I Am Made of Endless Hours

Avatar Gweilo Liste de

513 albums

par Gweilo

Un puzzle de mots et de pensées, du moins j'essaie. Un jour un effort sur les annotations et la clarté.
Bilan de 2015 : 534 albums, 342 dans cette liste

Illustration : installation Datamatics de Ryoji Ikeda.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Studie i närhet, längtan och besvikelse (EP) (2015)

    Sortie : . Ambient, new wave et electronique. 6 morceaux.

    EP de Född Död

    Varg et Sars (elle chante et fait probablement des choses au synth), dans un EP de minimal/ambient synth vraiment sympathique, quand la voix commence sur la première piste, wow
  • Écouter

    Dark Energy (2015)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Album de Jlin

    Footwork x Trap, je m'attendais à un truc bien putassier et dégeu et j'ai eu raison, c'est l'équivalent musical des prépas automobiles de Mansory.
  • Death of a Typographer (2008)

    Sortie : . Electronique, glitch, minimale et electro. 9 morceaux.

    Album de Byetone

    Tu t'es jamais demandé ce que tu pourrais ressentir si tu faisais des photocopies sous acide ? Hé ben plutôt que de faire des conneries illégales, tu peux légalement écouter ce truc, ça revient à peu près au même.
  • Écouter

    Aleph-1 (2007)

    Sortie : . Electronique, glitch et IDM. 8 morceaux.

    Album de Aleph-1

    Carsten Nicolai qui calme le jeu, moins de glitchs, une sensibilité un peu plus "organique" (pouvait pas faire pire en même temps). Et la cover est cool, ça rappelle esthétiquement les Xerrox et uni.
  • Écouter

    Arrangements in Monochrome [Part One] (EP) (2014)

    Sortie : décembre 2014. Electronique et techno. 4 morceaux.

    EP de Shifted

    Shifted qui abandonne le tabassage indus pour se faire plus Demdike Starien, très angoissant, assez glauque.
  • Écouter

    Techno Derivatives (EP) (2015)

    Sortie : . Techno, ambient, industrielle, expérimental et electronique. 6 morceaux.

    EP de Sigha

    Toujours un plaisir de retrouver Avian (je n'oublierai jamais la baffe de la première écoute du premier LP de SHXCXCHCXSH). Sigha qui fait de la techno dans un réacteur d'avion, ça vrombit de partout, t'as un peu l'impression d'être centrifugé aussi.
  • Écouter

    Hazyville (2008)

    Sortie : . Deep house, expérimental, electronique et minimale. 11 morceaux.

    Album de Actress

    C'est toujours autant le bordel Actress, mais c'est tellement drôle.
  • Écouter

    Oversteps (2010)

    Sortie : . Electronique, ambient, IDM et musique abstraite. 15 morceaux.

    Album de Autechre

    C'est vraiment compliqué de dire quoi que ce soit d'un album d'Autechre, et plus encore de celui-ci : les mecs semblent coupés du monde, proposent leur musique et uniquement cela, mais sans paraitre trop nombriliste, ça ressemble pas forcément au reste de leur discographie.
  • Écouter

    Patashnik (1994)

    Sortie : 1994. Electronique, ambient et downtempo. 12 morceaux.

    Album de Biosphere

    ça a pas mal vieilli, et ça oscille donc entre le mega cool dans la nostalgie (le premier morceau) et le mega cheap (SETI Project). Plein de samples, plein de souvenirs, mais pas toujours plaisants.
  • Écouter

    See Birds (EP) (2010)

    Sortie : . Musique abstraite, leftfield, electronique et witch house. 5 morceaux.

    EP de Balam Acab

    C'est donc ça la witch house ? parce que là ça m'évoque plutôt une sorte de dubstep et de downtempo passable
  • Écouter

    Remember Your Black Day (2013)

    Sortie : . Techno, industrielle et electronique. 8 morceaux.

    Album de Vatican Shadow

    Fernow qui continue à t'emmener dans des zones en ruines avec sa techno très mélodique, tantôt indus tantôt ambient. Bon le son est crade mais en même temps c'est du VS, il a probablement du enregistrer ça assez rapidement en plus. Et en matière de titre tu peux pas le test, Muscle Hijacker Tribal Affiliation, sérieusement ?
  • Écouter

    Mu (2015)

    Sortie : . Ambient, IDM, new age et electronique. 8 morceaux.

    Album de Acronym

    Ambient glacée et désolée, l'homme tout petit face à l'immensité. Biosphere abandonnant son son pour garder l'esthétique. Northern Electronics quoi.
  • Écouter

    June (2015)

    Sortie : . 9 morceaux.

    Album de Acronym

    Sortie Northern Electronics, sorte de Voices From The Lake du grand nord (avec en plus Neel justement de VFTL au mastering), parfois des petites choses qui me rappellent le dernier Lakker en matière de créativité, tu m'as compris on évolue dans un cercle assez prestigieux en matière de bonnes sorties techno. Basses splendides, transitions parfaites, ambient techno passionnante, la totale.
  • Noisy Love Songs (For George Dyer) (2011)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Album de Okkyung Lee

    Okkyung Lee sur le label de John Zorn, toujours de l'improvisation, ça fait des réfèrences au modern classical et au jazz, et c'est plus "accessible" que Ghil.
  • Écouter

    Rites (2013)

    Sortie : avril 2013. Noise, contemporaine, dark ambient, electronique et drone. 5 morceaux.

    Album de Paul Jebanasam

    Wow. Dur d'en parler mais Subtext est au dessus, comme d'habitude.
  • Écouter

    Workshop 19 (2014)

    Sortie : . Electronique, leftfield et house. 9 morceaux.

    Album de Kassem Mosse

    Sorte de house abstraite et cradingue, Kassem Mosse en apprenti sorcier avec son synthé analogique, le mec s'en fout de la hype, et est juste là pour te proposer de la musique actuelle certes mais un peu left field
  • Écouter

    The Inheritors (2013)

    Sortie : . 15 morceaux.

    Album de James Holden

    Genre : fricassée musicale Lopatin-style
  • Écouter

    Transform (2001)

    Sortie : septembre 2001. Electronique, minimale, expérimental et musique abstraite. 10 morceaux.

    Album de Alva Noto

    Salut c'est Carsten Nicolai, et pour m'amuser, je biiiiiiiip clic clic clac biiiiiiip biiiiiiip bleeeeeeep clic biiiiiiip clic, ça fait de la musique de robot et ça me fait vachement rire. Allez salut je dois aller faire de la noise avec des fichiers Word
  • My Way (2002)

    Sortie : . Electronique, minimale, tech house et house. 11 morceaux.

    Album de Akufen

    On dirait DJ Shadow qui aurait décidé de se mettre à la house.
  • Écouter

    Presentism (2015)

    Sortie : . Techno, ambient, IDM, electronique et electro. 12 morceaux.

    Album de Conforce

    Presentism, ou pourquoi l'ambient techno ne peut pas être qu'une succession de nappes dubs étirés et de kicks quelconques et sporadiques. Heureusement qu'ils décident parfois de remonter un peu le niveau, car sinon on a trop souvent l'impression d'entendre le même morceau répété avec juste de subtiles et inintéressantes variations
  • Écouter

    Leland (2012)

    Sortie : . Electronique, ambient, deep house et tech house. 11 morceaux.

    Album de Francis Harris

    Moins bon que Minutes of Sleep, mais pas une déception pour autant. Toujours cette house très deep, qui vire parfois à la microhouse, ces sonorités parfois très ambients, ces nombreux instruments. Souvent très sobre et tant mieux, car c'est justement quand il est plus démonstratif qu'il se fait moins prenant.
  • Écouter

    Deathconsciousness (2008)

    Sortie : . Rock, shoegaze, electronique et rock indépendant. 13 morceaux.

    Album de Have a Nice Life

    C'est du shoegaze mais c'est également un peu plus que ça, t'as des espèces d'influences post-punk, et puis une sensibilité qui fait très black metal, cette haine de soi, ce son parfois grêle, ces riffs... Grosse claque du coup, ça laisse un peu hébété, ne serait-ce qu'à cause de la longueur.
  • Écouter

    Abandoned Language (2007)

    Sortie : . Electronique, downtempo, industrielle, noise et rap conscient. 11 morceaux.

    Album de Dälek

    Toujours très bon, moins bruitiste au sens pur (encore que certains walls of sound soient très denses), peut-être encore plus engagé, mais il reste ce son dälek, ce beatmaking lourd comme un bloc de béton, et MC dälek est toujours au dessus.
  • Écouter

    Lonerism (2012)

    Sortie : . Neo-Psychedelia. 14 morceaux.

    Album de Tame Impala

    J'ai pas écouté le premier (j'aurais du ?), mais celui-là est sympathique, très très 60s, ça sent bon le psychédélisme et le lsd. Après c'est pas la période que je préfère, mais c'est cool, gros sourire sur le visage et les yeux dans le vide pendant tout l'album.
  • The Here And Now (2014)

    Sortie : . Ambient, electronique, minimale et dub techno. 7 morceaux.

    Album de Segue

    Après avoir écouté Voices From The Lake c'est un peu dur d'écouter de l'ambient techno "normale", ça parait trop long, pas assez intéressant et inspiré. C'est dommage le début ambient dub me plaisait bien mais après 50 minutes de kicks dans le vent, j'ai juste envie d'aller me cramer le cerveau à grands coups de Rrose
  • Écouter

    Monad XIX (EP) (2015)

    Sortie : . 4 morceaux.

    EP de Positive Centre

    Ouais bon bah lourd EP mais ça tu t'en doutais, on alterne entre indus techno possédée (le 3ème morceau est monstrueux, le mec fait de la sismologie), dub techno à la cool, et une petite track d'ambient techno à la fin pour pas se laisser abattre. Peut-être une critique à venir, même si ça intéresse pas grand monde.
  • Écouter

    Hydroponic Garden (2003)

    Sortie : . Electronique, ambient, downtempo et acid. 11 morceaux.

    Album de Carbon Based Lifeforms

    De la psybient, aka de l'ambient avec des trucs psychés. Si t'aimes les voyages interstellaires mais que t'as pas aimé l'OST d'Interstellar, c'est juste parfait. A écouter allongé dans le noir dans un état second aussi, afin de bien partir en vrille.
  • Écouter

    Throughout the Borders (EP) (2012)

    Sortie : . Rock, expérimental et post-punk. 4 morceaux.

    EP de Marching Church

    Plus post-punk et moins creepy que le précédent, plus tourné vers la misanthropie avec cette voix assez quelconque malheureusement. Je sais pas, je trouve qu'il manque quelque chose pour que ça devienne vraiment intéressant, même si c'est parfois assez puissant
  • At Night (EP) (2010)

    Sortie : 2010. 5 morceaux.

    EP de Marching Church

    C'est dommage qu'il se passe pas grand chose, parce que cet ambiance créée en même pas 20 minutes est assez folle, sorte de lo-fi black metal/post-punk avec une touche d'ambient, mais le gros problème c'est qu'on arrive nul part, on développe rien du tout
  • Écouter

    Dead (2014)

    Sortie : . Electronique, rap conscient et hip hop. 11 morceaux.

    Album de Young Fathers

    C'est dommage, cette idée de mélanger ces beats très africains et un rap un peu engagé aurait pu donner un truc hyper fou, complètement radical, mais c'est pas le cas, où sont passés ces "bangers the size of african spears" pour reprendre Mobb Deep ? Ca aurait pu rugir mais ça ronronne, les beats sont pas forcément tous inspirés, et la performance vocale me marque pas.