Films de DB et DBZ : Intégrale commentée

Avatar The Reg Liste de

21 films

par The Reg

Une jolie flopée de films (et TV Specials) mine de rien, je les repasse ici en revue par ordre chronologique.
Ma critique plus complète de CHAQUE film est disponible comme vous le verrez (plus longue pour les films de DBZ) mais dans les commentaires de cette liste, je résume.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Dragon Ball : La Légende de Shenron (1986)

    Doragon bôru: Shenron No Densetsu

    50 min. Sortie : . Action, aventure et animation.

    Moyen-métrage d'animation de Daisuke Nishio avec Masako Nozawa, Hiromi Tsuru, Tōru Furuya

    Prenez l'intrigue de l'anime, tassez-la, saupoudrez d'une dose d'éléments existants mais qui se passent différemment que dans l'histoire de base pour faire le lien, et vous avez cet OAV. Pas spécialement utile que vous connaissiez déjà ou que vous ayez l'intention de découvrir Dragon Ball.
  • Dragon Ball : Le Château du démon (1987)

    Doragon Bōru : Majin-Jō No Nemuri Hime

    43 min. Sortie : . Animation, action, aventure et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Daisuke Nishio avec Masako Nozawa, Tôru Furuya, Mami Koyama

    Un film plus sombre et moins redite de l'intrigue de base de Dragon Ball que le précédent. Pas de quoi se relever la nuit non plus, vaut surtout pour son ambiance.
  • Dragon Ball : L'Aventure mystique (1988)

    Doragon Bōru: Makafushigi Dai-Bōken

    48 min. Sortie : . Animation, action et aventure.

    Moyen-métrage d'animation de Kazuhisa Takanouchi avec Masako Nozawa, Mami Koyama, Tōru Furuya

    Même si on reprend à nouveau l'intrigue du manga en faisant un petit mélange pour simplifier tout ça en 50 minutes, globalement on aboutit à un résultat plus intéressant que les précédents grâce à Taopaïpaï, l'humour convenable, une histoire inédite de TenShinHan et Chaozu, un petit tournoi... pas mal celui-ci.
  • Dragon Ball Z : À la poursuite de Garlic (1989)

    Doragon Bōru Zetto : Ora no Gohan o Kaese!!

    41 min. Sortie : . Animation, action, aventure, fantastique et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Daisuke Nishio avec Sean Schemmel, Stephanie Nadolny, Christopher Sabat

    Les films de Dragon Ball assumaient leur côté Gloubi Boulga qui condensaient le manga pour en faire un truc plus simple. Ceux de DBZ c'est pas pareil, ils copient sans assumer, c'est le cas de celui-ci. En plus de rarement pouvoir se placer dans la timeline du manga (de 89 à 95, deux films seulement fonctionneront + les deux TV special) et en plus de dévoiler un schéma qui sera désormais usé jusqu'à la corde dans la majorité des films :

    - Méchant se pointe avec vengeance et/ou envie d'utiliser les Dragon Ball.
    - Les sidekicks combattent les sbires du méchant.
    - Piccolo se pointe fort à propos quand Gohan est mal en point.
    - Goku se charge tout seul du boss final.
    - Boss final se transforme.
    - Grosse attaque finale de Goku pour s'en débarrasser.

    Ce film est de plus assez bien placé dans le top "incohérences". Y'en aura toujours dans les films mais certains en auront plus que d'autres.
  • Dragon Ball Z : Le Robot des glaces (1990)

    Doragon Bōru Zetto : Kono yo de ichiban tsuyoi yatsu

    59 min. Sortie : . Animation, action et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Chad Bowers et Daisuke Nishio avec Peter Kelamis, Sean Schemmel, Saffron Henderson

    Un peu plus intéressant que Garlic dans le sens où, tout d'abord, s'il a des soucis de scenar ils sont moindres que le précédent. Et ensuite, soyons honnêtes, on regarde surtout ces films pour la baston et celui-ci s'en sort bien de ce côté là, en plus d'avoir une vraie ambiance.
  • Dragon Ball Z : Le Combat fratricide (1990)

    Doragon Bōru Zetto : Chikyū Marugoto Chōkessen

    58 min. Sortie : . Animation, action, aventure et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Daisuke Nishio avec Sean Schemmel, Stephanie Nadolny, Christopher Sabat

    Le schéma dont je parlais pour Garlic est très bien appliqué ici. Ajoutez un sidekick chiant à Gohan et beaucoup de copié/collé, et ça affaiblit déjà pas mal le film. Mais une fois encore le film s'en sort pas mal question ambiance, et c'est un des rares à nous mettre TenShinHan, Yamcha et Chaozu à l'écran. Faudra attendre Les Mercenaires de l'espace pour les revoir quand même.
  • Dragon Ball Z : Le Père de Songoku (1990)

    Doragon bôru Z: Tatta hitori no saishû kessen ~Furîza ni idonda Z senshi Son Gokû no chichi~

    48 min. Sortie : . Animation, fantastique et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Mitsuo Hashimoto avec Sonny Strait, Linda Young, Christopher Sabat

    Un TV Special réussi. Tout n'est pas parfait, mais pour un film dont on connaît déjà la fin en principe, le côté désespéré de la croisade de Berduck est très prenant. Et puis peut reprocher beaucoup de choses à DBZ mais l'atmosphère et les musiques (bon sang ce que Solid State Encounter est bon) sont quasiment toujours nickel.
  • Dragon Ball Z : La Menace de Namek (1991)

    Doragon Bōru Zetto: Sūpā Saiya-jin da Son Gokū

    49 min. Sortie : . Animation, action, fantastique et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Mitsuo Hashimoto avec Sean Schemmel, Stephanie Nadolny, Christopher Sabat

    Ouille ouille ouille, ça fait bien mal aux c... Non là juste non. Le fameux schéma est encore utilisé, mais faut y ajouter une dose de ridicule assez impressionnante, un simili Super Saiyen, un combat même pas si bon que ça... à fuir.
  • Dragon Ball Z - La Revanche De Cooler (1991)

    Doragon Bōru Zetto: Tobikkiri no Saikyō tai Saikyō

    48 min. Sortie : . Animation, action et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Mitsuo Hashimoto avec Sean Schemmel, Andrew Chandler, Christopher Sabat

    "Le frère de Freezer vient le venger" c'est pas bien recherché mais disons que sans rien révolutionner (Piccolo sauve toujours Gohan au dernier moment, l'habituel schéma est utilisé...) la narration essaie vaguement de varier de ce qui s'est fait jusqu'ici, et puis le combat final est vraiment sympa. Sans doute le plus sympa jusqu'ici en dehors du TV Special sur Berduck.
  • Dragon Ball Z : Cent mille guerriers de métal (1992)

    Doragon Bōru Zetto: Gekitotsu !! Hyaku-Oku Pawā no Senshi-tachi

    44 min. Sortie : . Animation, aventure, fantastique et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Daisuke Nishio avec Sean Schemmel, Andrew Chandler, Stephanie Nadolny

    Comme Freezer après sa rouste par Sangoku, Cooler a été rafistolé, il est en partie machine désormais. Et comme par hasard, il décide d’envahir la nouvelle planète Namek, et même pas pour les Dragon Ball... derrière ce postulat, ce film a du combat hyper cool, ça va crescendo, Végéta se pointe pour la première fois et c'est une des rares fois où ils se bat avec Goku, les musiques cool de la saga des cyborgs débarquent... une suite objectivement avec des problèmes, mais aussi pas mal de points positifs.
  • Dragon Ball Z : L'Offensive cyborg (1992)

    DBZ : Kyokugen Batoru!! San Dai Sūpā Saiya-jin

    45 min. Sortie : . Animation, action et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Daisuke Nishio avec Sean Schemmel, Stephanie Nadolny, Christopher Sabat

    Dans le genre "combat, Combat, COMBAT, COMBAT !!!" ce film est un de ceux qui s’embarrasse le moins de quoi que ce soit d'autre. Si on regarde les films uniquement pour ça, difficile d'être déçu. Si on aime quand même avoir une intrigue en revanche c'est pas la joie, y'a rien d'original.
  • Dragon Ball Z : L'Histoire de Trunks (1993)

    Doragon bôru Z: Zetsubô e no hankô!! Nokosareta chô senshi

    47 min. Sortie : . Animation, action et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Yoshihiro Ueda avec Eric Vale, Dameon Clarke, Tiffany Vollmer

    TV Special plus dramatique, bien plus sombre et plus anxiogène que les films habituels, plus subtil que ces films également (j'en parle plus longuement dans ma critique ci-dessous) tout en ne négligeant pas la fanbase qui veut de la baston. Quasi parfait.
  • Dragon Ball Z : Broly, le super guerrier (1993)

    Doragon Bôru Zetto: Moetsukiro!! Nessen Ressen Chô-Gekisen

    1 h 09 min. Sortie : . Action et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Shigeyasu Yamauchi avec Bin Shimada, Masako Nozawa, Ryô Horikawa

    Un film incroyablement surestimé. Il a le plus gros méchant pas beau de l'histoire des films question montagne de muscle surpuissante et a priori invincible alors ça a plu à beaucoup de ceux qui l'ont vu étant gamin et ont continué à l'aimer par nostalgie.
    Mais il est pourtant raté sur tous les points.

    - Le scenario ne tient pas debout mais d'une force...
    - L'humour est foiré.
    - Le combat est foiré.

    Ma critique complète et détaillée est dispo ci-dessous.
  • Dragon Ball Z : Les Mercenaires de l'espace (1993)

    Doragon Bōru Zetto: Ginga Giri-Giri !! Bucchigiri no Sugoi Yatsu

    43 min. Sortie : . Animation et action.

    Moyen-métrage d'animation de Yoshihiro Ueda avec Masako Nozawa, Toshio Furukawa, Mayumi Tanaka

    Un plaisir coupable.

    Sans en avoir autant que dans Broly, ce film a quelques problèmes de scenar il faut l'admettre (tout le coup des disciples extraterrestres de Mr Satan et de l'installation du tournoi qui permet de quitter la terre comme ça, what ?) et bien sûr le schéma habituel.

    Mais entre l'ambiance du tournoi, de l'humour parfois réussi, des combats nickel, le fait que pour une fois Goku ne règle pas son compte au bad guy... j'apprécie.
  • Dragon Ball Z : Le Retour de Broly (1994)

    DBZ : Kiken na Futari! Sūpā Senshi wa Nemurenai

    52 min. Sortie : . Animation, action et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Shigeyasu Yamauchi avec Masako Nozawa, Laura Bailey, Fûrin Cha

    Le film se résume surtout à Goten et Trunks qui font les idiots et à ce zombie de Broly qui continue à répéter "Kakarotto" toutes les 3 secondes, avec de plus les habituels soucis d'intrigue. Les meubles sont (à peine) sauvés par quelques fulgurances.
  • Dragon Ball Z : Bio-Broly (1994)

    DBZ : Sūpā Senshi Gekiha!! Katsu No wa Ore da

    46 min. Sortie : . Animation, action et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Yoshihiro Ueda avec Masako Nozawa, Takeshi Kusao, Daisuke Gôri

    Le pire film de DBZ jamais sorti. RIEN a sauver. Mais RIEN. Pas une scène. Même le premier Broly avait 2, 3 scènes convenables, là... mon dieu...
  • Dragon Ball Z : Fusions (1995)

    Doragon Bôru Z : Fukkatsu No Fyushon!! Gokû to Bejîta

    51 min. Sortie : . Animation, action et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Shigeyasu Yamauchi avec Masako Nozawa, Ryō Horikawa, Takeshi Kusao

    Un peu trop ridicule à mon goût (l'humour fonctionnant mieux sur terre que dans le royaume des mots), ce film néanmoins réussit à être divertissant.
  • Dragon Ball Z : L'Attaque du dragon (1995)

    Doragon Bôru Z 13 : Ryûken Bakuhatsu !! Gokû Ga Yaraneba Dare Ga Yaru

    52 min. Sortie : . Animation, action et science-fiction.

    Moyen-métrage d'animation de Mitsuo Hashimoto avec Masako Nozawa, Takeshi Kusao, Mayumi Tanaka

    Une des plus belles réussites. Pas trop de copie du manga, une intrigue qui prend son temps à s'installer, des personnages ambigu, un méchant qui pète la classe, un combat final carrément dantesque, une fin avec quelques défauts mais touchante... enfin une réussite franche d'un film qui n'est pas un TV Special.
  • Dragon Ball : Salut ! Son Gokû et ses amis sont de retour !! (2008)

    Doragon Bōru: Ossu! Kaette Kita Son Gokū to Nakama-tachi!!

    35 min. Sortie : . Animation, action, aventure et comédie.

    Moyen-métrage d'animation de Yoshihiro Ueda avec Masako Nozawa, Ryō Horikawa, Tōru Furuya

    Ce film n'est pas mauvais à cause d'un scenar incohérent ou d'un combat nul, simplement c'est... anecdotique. Plus "réunion de famille avec un peu d'humour et un combat style match amical" qu'autre chose.
  • Bande-annonce

    Dragon Ball Z : Battle of Gods (2013)

    1 h 25 min. Sortie : . Animation.

    Long-métrage d'animation de Masahiro Hosoda avec Masako Nozawa, Laura Bailey, John Burgmeier

    Pour un film avec un tel antagoniste, ce film est traité beaucoup trop légèrement, c'est ce qui le dessert. Je n'ai rien contre l'humour dans Dragon Ball, au contraire au début c'était même une de ses composantes majeures. Mais quand j'entends dieu de la destruction avec une puissance qui relègue un SSJ3 au niveau bac à sable, désolé, je m'attends à plus d'intensité !
  • Bande-annonce

    Dragon Ball Z : La Résurrection de Freezer (2015)

    Dragon Ball Z : Fukkatsu no F

    1 h 33 min. Sortie : . Animation, action, aventure, comédie et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Tadayoshi Yamamuro avec Masako Nozawa, Ryô Horikawa, Ryûsei Nakao

    Un des pires films avec Broly au niveau logique de l'intrigue. J'ai beaucoup BEAUCOUP trop de choses à dire alors je vous conseille ma critique complète ci-dessous.