Nous allons procéder à une maintenance du site ce mercredi de 10h00 à 11h00. Le site sera indisponible pendant ce temps.

Et toi, si tu pouvais réaliser un film, tu ferais quoi?

Avatar Kalian Liste de

31 films

par Kalian

Vos contributions sont les bienvenues. Mais faites gaffe à la limitation de caractères des annotations.

(je ne demande pas le film existant que vous auriez aimé réaliser, juste une description du film que vous aimeriez créer, et éventuellement celui existant qui s'en rapproche le plus, histoire d'illustrer et d'ajouter facilement votre fantasme à la liste.)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    Blade Runner (1982)

    1 h 57 min. Sortie : . Science-fiction et film noir.

    Film de Ridley Scott avec Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young

    Séances de cinéma (2 salles)
    Moi : Un film noir situé dans un futur proche légèrement dystopique, avec un arrière-plan de dégénérescence sociale, culturelle et politique, un ton sombre et résolument pessimiste, et un tempo lent et mélancolique traversé par quelques éclairs élégiaques de beauté, de violence, d'espoir, et d'amour.
  • Bande-annonce

    L'Extravagant Mr. Deeds (1936)

    Mr. Deeds Goes to Town

    1 h 55 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de Frank Capra avec Gary Cooper, Jean Arthur, George Bancroft

    Séances de cinéma (1 salle)
    HIMYM-LOST : Un film sur un homme un peu paumé, un peu rêveur, un peu comme Deeds. Un film avec le style de Wes Anderson, loufoque, mélancolique, fou, un peu. Un film qui se déroulerait dans une ville non nommée, il y aurait une histoire d'amour ratée parce que l'Amour n'existe pas, et les personnages le savent mais s'accrochent à la légende.
  • Au hasard Balthazar (1966)

    1 h 35 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Robert Bresson avec Anne Wiazemsky, Walter Green, Francois Lafarge

    Séances de cinéma (1 salle)
    J8liette : un insecte suit sans le vouloir chaque évènement de la campagne électorale des présidentielles 2012 avant d'être écrasé par le service d'ordre du gagnant (Mélenchon) (la caméra s'éteint alors) (music by Philip Glass)

    (ndlr : ma foi, pourquoi pas...)
  • Bande-annonce

    Le Miroir (1975)

    Zerkalo

    1 h 45 min. Sortie : . Drame et biopic.

    Film de Andreï Tarkovski avec Margarita Terekhova, Oleg Yankovsky, Anatoli Solonitsyne

    Séances de cinéma (1 salle)
    Lucid : Un film un peu fou, en roue libre. Avec une structure en miettes. Qui joue avec sa mise en scène. Une sorte de puzzle. Sur un homme. Qui grandit, qui s'ennuie, et qui se met à rêver. Qui se souvient de sa jeunesse, entre réalité et fantasme. Un film au premier abord vague mais finalement mélancolique et plein d'espoirs.
  • Bande-annonce

    Le Choix de Sophie (1983)

    Sophie's Choice

    2 h 30 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Alan J. Pakula avec Meryl Streep, Kevin Kline, Peter MacNicol

    John-Doe : Un film sur P'tit Louis et Pepette.
    Ou un film où la société est hiérarchisée comme un jeu d'échecs.
    Ou un bon vieux western dans un décor à la Metropolis — un truc sauvage.
    Ou un film sur des uchronies délirantes (mais surtout pas une comédie), un film qui serait sans aucune morale chiante du genre "on vit quand même bien sur notre bonne vieille planète", juste imaginer d'autres mœurs, une autre civilisation provoquées par la modification d'un événements de l'Histoire
  • Bande-annonce

    Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame, romance et science-fiction.

    Film de Michel Gondry avec Jim Carrey, Kate Winslet, Kirsten Dunst

    Séances de cinéma (1 salle)
    LBT : Un film poétique sur l'amour, entre rêve et réalité avec de la dépression qui finit ensuite en bonheur absolu. Ça peut aussi être le contraire et se finir mal. Kirsten Dunst actrice principale. Il faut des flash-backs et des enfants mais seulement s'ils jouent bien. Ni intello ni trop niais. Une musique de fin à faire pleurer le monde entier, la dernière phrase prononcée par Kirsten en voix-off et à l'image, on voit 2 enfants qui ressemblent aux acteurs, comme si l'histoire recommençait.
  • Bande-annonce

    Mon voisin Totoro (1988)

    Tonari no Totoro

    1 h 26 min. Sortie : . Animation et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Hayao Miyazaki avec Shigeru Chiba, Toshiyuki Amagasa, Noriko Hidaka

    Séances de cinéma (2 salles)
    Enilua : Un animé en collaboration avec Hayao Miyazaki, LittleBigToto et SUNSELESS. Quelque chose de fou, beau, joyeux, fort, qui rendrait les gens heureux...Musique signée Hisaishi évidemment (A moins qu'Lbt ne souhaite s'en occuper personnellement) et le tout sponsorisé par la médiathèque de Rodez. Bon pour le scénario on repassera... Après le coiffeur et l'escalade de mes acolytes. Notons juste que le héros sera un garçon, et que la fin fera pleurer... De joie.
  • Bande-annonce

    Alice au pays des merveilles (1951)

    Alice in Wonderland

    1 h 15 min. Sortie : . Animation, aventure, fantastique et comédie musicale.

    Long-métrage d'animation de Clyde Geronimi, Wilfred Jackson et Hamilton Luske avec Kathryn Beaumont, Ed Wynn, Richard Haydn

    Séances de cinéma (1 salle)
    Melusca : Il se déroulerait dans un univers aux codes absurdes, auxquels les personnages seraient totalement indifférents. Un peu comme Alice au Pays des Merveilles (le livre), ou le Prisonnier, d'où les héros seraient totalement absents. Une petite dose d'onirisme (97%) serait sans doute la bienvenue, tant qu'aucun personnage ne remet en cause la structure irréelle du monde. Ce serait sans doute plus une succession de scènes avec une structure vaguement symbolico-cyclique qu'un véritable film.
  • Bande-annonce

    Quand Chuck rencontre Larry (2007)

    I Now Pronounce You Chuck and Larry

    1 h 50 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Dennis Dugan avec Adam Sandler, Kevin James, Jessica Biel

    Fatpooper : Adam Sandler est homophobe; un jour, il reçoit un coup de tonnerre sur la tête; une voix résonne dans sa tête lui indiquant qu'il tombera amoureux du premier homme qu'il verra: et bien sur son regard se porte sur Rob Schneider, qui incarne un paraplégique avec le syndrôme de tourette. David Spade incarnerait le pote à Adam Sandler qui veut le dissuader de se marier avec Rob; Eva Longoria incarnerait l'ex fiancée de Adam Sandler qui est contente qu'il ne soit plus homophobe mais qui aimerait bien le récupérer quand même. Enfin les amis doivent se tourner vers le Professeur Professor (c'est son nom) incarné par Christopher Walken qui doit trouver un moyen de rendre sa liberté de choix à Adam Sandler. Au final après tant d'essais vains, c'est DIeu lui même incarné par Bruce Willis, qui viendrait lever la malédiction et annoncer la morale de l'histoire. Un film plein d humour de joie, de bons sentiments, sur le fait qu'il faut tolérer les homosexuels mais pas pour autant laisser ses amis tomber dedans.
  • Bande-annonce

    La Condition de l'homme 3 : La Prière du soldat (1961)

    Ningen Jouken - Kanketsuhen

    3 h 03 min. Sortie : . Drame et historique.

    Film de Masaki Kobayashi avec Tatsuya Nakadai, Michiyo Aratama, Tamao Nakamura

    Dimitricycle : Un film fleuve sur la condition humaine. Brut, non masturbatoire, parfaitement bien construit, d'une beauté fulgurante (plutôt en noir et blanc), qui prend aux tripes, à tendance pessimiste. (Texte béton et interprétation d'une justesse absolue, cela va de soi.)
  • Bande-annonce

    Le Vent nous emportera (1999)

    Bad ma ra khahad bord

    1 h 58 min. Sortie : . Drame.

    Film de Abbas Kiarostami avec Behzad Dorani, Noghre Asadi, Roushan Karam Elmi

    Séances de cinéma (1 salle)
    Nushku : Une adaptation brute et épurée tendance contemplative de "l'Epopée de Gilgamesh" où le héros est vraiment trop mélancolique car il sait qu'il est voué à la mort et il passe sa main dans des champs de blé. Avec un effort pour coller au texte et dans la reconstitution de l'architecture et de la vie quotidienne de l'époque. Aussi un jeu onirique presque abstrait sur les ombres, la lumière et les textures pour les passages chez les dieux.
  • Bande-annonce

    L'Avventura (1960)

    2 h 15 min. Sortie : . Road movie et comédie dramatique.

    Film de Michelangelo Antonioni avec Monica Vitti, Gabriele Ferzetti, Léa Massari

    Séances de cinéma (1 salle)
    Ukhbar : J'avais juste une idée de mise en scène qui me tenait pendant un petit moment, celle de perdre le personnage principal du film dans un plan-séquence, de continuer sur une autre personne et (peut-être de le retrouver plus tard, au hasard).
  • Bande-annonce

    Total Recall (1990)

    1 h 53 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Paul Verhoeven avec Arnold Schwarzenegger, Rachel Ticotin, Sharon Stone

    Séances de cinéma (1 salle)
    Drélium : Un film de science fiction fantastique où un Homme ordinaire a l'esprit manipulé à son insu, où il subit le bon vouloir d'étrangers qui le manipulent, et où tout en tentant de retrouver son identité le doute l'assaillant, il découvre qu'un dessein plus grand et mystérieux lui incombe, dans l'espace sur une planète inconnue et lointaine.
  • Bande-annonce

    Survive Style 5+ (2004)

    2 h. Sortie : . Fantastique et comédie dramatique.

    Film de Gen Sekiguchi avec Tadanobu Asano, Reika Hashimoto, Kyoko Koizumi

    Daftwolf : Un film où je caserais tous les meilleurs rêves que j'ai fait. Je les arrangerais et je rajouterais des scènes pour créer un ensemble homogène et plus ou moins cohérent. Ce serait violent, triste, parfois malsain voire choquant, mais toujours subtil et poétique. Avec peu de dialogues, très épurés. Idem pour la réalisation : de longs plans, très peu de cut, pas mal de plans séquences... Beaucoup de personnages très spéciaux, avec chacun une particularité qui fait de lui quelqu'un d'unique.
  • Bande-annonce

    Into the Wild (2007)

    2 h 28 min. Sortie : . Biopic, road movie et drame.

    Film de Sean Penn avec Emile Hirsch, Marcia Gay Harden, William Hurt

    Séances de cinéma (1 salle)
    Before-Sunrise : Un film sur un personnage solitaire qui voyage. Introspection, solitude, grande variété de magnifiques paysages. Un film avare en dialogue, avec des pointes de délires dans l’Imaginaire. Des rencontres mais pas trop cucul et une fin triste pour que tout le monde chiale. Un peu de social aussi. Musique originale plutôt rock-folk.
  • Bande-annonce

    Le Locataire (1976)

    2 h 06 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Roman Polanski avec Roman Polanski, Isabelle Adjani, Melvyn Douglas

    Séances de cinéma (1 salle)
    MrOrange : Un film sur un personnage seul, un peu space, qui devient rapidement parano à cause d'une sale histoire qui s'est passé là où il vit à présent, il hallucine, il voit du mal là où il n'y en a pas. Plus le personnage devient timbré, plus le film monte en crescendo de folie, les personnages secondaires sont froids et distants, ambiance sombre et glauque, avec musique classique, qui termine par un final décisif sur la psychologie du personnage principal.
  • Prends l'oseille et tire-toi (1969)

    Take the Money and Run

    1 h 25 min. Sortie : . Comédie et policier.

    Film de Woody Allen avec Woody Allen, Janet Margolin, Marcel Hillaire

    Séances de cinéma (1 salle)
    JuVeinal : Si je faisais un film, j'y ai réfléchi cette nuit, je voudrais qu'il ressemble - enfin, il ressemblerait vraiment s'il me ressemblait, enfin je crois, parce que si je faisais vraiment un film, ça serait sans doute un block buster, genre avec un pompier post 9/11 dans un New York recouvert de toiles d'araignées ! Passons. - à Take the money and run de Woody Allen, pour le dynamisme, la manière de mettre plein d'choses dans ce premier film, mais sans doute avec un côté A bout de souffle parce que j'aime l'amour, et un autre La famille Tenenbaum plus énigmatique ; le rendu est assez flou encore, mais j'y crois.
  • Bande-annonce

    Brazil (1985)

    2 h 12 min. Sortie : . Drame, fantastique et science-fiction.

    Film de Terry Gilliam avec Jonathan Pryce, Kim Greist, Michael Palin

    Séances de cinéma (1 salle)
    BlackLemmy : Un film acidulé situé dans un futur indéfini, une dystopie totale (l'adjectif dystopique n'existant malheureusement pas ;) ), avec un arrière-plan de dégénérescence sociale, culturelle et politique, un ton comique grinçant avec une vision paradoxalement à la fois positive et négative, comme une idée que l'homme sera toujours libre au moins dans ses rêves.
  • Bande-annonce

    Silent Hill (2006)

    2 h 05 min. Sortie : . Fantastique et Épouvante-horreur.

    Film de Christophe Gans avec Chris Britton, Radha Mitchell, Sean Bean

    Séances de cinéma (1 salle)
    Wolfgang : Une enquête se déroulant dans New York en proie à un terrible blizzard qui la coupera du monde pendant quelques jours. La descente d'une communauté dans la folie et la tristesse, rampantes et contagieuses conséquences d'une hystérie de masse à la cause ineffable. Narrée à travers l'enquête qui devient secondaire, sous une constante tempête qui donne à la ville déserte et désolée où des âmes seules courrent après des ombres hallucinées, quelque chose d'imperceptiblement fascinant.
  • Bande-annonce

    L'Exercice de l'État (2011)

    1 h 52 min. Sortie : . Drame.

    Film de Pierre Schoeller avec Olivier Gourmet, Michel Blanc, Zabou Breitman

    Séances de cinéma (1 salle)
    Molasson : Un film de 4-5h sur le quotidien d'un homme politique, entre ses rapports, ses déplacements, ses conférences de presse, les coups bas, la routine...
  • Trois Enterrements (2005)

    The Three Burials of Melquiades Estrada

    2 h 01 min. Sortie : . Aventure, policier, drame et western.

    Film de Tommy Lee Jones avec Tommy Lee Jones, Barry Pepper, January Jones

    FPBdL : Un film axé sur les émotions et le ressenti, avec de grands silences contemplatifs et des plan-séquences qui s'étirent en longueur pour accentuer le suspense. Un film planté dans des décors à mi-chemin entre le Western et le Thriller machiavélique, étayé de dialogues qui laissent éclater la profondeur des personnages.
  • Bande-annonce

    La Marque du tueur (1967)

    Koroshi no rakuin

    1 h 38 min. Sortie : . Action, gangster et drame.

    Film de Seijun Suzuki avec Jô Shishido, Kôji Nanbara, Isao Tamagawa

    Séances de cinéma (1 salle)
    Kenshin : si je devais faire un seul film, j'y mettrais toutes mes obsessions. Du sexe (filmé comme un porno), de la violence (violente), le personnage central serait une femme, le second rôle un homme. une rencontre entre les deux : fortuite. Qu'au final leur intérêt se recoupent. pas d'amour entre eux, pas de sexe entre eux. Je repiquerais des idées de mises en scène à des réalisateur Japonais comme Seijun Suzuki. il y aurait une ford gt 500. de la musique que j'aime, mais aucune explication de texte via la musique. Un coupe choux. Au moins deux plans séquences conséquent. Du noir et blanc et un peu de couleur à quelques moments du film. Du silence. Ce serait sûrement nul, mais je me serais bien amusé.
  • Bande-annonce

    La Dernière Séance (1971)

    The Last Picture Show

    1 h 58 min. Sortie : . Drame.

    Film de Peter Bogdanovich avec Timothy Bottoms, Jeff Bridges, Cybill Shepherd

    Séances de cinéma (1 salle)
    Hunky-Dory : Si je devais faire un film, ça serait un film sur la jeunesse d'ados ou de jeunes adultes dans une famille ouvrière et rurale française de la fin des années 70. Un film un peu tendre comme La guerre à sept ans de John Boorman. Peu importe le scenario, l'idée étant de dépeindre l'époque et le milieu. J'aimerais bien avoir Adèle Haenel dans la distribution. J'imagine que ça donnerait un film très "Michel Drucker présente" et qui se ferait dézinguer par la critique mais peu importe. Souvent la critique n'aime pas quand la France populaire est présentée sous un angle qui n'est pas misérabiliste. Mon film, je l'imagine comme un croisement entre "La dernière séance" de Bogdanovich et "Le Skylab" de Julie Delpy.
  • Bande-annonce

    Croix de fer (1977)

    Cross of Iron

    2 h 12 min. Sortie : . Action, drame et guerre.

    Film de Sam Peckinpah avec James Coburn, Maximilian Schell, James Mason

    Séances de cinéma (1 salle)
    Jackal : Un genre de "Cross of Iron" sur le front Ouest fin 1944 (la bataille de l'Hürtgenwald par exemple, on en a pratiquement jamais entendu parler), avec des moyens à la Fury mais pas des clichés dégueulasses et dépassés comme dans ce dernier.
  • Bande-annonce

    Uchronia (2010)

    21 min. Sortie : . Science-fiction.

    Court-métrage de Yohan Faure avec Michel Durand et Maxime Retier

    Veather : La terre a été exploitée différemment, créant une société différente dans ses règles et sa technologie, mais cohérente.
    Beaucoup d'action et du second degré insufflé dans les scènes. Je ferais le portrait de plusieurs points du vue sur le monde, mais toujours à travers les yeux d'un personnage du film, pas ceux du spectateur.
    Le personnage principal serait une femme, il n'y aurait pas d'acteurs trop beaux, que des gens avec des gueules.
    On suivrait la protagoniste dans une mission à travers ce monde à la fois magnifique et très dur, miroir décalé du notre. Il n'y aurait pas de manichéisme, pas d'histoire d'amour mais du sexe, et l'action serait très crue, violente et viscérale. Rien ne serait esthétisé, sauf les paysages sauvages.

    Pour la manière de filmer: dans les scènes d'action, que des plans séquences, dont un ou deux en vision subjective, beaucoup de travellings. Dans les autres scènes, des cadrages incongrus à la Breaking Bad, pas de zoom, et des effets bizarres.
    Pas de filtre. Quelques scènes éclairées par une source de lumière naturelle.
    Et beaucoup de carton-pâte.

    Le but serait d'explorer à fond l'humanité dans sa manière d'évoluer sur terre, la danse de la vie entre merveille et horreur, tout en livrant un vrai divertissement accessible à tous.
  • Bande-annonce

    Je suis une légende (2007)

    I Am Legend

    1 h 41 min. Sortie : . Drame, science-fiction, thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Francis Lawrence avec Will Smith, Alice Braga, Charlie Tahan

    Séances de cinéma (1 salle)
    Cosmic M : Une chronique d'un homme (ou d'une femme) qui assiste à la fin du monde de manière réaliste. On aura un protagoniste qui vaquerait à ses occupations (et qui en a plus que marre de la société telle qu'il la connaît), une personne lambda, pas un surhomme avec un emploi banal de chez banal, limite asocial (pas de vrais amis, pas de famille, solitaire). Et puis brusquement suite à une série d'événements (genre explosion ou autre), plus rien ne marche. Alors que le monde panique autour de lui, il reste tranquille car il est parfaitement conscient que cela finirait. Jour après jour, il assiste à la déchéance du monde mais fataliste, tout ce qui lui importe, c'est sa tranquillité. Il va essayer de survivre avec ce qu'il a et suite à un autre événement, il va remarquer qu'il est seul là où il est. J'aimerais montrer le point de vue d'une personne qui n'a rien du sauveur de l'humanité , mais plutôt quelqu'un de solitaire qui ne doit presque rien à personne. Bien évidemment il trouvera des gens sur sa route et finira par se lier d'amitié (ou d'amour) avec quelqu'un d'autre, et l'histoire se poursuivra à savoir s'il voudra accepter l'autre maintenant qu'il a eu ce qu'il voulait, ou s'il va le rejeter et rester dans la solitude la plus totale.

    Niveau manière de filmer je n'ai pas d'idée précise, mais ce ne sera pas du found footage (il y en aura peut être un peu). J'aimerais donner un aspect réaliste mais aussi une atmosphère pesante.
  • Face Value (1990)

    2 h.

    Documentaire de Johan van der Keuken

    VilainChien : Je ferais un documentaire sur l'art du judo, la tête des gens quand on les interroge sur l'Union Européenne, la mode vestimentaire en 2015, et les gens qui font la queue pour la Caisse des Allocations Familiales. Le générique serait pris dans une usine de viande séparée mécaniquement.
  • Bande-annonce

    The Color of Time (2014)

    1 h 13 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Omar Zúñiga Hidalgo, Virginia Urreiztieta, Tine Thomasen avec James Franco, Mila Kunis, Jessica Chastain

    Attiébaoulé : je ferais un biopic sur Mata Hari selon plusieurs points de vue (son mari, ses amants, les services secrets allemands, les services secrets français,Louis Ferdinand Céline , ses juges, ses collègues ). Tous ses témoignages seraient contradictoires.Il y aurait des flash-backs où seuls interviendraient les protagonistes. L'interprète de l'héroine resterait muette tout le long du film tandis que les autres parleraient. En fait, je voudrais montrer comment on construit une légende au point que celle-ci oblitère la personne réelle. D'où le mutisme de Mata Hari.Cela renforce le fait qu'elle ne maîtrisait plus son image, ni sa vie, au -delà de sa mort, elle qui s'est construite sur une histoire romancée.
    Avec la photo de Color of time avec James Franco et Mila Kunis, dans la même veine.
  • Tabou (1931)

    Tabu

    1 h 24 min. Sortie : . Muet, drame et romance.

    Film de Robert Flaherty et Friedrich-Wilhelm Murnau avec Matahi, Anne Chevalier, Bill Bambridge

    Attiébaoulé : un film (j'ai le titre : les Cauchemards du Soleil en réf au cauchemard de Darwin) sur les débuts de la colonisation en deux volets : le premier raconterait comment l'Oba du Bénin a voulu résister aux invasions anglaises en refusant les traités et les négociations. Comme les Anglais ont insisté, l'Oba consulte ses devins et ceux-ci , devant la supériorité technique de l'envahisseur, ordonnent des sacrifices humains. Les Anglais déciddent une expédition punitive pur en finir, et profitent de ces événements pour justifier la colonisation. Dans un second volet, la colonisation en France : où comment une missionnaire catholique et infirmière , avec toute la bonne volonté du monde , tente de convertir les autochtones , de leur inculquer la "civilisation" et se heurtent à l'hostilité. A côté, ses compagnons organisent les travaux forcés tout en supprimant les derniers "restes " de l'esclavage.
  • Bande-annonce

    Lost Highway (1997)

    2 h 14 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de David Lynch avec Bill Pullman, Patricia Arquette, John Roselius

    Séances de cinéma (1 salle)
    Bonny : Je ferais un film psychologique. Je montrerais les rapports familiaux ou amicaux d'individus qui s'aiment et se nuisent en même temps.
    Je montrerais une même situation vécue par les différents personnages et en fonction du point de vue l'histoire serait vécue très différemment.
    Je ferais en sorte que le spectateur ne puisse pas prendre parti pour l'un ou l'autre des personnages. Il serait troublant de constater qu'un individu qu'on a pris pour un salaud dans le premier point de vue n'avait pas de motivation malsaines à ses actions. A l'inverse, une personne extrêmement sympathique de prime abord, serait nuisible vue sous un autre angle.
    Encore une fois, "l'action" serait la même. Seule sa perception diffèrerait en fonction de l'éducation, de la sensibilité des personnages ou du moment de leur vie où se passe l'évènement déclencheur.
  • 1
  • 2