tout est dit de cette synthèse, si difficile, que la droite tente d'opérer entre l'existant et le nouveau, entre le gaullisme et le libéralisme. À travers des thèmes très actuels (chômage, déclin, discrimination positive, Europe, homosexualité, parité...), des descriptions d'organisations et de partis et des portraits de leaders, ce dictionnaire de la droite permet au lecteur, à l'électeur, engagé ou pas, de mieux comprendre les enjeux et les défis qui se présentent aujourd'hui à l'une des deux grandes familles de la politique française.

Les territoires du politique : Hommages Ă  Sylvie Guillaume, historienne du politique

Les territoires du politique : Hommages Ă  Sylvie Guillaume, historienne du politique (2012)

Sortie : 23 novembre 2012. Histoire

livre de Jean Garrigues, Gilles Richard et Bernard Lachaise

Résumé : Parmi les grands noms de l'histoire politique de ces trente dernières années, celui de Sylvie Guillaume mérite d'être cité à plus d'un titre. D'abord pour son énergie, son efficacité et son enthousiasme, qui ont largement contribué au rayonnement national et international de l'université de Bordeaux 3. Mais aussi pour l'exceptionnelle qualité de son oeuvre scientifique, marquée par un esprit de curiosité et de découverte toujours en éveil. Globe-trotter de la recherche, elle a déployé ses talents de la IIIe à la Ve République, de l'Europe à l'Amérique du Nord, du libéralisme au centrisme, des classes moyennes aux petits patrons, d'Antoine Pinay à Konrad Adenauer.

La RĂ©publique des avocats

La RĂ©publique des avocats (2003)

Sortie : 6 mars 2003. Essai

livre de Gilles Le BĂ©guec

Résumé : Omniprésents sous la IIIe République, ils ont donné, tout au long du dernier siècle, des présidents, des ministres et des députés en nombre au personnel politique français. Raymond Poincaré, Aristide Briand, Vincent Auriol, Pierre Mendès France, Edgar Faure, Gaston Defferre, François Mitterrand, plus près de nous Patrick Devedjian ou Nicolas Sarkozy : la liste est interminable de ces membres du barreau parvenus au sommet du pouvoir, ayant reçu la même formation, passés par les mêmes cercles d'apprentissage et de convivialité, et qui ont, par conséquent, façonné les us et coutumes de notre vie politique. Comment expliquer cette influence des avocats, l'étendue de leurs réseaux, leur efficacité ? Peut-on dire aujourd'hui que les experts, issus principalement de l'ENA, ont remplacé les orateurs ? L'actuelle judiciarisation de la vie politique, l'importance croissante accordée aux questions de déontologie et d'éthique n'annoncent-elles pas au contraire un retour en force des professions du droit dans le débat public ?