Challenge Disney (liste commentée)

Avatar Enorah Liste de

6 films

par Enorah

Des années après, je me suis dit que ça serait marrant de redécouvrir (ou découvrir pour les Disney les moins connus ou les plus récents) mes classiques d'enfance avec mon regard d'adulte.
Mes notes seront donc un savant mélange de mon ressenti passé et de ma vision actuelle des choses.
(Aurais-je le cœur de foutre moins de 5 à un Disney, telle est la question!)

Un moyen de retomber en enfance (ou de me pourrir des dessins animés que j'adorais...au choix)

PS: Pour l'image de présentation de la liste, c'est par là: http://www.annejulie-art.com/

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Bambi (1942)

    1 h 10 min. Sortie : . Animation et drame.

    Long-métrage d'animation de James Algar, Samuel Armstrong, David Hand avec Hardie Albright, Stan Alexander, Bobette Audrey

    J'aimais déjà beaucoup Bambi quand j'étais petite, et en le revoyant ça n'a pas changé. Il est beaucoup moins niais que Dumbo, même pour un gosse, et il a surtout un allié de taille, Pan pan que j'ai toujours adoré et qui fait au moins le tiers de ma note.

    Ce qui m'a le plus marqué lors de ce revisionnage, ce sont les musiques (je parle bien ici des musiques et non des chansons (quoique j'aime aussi beaucoup la chanson de la pluie)).
    Elles sont géniales et collent à merveille à l'animation. La scène de l'orage, la chasse, le combat entre les deux cerfs...tant de choses qui s'inscrivent directement dans la lignée de Fantasia et qui me font regretter les anciens Disney.

    Bon et j'ai bien sûr eu ma petite larme à l'oeil pour la maman de Bambi (je suis trop sensible!)

    Il faut par contre avouer que les doublages sont particulièrement foireux à mon sens...
  • 2
    Bande-annonce

    Pinocchio (1940)

    1 h 28 min. Sortie : . Animation, fantastique et comédie musicale.

    Long-métrage d'animation de Jack Kinney, Bill Roberts, Ben Sharpsteen avec Mel Blanc, Don Brodie, Walter Catlett

    Petite, j'ai été traumatisée par la transformation en âne sur l'île aux merveilles.
    Après revisionnage je me rends compte qu'effectivement, cette scène a de quoi marquer un gosse! Brr!

    De même que le film en lui même d'ailleurs! C'est un peu comme si on te balançait une morale de "il faut être un(e) gentil(le) garçon/fille sinon il t'arrivera des bricoles" avec la délicatesse de pattes d'éléphant dans la tronche! Je m'étonne d'ailleurs de n'avoir été marqué QUE par l'île aux merveilles quand j'étais gamine tant l'ambiance de ce long métrage peut-être inquiétante...

    Mais bon rien que pour Jimminy Cricket, c'est un Disney qui vaut le coup!
  • 3
    Bande-annonce

    Fantasia (1940)

    2 h 04 min. Sortie : . Animation, sketches et comédie musicale.

    Long-métrage d'animation de James Algar, Samuel Armstrong, Ford Beebe avec Leopold Stokowski, Deems Taylor, Corey Burton

    Séances de cinéma (4 salles)
    Découverte

    J'avais vaguement regardé Fantasia 2000 quand j'étais gosse et je m'étais franchement ennuyée. Je partais donc avec certaines appréhensions.
    Si l'adéquation entre les images et la musique est parfaite, je dois avouer que les premières animations m'ont laissé assez froide, tandis que j'ai été enchantée par les dernières et plus particulièrement par celle concernant la mythologie grecque, que j'ai adoré.

    Malgré tout, 2h, je trouve que ça reste trop long.
  • 4
    Bande-annonce

    Blanche-Neige et les Sept Nains (1937)

    Snow White and the Seven Dwarfs

    1 h 23 min. Sortie : . Animation, fantastique, comédie musicale et romance.

    Long-métrage d'animation de William Cottrell, David Hand, Wilfred Jackson avec Roy Atwell, Stuart Buchanan, Adriana Caselotti

    Que dire...après visionnage j'ai presque envie d'aller porter plainte contre mes parents de m'avoir élevée avec un truc aussi niais et misogyne (remarque qu'on peut faire à tout les Disney traitant de princesse ceci dit).

    Bref, tu es une fille donc tu n'es bonne qu'à ne pas avoir de cervelle (faut voir le niveau des répliques de la demoiselle), faire la vaisselle/le ménage jusqu'à ce qu'un illustre inconnu vienne t'enlever. Wahou, quel destin fabuleux! (Oui je sais qu'il est sorti en 1937, que les mœurs n'étaient pas les mêmes toussa toussa mais j'ai envie d'être cynique, laisse moi!)

    On passera sur la morale bancale des nains "Ne parle pas à des inconnus" alors qu'ils accueillent chez eux une fille rencontrée la veille. Hum hum.(Ouais bon en même temps, quelqu'un qui te fait le ménage et la bouffe gratos...tu m'étonnes qu'ils la gardent!).
    Ne pas suivre des inconnus donc, sauf si c'est un prince (à comprendre "sauf s'il du pognon en jeu"). Là ma fille, même si c'est un potentiel psychopathe, tu ne réfléchis pas et tu montes sur son cheval non mais oh!
    (Si il faut la pauvre Blanche-Neige a passé toute l'autre moitié de sa vie à se faire viol(ent)er dans un cave par le prince et à devoir nettoyer le palais telle une boniche et on est même pas au courant!).

    Notons aussi la logique imparable de ces mêmes nains qui décident que, parce que leur amie est trop belle pour être enterrée ils allaient la regarder se décomposer à l'air libre...tiens ouais, ça fera un peu d'animation dans la forêt!

    Et enfin, si vous doutiez toujours des problèmes psychologiques du prince, je vous ferais remarquer qu'il faut être un poil déglingué pour aller rouler une pelle à un macchabée en décomposition depuis plusieurs jours (même si Disney préfère rester vague quant au temps). Enfin je sais pas, peut-être que les princes nécrophiles ça faisait fureur à l'époque...

    Bref, je lui mets la moyenne par pure nostalgie et parce que, bon je l'avoue, même si elle a des motivations bidons, j'aime bien la sorcière/belle-mère!
    (Et Simplet aussi!)

  • 5
    Bande-annonce

    Alice au pays des merveilles (1951)

    Alice in Wonderland

    1 h 15 min. Sortie : . Animation, aventure, fantastique et comédie musicale.

    Long-métrage d'animation de Clyde Geronimi, Wilfred Jackson et Hamilton Luske avec Kathryn Beaumont, Ed Wynn, Richard Haydn

    Revu au cinéma en décembre 2013.

    Bon, j'ai jamais vraiment accroché à Alice petite et je comprends pourquoi.
    Ce n'est pas parce que les livres originaux dont il est tiré traitent de la folie qu'il faut se permettre de faire un enchaînement de choses loufoques sans aucun fil conducteur. Et c'est bien là le principal défaut de ce Disney (hormis Alice que j'ai eu envie de baffer tout du long), ça manque d'une réelle intrigue.
  • 6
    Bande-annonce

    Dumbo (1941)

    1 h 04 min. Sortie : . Animation et comédie musicale.

    Long-métrage d'animation de Samuel Armstrong et Norman Ferguson avec James Baskett, Herman Bing, Billy Bletcher

    Un héros principal qui ne sait rien faire à part sourire et pleurer et une souris aux faix airs de Jiminy Cricket, ça va cinq minutes, mais pendant une heure, c'est franchement long. Le film aurait gagné à être adapté en court métrage selon moi.

    Bref, le petit Dumbo n'a pas réussi à m'émouvoir, ni quand j'avais 5 ans, ni maintenant.