Encore en 2018 les salles de cinéma seront ma fuite (classement films 2018)

Avatar AntigoneIsQueen Liste de

138 films

par AntigoneIsQueen

Classement des films sortis en 2018

Bannière : Baby Driver car élu meilleur film 2017 par mes soins

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Leto (2018)

    2 h 06 min. Sortie : . Biopic, drame et musique.

    Film de Kirill Serebrennikov avec Roman Bilyk, Irina Starshenbaum, Yoo Teo

    Séances de cinéma (1 salle)
    Je rêve d'un monde dans lequel ce film gagne la palme d'or. (dit-elle en ayant vu que 4 films de la compet oui bon ça va)
    Parce que c'est hyper inventif, hyper merveilleux, pleins d'expériences et de musiques.
    Le cinéma au nom d'une véritable ode à la passion, l'amour et la liberté.
    J'ai beau avoir pleuré à la fin, oui ça rend juste heureux.
    Gros coup de coeur ♡
  • 2
    Bande-annonce

    La Forme de l'eau (2018)

    The Shape of Water

    2 h 03 min. Sortie : . Drame, fantastique et romance.

    Film de Guillermo del Toro avec Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins

  • 3
    Bande-annonce

    Annihilation (2018)

    1 h 55 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, drame, science-fiction et thriller.

    Film de Alex Garland avec Natalie Portman, Tessa Thompson, Jennifer Jason Leigh

    Bon. Je veux et vais le revoir. Je suis susceptible de faire une critique, on part sur cette base de note mais franchement je suis à ça du 10. Voilà.
  • 4
    Bande-annonce

    Under the Silver Lake (2018)

    2 h 20 min. Sortie : . Thriller et drame.

    Film de David Robert Mitchell avec Andrew Garfield, Riley Keough, Jimmi Simpson

    Je suis soufflée. Ce film est incroyable. Tellement brillant et beau et complexe et dense.
    Il interroge notre fétichisme face à la culture, nous contredis, nous déstabilise. C'est absolument immense.
    Il a des allures de grands films malades c'est imparfait et ça le rend parfait. Ah et utiliser la musique Where is my mind très liée à Fight Club dans une scène où on t'explique que nos rébellions sont ratées et servent la société de consommation c'est quand même sacrément pertinent.

    (On note que Mr Robot en avait eu la même génial utilisation)
  • 5
    Bande-annonce

    The House That Jack Built (2018)

    2 h 35 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Lars von Trier avec Matt Dillon, Uma Thurman, Siobhan Fallon Hogan

    Et c'est marrant parce que ce film nous a vraiment divisé avec mes amis.
    Et perso j'ai trouvé ça assez incroyable. La proposition de cinéma est si intéressante et passionnante. C'est très violent, brutal et le vrai défaut c'est que c'est trop provocateur.
    Mais ça reste vraiment brillant selon moi.
    Et dedans Lars Von Trier fait un drôle de constat de lui même. Je pense vraiment que cet homme se hait.
  • 6
    Bande-annonce

    Blindspotting (2018)

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie, policier et drame.

    Film de Carlos López Estrada avec Daveed Diggs, Rafael Casal, Janina Gavankar

    Ok alors pour commencer :

    ALLEZ VOIR CE FILM.
    VRAIMENT.

    C'est beau émouvant, super bien réalisé, le propos politique sur les violences policières envers les noirs est très très fort, y'a des raps géniaux, c'est trop trop bien.
  • 7
    Bande-annonce

    Climax (2018)

    1 h 35 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et expérimental.

    Film de Gaspar Noé avec Sofia Boutella, Romain Guillermic, Souheila Yacoub

    En tout contre toute attente du coup j'ai beaucoup aimé. Et enfin je suis complètement et violemment entrée dans le film et ça m'a beaucoup oppressé mais c'était fort donc j'aime bien.
    Les scènes de danses sont hallucinantes de beauté j'étais vraiment bouche bée. Et en therme d'étouffement et de maltraitance du spectateur j'ai vraiment revécu mon expérience devant Mother!.
    En tout cas je vais au cinéma pour des sensations pareilles donc ça me va.
    Une des choses qui me fait particulièrement aimer Climax, c'est que dedans Gaspar Noé arrive parfois à atteindre des formes d'art pur. Il arrive à atteindre une poésie du mouvement et des formes, où le geste devient comme un personnage abstrait. C'est unique, lyrique et flottant. Et avant ce film y'a que chez Lynch, Tarkovski ou Kubrick que j'ai pu voir ça.
    Cette idée de matérialisation des émotions par le mouvement, par les couleurs, une abstraction totale du figuratif commun et des dialogues pour un pur geste visuel et cinématographique.

    (et ça va déjà de 1 à 10 du côté de mes éclaireurs j'adore ahah)
  • 8
    Bande-annonce

    Assassination Nation (2018)

    1 h 50 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Sam Levinson avec Odessa Young, Hari Nef, Suki Waterhouse

    Assassination Nation de Sam Levinson s'érige comme l'un de mes immenses coups de cœur de cette année. A la croisée entre Gregg Araki et Harmony Korine, ce film s'affiche comme un grand pamphlet féministe, euphorique et sanglant qui en fait trop en expérimentant merveilleusement. J'adore comme ce film en fait trop tant dans la forme qui essaie plein de choses (avec un plan séquence absolument démentiel) que dans le fond caricatural et dégénéré. Le féminisme est génial, la transidentité et parfaitement traitée. Du teen-movie exacerbé comme je l'aime.
  • 9
    Bande-annonce

    Burning (2018)

    Beoning

    2 h 28 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Lee Chang-Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jun Jong-Seo

    Absolument excellent. On est vraiment dans un mélange entre Faulkner et American Psycho, c'est bourré de clins d'oeil littéraires, cinématographiques, les plans séquences sont MONSTRUEUX.
    C'est intriguant et glaçant et oui.

    Second visionnage et ajout d'un ♥

    Encore mieux que la première fois. Ce film est si dense et si beau (le plan séquence de la danse est désormais parmi mes séquences de cinéma préférées au monde), plein de références, de mystères, de tout et est aussi très politique. En filigrane ce thriller devient aussi un véritable discours sur l'esseulement de la jeunesse coréenne, sans boulot et frôlant la guerre. Cet isolement qui touche à la dépression pour une certaine, au fétichisme pour un autre, à la paranoïa pour un dernier. C'est fort.
  • 10
    Bande-annonce

    Paranoïa (2018)

    Unsane

    1 h 38 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Steven Soderbergh avec Claire Foy, Joshua Leonard, Sarah Stiles

    J'avoue que j'ai toujours été dubitative face au "filmé à l'iphone olalala" parce que j'étais toujours en mode "ok, et ?". Mais là, c'est brillant. Bon déjà la mise en scène est superbe mais surtout, ici, LE TECHNOLOGIE S'ACCORDE AU FOND. Et c'est absolument merveilleux. Donc le film est un petit bijou. Le propos sur le harcèlement et la peur que subissent les femmes est sublimé par cette idée de l'iphone qui n'est plus la caméra mais le traqueur même, le symbole du fait qu'aujourd'hui on ne peut plus se cacher.
    Bref, c'est un film juste BRILLANT.
  • 11
    Bande-annonce

    Les Veuves (2018)

    Widows

    2 h 09 min. Sortie : . Policier, drame, romance et thriller.

    Film de Steve McQueen avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki

    Séances de cinéma (1 salle)
    Et bien c'était excellent. J'ai qu'une envie le revoir. Le cast est incroyable, la mise en scène est folle (les plans séquences ♡♡), puis c'est politiquement tellement tellement fort et intéressant et puis c'est féministe donc oui oui oui.

    (+ STEVE MCQUEEN QUI ÉTAIT À MOINS D'UN MÈTRE DE MOI OLALALALA. Je suis une archi groupie mais je m'en fou puis il est tellement classe et drôle et intéressant et génial. Et ses films sont tellement absolument merveilleux mais qu'est ce que je l'aime aaaaah)

    Deuxième visionnage et note inchangée.
    Et je suis impressionnée par le niveau de détails de ce film. Tout est millimétré, le montage est tellement réfléchi et la mise en scène dit tellement tout. Vraiment il gagne à être revu tant il est riche en minutie.
  • 12
    Bande-annonce

    Spider-Man : New Generation (2018)

    Spider-Man: Into the Spider-Verse

    1 h 57 min. Sortie : . Action, aventure et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman avec Shameik Moore, Jake Johnson, Hailee Steinfeld

    Ce film fait si chaud au coeur. C'est magnifique, pétillant, hilarant, le message est si émouvant, y'a 2000 idées de mise en scène à la minute. J'ai pleuré, j'ai beaucoup trop ris, et j'avais un sourire énorme à la fin. Bref c'est super génial.
    Et aussi, ce film réussit tout ce que Homecoming a foiré.
  • 13
    Bande-annonce

    Wildlife : une saison ardente (2018)

    Wildlife

    1 h 45 min. Sortie : . Drame.

    Film de Paul Dano avec Carey Mulligan, Jake Gyllenhaal, Ed Oxenbould

    Séances de cinéma (1 salle)
    Wildlife de Paul Dano est un film absolument magnifique. On voit une famille se consumer au rythme des incendies de l'été, sans jugement, avec une infinie pudeur, une mise en scène délicate. Ça a l'aspect joliment maniéré d'un premier film. Ça m'a démolit. Bref c'est superbe.
  • 14
    Bande-annonce

    High Life (2018)

    1 h 53 min. Sortie : . Aventure, drame et science-fiction.

    Film de Claire Denis avec Robert Pattinson, Juliette Binoche, André 3000

    Avec la mèche blanche dans les cheveux de Pattinson j'ai compris un 5 min de films que l'influence de Tarkovski allait être immense et elle l'est, et merveilleusement. C'est un mélange fort de Solaris et Stalker et c'est extrêmement bien mené. C'est sublime, fort et ça questionne l'humanité même et son droit à être sauvé. Ça questionne l'amour, la naissance, la cruauté, c'est vraiment bouleversant et philosophiquement très fort.
    Bref grand coup de coeur.
  • 15
    Bande-annonce

    Ghostland (2018)

    Incident in a Ghost Land

    1 h 31 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Pascal Laugier avec Crystal Reed, Emilia Jones, Taylor Hickson

    Je suis même pas sûre de cette note, je ne peux pas parler de ce film, il a fait remonter des choses très fortes et difficiles, j’étais dans un état parfaitement pitoyable à la fin mais je crois que ça peut vous indiquer à quel point c’est une expérience force.
  • 16
    Bande-annonce

    Roma (2018)

    2 h 15 min. Sortie : . Drame.

    Film de Alfonso Cuarón avec Yalitza Aparicio, Marina de Tavira, Diego Cortina Autrey

    C'est un film merveilleux. C'est un grand portrait de vie tout en plans séquence avec une forte émotion, une grande poésie, et une mélancolie qui transpire de chaque instant. Un grand film contemplatif du quotidien qui émeut incroyablement.
  • 17
    Bande-annonce

    Jusqu'à la garde (2018)

    1 h 33 min. Sortie : . Drame.

    Film de Xavier Legrand avec Léa Drucker, Denis Ménochet, Thomas Gioria

    Séances de cinéma (3 salles)
    (Excusez-moi pour ces annotations 20000 ans en retard environ)

    Je crois que mon visionnage de ce film est une séance dont je me souviendrais. Pour l’œuvre certes mais surtout pour la salle. Déjà tout le monde était parfaitement silencieux – ce qui n’est pas si rare en vrai – mais à la fin je sentais vraiment qu’on était tous vraiment vraiment tendu. Tu entendais des murmures en « putain » qui fusaient, des gens sursautaient et enfin, quand le générique est passé en silence tu sentais qu’il y avait une sorte d’état de choc ambiant. Bref c’était assez fort.

    Parce que Jusqu’à la garde est un film qui te prends aux tripes et ne te lâche plus. Avec des plans séquences virtuoses et longs, le film installe lentement une ambiance d’attente et de peur. Tout découle mais tu sais qu’à un moment ça va exploser et tu sais pas quand et dans le fond tu espères que ça n’arrive jamais. Les acteurs sont absolument incroyables, Ménochet en tête évidemment qui livre une performance ahurissante – qui dépasse tous les nominés aux Césars cette année – et surtout le petit garçon est ultra impressionnant. Avec son âge, le gamin arrive à te faire te sentir au bout de ta vie.
    Et oui car, ça ne surprendra personne, à la fin j’étais en larmes, mais pas les petites larmes, j’étais secoué, en sanglots, je devais me contenir pour pas faire de bruit, c’était dur. Mais vraiment fort donc en soi c’est bien.

    Premier gros coup de poing de l’année en somme !
  • 18
    Bande-annonce

    L'Homme qui tua Don Quichotte (2018)

    The Man Who Killed Don Quixote

    2 h 12 min. Sortie : . Aventure, fantastique et drame.

    Film de Terry Gilliam avec Adam Driver, Jonathan Pryce, Stellan Skarsgård

    Adam Driver peut-il arrêter d'être aussi beau et aussi bon acteur j'essaie de juger un film moi.
    Je vais pas vous mentir j'ai beaucoup aimé. Bien sûr c'est pas parfait, la représentation des femmes craint de fou mais bon.
    C'est drôle, et assez émouvant en fait. Y'a pleins de couches de réalité, c'est méta et amoureux du cinéma.
    Le genre de film qui me met en joie.
  • 19
    Bande-annonce

    Call Me by Your Name (2018)

    2 h 11 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Luca Guadagnino avec Armie Hammer, Timothée Chalamet, Michael Stuhlbarg

    En vrai c’est presque un 9. Alors c’est peut-être parce qu’actuellement je suis un peu dans un tournant sentimental ou quoi je sais pas mais ce film m’a vraiment bouleversée. Et j’ai très hâte de le revoir parce qu’en plus d’être magnifique à pleins d’égard, il est si doux, si calme que je pense que ce sera une sorte de réconfort triste des dimanches pluvieux.

    Call me by your name est un film complexe, ambigu (suffit de voir les débat qu’il provoque), et en même temps si calme tout en atteignant une puissance qui survient d’on ne sait où. Il y a une poésie qui vient de la déconstruction. Je pense que le film peut surprendre parce que derrière une sorte de classicisme il est très différent en fait. Il a une narration tout en fragments, avec juste un empilement de morceaux de vie qui se lient à une Italie pleine de ruines et qui dès lors n’est pas sans rappeler le néoréalisme italien qui a fait de la ruine le motif principal de son courant. On a une réalisation dans ce sens qui découpe les corps, qui découpe les ombres, et qui teste pleins de trucs, la caméra épaule, le plan séquence, comme autant de bouts de cinéma.
    Et de tous ces petits morceaux de soleil, de rivière, de lecture, finit par surgir une douce poésie qui enveloppe et émeut et semble dévoiler comme des fragments de miroirs de grandes émotions propres à chacun.

    Bref, j’ai du mal à m’exprimer sur ce film qui m’a laissé en larmes et dans des états de questionnements d’une force assez incommensurable.
  • 20
    Bande-annonce

    Hostiles (2018)

    2 h 14 min. Sortie : . Aventure, drame et western.

    Film de Scott Cooper avec Christian Bale, Rosamund Pike, Wes Studi

    Très beau western au visuel absolument grandiose qui pose plein de questions, interroge pleins de choses mené par des acteurs au sommet de leur art et une musique de Max Richter qui fait vibrer la poitrine. La réflexion sur le métier de soldat est très intéressante et fait penser à Rambo et cette question du pardon pour l’armée a aussi un sens très intéressant. Bref c’est un western qui pousse encore plus les interrogations autour du rapport avec les indiens de manière vraiment très belle et pas du tout unilatérale et très intelligente et voilà.
  • 21
    Bande-annonce

    Phantom Thread (2018)

    2 h 10 min. Sortie : . Drame.

    Film de Paul Thomas Anderson avec Daniel Day-Lewis, Vicky Krieps, Lesley Manville

    PTA est-il capable de faire un film ne serait-ce que… mineur ? Je ne crois pas.

    Ce film a un goût de perfection. Tout dans la mise en scène n'est que recherche de beauté dans la sobriété et l'élégance. Et comme vous l’avez peut-être déjà remarqué, la beauté, même gratuite (et c'est pas le cas ici hein la recherche de la beauté va avec le perfectionnisme du personnage, va avec son fétichisme du vêtement et du corps féminin) peut largement me suffire.
    C'est un film sur le détail et j'adore ça puisque ce sont toujours les petits détails qui comptent pour moi. Et ce sont les petits détails qui vont envenimer cette relation, avec une simple écriture brodée dans une robe, une poudre de champignon dangereuse, ou une biscotte qui craque trop fort.
    Car le travail sur le son est à se damner tant il est fascinant et complet, et méticuleux et bientôt on est tout simplement enrobé par les bruissements des robes, les claquements des boutons, les frissons des cuisines. Et la musique est absolument SUBLIME, je crois que la scène où j’ai pleuré, c’est juste à cause de ces violons délicats et sévères, à l’image du film dans toute leur ambiguïté.
  • 22
    Bande-annonce

    De l'autre côté du vent (1972)

    The Other Side of the Wind

    2 h 02 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Orson Welles avec John Huston, Robert Random, Peter Bogdanovich

    Wow. Alors j'ai absolument adoré.
    Welles fait ici comme son 8 et demi on dirait. Une oeuvre immense, méta, complexe et cynique qui parle avant tout de l'art, de son art.
    C'est une oeuvre malade et si fascinante avec une esthétique à la Welles, c'est à dire à tomber par terre.
  • 23
    Bande-annonce

    Un couteau dans le cœur (2018)

    1 h 42 min. Sortie : . Drame, Épouvante-horreur, romance et thriller.

    Film de Yann Gonzalez avec Vanessa Paradis, Kate Moran, Nicolas Maury

    Soyons simples, j'ai trouvé ce film EXCEPTIONNEL.
    Déjà il est d'une telle beauté. Les lumières, les couleurs, les expérimentations visuelles, tout ça donne une esthétique brûlante, érotique et juste sublime. Et tout est beau dans le récit, c'est désespéré, monstrueux, poétique...
  • 24
    Bande-annonce

    Black Panther (2018)

    2 h 14 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Ryan Coogler avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o

    Bon, disons les choses tout de suite, j’avais pas vu un aussi bon film du MCU depuis le premier Avengers. Voilà, c’est clair et net, là on est dans une résurrection de marvel fabuleuse.

    Fini les films lâches qui sont à fond dans le « juste » divertissement sans rien proposer derrière. Là on a un film ultra jouissif (sans tomber dans l’humour trop présent) et en même temps profondément politique. Vraiment quand j’ai compris les desseins de l’ennemi mais je me suis sentie abasourdi tant ce que veut transmettre Ryan Coogler là est fort, et pas éloigné de son premier film Fruitvale Station. Il n’est pas question de juste faire de l’action mais bien de parler de la condition des afroaméricains, des abus des blancs sur eux et en même temps on a une vraie affirmation d’une culture qu’on ne voit pas assez représentée et qui là s’exprime dans tout ce qu’elle a à nous apprendre et dans toute sa splendeur. Tout est politique, comme j’aime à le répéter, et ce film et les réactions qu’il engendre en sont une nouvelle preuve.

    Mais heureusement, ça ne s’arrête pas à un beau message. Ce film nous révolutionne presque le film du MCU dans la forme en gardant certes un scénario très classique mais en y incrustant des visuels ultra originaux, des séquences de combats variées, brutales, différentes, et un méchant plus émouvant que jamais. Je crois qu’on a ici le plus bel antagoniste depuis Loki, qui n’est pas unilatéral, qui est bien développé et qui arrive à émouvoir. On se souviendra du méchant autant que du héros ce qui est sacrément rare dans le MCU.

    Bref je suis sortie de la salle comblée. J’ai été plutôt déçue par les marvel de l’an dernier et là on a une vraie bouffée d’air avec une belle réalisation (les petits plans séquence qui font du bien ♥), une portée politique puissante tout en restant un spectacle dantesque. Chapeau bas
  • 25
    Bande-annonce

    BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan (2018)

    BlacKkKlansman

    2 h 16 min. Sortie : . Comédie, policier et biopic.

    Film de Spike Lee avec John David Washington, Adam Driver, Laura Harrier

    La mise en scène de Spike Lee s'est assagie mais n'a clairement pas perdue de son intelligence. Il y a pleins de jeux d'isolement dans les champs/contre champs, des flous avec la mise au point pour symboliser complicité ou mensonge. Réalisation subtile mais très très bien pensée. Sinon c'est un film politiquement fort et merveilleux. Spike Lee n'a pas peur de revendiquer, dénoncer et mettre en valeur les manifestants noirs.
    La fin est plus que glaçante et m'a un peu démolie mais c'est tout à fait nécessaire et puissant.
    Grande oeuvre politique et utile.
  • 26
    Bande-annonce

    Bodied (2018)

    2 h 01 min. Sortie : . Comédie dramatique et musique.

    Film de Joseph Kahn avec Calum Worthy, Jackie Long, Rory Uphold

    Bodied de Jospeh est une vraie petite bombe de cette année 2018. Un film euphorique, jouissif, qui parle génialement de la culture rap et de la question du respect. Les mots sont maîtrisés avec acidité et poésie, ça fuse dans tous les sens. Une boxe verbale et politique géniale.
  • 27
    Bande-annonce

    The Guilty (2018)

    Den Skyldige

    1 h 25 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Gustav Möller avec Jakob Cedergren, Jessica Dinnage, Omar Shargawi

    Séances de cinéma (2 salles)
    Vais-je un jour m'en remettre ?
    Le film m'a vraiment eu, oppressé, mise mal et j'ai bien pleuré. Et à la sortie de la salle j'ai mis beaucoup de temps à en sortir.
    C'est très bien écrit, très intelligemment mis en scène et ouais c'est vraiment très bien, je recommande.
  • 28
    Bande-annonce

    Une pluie sans fin (2018)

    Bao xue jiang zhi

    1 h 59 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Dong Yue avec Duan Yihong, Jiang Yiyan, Yuan Du

    Alors y'a un air de déjà-vu qui est difficile à oublier pour certaines scènes mais dans l'ensemble y'a des trucs vraiment très biens, et des choses super originales. L'ambiance est dingue avec cette pluie et j'ai tellement pleuré vers la fin c'était assez indécent. En plus mêler un thriller à une forme de romance et à un message politique c'est tout à fait bienvenu et ça rend très bien.
    Par contre la mise en scène a beaucoup de bonnes idées mais aurait gagnée à être plus précise parce qu'elle empêche le film d'atteindre les sommets du genre.
  • 29
    Bande-annonce

    Sauvage (2018)

    1 h 39 min. Sortie : . Drame.

    Film de Camille Vidal Naquet avec Félix Maritaud, Eric Bernard, Nicolas Dibla

    Et bien c'est vraiment très bien. Très dur, j'ai beaucoup pleuré mais c'est assez fort comme film. C'est très naturel, pas cliché, avec une mise en scène presque documentaire par moment.
    Bref bref j'ai beaucoup aimé.
  • 30
    Bande-annonce

    Ultra Rêve (2018)

    1 h 22 min. Sortie : . Fantastique, drame et sketches.

    Film de Bertrand Mandico, Yann Gonzalez, Caroline Poggi avec Lola Créton, Pauline Lorillard, Elina Löwensohn

    "On raconte que certaines nuits froides d'hiver, nos films se réunissent dans la forêt. Ensemble, ils allument un feu et dansent jusqu'à l'aube. Pour faire brûler nos coeurs." Tels sont les derniers mots du manifeste "Flamme" signé par la réalisatrice et les trois réalisateurs. Et ça décrit bien les courts métrages d'Ultra Rêve. Malades, brûlants, débordant de sexe et de mort, ce sont des films qui visent à faire sentir, à remuer, à se métamorphoser. C'est moderne, et d'une beauté absolue.
    Les Îles est mon préféré je pense mais Ultra Pulpe est ♡ ♡ ♡. Et pour les citer encore : "Nous poursuivons un cinéma enflammé. Un cinéma pour les rêveurs transpirants, les monstres qui pleurent et les enfants qui brûlent."

    C'est sublime et je veux ce cinéma.