Ces films clivants et controversés aux petits airs de scandales...

Avatar Tom_Ab Liste de

32 films

par Tom_Ab

L'histoire du cinéma est émaillée d'objets filmiques étranges et non identifiés. Loin des blockbusters consensuels, certains films ont, avant même leur sortie, provoqué une levée de bouclier, de l'indignation ou du malaise. Les sujets clivants sont souvent les mêmes : religion, sexualité, évènement historique douloureux. Pourtant quand on regarde ces films, tout n'est pas à jeter : des acteurs se démènent, de grands réalisateurs tentent de se dépatouiller d'un sujet houleux. En tout cas, ils ne laissent jamais indifférents. Ils sont célèbres, mêmes sans être vus... C'est précisément cet air de scandale qui les a fait entrer dans la postérité.
P.S. : certains acteurs, actrices ou réalisateurs sont particulièrement récurrents dans ce genre de films (Monica Belluci, Gaspard Noé, Charlotte Gainsbourg, Willem Dafoe...)
Liste ouverte à toute proposition.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    La Passion du Christ (2004)

    The Passion of the Christ

    2 h 07 min. Sortie : . Drame.

    Film de Mel Gibson avec Jim Caviezel, Maia Morgenstern, Christo Jivkov

    Le film par excellence qui a crée la polémique : trop cru, trop réaliste. Réaliste , ça il l'est : langue de l'époque, violence de l'époque, réalisation froide. La plupart des images sont très éprouvantes. Mais, évidement, là où en tant normal on se serait contenté d'interdire le film aux moins de 16 ans, il fallait que le film porte en plus sur un homme particulier, et non des moindres, Jésus. Il en fallait rien de plus pour mettre les feux aux poudres. Une Eglise déchirée sur la question de savoir si le film et bon ou non, si le Christ ou non a souffert de cette façon. Une communauté juif qui trouvait le message antisémite. Bref, une histoire forcément houleuse...
  • Bande-annonce

    La Dernière Tentation du Christ (1988)

    The Last Temptation of Christ

    2 h 44 min. Sortie : . Drame.

    Film de Martin Scorsese avec Willem Dafoe, Harvey Keitel, Paul Greco

    Dans la même veine, on touche ici à la sexualité de Jésus. Forcément, ça fait débat. Le film est assez long, mais, je trouve qu'au final on a fait une polémique énorme (qui a conduit à des attentats contre des salles de cinéma à Paris tout de même avec un mort et plusieurs blessés), alors que le film, tout comme le livre, ne dénature pas la figure du Christ. Il est une métaphore du doute. Que Jésus se soit marié ou pas, ce n'est pas la question : la vraie question ici est de savoir si Jésus est un homme ou est dieu. Un peu des deux, sans doute.
  • Bande-annonce

    Noé (2014)

    Noah

    2 h 18 min. Sortie : . Aventure et drame.

    Film de Darren Aronofsky avec Russell Crowe, Jennifer Connelly, Ray Winstone

    Une réalisation très iconoclaste, se détachant forcément du récit très bref originel. Aux Etats-Unis il a fait scandale avant même d'être sorti. Russel Crowe voulait lui-même voir le Pape pour en discuter. Mais trop tard, le film a fait le buzz et est entré dans l'histoire. Cela boostera sans doute ses recettes ! De toute façon avec Aronofsky, fallait pas s'attendre à un truc consensuel et simpliste.
  • Bande-annonce

    Irréversible (2002)

    1 h 37 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Gaspar Noé avec Monica Bellucci, Vincent Cassel, Albert Dupontel

    Une provocation à l'état pur, des images insupportables et sulfureuses, une caméra virevoltante. Noé marque par son style délirant et halluciné. Il a ses fans et ses détracteurs. A Cannes, lors de sa sortie, le film provoqua un tollé gigantesque parmi la presse, l'indignation légitime ou pudibonde des journalistes. Mais le film est devenu, dès lors, un film culte.
  • Bande-annonce

    Basic Instinct (1992)

    2 h 07 min. Sortie : . Drame, thriller et Érotique.

    Film de Paul Verhoeven avec Michael Douglas, Sharon Stone, George Dzundza

    Evidement, quand on utilise une femme magnifique comme un instrument de séduction mortel, ça plait pas à tout le monde. Avant même sa sortie, la communauté lesbienne des Etats-Unis avait fustigé l'image de la femme bisexuelle antihommes. De plus le fameux meurtre au pic à glace a inspiré un fait divers glauque quelques années plus tard.
  • Bande-annonce

    Orange mécanique (1971)

    A Clockwork Orange

    2 h 16 min. Sortie : . Drame et science-fiction.

    Film de Stanley Kubrick avec Malcolm McDowell, Patrick Magee, Michael Bates

    Séances de cinéma (1 salle)
    Deux meurtres commis après le film s'inspirant directement de ceux présents le film ont contraints jusqu'à la mort de Kubrick les cinémas (britanniques en particulier) a ne pas diffuser le film. Indépendemment de cela, le film fit l'effet d'une bombe à sa sortie. Et pour cause, viols et meurtres avec comme fond sonore Beethoven, ça fait bizarre.
  • Bande-annonce

    Martyrs (2008)

    1 h 39 min. Sortie : . Drame, Épouvante-horreur et thriller.

    Film de Pascal Laugier avec Morjana Alaoui, Mylène Jampanoï, Catherine Bégin

    Le film avant même sa sortie a provoqué de houleux débats. Fallait-il l'interdire aux moins de 18 ans, aux moins de 16 ans ? Finalement, il finit bien par sortir, interdit aux moins de 16 ans avec avertissement. C'est dire le niveau de violence de ce film, absolument terrifiant et le tollé qu'il a suscité chez certains, tandis que d'autres défendaient le cinéma d'auteur français...
  • Super Size Me (2004)

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Documentaire de Morgan Spurlock avec Chemeeka Walker, Dania Abu-Rmaileh, Amanda Kearsan

    Le film controversé par excellence puisqu'il s'attaque à une industrie du fast-food surpuissante, dénonçant aussi les conditions de préparations des ingrédients, la qualité déplorable de la nourriture. Macdo n'avait qu'à bien se tenir ! Mais surtout, Morgan Spurlock s'est rendu malade en faisant ce régime Big Mac pendant des semaines. Un film presque masochiste et très polémique...
  • Bande-annonce

    Monty Python : La Vie de Brian (1979)

    Monty Python's Life of Brian

    1 h 34 min. Sortie : . Comédie et péplum.

    Film de Terry Jones avec Graham Chapman, John Cleese, Terry Gilliam

    Peut-on rire de la vie de Jésus ? Il faut croire que non, vue la polémique engendrée par ce film... (et si vous voulez mon opinion, largement exagérée).
  • Bande-annonce

    Antichrist (2009)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame.

    Film de Lars von Trier avec Willem Dafoe, Charlotte Gainsbourg et Storm Acheche Sahlstrøm

    Lars von Trier est sans aucun doute le maître des films controversés : ambiance glauque, dépravation morale et physique, références obscures voire diaboliques. La première scène d'Antichrist est déjà en soi un condensé de tout ce qui fait scandale dans nos sociétés : un gosse voit ses parents copuler, ils se tue en se jettant de la fenêtre, et les deux adultes continuent, sous musique douce et ambiance très esthétisante leurs ébats.... Le ton est donné. On peut s'attarder longuement sur la sortie de ce film qui révèle bien la "folie" du réalisateur. A cannes, il fit scandale, on lui reprocha d'associer sexe et mutilation. Il rétorqua être de toute façon le meilleur réalisateur du monde. Finalement, on lui attribua un antiprix, pour misogynie. Isabelle Hupert souhaita lui attribuer la Palme d'or, mais d'autres s'y opposèrent. Le film polémique par excellence. Le pire : Lars Von Trier a bien récidivé depuis !
  • Bande-annonce

    Lolita (1962)

    2 h 32 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Stanley Kubrick avec James Mason, Shelley Winters, Sue Lyon

    Séances de cinéma (1 salle)
    Kubrick est décidément incorrigible ! Il n'a jamais pu prendre des sujets faciles. Preuve en est avec Lolita, un scénario, un livre déjà sulfureux en lui-même, passion entre un homme mûr et une adolescente. Il n'en fallait pas plus pour provoquer le scandale dans le milieu puritain américain. Pourtant, pour une fois, Kubrick avait pris des précautions, dans la suggestion des scènes, dans le choix de l'actrice, mais le film fut abominablement censuré. Kubrick parlera lui-même d'un gâchis, disant que s'il avait su, il n'aurait pas tourné ce film. On reprochera aussi le film de pervertir l'esprit du livre en insistant sur la dépravation... Malgré tout, Kubrick reste Kubrick et le film est aujourd'hui un classique et une référence.
  • Bande-annonce

    Jeune & Jolie (2013)

    1 h 35 min. Sortie : . Drame.

    Film de François Ozon avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot

    En France on aime bien le scandale. Outre les huées classiques lors des projections cannoises, la critique sait aussi se montrer outrée, conservatrice et acerbe. Ici, le film traite d'une adolescente de 17 ans qui se prostitue, non pas pour l'argent, mais pas plaisir. Une fille qui se cherche. Ozon fut immédiatement accusé de sexisme, de misogynie, et j'en passe. Et pourtant, c'est vraiment beau...
  • Bande-annonce

    Perfect Mothers (2013)

    Adore

    1 h 51 min. Sortie : . Drame.

    Film de Anne Fontaine avec Robin Wright, Naomi Watts, Ben Mendelsohn

    On continue sur les questions sexuelles houleuses. Plantons le décor : une Australie idyllique, des plages de sables fins, une forêt luxuriante. Deux jeunes adolescents grandissent ensembles, protégés par des mères aimantes. Mais voilà, un jour, l'un des deux séduit la mère de l'autre. S'ensuit des relations étranges et passionnelles entre adolescents et femmes mûres. Inutile de dire que le film a immédiatement clivé. Le comble : beaucoup de critiques reprochèrent le style convenu et sans audace du sujet sulfureux. Il faudrait savoir !
  • Bande-annonce

    La Grande Bouffe (1973)

    La grande abbuffata

    2 h 10 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Marco Ferreri avec Philippe Noiret, Andréa Ferréol, Solange Blondeau

    Cette phrase de Philippe Noiret est révélatrice : « Nous tendions un miroir aux gens et ils n'ont pas aimé se voir dedans. C'est révélateur d'une grande connerie ", après une projection huée en 73 au Festival de Cannes, encore et toujours ; tout ça pour de la nourriture et du sexe.
  • Bande-annonce

    Da Vinci Code (2006)

    The Da Vinci Code

    2 h 29 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Ron Howard avec Tom Hanks, Audrey Tautou, Ian McKellen

    Le roman avait fait des émules. On en attendait pas moins pour le film. Plusieurs points sur ce film :
    - L'attaque ouverte à l'Eglise et à l'Opus Dei n'a pas fait spécialement plaisir
    - La thèse du mariage de Jésus et de ses enfants, encore moins
    - Les amalgames du scénario mêlant Templiers, Papauté, ordres secrets et arts, ne passent pas non plus.
    Que ce soient les historiens, les théologiens, les chrétiens et bien d'autres critiques, ce film, outre sa platitude, est tout simplement scandaleux. En témoigne la musique, jugée trop violente et censurée dans certains pays. Mais, c'est pourtant la seule chose réussie du film...
  • Bande-annonce

    La Haine (1995)

    1 h 38 min. Sortie : . Drame.

    Film de Mathieu Kassovitz avec Vincent Cassel, Hubert Koundé, Saïd Taghmaoui

    Séances de cinéma (1 salle)
    On connait les coups de gueule de Kassovitz et ses excès. Le film n'échappe pas à la règle. Ce fût à sa sortie un énorme coup de poing, une sorte de documentaire trop réaliste, trop brutal. La légende veut que Juppé, à l'Intérieur à l'époque fit une projection de ce film dans le ministère et que des policiers tournèrent le dos au film, jugeant le regard porté sur la police dans ce film comme exagéré et ultra-violent. Néanmoins, le film révéla le monde des banlieues, d'une manière aussi brillante que cruelle. A côté de cela, dix ans plus tard, on le diffusa sur la chaîne parlementaire, à titre documentaire. Encore une fois, le film à la fois reconnu pour ses qualités mais dénoncé parce que dérangeant...
  • La vie de plaisir (1944)

    1 h 25 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Albert Valentin avec Albert Préjean, Claude Genia, Yolande Laffon

    Le film a fait scandale, parce qu'il s'inscrit dans un contexte très particulier. A sa sortie, il est interdit par les vichystes, car les critiques contre le clergé et la noblesse présentes dans le film font allusion à la propagande allemande anti-française. Le film continua d'être interdit après la Libération. Pourtant, il reçu un accueil élogieux de la critique. Le film gênant politiquement par excellence, et totalement en porte-à-faux de son époque. Albert Valentin fut interdit de studio à vie. Le film critiquait trop la France, alors que celle-ci renaissait de ses cendres....
  • Gorge profonde (1972)

    Deep Throat

    1 h 05 min. Sortie : . Érotique.

    Film de Gerard Damiano avec Gerard Damiano, Linda Lovelace, Harry Reems

    Le fameux. Revendiqué comme un film porno chic, avec une audience bien plus large que les sex-shops et que les cinémas X.
    Deep Throat est l'histoire d'une femme qui n'arrive pas à obtenir de satisfaction sexuelle, jusqu'à ce qu'un médecin (après examen approfondi) découvre son clitoris enfoui dans le fond de sa gorge. Charmant me direz-vous, mais mine de rien pour 25000 dollars de budget, environ 600 000 000 de dollars de recettes (jusqu'à aujourd'hui), soit un des plus gros succès du cinéma américain. Le film a réussi à s'immiscer dans les salles de cinéma classiques de l'époque... Procès, scandales, autobiographie de l'actrice acerbe et houleuse, Harry Reems condamné. Bref, le film scandale des années 70.
  • Bande-annonce

    The Human Centipede (2009)

    The Human Centipede (First Sequence)

    1 h 32 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Tom Six avec Dieter Laser, Ashley C. Williams, Akihiro Kitamura

    Légende urbaine ou pas, parait-il que le réalisateur n'a pas osé dévoiler le fin du scénario aux producteurs, de peur de perdre les financements. Coudre un anus sur une bouche c'est en effet très curieux... Le film controversé, immonde, artistiquement pas défendable puisqu'il a fallu attendre la post-prod pour en révéler le contenu.
  • Bande-annonce

    Les Sentiers de la gloire (1957)

    Paths of Glory

    1 h 28 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Stanley Kubrick avec Kirk Douglas, Ralph Meeker, Adolphe Menjou

    Séances de cinéma (3 salles)
    Perçu comme une critique de l'armée française et de son comportement pendant la Première Guerre Mondiale, le film ne fut pas distribué en France avant 1975. Bronchas, contestations d'anciens combattants, le film en Europe fut terriblement critiqué. Mais quel film !
  • Bande-annonce

    Nymphomaniac : Volume 1 (2013)

    1 h 57 min. Sortie : . Drame et Érotique.

    Film de Lars von Trier avec Charlotte Gainsbourg, Stellan Skarsgård, Stacy Martin

    Le goût pour la provocation de Lars von Trier peut aussi le desservir. Affiches promotionnelles montrant des femmes en plein orgasmes, bande-annonce osée, tout était réuni pour que le film fasse le buzz autant que scandale. Toute l'année 2013 fut terrible vis-à-vis de ce film alors qu'il n'est sorti qu'en 2014...
  • Bande-annonce

    Grace de Monaco (2014)

    Grace of Monaco

    1 h 43 min. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Olivier Dahan avec Nicole Kidman, Tim Roth, Frank Langella

    Faux film provocant par excellence mais qui vient un peu remuer la paisible ville de Monaco et sa famille royale. Quoiqu'il en soit il a suscité d'emblée une levée de bouclier, et beaucoup, qui ne l'ont pas vu, ont dit : ce film est scandaleux, faux, ridicule. Bref, à chaque festival de Cannes son petit film choc et son nanar. En tout cas, pas envie de le voir.
  • Bande-annonce

    Welcome to New York (2014)

    2 h 05 min. Sortie : mai 2014. Drame.

    Film de Abel Ferrara avec Gérard Depardieu, Jacqueline Bisset, Drena De Niro

    Le film sulfureux du moment, décrivant le parcours de DSK sous une forme pseudo-porno chic. Film appelé "merde" par beaucoup, décrié, conspué, film qui a été tellement renié que même les producteurs ont laissé tomber les démarches pour le diffuser en salle. La voie des très mauvais films. Depardieu est aussi sale que son sujet, croupissant dans la vulgarité. Mais la promotion du film a marché du tonnerre : des dizaines de milliers de téléchargements en quelques jours et une omniprésence médiatique. Pas mal. Cela a donné aussi une interview houleuse entre un journaliste d'Europe 1 et Depardieu a Cannes, ce dernier finissant par quitter la Croisette, furieux, agacé. Bref, ça occupe les cinéphiles, les critiques, les journalistes et le gratin mondial.
  • Bande-annonce

    Mysterious Skin (2004)

    1 h 45 min. Sortie : . Drame.

    Film de Gregg Araki avec Joseph Gordon-Levitt, Chase Ellison, George Webster

    Avec un thème pareil, traitant du viol des enfants, forcément, le film allait faire son petit effet. Exemple d'une association australienne (l'Australian Family Association) qui a milité d'arrache-pied pour interdire purement et simplement le film en Australie. Un "manuel" pour les violeurs disait-elle. Cette tentative de censure n'a cependant pas abouti. Le film fût interdit aux moins de 18 ans. Notons que les scènes de viols en question ont été monté a posteriori. Les enfants jouant dans le film n'avaient d'ailleurs pas le même script que les adultes, ce qui limite -tout de même- le scandale de faire jouer à des enfants un tel sujet.

    Merci @Aurea
  • Bande-annonce

    Un Français (2015)

    1 h 36 min. Sortie : . Drame.

    Film de Diastème avec Alban Lenoir, Samuel Jouy, Paul Hamy

    Le film sulfureux par excellence, non pas tant dans son contenu, que je n'ai pas vu et dont je me garderais de tout commentaire mais dans sa manière de provoquer le spectateur à le détester. Prenez un type d'extrême-droite archi-violent, skin-head qui porte un regard cynique forcément sur notre pauvre France. Il n'en faut pas plus pour que des producteurs sages retirent des séances d'avant-première un peu partout et vouent aux gémonies ce film qui n'a même pas eu le temps de sortir. Le genre de film miroir dans lequel la France refuse de se regarder ?
  • Dupont Lajoie (1975)

    1 h 40 min. Sortie : . Drame.

    Film de Yves Boisset avec Jean Carmet, Pierre Tornade, Jean Bouise

    Film retraçant l'histoire d'un homme qui viol et tue une jeune femme avant d'essayer de faire porter le chapeau à la communauté maghrébine du quartier, le message est simplement de critiquer le racisme exacerbé d'une société française. Un message bienvenue dirons-nous et fort, mais ce ne fut pas du goût de tout le monde à sa sortie. Le groupe d'extrême-droite Charles Martel a ainsi agressé physiquement et moralement plusieurs comédiens d'origine maghrébines sur le plateau. Plusieurs affrontements et rixes en tout genre ont été recensés lors de sa projection dans les salles, contraignant certains cinémas a déprogrammé tout bonnement et simplement le film.

    Au fond, est-ce la France qui censure ou sa population qui censure elle-même ce qu'elle ne semble pas prête à entendre ?
  • Bande-annonce

    L'Âge d'or (1930)

    1 h. Sortie : décembre 1930. Comédie et drame.

    Film de Luis Buñuel avec Gaston Modot, Lya Lys, Caridad de Laberdesque

    Réalisateur culte, dans une époque phare du cinéma et pourtant... Malgré la censure qui à l'époque à couper les scènes les plus sulfureuses, l'Age d'Or finit tout de même par sortir dans une salle parisienne. Des manifestants saccagent alors les lieux et détruisent l'écran de projection. Dès lors, le comité de censure n'accepte pas le caractère subversif du film, responsable selon lui de troubles, film avant tout figure de l'anarchisme et du libertarisme. Le film restera interdit dans les salles obscures jusqu'en... 1981.
  • Le Petit Soldat (1960)

    1 h 28 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jean-Luc Godard avec Michel Subor, Anna Karina, Henri-Jacques Huet

    En parlant de censure, la guerre d'Algérie fait, entre autres, parties des sujets houleux. Ainsi quand Godard sort son film qui critique ouvertement la torture et met en avant l'anti-militarisme, le comité de censure (encore lui) interdit le film durant 3 ans. Sa justification ? " A un moment où toute la jeunesse française est appelée à combattre en Algérie, il paraît difficile d'admettre que le comportement contraire soit exposé, illustré et finalement justifié."
  • Salo ou les 120 journées de Sodome (1975)

    Salò o le 120 giornate di Sodoma

    1 h 57 min. Sortie : . Drame, guerre et Épouvante-horreur.

    Film de Pier Paolo Pasolini avec Paolo Bonacelli, Giorgio Cataldi, Umberto Paolo Quintavalle

    Le film qui a peut-être coûté la vie à Pasolini. Inspiré des écrits de Sade et dénonçant le fascisme, le film met en scène tortures, sexes et scatologie de manière particulièrement dérangeante. Apparement même Gaspard Noé est toujours dérangé par le visionnage de ce film (c'est peu dire). Mais voilà, quelques jours avant la sortie du film Pasolini est assassiné pour des raisons obscures. Il faut se replacer dans le contexte de l'époque, un contexte politique trouble en Italie et des adversaires de Pasolini très nombreux (lui qui avait ouvertement assimilé capitalisme et fascisme, dénoncer les entreprises pétrolières et bien d'autre chose). Le film reste cependant une des oeuvres clés du réalisateur.
  • Bande-annonce

    Dogma (1999)

    2 h 10 min. Sortie : . Fantastique et comédie.

    Film de Kevin Smith avec Ben Affleck, Matt Damon, Linda Fiorentino

    Film à vocation humouristique sur Dieu et "ses potes", les catholiques ne plaisantent pas vraiment avec ces choses-là. Faut dire que Dieu était incarnée par la Chanteuse Alanise Morisette. Le film à sa sortie à provoquer la levée de plusieurs associations catholiques, une manifestation a été organisé devant le château de Versailles et en Pologne, on a porté plainte pour "offense aux sentiments religieux", une plainte restée sans suite mais qui montre bien qu'avec Dieu ça rigole pas.
  • 1
  • 2