En 2018, on se fait une toile ?

Avatar Gand-Alf Liste de

452 films

par Gand-Alf
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Bleeder (1999)

    1 h 38 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Nicolas Winding Refn avec Kim Bodnia, Mads Mikkelsen, Rikke Louise Andersson

    Découvert en bluray le 1er janvier.

    Dans la parfaite continuité du premier "Pusher", Refn livre un second essai personnel, quelque part entre le "Mean Street" de Scorsese et l'univers de l'écrivain Hubert Selby, dévoilant aussi bien sa cinéphilie furieuse que les angoisses d'une jeunesse paumée. Plutôt percutant pour l'époque.
  • La Mélodie de la rancune (1973)

    Joshû sasori: 701-gô urami-bushi

    1 h 29 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Yasuharu Hasebe avec Meiko Kaji, Masakazu Tamura, Yumi Kanei

    Nouveau visionnage en bluray, le 1er janvier.

    Peut-être le moins bon de la série mais Yasuharu Hasebe succède dignement à Shunya Ito pour cette conclusion outrancière mais où la pure exploitation n'empêche certainement pas un propos virulent envers le gouvernement répressif et le système carcéral.
  • Bande-annonce

    Mr. Holmes (2015)

    1 h 44 min. Sortie : . Drame.

    Film de Bill Condon avec Ian McKellen, Laura Linney, Hiroyuki Sanada

    Découvert sur OCS, le 2 janvier.

    Le livre est peut-être très bien mais le film ne tire malheureusement pas grand chose d'un point de départ séduisant (un Holmes vieillissant luttant avec sa mémoire), à tel point qu'il pourrait s'agir de n'importe quel autre personnage.
    Reste une distribution plutôt bonne et un clin d'oeil sympathique au génial "Young Sherlock Holmes".
  • Bande-annonce

    The X-Files, le film (1998)

    The X Files

    2 h 01 min. Sortie : . Fantastique, thriller et science-fiction.

    Film de Rob Bowman avec David Duchovny, Gillian Anderson, John Neville

    Nouveau visionnage en bluray, le 3 janvier.

    Pont entre les cinquième et sixième saisons, cette première aventure cinématographique riche en révélations est clairement à réserver aux fans de la série, les néophytes risquant de trouver le temps long. La thune se voit à l'écran et l'ensemble constitue un chouette épisode mythologique sur grand écran.
  • Bande-annonce

    La Longue Nuit de l'exorcisme (1972)

    Non si sevizia un paperino

    1 h 38 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Lucio Fulci avec Florinda Bolkan, Barbara Bouchet, Tomas Milian

    Découvert en bluray, le 4 janvier.

    Derrière une traduction française totalement à la ramasse (aucun exorcisme à l'horizon et la majorité du film se déroule en plein jour) se cache une oeuvre dérangeante et d'une puissance phénoménale, sorte de conte extrêmement cruel tirant à vue sur une église culpabilisante et l'hypocrisie d'une société patriarcale aux idées courtes.
  • Bande-annonce

    Zeder : Les Voix de l'au-delà (1983)

    Zeder

    1 h 29 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Pupi Avati avec Gabriele Lavia, Anne Canovas, Paola Tanziani

    Découvert en bluray, le 4 janvier.

    Un point de départ intriguant et plutôt bien amené tournant autour de la résurrection des morts mais qui patine pas mal dans son déroulement et son exécution. Pas inintéressant mais bien trop long pour ce qu'il a à raconter et accusant de sérieuses rides.
  • Bande-annonce

    L'Aventure de Mme Muir (1947)

    The Ghost and Mrs. Muir

    1 h 44 min. Sortie : . Drame, fantastique et romance.

    Film de Joseph L. Mankiewicz avec Gene Tierney, Rex Harrison, George Sanders

    Découvert sur OCS, le 5 janvier.

    A la fois une des plus belles romances et un des plus beaux récits de fantômes qu'il m'ait été donné de voir, le mélange des genres étant traité avec intelligence par Mankiewicz jusqu'à un final proprement magnifique. Drôle, moderne, formellement soigné, attachant, furieusement romantique et porté par le duo Gene Tierney / Rex Harrison, le tout se révélant également être un superbe portrait de femme indépendante.
  • Bande-annonce

    Police fédérale Los Angeles (1985)

    To Live and Die in L.A.

    1 h 56 min. Sortie : . Action, policier, drame et thriller.

    Film de William Friedkin avec William L. Petersen, Willem Dafoe, John Pankow

    Nouveau visionnage en bluray, le 6 janvier.

    Un polar épousant pleinement les codes de son époque qui a très bien survécu aux ravages du temps, grâce notamment à une photographie de toute beauté, à la mise en scène sèche et nerveuse de Friedkin et à une atmosphère à la fois trouble, anxiogène et envoûtante.
  • Bande-annonce

    Creep (2004)

    1 h 25 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Christopher Smith avec Franka Potente, Vas Blackwood, Elizabeth McKechnie

    Nouveau visionnage sur OCS, le 7 janvier.

    Peu de rides pour ce petit film tourné il y a plus de dix ans, sorte de relecture bien crade de "Alice in Wonderland" (le métro remplaçant le terrier) permettant à Christopher Smith de montrer une image peu reluisante d'un Londres blindé d'inégalités sociales tout en nous offrant un ride bien tendu et violent. Le final, ironique à mort, est juste génial.
  • Bande-annonce

    On l'appelle Jeeg Robot (2016)

    Lo chiamavano Jeeg Robot

    1 h 58 min. Sortie : . Action et science-fiction.

    Film de Gabriele Mainetti avec Claudio Santamaria, Luca Marinelli, Ilenia Pastorelli

    Découvert en bluray, le 8 janvier.

    Partagé je suis.
    D'un côté, tout l'aspect décalé me gonfle, c'est beaucoup trop appuyé (le coup des crèmes à la vanille) et ça rabaisse l'ensemble je trouve à du sous-Guy Ritchie avec son méchant en carton tout simplement ridicule. Et le mélange des genres est mal dosé selon moi.

    De l'autre, je suis content qu'une telle proposition existe au sein d'un cinéma italien en état de mort clinique depuis belle lurette et si l'énorme succès du film là-bas pouvait donner la possibilité au cinéma de genre de revenir, tant mieux. Le film n'est pas désagréable dans son ensemble, plutôt bien foutu (quand il n'utilise pas de CGI), sincère et quelques séquences sont très jolies, le récit fonctionnant enfin quand Mainetti privilégie le premier degré, laissant entrevoir ce qu'aurait pu être ce premier essai relativement attachant mais bien trop bancal.
  • Bande-annonce

    Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension (1984)

    The Adventures of Buckaroo Banzai across the 8th dimension

    1 h 38 min. Sortie : . Science-fiction et comédie.

    Film de W.D. Richter avec Peter Weller, John Lithgow, Ellen Barkin

    Découvert en bluray, le 9 janvier.

    Je ne sais pas ce qu'ils avaient fumé mais c'était du lourd. Un gros délire totalement WTF et assumé de bout en bout, immensément kitsch et typiquement 80's. Pas forcément bien écrit et réalisé (ça reste correct, attention) mais le casting est royal (Peter Fucking Weller joue son rôle avec une conviction ahurissante, John Lithgow est en mode méga-cabotinage jouissif, y a Jeff Goldblum en cowboy...) et il s'en dégage un charme fou et une bonne humeur communicative... s'il on est dans le délire. Faute de succès, la suite potentielle sera malheureusement annulée mais des éléments serviront pour le cultissime "Big Trouble in Little China".
  • Bande-annonce

    Appel d'urgence (1988)

    Miracle Mile

    1 h 27 min. Sortie : . Action, drame, romance et thriller.

    Film de Steve De Jarnatt avec Anthony Edwards, Mare Winningham, John Agar

    Nouveau visionnage en bluray le 10 janvier et au cinéma le 29 mai.

    Un plaisir de revoir dans de bonnes conditions (copie efficace proposée par Arrow) ce tout petit pré-apo au charme certains, tout à la fois flippant, drôle et furieusement romantique, allant jusqu'au bout de sa démarche et parvenant, avec peu d'argent, à retranscrire une véritable atmosphère d'apocalypse imminente.
  • The Internet Is Coming (2013)

    48 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Graham Linehan avec Chris O'Dowd, Richard Ayoade, Katherine Parkinson

    Découvert sur Netflix, le 11 janvier.

    Un épisode spécial qui clôture comme il peut la série. Franchement sympa.
  • Bande-annonce

    Laura (1944)

    1 h 28 min. Sortie : . Film noir.

    Film de Otto Preminger avec Gene Tierney, Dana Andrews, Clifton Webb

    Découvert sur OCS, le 11 janvier.

    Je comprend tout à fait que le film plaise et son importance dans l'histoire du film noir mais personnellement, ça ne m'a fait ni chaud ni froid. Pourtant, la première partie promettait un certain romantisme trouble et un destin tragique avec ce flic taciturne obsédé par la défunte victime (superbe Gene Tierney) mais j'ai décroché dès l'instant où le long-métrage prend une autre direction, bien plus classique pour un spectateur d'aujourd'hui.
  • Bande-annonce

    Battle Royale (2000)

    Batoru rowaiaru

    1 h 54 min. Sortie : . Aventure, drame et thriller.

    Film de Kinji Fukasaku avec Takeshi Kitano, Tatsuya Fujiwara, Aki Maeda

    Nouveau visionnage en bluray, le 12 janvier.

    Un director's cut qui apporte peu de choses à la version ciné, hormis une séquence cruciale en flashback renforçant le propos virulent de Fukasaku envers la société japonaise et le monde des adultes, se repaissant d'une jeunesse qui l'effraie. Toujours est-il que c'est un bonheur de revoir ce grand film mêlant critique acerbe, violence décomplexée, humour noir et absurde et sensibilité purement adolescente.
  • Bande-annonce

    Get Out (2017)

    1 h 43 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Jordan Peele avec Daniel Kaluuya, Allison Williams, Catherine Keener

    Découvert en bluray, le 13 janvier.

    Quelques facilités, mais ce croisement entre "Devine qui vient dîner..." et "Twilight Zone" se montre efficace de bout en bout, petite série B tendue, salement drôle et posant un regard assez flippant mais juste sur la discrimination "positive". Pour un premier film, c'est plus que prometteur.
  • Tropique du Cancer (1972)

    Al tropico del cancro

    1 h 30 min. Sortie : . Thriller, Épouvante-horreur et Érotique.

    Film de Gian Paolo Lomi et Edoardo Mulargia avec Anthony Steffen, Anita Strindberg, Gabriele Tinti

    Découvert en bluray, le 13 janvier.

    Une oeuvre étrange, mêlant giallo et film noir sous le soleil de Haïti, qui a clairement le cul entre deux chaises mais qui témoigne d'une certaine urgence de part son cadre tendu et mystérieux. Loin d'être marquant et les amoureux des animaux risquent de tiquer (les taureaux prennent cher) mais une poignée de séquences rendent l'ensemble curieux et intriguant.
  • Bande-annonce

    Le Roi et Moi (1956)

    The King and I

    2 h 13 min. Sortie : . Comédie musicale et romance.

    Film de Walter Lang avec Deborah Kerr, Yul Brynner, Rita Moreno

    Découvert sur OCS, le 14 janvier.

    Un spectacle purement hollywoodien à placer impérativement dans le contexte de l'époque afin de l'apprécier comme il se doit. La vision est forcément très occidentale et désuète, sans compter que les chansons ne m'ont clairement pas marqué. Mais il émane de l'ensemble un certain charme, grâce notamment au duo Deborah Kerr / Yul Brynner, aux superbes costumes et décors et à une étonnante lucidité, loin de la guimauve attendue.
  • Bande-annonce

    Ginger Snaps (2000)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame et Épouvante-horreur.

    Film de John Fawcett avec Emily Perkins, Katharine Isabelle, Kris Lemche

    Nouveau visionnage en DVD, le 15 janvier.

    Malgré son budget microscopique et une facture technique un brin télévisuelle, cette relecture du mythe du loup-garou résiste très bien aux ravages du temps, grâce à un duo de frangines extrêmement attachantes (et bien interprétées par Emily Perkins et la mimi Katharine Isabelle), une écriture efficace entre émotion et humour noir et surtout, un regard très juste sur l'adolescence.
  • Bande-annonce

    Gueule d'amour (1937)

    1 h 34 min. Sortie : . Drame, romance et guerre.

    Film de Jean Grémillon avec Jean Gabin, Mireille Balin, Pierre Etchepare

    Découvert en bluray, le 16 janvier.

    Débutant comme une joyeuse comédie champêtre, un regard extrêmement amer sur les amours contrariés, bénéficiant de dialogues affutés et porté par un Gabin aussi imposant que touchant en victime de l'amour.
  • Bande-annonce

    A History of Violence (2005)

    1 h 35 min. Sortie : . Thriller et film noir.

    Film de David Cronenberg avec Viggo Mortensen, Maria Bello, Ed Harris


    Nouveau visionnage en bluray, le 16 janvier.

    Une étude de l'Amérique, de sa violence et de ses figures sacrées (le bon héros, la famille...) toujours aussi fascinante, parfaite transition entre le cinéma autrefois charnel de Cronenberg (on retrouve quelques plans bien gores rappelant sa première période) et celui, plus intellectualisé, de ces dernières années. Le tout doublé d'un western moderne diablement efficace et porté par un casting on fire.
  • Knightriders (1981)

    2 h 26 min. Sortie : . Action et drame.

    Film de George A. Romero avec Ed Harris, Gary Lahti, Tom Savini

    Découvert en bluray, le 17 janvier.

    Au moment même où l'Amérique basculait vers une course effrénée à la réussite, George A. Romero reprenait les idéaux de la Beat Generation au cours d'une oeuvre contestataire sans jamais se voiler la face, auscultant avec humour la vie en communauté tout en égratignant une fois de plus les figures d'autorité.
    Foisonnant et personnel, "Knightriders" peut se voir comme une réflexion de l'auteur sur son propre travail, sur la voie à emprunter entre spectacle pur et art un minimum exigeant, tout autant que comme un pur récit de chevalerie bénéficiant d'un casting au top (en premier lieu Ed Harris et Tom Savini) et de cascades tout simplement folles.
    Pour ma part, LE chef-d'oeuvre d'un Romero en pleine possession de ses moyens, nous offrant ici son film le plus attachant et le plus beau.
  • Bande-annonce

    Les Ailes de l'enfer (1997)

    Con Air

    1 h 55 min. Sortie : . Action, policier et thriller.

    Film de Simon West avec Nicolas Cage, John Cusack, John Malkovich

    Nouveau visionnage en bluray, le 18 janvier.

    Après une dure journée, rien de tel que se poser devant ce cas d'école, blockbuster boursouflé à la connerie cosmique totalement jouissive, bloquée entre l'actioner bourrin des 80's et ce que sera le cinéma d'action décompelxé et crétin de l'ère Michael Bay. Avec en prime un casting de pures gueules menée par un Nicolas Cage tout en cheveux gras que l'on venait de perdre à tout jamais (ou de gagner c'est selon les écoles). Et en VF, c'est encore plus priceless.
  • Bande-annonce

    La Rage au ventre (2015)

    Southpaw

    2 h 03 min. Sortie : . Action, drame, sport et thriller.

    Film de Antoine Fuqua avec Jake Gyllenhaal, Forest Whitaker, Rachel McAdams

    Découvert sur OCS, le 19 janvier.

    Envisagé à l'origine pour Eminem, un énième film de boxe qui peine à sortir des sentiers balisés du drame à Oscars. Pas désagréable à suivre, relativement bien foutu et pas trop mal joué par un Jake Gyllenhaal physiquement impliqué mais oubliable à force d'enchainer les clichés et les violons.
  • Bande-annonce

    Le Shérif est en prison (1974)

    Blazing Saddles

    1 h 33 min. Sortie : . Comédie et western.

    Film de Mel Brooks avec Cleavon Little, Gene Wilder, Slim Pickens

    Nouveau visionnage en bluray, le 20 janvier.

    Un plaisir de revoir cette bonne petite parodie, peut-être pas la plus marquante de Mel Brooks mais qui reste joyeusement timbrée.
  • Bande-annonce

    Little Big Man (1970)

    2 h 19 min. Sortie : . Western, historique et aventure.

    Film de Arthur Penn avec Dustin Hoffman, Faye Dunaway, Chief Dan George

    Nouveau visionnage en bluray, le 21 janvier.

    Arthur Penn démystifie l'ouest tout au long d'un western tragi-comique aussi romanesque que décalé, aussi drôle que tragique, à ranger aux côtés d'oeuvres telles que "Un homme nommé Cheval" et le tétanisant "Soldier Blue" pour leur importance dans la représentation du peuple amérindien au cinéma, à mille lieux du révisionnisme du western à papa.
  • À tout jamais, une histoire de Cendrillon (1998)

    Ever After

    2 h 01 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Andy Tennant avec Drew Barrymore, Anjelica Huston, Dougray Scott

    Nouveau visionnage sur Netflix, le 22 janvier.

    Se voulant plus adulte mais se révélant finalement tout aussi manichéenne que le Disney (les gentils sont très gentils et les méchants très méchants), cette relecture du célèbre conte se montre fadasse de bout en bout, ni féérique ni réaliste, juste oubliable. Manquant singulièrement de souffle et de poésie, incorporant très mal des éléments historiques (Da Vinci) ou féériques (les pantoufles de verre) à son récit, elle n'est même pas sauvée par ses comédiens, peinant à être justes. On sauvera les costumes et les décors naturels mais ils ne sont jamais mis en valeur par la mise en scène inexistante, rapprochant l'ensemble d'un simple téléfilm de Noël.
  • Bande-annonce

    Bushwick (2017)

    1 h 34 min. Sortie : . Action et aventure.

    Film de Jonathan Milott et Cary Murnion avec Dave Bautista, Brittany Snow, Arturo Castro

    Découvert sur Netflix, le 24 janvier.

    Une série B techniquement impressionnante et resserrée, allant droit au but et partant d'un postulat pas plus con qu'un autre, posant l'air de rien un regard amer sur l'Amérique post 9/11. Un plaisir immédiat, sans happy end et qui fait le taf mais qui risque de s'oublier assez rapidement.
  • Pulsions Cannibales (1980)

    Apocalypse domani

    1 h 36 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Antonio Margheriti avec John Saxon, Elizabeth Turner, Giovanni Lombardo Radice

    Découvert en DVD, le 24 janvier.

    Etrange mélange de "Invasion of Body Snatchers" et "First Blood", un délire qui a clairement le cul entre deux chaises, partagé entre évocation sérieuse du stress post-traumatique et pure bande d'exploitation bien racoleuse au gore outrancier. Ca hurle le budget insuffisant, c'est joué n'importe comment (excepté le cool John Saxon) et la bande-son ressemble à celle d'un boulard de l'époque mais c'est fort divertissant bien qu'un peu long sur la fin.
  • Bande-annonce

    L'Orphelinat (2007)

    El Orfanato

    1 h 46 min. Sortie : . Drame, fantastique et Épouvante-horreur.

    Film de J. A. Bayona avec Belén Rueda, Fernando Cayo, Geraldine Chaplin

    Nouveau visionnage en bluray, le 25 janvier.

    Dix ans après sa confection, le premier film de Bayona résiste non-seulement aux ravages du temps, mais gagne en qualité, parvenant à jongler miraculeusement avec une tonne de lieux communs pour signer un récit émouvant sur la disparition d'un être cher. Gérant parfaitement ses aspects fantastiques en ne tombant jamais dans le jump-scare putassier (à la différence de la majorité des bandes horrifiques d'aujourd'hui), il instaure une atmosphère à la fois lourde, tendue et poétique, à mi-chemin entre le conte cruel et le roman gothique. Et techniquement, c'est une splendeur.