Journal de bord (& ses minicritiques)

Avatar Philistine Liste de

117 films

par Philistine

En fait, j'ai deux adjectifs positifs : "savoureux" et "jouissif". Désolée qu'ils reviennent aussi souvent.

(Y'a une liste des films et de la page où ils se trouvent dans les commentaires.)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Dark Star - L'Étoile Noire (1975)

    Dark Star

    1 h 23 min. Sortie : . Comédie et science-fiction.

    Film de John Carpenter avec Brian Narelle, Cal Kuniholm, Dre Pahich

    jeu 13/12

    Carpenter génial comme à son habitude. film sans moyens ms qui tire parti de cette contrainte, c'est censé se passer dans l'espace mais les mecs fument des cigares dans leur chambre d'ado. on se marre bien, pas en un "HA HA HA" extériorisé, mais ça résonne dans les têtes : "excellent !", "non, vraiment ? génial !"
    avez-vous déjà vu un mec qui apprend la phénoménologie à une bombe ? maintenant, oui.
  • Bande-annonce

    Les Glaneurs et la Glaneuse (2000)

    1 h 22 min. Sortie : .

    Documentaire de Agnès Varda avec Bodan Litnanski, Agnès Varda et François Wertheimer

    mer 28/11

    petit documentaire libre et agréable. Varda parle de ce dont elle a envie de parler, en toute simplicité, et ça donne pourtant un machin assez cohérent et pertinent. pas de quoi remuer les foules non plus, mais avec du cran, de la curiosité, du savoir-faire et une petite caméra, on parvient apparemment à ses fins. donne envie de FAIRE soi-même.
  • Les Bas-fonds de Frisco (1949)

    Thieves' Highway

    1 h 34 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Jules Dassin avec Barbara Lawrence, Jack Oakie, Millard Mitchell

    mar 27/11

    l'expression "film mineur" vient me frapper.
    c'est irréprochable d'un pt de vue formel, les acteurs sont plutôt bons, le scénario n'est pas immonde, mais même si la recette est suivie proprement, le film n'est pas succulent. pas absolument désagréable non plus, bien sûr. qqes détails chouettes (allumage de cigarette et jeu du morpion sur la peau du torse).
  • San Francisco (1936)

    1 h 55 min. Sortie : . Drame, musique et romance.

    Film de W. S. Van Dyke avec Clark Gable, Jeanette MacDonald, Spencer Tracy

    (trou à combler) lun 26/11

    une histoire d'♥ parfaitement classique avec Gable, parfait comme à son habitude (heureusement pr le film). le bad boy et la gentille fille, qqes pbs moraux, bref, la sauce habituelle, sauf qu'on a oublié de mettre un peu d'humour ou d'originalité. du coup, à défaut d'ê complètement ennuyeux, ça laisse qd mm globalement indifférent. sauf le tremblement de terre, qu'on attend pendant tt le putain de film, ça c'est cool. mais pas exploité. -1 pour l'opéra omniprésent.
  • Bande-annonce

    Godfrey (1936)

    My Man Godfrey

    1 h 34 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Gregory La Cava avec William Powell, Carole Lombard, Alice Brady

    mer 31/10 (?)

    une histoire à la fois un peu loufoque et classique à souhait. parfois le loufoque devient lourdingue, ou le classicisme ennuyeux, mais de façon globale tout ça est plaisant, surtout parce que William Powell déchire sa race, que c'est bien écrit, léger, et que ça parle de majordomes.
  • Falbalas (1945)

    1 h 51 min. Sortie : . Romance et comédie dramatique.

    Film de Jacques Becker avec Gabrielle Dorziat, Jeanne Fusier-Gir, Francoise Lugagne

    ??? ??/??

    tout se déroule dans le milieu de la haute couture : milieu peu usité au cinéma, et ici très bien employé. c'est le meilleur point du film. sinon, ça ressemble grandement à un épisode de Columbo sans Columbo. intrigue policière à deux balles à l'atmosphère malsaine, avec Micheline Presle dérangeante et sublime (!). je ne sais pas pourquoi il y a vrmt qqch de glauque dans ce film qui me fait vous le déconseiller.
  • Bianca (1984)

    1 h 36 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Nanni Moretti avec Nanni Moretti, Laura Morante, Roberto Vezzosi

    ??? ??/??

    pas désagréable, pas fou non plus. on trouve son compte dans plein de petits détails savoureux, chacun pioche ce qu'il aime ; c'est généreux, Nanni propose et on dispose.
    typiquement le genre de film florissant qui donne des idées, dont on se rappelle de menus détails, et qui en même temps ne laisse pas une explosion de sentiments derrière soi.
  • La Chambre du fils (2001)

    La stanza del figlio

    1 h 39 min. Sortie : . Drame.

    Film de Nanni Moretti avec Nanni Moretti, Laura Morante, Jasmine Trinca

    mer 10/10
    je comprends les critiques qui sont parfois tentés de dire qu'un film est "juste".
    cette petite famille est tellement vivante et attachante, ça fait juste chaud au coeur. et puis il y a qqch de très beau dans le portrait de tous ces gens forts, ms qui sont vus souvent dans leurs plus gds moments de faiblesse : la faiblesse révélée pour mieux laisser comprendre la force.
    on a envie de dire des gros mots comme "poésie du quotidien". voilà, dit. même pas honte.
    Moretti, à nous deux !
  • Bande-annonce

    The Blackout (1997)

    1 h 38 min. Sortie : . Drame.

    Film de Abel Ferrara avec Matthew Modine, Claudia Schiffer, Béatrice Dalle

    mar 09/10
    disons que ça me paraissait être un navet de façon très évidente, ms celui qui a partagé ce film trouve que c'est un chef d'oeuvre. par respect je vais dc en parler comme d'un film.
    l'ambiance a probablemt inspiré BEE qd il a écrit Glamorama, bon point. un délire autour de la vidéo et de psgs insipides drogués, jamais ds leur état normal.
    pas mal de clichés (scénar + forme).
    histoire d'♥ censée être belle ms je la trouve laide : psgs se posent de mauvaises qns, l'♂ est névrotique
  • Bande-annonce

    Chungking Express (1994)

    Chongqing Senlin

    1 h 42 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Wong Kar-wai avec Takeshi Kaneshiro, Brigitte Lin Ching-hsia, Tony Leung Chiu-wai

    dim 07/09
    étrange film sur l'amour. le scénario est vraiment décousu, mais pas dans un bon sens. cela dit c'est bien que Wong Kar Wai ne se soit pas bloqué avec ça, pcq'il est du coup bcp + libre et il peut parler de ce qu'il veut, et il le fait assez bien, puisque l'atmosphère générale est intéressante.
    pas de quoi laquer un canard, cependant.
  • Le Destin fabuleux de Désirée Clary (1942)

    1 h 57 min. Sortie : . Historique et comédie dramatique.

    Film de Sacha Guitry avec Lise Delamare, Geneviève Guitry, Gaby Morlay

    lun 01/09
    ce film, on dirait un bateau qui coule, dont on a le temps de sortir, mais qui va irrémédiablement s'enfouir dans l'océan.
    pour remédier un peu à ça, Guitry, en grand génie de la narration, délire sur le paratexte, il fait le générique du film au milieu du film, tel un Lawrence Sterne en littérature. rafraîchissant.
    le sujet aurait pu être pas mal, vu que Guitry s'attaque à l'Histoire au travers de la destinée d'une amante de Napoléon, ms c'est finalmt bien factuel et ennuyeux.
  • Bande-annonce

    Le Quai des brumes (1938)

    1 h 31 min. Sortie : . Policier, drame, romance et thriller.

    Film de Marcel Carné avec Jean Gabin, Michel Simon, Michèle Morgan

    dim 30/09

    c'est pas non plus une abomination, y'a une bonne atmosphère générale au Havre, surtout ds la bicoque où ils passent tous une nuit étrange.
    Gabin rend le tout regardable, comme d'hab. Morgan joue comme son pied gauche, elle arrive mm à gâcher sa beauté par ce qu'elle dégage d'ennuyeux.
    le scénario est assez inexistant, j'ai eu un effet "le 4ème mur s'éboule sur ma gueule" : ms pq est-ce que je regarde ce film ?
    note : 1ère scène excellente -- je vous conseille de vous arrêter là
  • Bande-annonce

    Le Plaisir (1952)

    1 h 37 min. Sortie : . Comédie dramatique, romance et sketches.

    Film de Max Ophüls avec Claude Dauphin, Gaby Morlay, Madeleine Renaud

    ven 28/09

    comprends pas l'engouement pour ce film qui est une simple illustration de nouvelles. on se demande bien l'intérêt de voir ça porté à l'écran, il n'y a pas d'apport formel. on perd tout ce qu'il pouvait éventuellement y avoir dans l'écriture (pas lu les trois contes de Maupassant) et qui aurait pu nous faire oublier cb ces histoires ont peu d'intérêt. là ce n'est plus que de la narration et c'est très vain même si légèrement distrayant. un film pas vraiment à la hauteur de son titre
  • Bande-annonce

    Papillon (1973)

    2 h 31 min. Sortie : . Biopic, policier et drame.

    Film de Franklin J. Schaffner avec Steve McQueen, Dustin Hoffman, Victor Jory

    ven 28/09

    déception pour ce film qui réunissait pourtant un cocktail attrayant : STEVE MCQUEEN, de l'évasion de prison et Dustin Hoffman.
    les tentatives d'évasion paraissent souvent peu maturées, et les psgs sont pas très réussis, puis on ne nous octroie pas vraiment de jouissance et c'est lassant.
    vrmt, la table était dressée pour la fête, y'avait de l'alcool et de la bonne musique, ms ça a pas pris, et j'ai du mal à expliquer pq, sauf que je suis certaine qd même que la fête était ratée.
  • Bande-annonce

    Notre pain quotidien (2007)

    Unser täglich Brot

    1 h 32 min. Sortie : .

    Documentaire de Nikolaus Geyrhalter avec Claus Hansen Petz, Arkadiusz Rydellek, Barbara Hinz

    mer 26/09

    pur enchaînement de plans tournés dans les coulisses de notre alimentation. on se sent confus à la fin du film. qsq ça voulait dire ? (dans sa tentative d'épuration, le réalisateur a résisté à toute bande-son autre que celle de l'enregistrement direct) pq était-ce beau ? que penser de cette industrie si sublime par son efficacité et son organisation, et en même temps si froide et presque inhumaine, évidemment ?
    suis restée sur un questionnement, alors difficile de mettre des points
  • Dernier domicile connu (1970)

    1 h 45 min. Sortie : . Policier et thriller.

    Film de José Giovanni avec Lino Ventura, Marlène Jobert, Michel Constantin

    sam 22/09

    une enquête dirigée par ce gros bougon de Ventura. on les suit, lui et Jobert - agaçante mais jolie - en train de traquer les moindres détails pour retrouver un homme, c'est assez excitant, on s'y croirait.
    sinon, globalement sans intérêt, les détails n'ont rien d'extra, les personnes interrogées sont pas mal cliché, les dialogues ne sont pas remarquables, on en ressort difficilement chamboulé.
  • Bande-annonce

    La Traversée de Paris (1956)

    1 h 20 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Claude Autant-Lara avec Jean Gabin, Bourvil, Louis de Funès

    ven 21/09

    Gabin.
    toute sa gouaille et son génie.
    grâce à lui Bourvil devient presque acceptable ds son rôle de gros débile, mm s'il m'a irritée sévère, comme d'hab.
    le surgissement philosophique à la fin du film rompt complètement ac le reste de la tonalité. d'abord j'ai trouvé ça très mal amené, puis essayant d'excuser le film, je me suis dit que c'était fait exprès, ce retour violent à la réalité. c'est comme ds la vie, parfois, qd il faut s'arrêter de rire pcq'il se passe qqch de grave
  • Bande-annonce

    Zabriskie Point (1970)

    1 h 53 min. Sortie : . Drame et road movie.

    Film de Michelangelo Antonioni avec Mark Frechette, Daria Halprin, Paul Fix

    mar 18/09

    un film trop pétri de son époque, ms c'est mignon, cette tentative de faire rimer "liberté" ac "partir dans le désert", "baiser" et "voler un avion". ce qui m'a par contre un peu + hypnotisée : la mise en sc., éclatée, étrange, décadrée. et puis ces lieux tous + magiques les uns que les autres. et cette fille dont la minuscule barrette, changeant la forme de ses cheveux, la rend laide, mais qui devient une bombe dès qu'elle enlève ce petit accessoire. bcp de choses subtiles comme ça
  • Bande-annonce

    Samsara (2011)

    1 h 42 min. Sortie : . Musique.

    Documentaire de Ron Fricke avec Marcos Luna, Putu Dinda Pratika, Puti Sri Candra Dewi

    mer 12/09

    un film plein d'images, très recherchées, très belles, du monde qui nous entoure. le montage a peu d'intérêt, la musique est abominable et à l'opposé de tte forme de subtilité (thème "asiatique" en Asie, "européen" en Europe... pas du tout didactique, non). contrairement à dans Koyaanisqatsi où la musique de Glass uniformisait, et apportait aux images.
    technique hors pair ici, pas d'ennui : 1h30 d'admiration, à la fois de la beauté des images et de ce qu'elles représentent.
  • Le Caporal épinglé (1962)

    1 h 41 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jean Renoir avec Jean-Pierre Cassel, Claude Brasseur, O. E. Hasse

    mar 11/09

    c'est difficile de juger tous ces films de la masse, ni spécialement mauvais ni spécialement bons. film d'évasion donc un ptit coup de coeur qd même, mais rien n'est très défini ici, les lieux sont vagues, on ne conçoit pas très bien les enjeux de l'évasion, ce sont un enchaînement de tentatives précipitées, pas une "grande évasion". du coup un peu décevant. en plus il y a Claude Rich et ça c'est un point en moins direct. JP Cassel pas bien charismatique non plus d'ailleurs.
  • Antoine et Antoinette (1947)

    1 h 18 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Jacques Becker avec Roger Pigaut, Claire Mafféi, Noël Roquevert

    lun 10/09

    charmant portrait du bonheur conjugal, ac ttes ses petites touches particulières qui rappelleront les couples de chez Vidor ou Borzage. immense sens du détail juteux, on est tout embaumé par ces adorables jeunes gens. puis au milieu du film on commence à être maltraité par un sadique réalisateur maîtrisant un peu trop bien les armes du suspense. mais comme c'est bon d'être maltraité ainsi et de vivre si passionnément collé à la destinée des psgs !
  • Bande-annonce

    Goupi mains rouges (1943)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jacques Becker avec Blanchette Brunoy, René Génin, Marcel Pérès

    dim 09/09

    l'ex assistant réal de Renoir prend son envol et produit un délectable "film de campagne française" (// La Poison, Guitry, et bien sur La Règle du jeu). les Goupi constituent une famille pas comme les autres, on peut le dire, et qd un soir se mêlent la mort, le vieux qui boit son vin rouge sans son biscuit, une histoire de butin, la fugue d'un jeune homme débile et l'arrivée de Paris d'un fils prodigue, ça fait des étincelles, puis un film excellent.
  • Bande-annonce

    Le Genou de Claire (1970)

    1 h 41 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de Eric Rohmer avec Jean‐Claude Brialy, Aurora Cornu, Béatrice Romand

    dim 09/09

    donc Rohmer fait aussi parfois des films pourris. la dimension méta de celui-ci est agaçante, avec l'♂ qui est le "cobaye" d'1 écrivaine. le jeu est vrmt calamiteux par endroits et les propos semblent pr 1 fois totalement improvisés et dc svt vides de sens. pourtant bcp de charme dans le lieu (tu m'étonnes ! le lac de Genève) et la façon dont s'y meuvent les psgs et les intrigues intergénérationnelles qui se lient. on passe de bonnes vacs, à défaut de pouvoir se les payer !
  • Les Dames du bois de Boulogne (1945)

    1 h 26 min. Sortie : . Drame.

    Film de Robert Bresson avec Paul Bernard, Lucienne Bogaert, Yvette Etiévant

    mer 22/08 ?

    je comprends pq Bresson a "renié" ce film. rien à voir ac tt ce qu'il a pu faire à partir du Condamné, sa recherche de l'essence de l'art cinématographique.
    ici un film très sentimental et ac très peu de charme autre que celui dû aux excellents dialogues de Cocteau. une intrigue et un cadre comme on a l'impression d'en avoir vu 100, une histoire de vengeance de ♀ sans humour ni détail marquant, mm sans véritable méchanceté. laisse plutôt indifférent, voire rieur à cause de la fin.
  • Bande-annonce

    Un rabbin au Far West (1979)

    The Frisco Kid

    2 h 02 min. Sortie : . Comédie et western.

    Film de Robert Aldrich avec Gene Wilder, Harrison Ford, Ramon Bieri

    sam 11/08 ?

    dans des circonstances étranges je me suis retrouvée chez un fou du western à regarder cette sorte de film... bon. enfin, non, pas "bon" du tout, hein ! scénario rocambolesque mais prévisible, n'importe quoi ambiant, pas une gde valeur cinématographique ou une gde valeur tout court, en fait presque aucun souvenir, mais ce n'était pas une torture. du coup à quoi bon le voir ? c'est même pas un nanar qui se respecte !
  • Bande-annonce

    Un prophète (2009)

    2 h 35 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Jacques Audiard avec Tahar Rahim, Niels Arestrup, Adel Bencherif

    lun 23/07

    passionnante plongée dans la prison contemporaine, ce thriller met en scène un "made man" carcéral. on enlève le "self" pcqu'il n'y est pas tt à fait pour gd chose. à la fois accessoirisé et assez futé pour retourner le destin qu'on semblait vouloir lui prêter, le psg captive et émeut. ce récit de combats pour le pouvoir est bien classique mais tellement bien synthétisé, et si bien mis en scène dans le lieu complexe de la prison. miam.
  • Bande-annonce

    Pickpocket (1959)

    1 h 15 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Robert Bresson avec Martin LaSalle, Marika Green, Jean Pélégri

    lun 16/07

    du Bresson tout pur et peut-être même un chouilla caricatural, entre ces gros plans caractéristiques, cette fascination pour les gestes d'une part et puis d'autre part cette passion pour l'étude des effets et de leurs causes. c'est beau, du véritable cinématographe, ça répand son jus de cerveau partout, mais bon, d'autres Bresson sont plus touchants, ici on se sent un peu frustré malgré tout l'art déployé.
  • Bande-annonce

    La Colline des hommes perdus (1965)

    The Hill

    2 h 03 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Sidney Lumet avec Sean Connery, Harry Andrews, Ian Bannen

    mar 11/07

    ennui complet, sensation de manque d'humour terrible (hormis aux 2/3 du film, une scène qui permet de nous faire tenir jusqu'à la fin). ça braille à fond, c'est violent, les personnages sont ratés, surtout les méchants qui semblent n'être QUE méchanceté... un tout bien lourdingue comme il faut, duquel je suis ressortie toute vide, et ayant même perdu 2h en prime.
  • Bande-annonce

    Susie et les Baker Boys (1990)

    The Fabulous Baker Boys

    1 h 53 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Steve Kloves avec Jeff Bridges, Michelle Pfeiffer, Beau Bridges

    ven 29/06

    voilà un bon film pas prétentieux pour un sou et qui communique d'authentiques émotions (il paraîtrait que j'aurais abreuvé mon oreiller d'une ou deux larmes).
    tellement de choses sont dites sur l'amour. un amour particulier bien sûr, entre 2 autistes dans leur genre, un peu trop fiers.
    tous les psgs récurrents (4) sont bons (même le chien). c'est efficace, beau, les décors sont superbement choisis, les accoutrements aussi, et le chant légèrement faux de Susie.
    très recommandé.
  • Bande-annonce

    Bullitt (1968)

    1 h 54 min. Sortie : . Action, policier et thriller.

    Film de Peter Yates avec Steve McQueen, Jacqueline Bisset, Robert Vaughn

    ven 29/06

    c'est froid comme film. en témoigne la présence sans intérêt (hormis esthétique bien sûr) de Jacqueline Bisset. en voilà un psg inutile, qu'on a mis là pour planter le décor en carton d'un film qui ne vaut, en effet, que pour sa course-poursuite légendaire (et un peu décevante en fin de compte).
    ensuite, c'est un 6 pas désagréable, Steve McQueen est dans presque tous les plans, ça suffit à tenir un film...
    ça manque juste terriblement d'émotion, de vivacité, d'originalité.