Je ne suis pas accro aux séries TV, mais tout de même...

Avatar Muffinman Liste de

118 séries

par Muffinman

Liste perpétuellement en cours d'élaboration.

10 = chef-d’œuvre
9 = indispensable
8 = excellent
7 = très bon
6 = bon
5 = moyen (par définition 5/10 c'est la moyenne)
4 = des choses valables, mais plus qui ne le sont pas
3 = une ou deux choses à sauver malgré tout
2 = raté
1 = mauvais, très mauvais ou nul (0/10 n'existant pas sur SensCritique)

J'aurais bien ajouté L'AFFAIRE DREYFUS (http://www.senscritique.com/film/L_Affaire_Dreyfus/427279#), mais c'est répertorié dans la base comme un téléfilm.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Chapeau melon et Bottes de cuir (1961)

    The Avengers

    50 min. Première diffusion : . Fantastique, policier, drame et action.

    Série de Sydney Newman avec Patrick Macnee, Diana Rigg, Linda Thorson

    A partir de 1965. Parce qu'avant l'arrivée de Mme Peel, exceptés quelques épisodes, c'était un peu trop poussif.
  • Doctor Who (1963)

    25 min. Première diffusion : . 26 saisons. Science-fiction et action.

    Série de Sydney Newman et Brian Nolan avec Sylvester McCoy, Colin Baker, Peter Davison

    Il y a à boire et à manger dans la série "classique" de DrWHO.
    Mais on y trouve heureusement de bonnes choses (notamment à l'époque des 2e et 4e Docteurs).
  • Belphégor ou le Fantôme du Louvre (1965)

    1 h 05 min. Première diffusion : . Fantasy.

    Série de Claude Barma avec Yves Rénier, Christine Delaroche, Yves Bureau

    Revu récemment et ça fonctionne encore très bien. Comme un vieux film réussi.
  • Bande-annonce

    Le Prisonnier (1967)

    The Prisoner

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Drame.

    Série de Patrick McGoohan et George Markstein avec Patrick McGoohan, Angelo Muscat et Peter Swanwick

    Les quatre derniers épisodes sont du total n'importe quoi.
    Mais les autres...
  • Columbo (1968)

    1 h 30 min. Première diffusion : . 18 saisons. Policier et drame.

    Série de Richard Levinson et William Link avec Peter Falk, Robert Conrad, Katey Sagal

    Les derniers épisodes étaient certes poussifs et Falk en faisait trop. Mais l'âge d'or de COLUMBO (les années 1970) a produit quelques pépites.

    La série a débuté en 1971 (pilote et premier épisode - de Spielberg).
    C'est le téléfilm initial qui est de 1968.
  • Bande-annonce

    Monty Python's Flying Circus (1969)

    30 min. Première diffusion : . 4 saisons. Comédie.

    Série de John Cleese, Terry Gilliam et Graham Chapman avec Graham Chapman, John Cleese, Terry Jones

    Bon, ce sont les Monty Python alors on les aime. Mais lorsqu'on regarde l'ensemble de la série, l'honnêteté commande d'avouer que tout est loin d'être formidable. Il y a certes de grands moments et des coups de génie, même dans les épisodes les plus anecdotiques, mais il y a plus de passages oubliables qu'incontournables. Cela dit, ces derniers sont vraiment grandioses. Et puis, ces rires off sont vraiment pénibles.
  • Les nouvelles aventures de Vidocq (1971)

    55 min. Première diffusion : . 2 saisons. Drame, action et policier.

    Série de Marcel Bluwal et Georges Neveux avec Robert Dalban, Patrick Prejean, Claude Brasseur

    En dehors de la musique du générique qui est atroce, la série est vraiment très bonne (contexte historique, rythme, interprétation, humour, scénario, atmosphère, péripéties).
  • Arsène Lupin (1971)

    55 min. Première diffusion : . 2 saisons. Action, comédie et aventure.

    Série de Jacques Nahum avec Georges Descrières, Marthe Keller, Roger Carel

    Série sympathique et aussi pleine de désinvolture que son personnage principal. Les acteurs s'amusent autant que le spectateur.
    Les épisodes européens sont cependant moins réussis que les épisodes français.
  • Bande-annonce

    La Linea (1971)

    3 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie, jeunesse et animation.

    Dessin animé de Osvaldo Cavandoli avec Carlo Bonomi

    héhéhé
  • Bande-annonce

    Amicalement vôtre (1971)

    The Persuaders

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Drame et action.

    Série de Robert S. Baker avec Laurence Naismith, Tony Curtis et Roger Moore

    Un duo jubilatoire.
    A voir impérativement en français !
  • Les Rois Maudits (1972)

    1 h 45 min. Première diffusion : . 1 saison. Historique et drame.

    Série de Claude Barma et Marcel Jullian avec Muriel Baptiste, Jean Piat, Hélène Duc

    Pas de décors mirobolants, pas d'effets spéciaux qui en mettent plein la vue. Mais des comédiens à foison ! Et des grands ! (la distribution est parfaite). Cette série ne vole jamais sa réputation. Et plus de 40 ans après sa création, ça se regarde encore avec fascination et délectation pour qui sait voir le fond sans se contenter de la forme. Le plaisir de la diction et du verbe à chaque réplique est jubilatoire.
    On est bien loin du pitoyable et honteux remake de Josée Dayan, et des machinations et complots à trois balles de GAME OF THRONES, sommet de vulgarité soit dit en passant.
  • Les faucheurs de marguerites (1974)

    55 min. Première diffusion : . 4 saisons. Aventure.

    Série de Jean-Louis Lignerat et Jean Vermorel avec Bruno Pradal et Christine Wodetzky

    Les deux premières saisons (surtout la première) sont les meilleures. Et peut-être les seules à retenir (9/10 pour la première).
  • Les Brigades du Tigre (1974)

    55 min. Première diffusion : . 6 saisons. Action et policier.

    Série de Claude Desailly avec François Maistre, Jean-Paul Tribout, Pierre Maguelon

    La première série (1974-78) est la plus réussie.
    La deuxième (1981-83), intitulée LES NOUVELLES BRIGADES DU TIGRE puis LES BRIGADES DU TIGRE : LES ANNEES FOLLES, est moins bonne. La flamme n'y est plus et Valentin n'a plus de moustache.
  • L'Hôtel en folie (1975)

    Fawlty Towers

    30 min. Première diffusion : . Comédie.

    Série de Connie Booth et John Cleese avec John Cleese, Prunella Scales, Connie Booth

    Hilarant.
    Et je pèse mon mot.
  • L'Île perdue (1976)

    The lost islands

    30 min. Première diffusion : . Drame et action.

    Série de Michael Laurence

    Ce n'est certes pas un chef-d’œuvre, et la nostalgie joue certainement un rôle dans mon appréciation, mais après l'avoir revue, cette série australienne est géniale pour inspirer des gamins de 6 à 10 ans qui aiment faire quelque chose de leurs dix doigts en dehors de tapoter sur des touches et des boutons.
  • Bande-annonce

    Le Muppet Show (1976)

    The Muppet Show

    30 min. Première diffusion : . 5 saisons. Comédie et jeunesse.

    Série de Jim Henson avec Jim Henson, Frank Oz, Jerry Nelson

    Par pure nostalgie.
  • Chapeau Melon et Bottes de Cuir (1976)

    The New Avengers

    1 h. Première diffusion : . Drame et action.

    Série de Brian Clemens avec Patrick Macnee, Gareth Hunt et Joanna Lumley

    La saison de 1976 est bien. Pas celle de 1977 (à une ou deux exceptions près).
  • Bande-annonce

    Le Club des Cinq (1978) (1978)

    The Famous Five

    25 min. Première diffusion : . Jeunesse.

    Série avec Marcus Harris, Gary Russell, Jennifer Thanisch

    Comme pour L'ILE PERDUE un peu plus haut, la nostalgie joue certainement un rôle dans mon appréciation madeleinedeproustienne. Mais j'ai revu la série récemment, et si c'est très simpliste, ça reste candidement sympathique et peut-être génial pour des gamins de 6 à 10 ans pas encore vampirisés par le tout numérico-informatico-électronique.
  • Capitaine Flam (1978)

    Captain Future

    30 min. Première diffusion : . Animation et science-fiction.

    Anime de Tomoharu Katsumata

    Les histoires fonctionnent par cycles de 4 petits épisodes. Tous ne sont pas excellents et souvent l'ambiance (accentuée par la géniale B.O. de Yuji Ohno) vaut mieux que l'histoire à proprement parler, mais dans l'ensemble, ça reste de la bonne SF pour pré-ados et adultes nostalgiques.
  • Il était une fois... L'Homme (1979)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation et jeunesse.

    Dessin animé de Albert Barillé avec Josef Meinrad, Vincent Ropion, Pierre Trabaud

    Série intelligente pour toute la famille qui souhaite s'initier à l'Histoire ou se remettre quelques événements en mémoire (malgré de nombreux raccourcis inévitables).
    A noter le dernier épisode qui fait froid dans le dos tant certains détails évoqués dès 1978 (date de création de la série) se sont vraiment déroulés par la suite. Comme quoi, les catastrophes consuméristes actuelles étaient prévues depuis 40 ans et personne n'a rien fait.
  • L'île aux trente cercueils (1979)

    1 h. Première diffusion : . Fantasy et mini-série.

    Série de Marcel Cravenne avec Claude Jade, Jean-Paul Zehnacker et Yves Beneyton

    Les dialogues sont trop théâtraux et le jeu trop raide mais cette histoire d'ARSENE LUPIN sans Arsène Lupin est excellente.
    Pourrait faire un excellent remake (si toutefois, on en confiait la responsabilité à des gens compétents et pas aux habituels tâcherons).
  • Les Dames de la côte (1979)

    1 h 15 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie dramatique, mini-série et drame.

    Série de Nina Companeez avec Denise Grey, François Perrot, Françoise Fabian

    Belle série, certes un peu surannée, mais interprétée par d'excellentes comédiennes à une époque où les meilleurs acteurs ne snobaient pas encore la télévision.
    Un genre de DOWNTON ABBEY français.
  • Bande-annonce

    Magnum (1980)

    Magnum, P.I.

    45 min. Première diffusion : . 8 saisons. Drame et action.

    Série de Glen A. Larson avec Tom Selleck, Roger E. Mosley, Larry Manetti

    "héhéhé... p'tit bonhomme !"
  • Le Bel Été (1981)

    Verano azul

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Comédie et jeunesse.

    Série

    Par nostalgie pure. Je n'en ai plus aucun souvenir, si ce n'est qu'on adorait regarder les pérégrinations ensoleillées de cette sympathique bande de copains diffusées chez nous en 1984 sur FR3.
  • Il était une fois... l'espace (1982)

    Ginga Patrol PJ

    25 min. Première diffusion : 1982. 1 saison. Action et animation.

    Anime de Albert Barillé avec Roger Carel, Annie Balestra, Vincent Ropion

    Série SF intelligente et indispensable, dotée en plus d'une des meilleures B.O. de dessin animé jamais composée (pourtant de M. Legrand).
  • Les Mystérieuses Cités d'or (1982)

    Taiyou no Ko Esteban

    25 min. Première diffusion : . 4 saisons. Historique, animation, science-fiction et aventure.

    Anime de Edouard David, Bernard Deyriès, Kenichi Maruyama

    "Cultivez-vous en vous amusant !"
    C'est le principe de cette série qui joue habilement sur la fascination pour les mondes perdus d'Amérique du Sud, et en dehors de la voix insupportable de Esteban, les personnages sont très charismatiques, les délires sont maitrisés et l'aventure est à son comble. Indispensable pour des gamins à partir de 10 ans.
  • Les Bleus et les Gris (1982)

    The Blue and the Gray

    1 h 25 min. Première diffusion : . 1 saison. Mini-série, western, drame et historique.

    Série avec Gregory Peck

    Excellente fresque ! Une référence aux Etats-Unis.
    A ne pas confondre avec NORD & SUD (que je n'ai jamais vu, d'ailleurs)

    ÇA VIENT D’ÊTRE ÉDITÉ EN DVD !!!!!
  • V : La Mini-Série (1983)

    V: The Miniseries

    1 h 35 min. Première diffusion : . 1 saison. Mini-série et science-fiction.

    Série de Kenneth Johnson avec Marc Singer, Faye Grant, Michael Durrell

    Ces cinq téléfilms de 1983 sont excellents. En revanche, la série qui a fait suite en 1984-85 est lamentable (elle n'a d'ailleurs duré qu'une saison après des chutes d'audience conséquentes).
    Ce n'est donc pas à proprement parler pour la série en tant que telle que je place V dans la liste.
  • Bande-annonce

    La Vipère noire (1983)

    Blackadder

    29 min. Première diffusion : . 4 saisons. Comédie.

    Série de Rowan Atkinson et Richard Curtis avec Hugh Laurie, Stephen Fry, Miranda Richardson

    Une petite préférence pour les saisons se déroulant aux XVIIIe et au XXe siècles, avec Hugh Laurie parfait dans son rôle de crétin.
  • Bande-annonce

    Cocoshaker (1983)

    1 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie et animation.

    Série de Jean-Charles Meunier

    Absurde, crétin ou surréaliste. C'est comme on veut.
    Un brin iconoclaste itou.
    J'adore.