Clara à la poursuite des salles obscures (2017)

Avatar Clara_Gamegie Liste de

47 films

par Clara_Gamegie
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    Vaiana, la légende du bout du monde (2016)

    Moana

    1 h 47 min. Sortie : . Aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de John Musker et Ron Clements avec Dwayne Johnson, Auli'i Cravalho, Rachel House

  • Bande-annonce

    Rogue One : A Star Wars Story (2016)

    2 h 13 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Gareth Edwards avec Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn

  • Bande-annonce

    Nocturnal Animals (2016)

    1 h 56 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Tom Ford avec Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon

  • Bande-annonce

    Your Name. (2016)

    Kimi no Na wa.

    1 h 46 min. Sortie : . Animation, drame, fantastique et romance.

    Long-métrage d'animation de Makoto Shinkai avec Mone Kamishiraishi, Ryûnosuke Kamiki, Masami Nagasawa

  • Bande-annonce

    Quelques minutes après minuit (2016)

    A Monster Calls

    1 h 48 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de J. A. Bayona avec Lewis MacDougall, Sigourney Weaver, Felicity Jones

  • Bande-annonce

    La La Land (2016)

    2 h 08 min. Sortie : . Comédie musicale, comédie dramatique, romance et musique.

    Film de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend

  • Bande-annonce

    Silence (2016)

    2 h 41 min. Sortie : . Aventure, drame et historique.

    Film de Martin Scorsese avec Andrew Garfield, Adam Driver, Liam Neeson

  • Bande-annonce

    Rock'n' Roll (2017)

    2 h 03 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Guillaume Canet avec Guillaume Canet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche

  • Bande-annonce

    Split (2016)

    1 h 57 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de M. Night Shyamalan avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley

  • Bande-annonce

    Logan (2017)

    2 h 15 min. Sortie : . Action, science-fiction, aventure, drame et thriller.

    Film de James Mangold avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen

  • Bande-annonce

    Kong : Skull Island (2017)

    1 h 58 min. Sortie : . Action, aventure et fantastique.

    Film de Jordan Vogt-Roberts avec Tom Hiddleston, Samuel L. Jackson, John Goodman

  • Bande-annonce

    Miss Sloane (2016)

    2 h 12 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de John Madden avec Jessica Chastain, Mark Strong, John Lithgow

  • Bande-annonce

    The Lost City of Z (2017)

    2 h 21 min. Sortie : . Aventure, biopic, drame et historique.

    Film de James Gray avec Charlie Hunnam, Robert Pattinson, Sienna Miller

  • Bande-annonce

    Grave (2017)

    1 h 39 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Julia Ducournau avec Garance Marillier, Ella Rumpf, Rabah Naït Oufella

  • Bande-annonce

    Les Figures de l'ombre (2017)

    Hidden Figures

    2 h 07 min. Sortie : . Drame et biopic.

    Film de Theodore Melfi avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe

  • Bande-annonce

    Jackie (2016)

    1 h 40 min. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Pablo Larraín avec Natalie Portman, Peter Sarsgaard, Greta Gerwig

  • Bande-annonce

    Ghost in the Shell (2017)

    1 h 47 min. Sortie : . Action, policier et science-fiction.

    Film de Rupert Sanders avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk, Takeshi Kitano

    Critique.
  • Bande-annonce

    La Belle et la Bête (2017)

    Beauty and the Beast

    2 h 10 min. Sortie : . Fantastique, comédie musicale et romance.

    Film de Bill Condon avec Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans

  • Bande-annonce

    The Young Lady (2017)

    Lady Macbeth

    1 h 29 min. Sortie : . Drame.

    Film de William Oldroyd avec Florence Pugh, Christopher Fairbank, Cosmo Jarvis

    Critique.
  • Bande-annonce

    Life : Origine inconnue (2017)

    Life

    1 h 44 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, science-fiction et thriller.

    Film de Daniel Espinosa avec Jake Gyllenhaal, Rebecca Ferguson, Ryan Reynolds

    Un très bon divertissement, efficace, plein de tension, personnellement je suis restée cramponnée à mon siège pendant presque tout le film, écharpe rabattue sur la tronche aux moments où j'avais peur, une fois que les choses "démarrent" disons.
    Au départ, je trouvais l'antagoniste un peu ridicule, genre c'est quoi ce machin, mais en fait il se révèle être un truc assez splendide, par contre son nom m'a dérangé, genre Calvin ça me faisait penser à Calvin Klein, mais soit.
    Le visuel du film est assez beau et on est gâtés par de très bons acteurs qui font bien leur job, avec une petite préférence personnelle pour Rebecca et Jake. Après faut bien avouer que le film a ses limites car ça reste du déjà vu.
    Le twist de fin est assez sordide mais bon c'est pas plus mal parce que ça m'a surpris, là où le film se déroule tout de même de façon assez linéaire.
  • Bande-annonce

    Get Out (2017)

    1 h 43 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Jordan Peele avec Daniel Kaluuya, Allison Williams, Catherine Keener

    Je suis allé voir ce film sans, pour une fois, consulter l'avis de mes éclaireurs ni lire le synopsis, donc découverte totale. J'ai maintenant vu les notes que je trouve quand même très généreuses pour un film assez surfait.
    Ok, on est plongé dans une ambiance inquiétante et malaisante, plutôt réussie d'ailleurs. Mais je trouve qu'il y a dans ce film, sans doute le propos, quelque chose d'absolument ringard et dépassé.
    Cette famille, la baraque surfaite en carton pate de riches blancs américains, cette vendetta noirs/blancs, blancs/noirs, allez savoir, ouais c'est un peu ringard. C'est peut être pas aidé par le fait que même si l'acteur principal sait effectivement tirer son épingle du jeu, Allison Williams reste quand même bof bof. Bref tout cela est assez cliché.
    (Je tiens à dire que ce commentaire a été dirigé à Zara en faisant du shopping).
  • Bande-annonce

    Alien : Covenant (2017)

    2 h 02 min. Sortie : . Science-fiction et Épouvante-horreur.

    Film de Ridley Scott avec Michael Fassbender, Katherine Waterston, Billy Crudup

    Spoilers, faites gaffe.
    Je ne sais pas exactement ce que Ridley Scott a essayé de nous vendre, mais c'est raté.
    Le film est peut être divertissant, mais il n'offre rien de plus. Il souffre d'un espèce de discours philosophico-religieux lourdingue et complètement téléphoné.
    L'héroïne principale est aux abonnés absents, ce qui est dommage car l'actrice joue bien mais son personnage n'est pas du tout poussé, pareil il y a un thème intéressant à explorer, celui de la perte d'un proche et qui n'est pas du tout approfondi.
    Je trouve que Ridley s'est complètement éloigné des Aliens originaux et c'est vraiment dommage car là il nous sert un film qui n'a aucune cohérence. Le twist final, par ex, était vraiment trop prévisible, je l'ai vu venir une demi-heure avant !!
    Et puis, ils sont pas censés avoir une politique de célibat strict sur ce type de vaisseau ? ? Encore s'il n'y avait qu'un ou deux couples, mais c'est pas le cas. Y'a personne qu'est célib ou quoi ??
  • Bande-annonce

    Free Fire (2016)

    1 h 30 min. Sortie : . Action, comédie et gangster.

    Film de Ben Wheatley avec Brie Larson, Cillian Murphy, Armie Hammer

    Un petit 7. Film plutôt sympa et rafraîchissant, complètement décalé avec un humour par moment décapant, mais ça frôle le non sens dont je suis moyennement adepte. Ça plaira aux fans de Dupieux.
    Tout de même à découvrir ne serait ce que pour le jeu des acteurs, surtout celui de Sam Riley.
  • Bande-annonce

    It Comes At Night (2017)

    1 h 37 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Trey Edward Shults avec Joel Edgerton, Riley Keough, Christopher Abbott

    It Comes at Night surfe sur la vague des films d'horreur indé qu'on voit apparaître depuis quelques temps, du type Get Out, Grave, et si on remonte un peu plus loin It Follows avec lequel il partage certaines similitudes.

    Le film est intéressant et nous plonge dans une certaine ambiance qui sans être horrifique parvient vraiment à créer un sentiment de malaise. Joël Edgerton est impressionnant dans son rôle et réussit même à donner un peu de relief à un personnage de base assez vide.
    Le film a malheureusement beaucoup trop de défauts : il est d'une prévisibilité telle que tous les cinéphiles avertis devineront la fin au bout des vingt premières minutes, car les enjeux des personnages sont si clairement présentés qu'il n'y avait pas d'autre fin possible. C'est vraiment malheureux car ça donne au film un côté très froid qui fait qu'on n'arrive pas à s'attacher aux personnages, qui sont par ailleurs déshumanisés (mais ça c'est l'essence même du film et le discours du réalisateur).

    Le point fort d'It Comes at Night est sans doute la photo et le cadrage. La caméra épaule est toujours là pour rappeler le stress des personnages, leur incertitude, et on ressent l'influence des grands films paranoïaques à travers le prisme du fils, ce qui est amené dès le départ par le chef op de façon vraiment subtile, notamment dans le choix des cadres. Malgré tout, je préfère de loin It Follows qui reste pour moi un petit bijou, là où It Comes at Night est assez mitigé.
  • Bande-annonce

    Ce qui nous lie (2017)

    1 h 53 min. Sortie : . Drame.

    Film de Cédric Klapisch avec Pio Marmaï, Ana Girardot, François Civil

    Difficile d'écrire sur ce film. J'étais assez sceptique pendant la première heure, car la réalisation me semblait maladroite, le scénario écrit d'avance, avec de légers clichés qui partaient d'une bonne intention mais me faisaient penser à un reportage de TF1 (oui je sais je suis dure, mais c'est ce que j'ai pensé sur le moment).

    Mais au fur et à mesure que les minutes passent, je trouve que le film se bonifie (je ne trouve pas d'autre mot désolé), dans le sens où il révèle toute sa richesse et son relief. Il contient de purs moments de délicatesse et de sensualité qui m'ont tout simplement enivrés (les scènes de retrouvailles, amoureuses et amicales, ou même dans le travail, sur des choses sur lesquelles je ne saurais même pas mettre un nom).
    C'est un film passionné, déjà parce que ça se sent, parce qu'il parle d'une passion et d'un savoir faire, à travers les frères et sœurs mais surtout la jolie et sensible Ana Girardot, et parce qu'il va au delà : Klapisch dresse un sublime portrait de famille comme j'en ai rarement vu dans les films français, ces dernières années.
    Autre révélation, Pio Marmaï que j'ai trouvé excellent dans ce rôle. Je l'avais découvert à dix-huit ans dans "D'amour et d'eau fraîche", et depuis il ne cesse de m'épater (en plus d'être très bel homme).
    Ce qui nous lie est un film fraternel terriblement poétique et agréable à regarder, et je le conseillerais à tous ceux qui sont proches de leurs racines, ou tout simplement à ceux qui veulent découvrir un beau film.
  • Bande-annonce

    Memories of Murder (2003)

    Salinui Chueok

    2 h 10 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Bong Joon-ho avec Song Kang-ho, Kim Sang-Kyung, Kim Roe-ha

    Spoilers.
    C'est toujours bien de se prendre une claque dans la gueule au cinéma. Du genre de celles qui font que je ne trouve même pas les mots à la sortie pour dire combien je l'ai aimé. Un bon thriller est peut être ce qu'il y a de plus difficile à écrire ou à réaliser, car disons le franchement, on a déjà tout vu, on est rarement surpris. Celui là n'est jamais prévisible. Il a la force littéraire d'un roman et me rappelle inexorablement Zodiac ou encore l'intrigue folle et symbolique de True Detective (saison 1 of course). C'est d'autant plus criant pour moi car j'aimerais que mon prochain roman soit un thriller "de campagne".

    Véritable mindfuck et joyau d'humour noir au milieu de ces nuits assassines, le film n'est pas seulement brillant grâce à son écriture mais aussi grâce à sa mise en scène, ultra stylisée sans jamais en faire trop. Le cinéaste ne s'arrête pas là, il peint aussi le tableau d'une profession où cohabitent les antipodes (le détective urbain et celui de province) en plus de dresser un subtil constat de la vie quotidienne, toujours plein d'ironie.

    De manière générale mes films préférés sont ceux aux fins ouvertes, car ce sont eux qui entretiennent le mystère et qui font qu'un film revient me hanter, pas seulement la nuit qui vient ou le jour d'après, mais souvent. Ici, ça sera le visage inconnu de ce mal "ordinaire" comme le dit si bien la petite à la fin.
  • Bande-annonce

    Song to Song (2017)

    2 h 09 min. Sortie : . Drame, comédie musicale et romance.

    Film de Terrence Malick avec Ryan Gosling, Rooney Mara, Michael Fassbender

    Le problème avec Terrence Malick, c'est que j'ai toujours l'impression de voir le même film (et je dis ça en précisant que Le Nouveau Monde est un de mes films préférés). Toujours ces visions furtives, panthéistes, les doigts pointant vers le ciel, les persos dans l'herbe ou qui passent à travers des draps blancs, cette focale courte, ces contre-jours. Et à force, cela m'ennuie. De plus, je ne trouve pas que le film soit très musical (ou alors c'est juste moi qui préfère la version que me donnent les Frères Coen). C'est un peu le comble pour moi qui suis si sensible à ça, la musique prenant une place importante dans ma vie.

    Pareil pour ces dialogues éphémères, parfois justes et sensibles, parfois simplement gonflants. Malgré tout de beaux moments teintés de sensualité, c'est surement le point fort du film, même si ça reste une œuvre mineure dans la filmo de Malick et je conseille aux fans d'y aller, notamment pour voir le jeu de Rooney Mara, qui est époustouflante.
  • Bande-annonce

    Dunkerque (2017)

    Dunkirk

    1 h 46 min. Sortie : . Action, drame et guerre.

    Film de Christopher Nolan avec Fionn Whitehead, Mark Rylance, Tom Hardy

    Critique.
  • Bande-annonce

    Baby Driver (2017)

    1 h 53 min. Sortie : . Action, thriller, comédie et gangster.

    Film de Edgar Wright avec Ansel Elgort, Lily James, Kevin Spacey

    Critique.
  • Bande-annonce

    L'Empire des sens (1976)

    Ai no korîda

    1 h 45 min. Sortie : . Érotique et drame.

    Film de Nagisa Ôshima avec Eiko Matsuda, Tatsuya Fuji, Aoi Nakajima

    Vu en salle hier après-midi.
    Je ne m’attendais pas à ça, honnêtement, mon ami ayant minimisé la crudité du film quand on en parlait. Ni à une telle claque. L’empire des sens me paraît assez décrié sur ce site, mais moi, je l’ai trouvé très beau. Le film est effectivement particulier, mais le réalisateur a un parti pris, qu’il suit jusqu’au bout. C’est non seulement une œuvre qui tient la route, mais un beau film, représentant un amour fou poussé à l’extrême, ou ce qu’on pourrait appeler la passion (la souffrance donc). Je sais par mon ami que le film contient pas mal de vérités cachées sur la culture japonaise et j’aime les briseurs de tabous, c’est quelque chose qui m’a toujours plu.

    L’empire des sens est aussi une claque esthétique, avec des couleurs magnifiques et chatoyantes, des plans débordant de sensualité et d’érotisme délicat, l’élégance de la mise en scène servant de « contrepoint à la frénésie sexuelle des amants » (Steven Schneider). C’est un film qui se vit et qui se ressent : les gros plans sur le visage de Sada au moment de l’extase étaient presque palpables, une sorte de frénésie régnait d’ailleurs dans la salle.

    Mais je dois dire que j’ai eu du mal sur la fin, car le film joue sur l’épuisement du spectateur. Les deux personnages s’épuisent sexuellement, jusqu’à n’être plus que des coquilles vides, et nous fatiguent aussi. J’ai très mal vécu la dernière scène (je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler), ça m’a vraiment retourné l’estomac.
    Une expérience unique.
  • 1
  • 2