Isekai, tensei et compagnie

Avatar Yuki Liste de

142 bd

par Yuki

Des histoires de changement de monde, virtuel ou pas, parfois même de temps, on en a fait 50 fois le tour et la saturation n'a miraculeusement pas été atteinte pour l'industrie (pour les lecteurs, c'est une autre histoire). De nouveaux titres sortent encore régulièrement et ça marche. Pourtant... quasiment rien de nouveau à chaque fois, les poncifs s'enchaînent et se ressemblent.
On continue cependant de les lire, le fantasme étant, il faut le dire, très attrayant et peu n'ont jamais rêvé un jour de s'imaginer refaire leur vie dans une autre réalité.

La liste ici rassemble :
- les isekai, à savoir les voyages dans un autre monde
- les tensei, c'est-à-dire les réincarnations, souvent dans un autre monde
- les voyages temporels

Elle est aussi triée par date de début de parution du manga au Japon, histoire de se rendre compte de l'évolution du genre.
Une fois que j'aurai fini d'annoter tout ce que j'ai lu (tout ce qu'il y a actuellement dans cette liste), j'ajouterai ce que je n'ai pas lu.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Fushigi Yûgi (2005)

    Fushigi Yūgi

    Sortie : novembre 2005.

    Manga de Yuu Watase

    Début : 1992-05. Série terminée.
    Yû Watase et ses histoires qui se ressemblent, ses personnages qui se ressemblent, ses thèmes qui se ressemblent... Même si pour le dernier cas on est dans une démarche d'auteur, on s'en lasse quand même vachement vite. Preuve qu'on n'a pas attendu le thème des isekai pour tourner en rond.
  • Magic Knight Rayearth (1993)

    Majikku Naito Reiāsu

    Sortie : novembre 1993.

    Manga de Clamp

    Début : 1993-11. Série terminée.
    O.K., là on tape dans les classiques. Les isekai, ça date pas d'hier. Le thème a beau avoir explosé relativement récemment, d'autres ont pondu de bonnes histoires dessus avant et CLAMP fait partie de ces autres. Après, ça a beau être du bon CLAMP, c'est du CLAMP tout craché donc les allergiques peuvent passer leur chemin.
  • Quartier lointain : Intégrale (1998)

    Haruka-na machi e

    Sortie : septembre 1998.

    Manga de Jirō Taniguchi

    Début : 1998-04-10. Série terminée.
    Le plus cinématographe des mangaka qui n'ont pas fait de cinéma s'est lui aussi permis de faire un passage dans l'isekai au sens large puisqu'on parle ici de voyage dans le passé. Un de ses chefs-d'œuvre, sans conteste.
  • Jin (2000)

    Sortie : .

    Manga de Motoka Murakami

    Début : 2000-04-12. Série terminée.
    Une ambiance manga historique qui ne déplaît pas, une qualité d'écriture agréable, un paquet de tropes vus et revus aujourd'hui mais qui étaient bien plus neufs dans l'univers du manga, à l'époque.
  • Panzer Princess Punié (2001)

    Daimahô tôge

    Sortie : .

    Manga de Hideki Owada

    Début : 2001-02-05. Série terminée.
    La différence ici avec beaucoup des futurs isekai est que le nouveau monde est le nôtre. La différence avec les autres manga en général, c'est qu'Owada est taré et que ses manga sont à son image. La prise à contrepied des histoires de magical girls bien avant l'heure de Madoka Magica, à la sauce délire bien entendu.
  • Ultra maniac (2005)

    Sortie : 2005.

    Manga de Wataru Yoshizumi

    Début : 2003-02. Série terminée.
    C'est tout mignon, c'est plein de bons sentiments, c'est pour les petites filles de 10 ans... C'est du Wataru Yoshizumi, en somme. Avec un monde magique et tout mais comme beaucoup d'auteur de shôjo à succès, elle produit une masse dingue de nouveaux titres sans grande originalité au sein de son œuvre, malgré une assez claire volonté d'avoir des prémices particulièrement variés. Comme pour Punié, c'est une jeune fille du monde magique qui vient vivre dans notre monde.
  • Tsubasa -RESERVoir CHRoNiCLE- (2003)

    Tsubasa: Rezaboa Kuronikuru

    Sortie : .

    Manga de CLAMP

    Début : 2003-05-21. Série terminée.
    CLAMP nous sert un beau bordel à la Sliders en mélangeant tous les mondes qu'elles ont créés pour en faire d'autre. Déjà que les œuvres de CLAMP sont parfois assez brouillon, on a avec ce manga un gloubi-boulga de qualité extrêmement variable, parfois génial, parfois chiant au possible.
  • Thermae Romae (2012)

    Sortie : 2012.

    Manga de Mari Yamazaki

    Début : 2008-01-12. Série terminée.
    La rencontre de deux civilisations à des époques différentes où le développement des bains est à son apogée. Même si ça tombe dans le piège de la supériorité japonaise à tous bouts de champ, ça passe grâce au côté comique de l'histoire.
  • School Rumble Z

    Manga de Jin Kobayashi

    Début : 2008-08-20. Série terminée.
    L'isekai (le voyage dans le temps, surtout) n'est ici qu'un prétexte à mettre des personnages qu'on connaît bien dans une situation où on ne les imaginerait pas, le tout pour une série de sketches qui reprennent l'humour très apprécié de la série d'origine.
  • Oda Nobuna no yabô

    Manga de Shigure Aoba et Mikage Kasuga

    Début : 2011-07-26. Série terminée.
    Parce que Nobunaga est le personnage historique japonais le plus violé par les manga et consort, il fallait bien qu'il ait sa version isekai. Et elle est... sympathique au mieux, ouliable dans la plupart des cas. C'est du moe soft, sans plus.
  • Gate (2011)

    Gate: Jieitai Kare no Chi nite

    Sortie : .

    Manga de Satoru Sao et Takumi Yanai

    Début : 2011-07-30
    Je veux aimer plus ce manga mais il insiste tellement sur le côté patriotique au point de faire passer tous les opposants à l'armée japonaise comme les méchants (journalistes, politiques, etc.) que c'en devient malaisant. L'anime avait cet aspect-là aussi mais pas aussi appuyé.
    Du reste, la supériorité ennuyeuse des Japonais est rattrapée par des personnages haut en couleurs.
  • Hagure yûsha no aesthetica

    Manga de Haiji Nakasone et Tetsuto Uesu

    Début : 2012-01-20. Série terminée.
    O.K., toi, t'as essayé de faire du méta-isekai trop tôt. Et tu le fais mal. Faire du héros d'isekai quelque chose de rare mais pas unique et rassembler toutes les personnes de retour dans leur monde pour en faire une organisation, c'était pas une mauvaise idée, mais il aurait mieux valu tourner en dérision les tropes plutôt que de les réutiliser tels quels.
  • Spirit Circle (2012)

    Sortie : .

    Manga de Satoshi Mizukami

    Début : 2012-05-30. Série terminée.
    CLAMP, prends-en de la graine. Voilà comment on fait une histoire de multiples changements de monde. C'est pas confus ; chaque petite histoire, même mineure, participe à la grande ; les personnages ne stagnent pas. Bref : que du bon.
  • Shiro no kôkoku monogatari

    Manga de Ma-yu Fuji et Inui Shirasawa

    Début : 2013-01-20
    C'est brouillon avec son monde tantôt de technologie médiévale, tantôt de technologie de seconde guerre mondiale, avec l'ambiance qui suit. Le personnage principal étant amnésique, le côté isekai est quasiment absent. On sent que l'histoire se veut épique mais n'y parvient pas ou très rarement.
    Le côté conflit perpétuel est toutefois attrayant.
  • Sword Art Online : Progressive (2013)

    Sōdo Āto Onrain : Puroguresshibu

    Sortie : .

    Manga de Kiseki Himura et Reki Kawahara

    Début : 2013-06-29
    J'ai toujours voulu aimer SAO. Mais entre un technoblabla mal foutu et surtout un héros émo/Gary Stu, la license se donne du mal pour que je ne l'apprécie pas. Heureusement existe "SAO: Progressive" où Kirito reste extrêmement fort mais n'est pas une tête à claques et n'a pas encore le pouvoir du harem... Et surtout, c'est Asuna l'héroïne, ce qui est beaucoup plus intelligent en terme de découverte de l'univers.
  • World Customize Creator

    Manga de HIJIKATA Yuu et Hero Tennki

    Début : 2013-12-06
    C'est... chiant... et... d'un... ennui... Le premier de cette liste avec un héros réincarné qui se retrouve avec un pouvoir complètement pété. Les personnages sont d'une banalité qui empêche de vouloir suivre l'histoire très longtemps.
  • Ore to Kawazu-san no isekai hôrôki

    Manga de Kasa et Kuzumochi

    Début : 2013-12-25
    Sorti le même mois que World Customize Creator et déjà plus sympa. Il y a toujours le souci que le perso principal est surpuissant et sans équivalent mais les secondaires se démarquent et permettent de rendre leurs interactions plaisantes. L'histoire n'a par contre aucune direction définie.
  • The Rising of the Shield Hero (2014)

    Tate no Yūsha no Nariagari

    Sortie : .

    Manga de Aiya Kyu et Aneko Yusagi

    Début : 2014-02-05
    L'univers est assez flou, c'est son plus gros défaut. Du reste, malgré l'habituel héros surpuissant, les personnages sont attachants, et eux et leurs interactions évoluent. Une lecture très agréable dans l'ensemble. J'aurais préféré que l'auteur joue plus sur le côté otaku des 3 autres héros et à quel point ils se fourvoient dans leur approche de ce nouveau monde.
  • Tsuyokute New Saga (2014)

    Sortie : 2014.

    Manga de Jun Miura et Masayuki Abe

    Début : 2014-02-20
    Le dessin est un peu mou mais l'histoire est pas mal. Elle repose toutefois un peu trop sur le même schéma et les mêmes ressorts à chaque arc scénaristique. Ça a l'air d'en sortir au fur et à mesure que la nouvelle Histoire s'éloigne de l'ancienne, mais c'est pas encore ça.
  • Re:Monster

    Manga de Haruyoshi Kobayakawa et Kogitsuneanekiru

    Début : 2014-03-27
    Des listes de capacités... C'était ce en quoi consistait principalement le roman... et c'était chiant ! Le manga a l'avantage qu'on voit ces pavés de texte vite et qu'on les passe plus facilement. Il est aussi pas mal si vous aimez les histoires d'émergence de peuples sans trop de politique. Par contre, le héros n'a quasiment jamais de difficultés dans tout ce qu'il entreprend et ça, c'est d'un ennui...
  • Tales of Wedding Rings (2014)

    Kekkon Yubiwa Monogatari

    Sortie : .

    Manga de Maybe

    Début : 2014-03-31
    J'aime bien Maybe qu'il fait du H, mais ici, il me lasse. Je peux pas vraiment dire que c'est mauvais, c'est juste banal. La menace est trop peu présente pour donner un véritable enjeu, les romances sont acquises au héros dès le début, bref, aucun suspense, aucune attente.
  • Mushoku Tensei - Isekai Ittara Honki Dasu (2017)

    Sortie : .

    Manga de Yuka Fujikawa et Rifujin Na Magonote

    Début : 2014-05-02 :
    Et là, c'est le coup de cœur personnel : ma note ne reflète probablement la qualité réelle du manga mais j'ai toujours été bon public.
    Le héros a beau être surpuissant, il en chie énormément ; il est parfois même détestable (surtout dans sa première vie) et pitoyable mais ça change des messieurs parfaits qui gangrènent le genre.
    Les autres personnages ne sont pas en reste et la plupart sont vraiment bien développés. Quant à l'histoire, il y a une trame principale qu'on devine pour l'instant dans le manga mais qui va prendre des dimensions épiques (c'est le cas dans le roman).
  • Re:Zero : Premier arc : Une journée à la capitale, tome 1 (2017)

    Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu: Dai-1 Shou - Outo no Ichinichi-hen

    Sortie : .

    Manga de Daichi Matsuse, Tappei Nagatsuki et Shinichirou Otsuka

    Début : 2014-06-27
    L'isekai s'est majoritairement tourné vers le moe et le moe, c'est les personnages qui le portent.
    L'auteur a la bonne idée de réduire drastiquement le nombre de personnages significatifs et de faire des personnages efficaces même s'ils ne brillent pas par leur originalité.
    Quant à l'histoire, c'est un peu Un jour sans fin dark pour ado/jeunes adultes. Soyons honnête, le manga doit son succès à la qualité technique de l'anime plutôt qu'à ses qualités spécifiques.
  • Toaru Ossan no VRMMO Katsudouki (2014)

    Sortie : .

    Manga de Shûsai Rikudô et Howahowa Shiina

    Début : 2014-06-27
    Ayant débuté en manga en même temps que Re:Zero, Toaru ossan a eu moins de succès, la faute à un scénario plus léger, à des personnages moins récurrents et à une absence de but autre que l'amusement pour le héros.
  • Kono sekai ga game da to ore dake ga shitteiru

    Manga de Ichizen et Usbar

    Début : 2017-07-04
    Moui, on va dire qu'il y a de l'idée... Un gamer accro au goat simulator des VRMMO qui se retrouve piégé dedans, ça fait des gags, mais le filon est vite épuisé.
  • Kono subarashii sekai ni shukufuku o!

    Manga de Masahito Watari et Natsume Akatsuki

    Début : 2014-09-09
    Un héros sans pouvoir pété et une gallerie de personnages bien fendards. Le succès est au rendez-vous, surtout pour l'anime. Un isekai comique qui vaut le détour.
  • Konjiki no word master: yûsha yonin ni makikomareta unique cheat

    Manga de Yûsuke Ozaki et Sui Tomoto

    Début : 2014-10-09
    Au moins, le fil rouge est présent et le héros n'est pas entouré que de filles, sinon, ce serait juste un mauvais isekai. J'avoue toutefois être plus dans l'expectative de voir le rôle que Hiiro jouera dans les conflits à grande échelle qui se profilent.
  • Death march kara hajimaru isekai kyôsôkyoku

    Manga de Megumu Aya et Ainana Hiro

    Début : 2014-11-08
    Quand on parlait de héros entouré de filles... Ce mec se balade avec un harem proche de la dizaine, sans compter celles qu'il laisse derrière, tout ça pour au final ne pas y toucher et préférer se faire une prostituée à la place.
    Et je parle de mec, mais sérieux, changez 3 mèches de cheveux et on dirait une fille.
  • The New Gate

    THE NEW GATE

    Manga de Yoshiyuki Miwa et Shinogi Kazanami

    Début : 2014-11-11
    Comme Log Horizon, plus connu chez nous, certains personnages commencent avec un passif ayant eu une forte influence sur le monde dans lequel ils évoluent. Et même s'ils sont bien plus puissants que le reste du cast, on ne perd pas plus d'intérêt pour eux. On regrettera quand même cette volonté systématique des héros d'isekai à jamais vouloir se faire remarquer : mec, t'es le héros qui a sauvé le monde, tout le monde te connaît, c'est déjà trop tard.
  • Eh? Heibon desu yo??

    Manga de Rika Fujiwara et Hana Tsukiyuki

    Début : 2014-11-14. Série terminée.
    Arrêté à même pas 20 chapitres par manque de succès, ce shôjo avait surtout pour lui d'en être un, les isekai étant la plupart du temps destinés à un public masculin.