Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Ennio Morricone : il était une fois le western

Avatar Quentin Pilette Liste de

135 albums

par Quentin Pilette

Ennio Morricone est un compositeur italien surtout connu pour ses musiques composées pour la télévision et le cinéma (500 en tout à ce qu'il paraît).

Il naît à Rome le 10 Novembre 1928 dans une famille de quatre enfants. Son père étant trompettiste, c'est lui qui sera son premier professeur de musique. Ayant appris à lire une partition avec lui, il se rend à l'Académie Nationale de Sainte Cécile pour prendre des leçons de trompette sous la supervision d'Umberto Semproni. Il entre officiellement au conservatoire en 1940 à l'âge de 12 ans pour un programme sensé durer 4 ans et qu'il achève en 6 mois ! Il y étudie assidûment la trompette, la composition, la musique de choeurs et la direction d'orchestre sous l'enseignement de Goffredo Petrassi qui aura une grande influence sur le jeune Morricone. Il écrit ses premières compositions dès l'âge de 6 ans et il est encouragé en cela par son père. Il écrit en 1946 "Il Mattino" pour voix et piano sur un texte de Fukuko, premier de ses 7 lieder "de jeunesse".

En 1953, on lui commande d'arranger des medleys dans un style "americain" pour des émissions radio. Il poursuit sa carrière en composant des pièces classiques, démontrant l'éclectisme de son talent. Entre 1954 et 1959, il réalise ainsi de nombreuses partitions de musique de chambre ou de concert, notamment "Concerto pour orchestre" (1957) dédicacé à son maître Goffredo Petrassi.

En 1956, il commence à jouer du jazz et à arranger des chansons pop pour la RAI afin de subvenir au besoin de sa famille. Il est engagé par la RAI, mais démissionne le premier jour en apprenant que les compositions des employés ne sont jamais diffusées ; il s'engage alors à la RCA et devient l'arrangeur de nombreuses chansons ; tout au long de sa carrière, il sera ainsi l'arrangeur de certains succès en travaillant avec des artistes tels que Paul Anka, Françoise Hardy, Mireille Mathieu, Demis Roussos, etc.

Quant à sa carrière pour le cinéma, elle commence dès 1954 en tant que nègre, ses compositions étant signées par des compositeurs déjà connus. C'est en 1961 qu'il est pour la première fois crédité en tant que compositeur pour le film "Il Federale". Un des genres qu'il aime le plus mettre en musique est la comédie, ses partitions les plus connues étant "La cage aux folles", "Il Ladrone", "Tie me up! Tie me down". Mais le genre qui le fait encore connaître à l'heure actuelle est celui du Western spaghetti.

C'est en écoutant les arrangements peu communs de chansons américaines de son ancien camarade que Sergio Leone s'intéressa au travail de Morricone. Cette collaboration sera le tournant de leur carrière. En 1964, sort le film "Per un pugno di dollari". En raison de contraintes budgétaires, Morricone n'a pas un orchestre complet à sa disposition ; il décide alors d'illustrer le film par des bruitages : coup de feu, de fouet, sifflements, une simple trompette et une guitare électrique lui suffirent, à l'opposé des orchestres complet qui jouaient dans un style "à la John Ford". Tout en étant d'une étrange facture, cette partition correspondra parfaitement à la vision de Leone. Par la suite, Morricone composa pour les 2 autres films de la trilogie du dollar et ensuite pour la trilogie non officielle "Il était une fois...".

Il composera également pour de nombreux autres réalisateurs de westerns spaghettis et je vous invite à consulter la page wikipédia pour de plus amples explications (sinon ma description risque de ne plus rentrer dans les limites de caractère). Lorsque prit fin la mode des Westerns, Morricone connut le succès grâce à des films dramatiques parmi lesquelles "The Mission" ou "Nuovo Cinema Paradiso". Mais étant un travailleur infatigable les registres du compositeur italien recouvre tous les genres de films : italiens qu'ils soient dramatiques, policier, giallo ou romantique, français qu'elles soient comédies, policiers, drames, et dans une moindre mesure américain. Il composait pour tous et tout le temps, même pour des films pornographiques !

Ces derniers années, le rythme de composition s'est quelques peu ralenti, et on a redécouvert son travail grâce au ré-emploi de Tarantino dans ses films : "Kill Bill", "Inglorious Basterds", "Django Unchained" et plus récemment "The Hateful Eight". Mais sa carrière ne s'arrête pas là puisqu'à l'âge de 87 ans, il vient tout juste de recevoir son premier Academy Award non honorifique pour son travail sur "The Hateful Eight". Il a par ailleurs annoncé qu'il collaborerait de nouveau avec le réalisateur américain.

Le travail de Morricone est immense aussi je n'ai pas compilé l'intégralité des partitions du maestro (mais qui sont disponibles sur cette liste : http://www.senscritique.com/liste/Morricone_la_totale/1238540), me contentant d'une anthologie plus ou moins sélective de ses travaux.

Source : wikipedia

Pour d'autres compositeurs : http://www.senscritique.com/liste/Mes_Compositeurs_de_musique_de_films_preferes/959919

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts