ESSENTIELS SF FANTASY

Avatar Jorg_McKie Liste de

138 livres

par Jorg_McKie

Le titre résume le propos ; on essaie de classer par grande époque et par ordre chronolgique d'apparition, mais la lecture peut se choisir dans n'importe quel ordre (c'est juste pour mieux faire comprendre à quelle époque arrive quel texte, ce qui est parfois important en terme d'influence et de postérité). Normalement il ne s'agit que de titres disponibles dans des éditions d'aujourd'hui, histoire de ne pas vous mettre l'eau à la bouche avec des supers bons romans épuisés depuis si longtemps que ceux qui les ont encore dans leurs bibliothèques les enferment au coffre ;-)
Une fois lue cette liste, n'importe quel lecteur assidu devient un bon spécialiste de toute la partie SF/Fantasy de la littérature du XX° (et du début du XXI°)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Les Aventures d'Arthur Gordon Pym (1838)

    The Narrative of Arthur Gordon Pym of Nantucket

    Sortie : 1838. Roman.

    Livre de Edgar Allan Poe

    PRECURSEUR : un passage en hivernage dans les glaces, une ambiance de terreur, le début de la veine fantastique et l'un des textes majeurs de Poe (fondametnaux de la littérature américaine)
  • Le Talon de Fer (1908)

    The Iron Heel

    Sortie : 1908. Roman.

    Livre de Jack London

    PRECURSEUR : le plus grand des écrivains américains s'attaque aux effets du totalitarisme dans un univers futur ; une anticipation glaçante et toujours d'actualité
  • La Peste écarlate (1912)

    The Scarlet Plague

    Sortie : mai 1912. Récit et roman.

    Livre de Jack London

    PRECURSEUR : Jack London n'a pas écrit que ce chef d'oeuvre qu'est Martin Eden, il est aussi un grand écrivain "social" (lire "anti-capitaliste") et l'un des pères de l'anticipation américaine
  • Le Cycle de Mars : Intégrale (1912)

    The Barsoom Series

    Sortie : 1912. Roman.

    Livre de Edgar Rice Burroughs

    PRECUSEURS : mieux que son Tarzan, un imaginaire d'aventures et d'exostisme avec races et contrées étranges qui inspirera plus d'une génération d'écrivains, tant en SF qu'en Fantasy. Délicieusement feuilletonnesque
  • Pellucidar (1915)

    Sortie : 1915. Roman.

    Livre de Edgar Rice Burroughs

    PRECURSEURS : on attend qu'un jour une réédition de l'intégrale soit dispo, histoire de relire le meilleur cycle de Burroughs, celui qui mélange les Tarzan et John Carter (Burroughs a tout inventé !)
  • Dagon et autres nouvelles de terreurs (1965)

    Dagon and Others Macabres Tales

    Sortie : 1965. Recueil de nouvelles.

    Livre de Howard Phillips Lovecraft et H. P. Lovecraft

    PRECURSEUR : très bonne porte d'entrée dans l'univers de Lovecraft, peuplé de Dieux archaïques et terrifiants ; le fantastique des mondes anciens disparus et l'angoisse psychologique à son summum, servis par une langue à nulle autre pareille
  • Nous autres (1920)

    Sortie : 1920. Roman.

    Livre de Evguéni Zamiatine

    PRECURSEUR : la tradition russe a toujours utilisé les univers futuristes pour décrire les tares du réel, notamment en matière sociale et totalitaire ; ça commence avec Zamiatine, à lire au moins une fois dans sa vie
  • Le Cimmérien - Conan : L'Intégrale, tome 1 (2008)

    The Coming of Conan the Cimmerian

    Sortie : . Nouvelle et roman.

    Livre de Robert E. Howard

    PRECURSEUR : les débuts des récits d'aventure dans un univers autre, la Cimmérie ; surtout des nouvelles, pour cause de parution en feuilleton ou en supplément presse, et bien meilleures que les films adaptés de l'univers (par contre toujours aussi bourrin et macho). Un des moments fondateurs de ce qui deviendra la fantasy épique
  • Le Hobbit annoté (2002)

    The Annotated Hobbit

    Sortie : 2002. Roman.

    Livre de Douglas A. Anderson et J.R.R. Tolkien

    PRECURSEUR : la date de publication est trompeuse, le livre date de 1937 ; cette version est la meilleure, avec la nouvelle traduction + tous les commentaires d'un spécialiste pour situer l'invention. Tolkien installe la Terre du Milieu, et la littérature change...
  • À la poursuite des Slans (1940)

    Slan

    Sortie : 1940. Roman.

    Livre de A. E. van Vogt

    L'AGE D'OR DE LA SF : dès 10/12 ans, formidable histoire de Jimmy et son pouvoir télépathique, son peuple en voie d'extinction, et l'usage du pouvoir. Une réflexion d'actualité sur la différence et la responsabilité
  • Le Monde des Ā (1945)

    The World of Null-A

    Sortie : 1945. Roman.

    Livre de A. E. van Vogt

    L'AGE D'OR DE LA SF : la traduction est de Boris Vian (si,si), la carte n'est pas le territoire est à la base de ce non-aristotélicisme qui explore les pouvoirs révolutionnaires d'un qui ne pense pas comme les autres, ça a un peu vieilli mais ça reste incontournable
  • Titus d'enfer - Gormenghast, tome 1 (1946)

    Titus Groan

    Sortie : 1946. Roman.

    Livre de Mervyn Peake

    L'AGE D'OR DE LA SF : une grande trilogie de littérature qui, sous couvert d'un château immense et fantastique, peuplé de personnages incroyables, nous entraîne dans l'histoire de Titus. Imaginaire incroyable, langue parfaite, un chef d'oeuvre
  • Les Sondeurs vivent en vain - Les Seigneurs de l'instrumentalité, tome 1 (1960)

    The Rediscovery of Man (1)

    Sortie : 1960. Nouvelle.

    Livre de Cordwainer Smith

    L'AGE D'OR DE LA SF : le plus grand écrivain de la période et dans ce genre, un extra-terrestre en matière de style (parfait) et de thèmes (multiples et exceptionnels, notamment l'esclavage, le devenir de l'humain...). Un grand cycle composé de nouvelles et de quelques romans inoubliables
  • La Faune de l'espace (1950)

    The Voyage of the Space Beagle

    Sortie : 1950. Roman.

    Livre de A. E. van Vogt

    L'AGE D'OR DE LA SF : cycle de nouvelles consacrées à des rencontres de "vivants" autres (aliens), traitées sous forme de récit de voyage à la mode d'un Darwin futur explorant l'univers ; prodifieusement inventif, notamment sur la notion de "nexialiste", qui éclaire l'univers de la pensée d'une manière toujours d'actualité. A faire lire à partir de 10 ans et à relire, même si la traduction est maintenant ancienne
  • Fondation - Le Cycle de Fondation, tome 1 (1951)

    Foundation

    Sortie : 1951. Science-fiction et roman.

    Livre de Isaac Asimov

    L'AGE D'OR DE LA SF : et vint la psycho-histoire, à la suite des théories de Toybee, et l'on découvrit qu'Asimov était un génie de l'invention et la mise en palce d'une SF d'idées tournée vers le futur de l'humanité. Indispensable au moins une fois dans sa vie. Il faudra attendre la fin du cycle en 1983 pour le voir courroner à la fois par le Prix Hugo et le Prix Locus
  • Demain les chiens (1952)

    City

    Sortie : 1952. Science-fiction, roman et recueil de nouvelles.

    Livre de Clifford Donald Simak

    L'AGE D'OR DE LA SF : cycle de nouvelles qui retrace l'évolution des rapports entre les chiens et les hommes (et quelques robots) dans les sicèles futurs). Une nouvelle traduction refaite en 2013, qui permettra sans doute de (re)découvrir à quel point Simak est l'auteur de SF le plus "humaniste" de cette période. On commence à enser la littérature de SF comme un moyen d'explorer à la fois les territoires de la sciecne à venir et ceux des sciences de l'homme à venir (socio, anthropo, philo, psycho, ethno, etc.).
  • Les Plus qu'humains (1953)

    More than Human

    Sortie : 1953. Roman.

    Livre de Theodore Sturgeon

    L'AGE D'OR DE LA SF : la première partie est traitée en monologue intérieur, hommage au Bruit et la fureur de Faulkner, la thématique est jungienne (un gestalt est supérieur à la somme de ses parties), et mon tout marque à jamais le lecteur. On s'approche de l'âge moderne, et Sturgeon en est un des premiers grands stylistes
  • Je suis une légende (1954)

    I Am Legend

    Sortie : 1954. Science-fiction et roman.

    Livre de Richard Matheson

    L'AGE D'OR DE LA SF : oubliez les niaiseries américano-optimistes du film, le livre est sombre, pessimiste, et parfait. La robinsonnade du survivant est un des meilleurs traitement du thème, et la vision de la disparition de l'homme commence à envahir les territoires jusqu'ici optimistes de la SF. Ca devient adulte.
  • Le Seigneur des Anneaux (1955)

    The Lord of the Rings

    Sortie : 1955. Roman.

    Livre de J.R.R. Tolkien

    L'AGE D'OR DE LA SF : à lui tout seul Tolkien définit les racinese t les modalités d'une genre littéraire tout entier, et dans le même temps il est complèetement incompris. LotR n'est pas un roman de fantasy, c'est un conte antique empli de poésie et de désespoir face aux horreurs de la guerre et de la violence inhérente aux humains. A lire à tous les âges de la vie
  • Martiens, go home ! (1954)

    Martians, Go Home

    Sortie : 1954. Roman.

    Livre de Fredric Brown

    L'AGE D'OR DE LA SF : les écrivains qui font dans l'humour et le loufoque ne sont pas nombreux ; F. Brown est l'un des meilleurs (avec Sheckley), et ce court roman dynamite tous ce que vous pouviez attendre et espérer d'un contact avec une espèce alien.
  • Terminus les étoiles (1956)

    Tiger! Tiger!

    Sortie : 1956. Roman.

    Livre de Alfred Bester

    L'AGE D'OR DE LA SF : c'est l'un des plus grands auteurs, c'est l'un des plus méconnus ; c'est l'histoire d'une vengeance, celle de Gulliver Foyle, mais c'est surtout l'histoire de la lutte éternelle entre les faibles et les puissants, une grande satire sociale, un formidable récit d'apprentissage et d'aventures, un roman à la Dickens. Indispensable
  • Niourk (1957)

    Sortie : 1957. Roman.

    Livre de Stefan Wul

    L'AGE D'OR DE LA SF : cinq ans avant Carsac, l'autre français qui marqua l'anticipation française, Stefan Wul publie ce bijou pessimiste (post-nucléaire, tout ça), visionnaire et que l'on peut relire à tous les âges à partir de 11 ans.
  • Un cantique pour Leibowitz (1960)

    A Canticle for Leibowitz

    Sortie : 1960. Roman.

    Livre de Walter Michael Miller Jr.

    L'AGE D'OR DE LA SF : très peu d'écrivains se sont intéressés à la "foi" dans le futur (ici dans un futur devasté qui plus est). Magnifique texte mélancolique, qui ouvre tout un champ de nouvelles écritures à venir. Au passage Prix Hugo 1961, à une époque d'avant 68 (il n'y a pas encore eu de libéralisation des moeurs, du sexe et de la pensée, et pourtant Walter Miller amrque tout le monde à cette époque... trop fort !)
  • La Patrouille du temps, tome 1 (1960)

    Guardians of Time

    Sortie : 1960. Roman.

    Livre de Poul Anderson

    L'AGE D'OR DE LA SF : cette édition en couverture n'existe plus depuis longtemps, prenez celle publiée par Le Bélial. Cycle de nouvelles qui mélangent le thème "conservation de la ligne temporelle" (sujet initié par le voyageur imprudent, de Barjavel, et qui fera les beaux jours de la SF) et "recomposition d'une période de l'histoire" (c'est le plus réussi, Poul Anderson est un vrai conteur à l'ancienne). Il y a quatre volumes dans le cycle complet, et tous vlanet le coup, car la Patrouille du Temps (quelle belle invention !) a beaucoup de boulot.
  • En terre étrangère (1961)

    Stranger in a Strange Land

    Sortie : 1961. Roman.

    Livre de Robert A. Heinlein

    L'AGE MODERNE : jamais passé en poche, plus dispo en grand format, c'est pourtant le meilleur Heinlein et l'un des plus grands romans de SF du XX° (bon, en même temps ça parle de sexualité libre, de création d'une religion, avec un nouveau Jésus, du show biz autour de ça, de philosophie et de jugement... pas étonnant que les éditeurs soient frileux...). C'est là qu'on voit qu'Heinlein n'est pas un réac militariste mais un vrai anar, qui ne supporte aucune autorité d'où qu'elle vienne. Prix Hugo 1962, c'est l'un des meilleurs romans de SF à lire et farie lire par tout le monde, tellement c'est bien (je me gnocque tout seul).
  • L'Orange mécanique (1962)

    A Clockwork Orange

    Sortie : 1962. Roman.

    Livre de Anthony Burgess

    L'AGE MODERNE : ultra-violence, dérive sociale, anticipation à peine exagérée, mais surtout incroyable travail d'écrivain sur l'invention d'une novlangue (bien traduit en français) ; au moins aussi bon que le film de Kubrick, et tout aussi noir.
  • La Dernière Licorne (1999)

    The Last Unicorn

    Sortie : .

    Livre de Peter S. Beagle

    L'AGE MODERNE : même pas de couverture française ? (publié dans la collection Lunes d'Encre chez Denoël, on le trouve encore de temps à autre). Considéré par les communautés de lecteurs comme un des 10 meilleurs titres de fantasy ever, ce délicieux roman de fantaisie (quête d'une licorne à la recherche de ses congénères, aidée par un magicien peu habile), mériterait d'être plus lu ; le texte date de 62 et fait partie désormais des "classiques" américans
  • Pour patrie, l'espace (2006)

    Sortie : février 2006. Roman.

    Livre de Francis Carsac

    L'AGE MODERNE : paru en 1962, dû à la plume scientifique et allègre d'un paléontologue de renom qui écrit sous pseudo pour ne pas se faire repérer par les milieux universitaires (la SF c'est sale...), voilà un excellent sapce opera humaniste, qui ouvre la voie à la SF française politique, engagée, et qui ne se fout pas de la gueule du lecteur en matière d'histoire.
  • Le Maître du Haut Château (1962)

    The Man in the High Castle

    Sortie : . Roman et science-fiction.

    Livre de Philip K. Dick

    L'AGE MODERNE : le Japon a gagné la guerre, les USA sont un pays de misère et de pauvreté, les blancs sont des sous-hommes, et mon tout est l'une des plus splendides uchronies de l'histoire de la SF. Au passage c'est un roman de mise en abyme, car l'un des élémens centraux de l'histoire (construite comme une mosaique de points de vue)est un écrivain qui imagine dans un roman que les USA auraient gagné la guerre... Prix Hugo 1963, et ça flirte pas mal avec un usage du Yi-King ;-)
  • Le Berceau du chat (1963)

    Cat's Cradle

    Sortie : 1963. Roman.

    Livre de Kurt Vonnegut

    L'AGE MODERNE : six ans avant Abattoir 5, le génial Vonnegut (il faut tout lire de lui) écrit une fable dans laquelle le monde entier finit stérilisé, en enchaînant les situations absurdes, grotesques et imbéciles, qui caractèreisent l'humanité dans toute sa splendeur. Traduction par terrible en revanche, on attend avec impatience que Gallmeister rachète les droits de tout Vonnegut et s'attaque à ce problème...