Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    E.T. l'extra-terrestre (1982)

    E.T. The Extra-Terrestrial

    1 h 55 min. Sortie : . Fantastique, aventure et science-fiction.

    Film de Steven Spielberg avec Henry Thomas, Drew Barrymore, Dee Wallace

    27/12
    Il paraît que c'est le premier film à m'avoir fait chialer (en concurrence avec Bambi), car j'avais été traumatisé par la perspective de la mort du lombric.

    Enfin un souvenir de jeunesse qui vieillit merveilleusement bien, mise en scène de patron, photo superbe (bordel ces plans dans la forêt de sequoïa), ambiance avec les adultes aux visages invisibles, courses à vélo...

    Et peut être la meilleure BO de John William.
    L'émotion est toujours là, ça sombre pas trop dans le niaiseux même si on est clairement dans un numéro de funambule, là ça marche, alors que ça échoue dans la plupart des autres films réalisés ou produits par Spielberg.
  • 2
    Bande-annonce

    L'Affaire Cicéron (1952)

    5 Fingers

    1 h 48 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Joseph L. Mankiewicz avec James Mason, Danielle Darrieux, Michael Rennie

    27/12
    Film d'espionnage assez chouette, avec un James Mason ultra convainquant dans le rôle du valet qui s'improvise en espion opportuniste et sans autre motivation que l'argent. Le postulat est intéressant, puisqu'il n'est jamais question de bien, de mal, mais de manipulations à tous les étages avec une ambigüité uniforme que ce soit chez les alliés ou les nazis, c'est donc absolument pas manichéen. Ce qui est surprenant c'est que j'ai fini par m'attacher à cet anti-héros absolu qui voit tout un système se refermer peu à peu sur lui.
  • 3
    Bande-annonce

    Travail au noir (1983)

    Moonlighting

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jerzy Skolimowski avec Jeremy Irons, Eugene Lipinski, Jiri Stanislav

    26/12
    Pas foncièrement palpitant, voire assez agaçant où les combines du héros pour voler des trucs m'ont paru incompréhensibles. J'ai été un peu largué par le parallèle entre ce groupe d'ouvriers avec ce leader tyrannique et la révolution concomitante en Pologne. Malgré tout, y a une ptite ambiance qui permet au film de dépasser par moments, par petites touches le strict cadre du réalisme social, pour voguer discrètement vers un peu de poésie et de surréalisme. Quand même hyper anecdotique.
  • 4
    Bande-annonce

    Borgman (2013)

    1 h 53 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Alex van Warmerdam avec Jan Bijvoet, Hadewych Minis, Jeroen Perceval

    26/12
    Belle escroquerie bien gonflante. Le 5 est hyper généreux tant cette succession kamoulox de scènes zarb m'a semblé vaine et emmerdante à mourir. Trop abstrait, éteint, morne, et plat pour me toucher d'une quelconque manière.
  • 5
    Bande-annonce

    Bertha Boxcar (1972)

    Boxcar Bertha

    1 h 28 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Martin Scorsese avec Barbara Hershey, David Carradine, Barry Primus

    25/12
    Très oubliable, même si le cast est hyper cool, et l'ambiance pouilleuse des Etats du Sud des US en proie à la grande dépression. Musique locale à base d'harmonicas bien chouette. Le récit est franchement pauvre et mollasson, et le style de Scorsese assez dfficile à percevoir, malgré deux ou trois plans assez stylés, et un final étrangement christique.
  • 6
    Bande-annonce

    Les 8 Salopards (2015)

    The Hateful Eight

    2 h 47 min. Sortie : . Thriller et western.

    Film de Quentin Tarantino avec Samuel L. Jackson, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh

    20/12
    Retour du boss aux affaires, ça fait plaisir.
    Cf ma critique pour en savoir plus.
  • 7
    Bande-annonce

    Blade Runner (1982)

    1 h 57 min. Sortie : . Science-fiction, film noir et thriller.

    Film de Ridley Scott avec Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young

    20/12
    Toujours un plaisir à revoir. Direction artistique magistrale, ambiance film noir au poil, conte cauchemardesque sur la condition humaine qui se suffit à lui-même (pourquoi faire une suite bordel ?), qui ne frise jamais la ringardise (pourtant y aurait de quoi avec Rutger en slip qui court sur les toits).
    Vangelis monumental, mais ça c'est même plus un scoop.
  • 8
    Bande-annonce

    Les Enchaînés (1946)

    Notorious

    1 h 41 min. Sortie : . Drame, romance et thriller.

    Film de Alfred Hitchcock avec Cary Grant, Ingrid Bergman, Claude Rains

    19/12
    Bon ptit Hitchcock avec un claude Rains délectable en grosse crapule infecte, avec de bonnes grosses scènes de suspense bien trippante comme les aime le vieil Al, notamment la scène géniale de la réception et de la cave à vins, grand moment de maîtrise et de virtuosité.

    Par contre c'est un détail, mais c'est chelou de voir des acteurs s'embrasser sans jamais ouvrir la bouche.
  • 9
    Bande-annonce

    La Valse des pantins (1982)

    The King of Comedy

    1 h 49 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Jerry Lewis, Diahnne Abbott

    19/12
    Je me demande si c'est pas la meilleure performance de De Niro ? Il est phénoménal dans ce rôle d'illuminé, complètement obsédé par son art, et prêt à tout pour arriver à ses fins, jusqu'à sombrer dans la folie la plus totale. Film fascinant sur la célébrité et la création; De Niro est par ailleurs extrêmement touchant, drôle, et inquiétant à la fois, une performance de dingue. L'écriture est géniale, il faut le dire.
    J'ai pas parlé de Jerry Lewis, monumental en vedette hautaine (et finalement, la force du film, c'est qu'on arrive à le comprendre vu ce qu'il doit subir).
    Le Scorsese le plus précis et maîtrisé ? Ca se débat.

    Cf ma (vieille) critique pour en savoir plus.
  • 10
    Bande-annonce

    La Nuit de Varennes (1982)

    2 h 30 min. Sortie : . Historique.

    Film de Ettore Scola avec Jean-Louis Barrault, Marcello Mastroianni, Hanna Schygulla

    17/12
    Positivement surpris par ce road movie en carrioles avec d'éminents personnages du 18ème siècle.
    Barrault que je redoutais est pas mal en journaliste fouineur, Mastroianni est merveilleux en Casanova veillissant et à la ramasse (il n'aurait donc pas été un si mauvais choix pour le chef d'oeuvre de Fellini), l'ambiance de l'époque est également admirablement restituée et ne fait jamais toc. Intrigué par la muse de Fassbinder, Hanna Shygulla, assez magnétique.

    Quelques longueurs qui n'enlèvent pas grand chose au plaisir d'ensemble.
  • 11
    Bande-annonce

    La Féline (1982)

    Cat People

    1 h 58 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de Paul Schrader avec Nastassja Kinski, Malcolm McDowell, John Heard

    13/12
    Ce qui est le plus décevant là-dedans, c'est qu'il s'agit surtout d'un film de genre prétexte pour enchaîner des scènes de cul du niveau d'un téléfilm de M6 du dimanche soir (à l'époque où ça existait encore, je me fais vieux décidément !).

    La palme du ridicule est attribuée à Malcolm McDowell qui bondit tel le félin sauvage en écartant les bras pour essayer d'impressionner son monde, alors qu'il ne parvient qu'à provoquer l'hilarité du spectateur devant un spectacle aussi pathétique.

    Le seul truc à retenir c'est la zik de Moroder, et plus particulièrement la chanson de David Bowie, reprise par Tarantino dans Inglourious Basterds.
    Hormis ça c'est relou.
  • 12
    Bande-annonce

    Punishment Park (1971)

    1 h 31 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Peter Watkins avec Carmen Argenziano, Patrick Boland, Kent Foreman

    13/12
    En résumé j'ai trouvé le film lourdingue, répétitif jusqu'à provoquer un terrible ennui. Les différents interrogatoires sont chiants comme la pluie, tellement redondants qu'ils m'ont exaspéré.
    Ce qui m'intéressait le plus c'était la poursuite dans le désert, c'est ça qui aurait eu cinématographiquement de la gueule, alors que c'est complètement sous-traité, phagocyté par les interviews casse couilles qui découpent les scènes, par l'usage constant de voix off qui ne disent que des platitudes.

    La poursuite/le périple dans le désert m'a donc semblé être le morceau le plus intéressant, et le plus bâclé. Aucun personnage digne de ce nom pour exister, tout m'a en plus paru ultra confus, avec différents groupes dont je ne comprenais ni la composition, ni les trajets, sans jamais savoir qui est qui, qui fait quoi, qui va où...

    Et ces sempiternels interrogatoires qui n'en finissent plus de casser l'action.

    Un gros gâchis, et surtout un "brûlot" politique qui a peut être fait l'effet d'un film choc pour l'époque en raison de son style faux documentaire, mais qui aujourd'hui a surtout très mal vieilli dans la naïveté de son propos et son manichéisme indécent.
  • 13
    Bande-annonce

    We Are Four Lions (2010)

    Four Lions

    1 h 37 min. Sortie : . Comédie, policier et drame.

    Film de Christopher Morris avec Riz Ahmed, Arsher Ali, Nigel Lindsay

    13/12
    C'est un peu foireux de partout, mal foutu, mal rythmé, pas au point, mais je me suis marré tellement la connerie des personnages est fascinante. J'ai fini par kiffer ces abrutis, et en terme d'humour noir c'est quand même parfois assez extraordinaire avec des scènes délicieusement absurdes (le final avec les sniper et leur débat sur les ours, la séance de saute mouton, les corbeaux kamikazes, les discussions et les dialogues WTF sur les modalités de préparation d'un attentat, le départ pour le Djhad, etc...). Une comédie de 7 à 77 ans évidemment.
  • 14
    Bande-annonce

    Solaris (1972)

    Solyaris

    2 h 47 min. Sortie : . Drame et science-fiction.

    Film de Andreï Tarkovski avec Donatas Banionis, Natalia Bondartchouk, Jüri Järvet

    12/12
    ZZZZZZZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzZZZZZZZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzz.
    Un cosmonaute bedonnant marche dans un couloir moche pendant 3h45.
  • 15
    Bande-annonce

    The Plague Dogs (1982)

    1 h 43 min. Sortie : . Aventure, drame et animation.

    Long-métrage d'animation de Martin Rosen avec John Hurt, Christopher Benjamin, James Bolam

    11/12
    Sentiment ambivalent devant ce dessin animé bizarroïde, très austère, très noir, assez poétique (final magnifique). Beaucoup de mal avec le doublage de John Hurt en cabot assez exaspérant et plaintif.
  • 16

    New York, New York (1977)

    2 h 35 min. Sortie : . Romance et comédie dramatique.

    Film de Martin Scorsese avec Liza Minnelli, Robert De Niro, Lionel Stander

    11/12
    Débauche de moyens, de décors comme dans les grandes comédies musicales, ouverture et final pas mal, baroques, enlevés, thème musical culte?
    Le hic c'est qu'entre le début et la fin, on a un semblant d'"histoire" romantique entre Liza Minnelli et De Niro, et que sur 2h30 c'est vachement chiant en plus d'être mal foutu et inintéressant.
  • 17
    Bande-annonce

    La Vénus à la fourrure (2013)

    1 h 36 min. Sortie : . Drame et comédie.

    Film de Roman Polanski avec Emmanuelle Seigner et Mathieu Amalric

    06/12
    Ballet à deux très sympa, qui montre que Polanski en a encore pas mal sous le pied avec des basculements aussi soudains que percutants vers des sphères fantastiques et mystérieuses où le réel et le jeu se confondent en permanence. Ca change du gros navet carnage, et le huis-clôt n'est jamais étouffant, l'espace étant admirablement bien utilisé (mention spéciale à l'éclairage).

    Seigner en fait des tonnes, le rôle veut ça, elle frise l'exaspération à plusieurs reprises, mais finalement ça passe. Amalric est vaguement ridicule, toujours aussi moyennasse en tant qu'acteur, mais le duo fonctionne assez, et finalement j'ai trouvé ce jeu de chat et la souris plutôt réjouissant et enfantin comme il faut. Ca reste néanmoins un petit film, sans ambition démesurée, qui ne dépasse pas vraiment le cadre de l'anecdotique, et les dialogues sur les rapports homme/femme dominant/dominé finissent par être un peu lourdingues à la longue. Mais bon, indéniablement, ça se mate.
  • 18

    Les cadavres ne portent pas de costard (1982)

    Dead Men Don't Wear Plaid

    1 h 31 min. Sortie : . Comédie et policier.

    Film de Carl Reiner avec Steve Martin, Rachel Ward, Alan Ladd

    05/12
    C'est bourré de défauts, l'incrustation de séquences de films noirs avec des acteurs cultes est pas mal, mais ça casse le rythme, les enchaînements ne sont pas fluides, les dialogues sonnent faux et on ressent trop l'aspect rafistolage.

    Après c'est bon enfant, j'aime beaucoup l'esprit général, le côté hazanavicius OSS 117 avant l'heure (ça se sent que ça a dû être un source d'inspiration majeure pour lui, parce qu'il y a globalement tout repompé dans la manière de parodier les classiques, et de raccommoder ensemble des extraits de films distincts).

    Rigolo, léger, superbe musique, le couple principal est excellent (mention spéciale à Rachel Ward qui a un charme dingue), c'est postmoderne à souhait, c'est en avance sur son temps, bref c'est chouettos.
  • 19
    Bande-annonce

    La Foule (1928)

    The Crowd

    1 h 38 min. Sortie : . Drame, romance et muet.

    Film de King Vidor avec Eleanor Boardman, James Murray, Bert Roach

    05/12
    Un koyaanisqatsi avant l'heure mine de rien, avec quelques plans vertigineux de la foule new yorkaise, où les hommes ressemblent à des colonies de fourmis. Et un portrait de type attachant, qui va essayer de trouver sa place dans cette faune bordélique et sans pitié. Assez noir mine de rien, désabusé, cruellement ironique (le dernier job qu'il trouve fait un écho terrible au début du film), et parfois très drôle dans la veine d'un Chaplin.
    Par contre, les aspects mélo débordent un peu trop pour moi, et ont tendance à m'agacer, ce qui est dommage car c'est vraimetn un beau film.
  • 20
    Bande-annonce

    Koyaanisqatsi (1983)

    1 h 26 min. Sortie : . Expérimental.

    Documentaire de Godfrey Reggio avec Lou Dobbs et Ted Koppel

    30/11
    Pas déçu à la revoyure, le film est toujours aussi hypnotique, mention spéciale au moment de bravoure final où la musique de Glass se barre totalement en sucette, et est à la limite de rendre dingue ou schizophrène, tellement ça tape sur les nerfs.
    Et en même temps c'est beau.
    Cf ma critique pour en savoir plus.
  • 21
    Bande-annonce

    Tootsie (1982)

    1 h 56 min. Sortie : . Comédie dramatique et romance.

    Film de Sydney Pollack avec Dustin Hoffman, Jessica Lange, Teri Garr

    29/11
    Boarf... Quelle déception. C'est tout mauvais en fait, enfin juste moyennasse. C'est pas particulièrement drôle, c'est même vaguement chiant, la relation entre Hoffman/Lange est bâclée, on pige pas pourquoi ils s'attachent à ce point... On dirait du madame doubtfire du pauvre en fait, je sais même pas quel est le propos du truc, si ce n'est de dire que les acteurs galèrent à trouver du taff...
    J'avais pourtant eu un bon souvenir de ce film, étant gamin, encore une désillusion, décidément, vaut mieux garder ses souvenirs d'enfance bien planqués. Victor, Victoria sorti la même année, le rhabille.
  • 22
    Bande-annonce

    Timecrimes (2008)

    Los cronocrímenes

    1 h 32 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, science-fiction et thriller.

    Film de Nacho Vigalondo avec Karra Elejalde, Candela Fernandez, Barbara Goenaga

    29/11
    Le concept est intéressant, déroulé de façon roublarde, plutôt jouissif, puisque du grand n'importe quoi finit par trouver du sens et une logique au fur et à mesure des sauts dans le temps, ce qui est très bien vu.

    Le problème c'est que dans le dernier tiers, ça finit par devenir long, répétitif, très confus (cf les poursuites dans la baraque tout bonnement imbuvables et incompréhensibles), dommage parce qu'on est dans la fibre des bons films de Vigalondo (cf le superbe open windows qui tient lui aussi grâce à l'originalité d'un concept, mais qui tient mieux la distance à mon avis).
  • 23
    Bande-annonce

    Pink Floyd : The Wall (1982)

    1 h 35 min. Sortie : . Drame et comédie musicale.

    Film de Alan Parker avec Bob Geldof, Christine Hargreaves, James Laurenson

    28/11
    J'aime bien l'aspect arty, le travail sur les décors, les looks, les dessins animés assez stylés. Après les chansons sont pas toutes énormes, et les textes font parfois un peu tiep (y a un truc avec un "baby" et sa "mummy", sérieux j'en pouvais plus de cette connerie). A un moment ça part en sucette avec des nazis, et là j'ai fini par décrocher totalement, et en avoir un peu marre de subir la gueule de déterré dépressif de Bob Geldof tout au long du film.
  • 24
    Bande-annonce

    Quantum of Solace (2008)

    1 h 46 min. Sortie : . Action, aventure, policier et thriller.

    Film de Marc Forster avec Daniel Craig, Olga Kurylenko, Mathieu Amalric

    22/11
    Rien pigé au scénar, rien pigé au méchant (Amalric plus insipide que ridicule en fait), et j'ai déjà tout oublié. Mais le vrai scandale, c'est le foutage de gueule sur le personnage de Gemma Arterton, quel gâchis de la sous-exploiter à ce point pour mette en avant la moule Kurylenko !
  • 25
    Bande-annonce

    Le Choix de Sophie (1982)

    Sophie's Choice

    2 h 30 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Alan J. Pakula avec Meryl Streep, Kevin Kline, Peter MacNicol

    22/11
    Grosse purgasse, gros mélo relou, personnages mi hystériques mi autistes, écrivain fadasse, spectateur et passif d'un triste cirque dont tout le monde se branle, et une dose de point godwin avec des flash back dans le passé avec des méchants nazis. Et ça dure 2h30, j'en pouvais plus de ce film pour bonnes femmes.
  • 26
    Bande-annonce

    Kids Return (1996)

    Kizzu ritân

    1 h 47 min. Sortie : . Policier, drame et sport.

    Film de Takeshi Kitano avec Ken Kaneko (1), Masanobu Ando, Leo Morimoto

    15/11
    Très joli film sur les vocations ratées et le meilleur film sur le parcours d'un sportif que j'ai pu voir. Un film vraisemblablement ultra autobiographique pour Kitano puisqu'on retrouve beaucoup d'éléments de son propre parcours, ce qui rend le film assez touchant.
    On reconnaît le style de Kitano entre 1000 avec ce montage discontinu et déstructuré qui fonctionne par un jeu d'échos poétiques, ces plans composés ultra travaillés, ces faux rythmes. Le type a un putain de sens de la mise en scène, un style très déroutant et original, et y a sacré travail du son (et du montage sonore, notamment dans la salle de boxe).
    Sans surprise la BO de Hisaishi est sublime.
  • 27
    Bande-annonce

    Conan le Barbare (1982)

    Conan the Barbarian

    2 h 09 min. Sortie : . Fantasy et aventure.

    Film de John Milius avec Arnold Schwarzenegger, James Earl Jones, Max von Sydow

    15/11
    Je m'attendais tellement à rien. Dans le genre, c'est juste à mille lieux de tout ce qui s'est fait dans les 80's et dans tout ce qui a suivi en fait. C'est même plus kiffant que le SDA.

    J'adore les décors, l'univers, et la musique énormissime de Basil Poledouris avec des thèmes tous plus magnifiques les uns que les autres. Un émerveillement, et un film qui a une sacrée gueule (on a même l'impression de voir un western spaghetti, et j'ai même pensé à Django avec les enfants enchaînés qui marchent dans le désert en début du film).
    Bon le scenar est simple (voire simpliste), mais le voyage est super cool, donc ça compense.
  • 28
    Bande-annonce

    Dragons 2 (2014)

    How to Train Your Dragon 2

    1 h 45 min. Sortie : . Animation, action, aventure, fantasy et jeunesse.

    Long-métrage d'animation de Dean Deblois avec Jay Baruchel, America Ferrera, Gerard Butler

    14/11
    Bof... Bof... On retrouve un peu la fibre film d'animation sans âme, avec scénario stéréotypé qui progresse en pilote automatique, surenchère de créatures, de personnages, combats supra longs.
    On a perdu l'essentiel du charme du premier, et c'est bien dommage.
  • 29
    Bande-annonce

    Le Verdict (1982)

    The Verdict

    2 h 09 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Sidney Lumet avec Paul Newman, Charlotte Rampling, Jack Warden

    14/11
    Film de procès hyper bien tenu, mais ce qui fait la différence c'est évidemment Paul Newman le méga taulier qui tient la baraque en avocaillon à la ramasse, qui essaye de se refaire une santé en traitant sérieusement une affaire, quitte à se faire laminer par le système. Le type a juste un charisme de dingue, digne d'un James Stewart dans Autopsie d'un meurtre.
    Représentation très crédible du système judiciaire américain, et pendant passionnant du film 12 hommes en colère.
  • 30
    Bande-annonce

    007 Spectre (2015)

    Spectre

    2 h 28 min. Sortie : . Action, aventure et thriller.

    Film de Sam Mendes avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux

    11/11
    Bon petit navet, où tout est parfaitement ridicule.
    Du méchant (venez toucher ma météorite), à la james Bond Girl (my god, quelle idée d'engager la nullarde Seydoux ?), aux FX, aux scènes d'action emmerdantes, au scenario insipide et incohérent, écrit absolument n'importe comment (chasse au trésor casse couilles), et l'univers froid et désincarné (en gros james bond poursuit des types dans des grandes avenues sans un chat dehors, ce qui fait qu'on n'y croit pas).
    Et même pas drôle.